Sylvanas Coursevent

De Wowpedia
Aller à : navigation, rechercher
Pour la stratégie dans le combat du donjon la Fin des Temps, voir Echo de Sylvanas. Pour le serveur européen du même nom, voir Serveur:Sylvanas Europe.
Neutral
Sylvanas Coursevent
Titre Dame,[1] Dame noire,[2][3]
Reine banshee,[4]
Banshee
Anciennement :
Chef de guerre de la Horde,[5]
Reine, Reine des réprouvés,[6]
Reine réprouvée,[7]
Général des forestiers de Lune d'Argent
Sexe Féminin
Race(s) Réprouvée (anciennement haut-elfe)[8]
Banshee / Elfe mort-vivant (unique)[9]
Classe de personnage WC3RoC logo 16x32.png Forestier
WC3tFT-logo.png Forestier-sombre
Modèle:TCG-inline Chasseur[10]
Réaction Alliance Horde
Affiliation Mawsworn, Indépendante
Emplacement Variés
Statut Active (Mort-vivant)
Proche(s) Lireesa (mère), Alleria, Vereesa, Lirath (sœurs et frère), Rhonin (beau-frère), Zendarin (cousin), Arator, Giramar et Galadin (neveu)
Disciple(s) Nathanos le Flétrisseur (champion)
Rien ne dure.
— Sylvanas Windrunner[11][12]

Dame Sylvanas Coursevent, appelée aussi parfois "la Dame noire" et "la Reine banshee", est le chef de guerre de la Horde et le chef suprême des Réprouvés, une des plus puissantes factions de mort-vivants sur Azeroth. Durant sa vie, Sylvanas était le général des forestiers de Lune d'Argent, dont la sagacité de meneuse et les prouesses martiales étaient sans égal. Durant la Troisième Guerre, elle défendit bravement Quel'Thalas contre l'invasion du Fléau menée par le chevalier de la mort Arthas Menethil. En fin de compte, cependant, Sylvanas tomba au combat. Plutôt que d'honorer le général des forestiers d'une mort rapide, Arthas lui arracha son âme et la transforma en banshee : un fourbe et vengeur agent du roi-liche nourri par la haine.

Quand le contrôle du roi-liche sur ses serviteurs faiblit, Sylvanas se libéra du contrôle de son maître tyrannique et récupéra son corps. Jurant de venger sa mort, Sylvanas rassembla d'autres renégats morts-vivants et entreprit de faire la guerre au Fléau. Ainsi naquirent donc les Réprouvés, Sylvanas à leur tête en tant que reine. Sous le commandement de Sylvanas, les Réprouvés rejoignirent la Horde et contribuèrent plus tard à la chute du roi-liche dans les étendues gelées du Norfendre. Elle recherche un plus grand dessein pour son peuple qui est déjà mort une fois.[13]

Pourtant de nombreux défis attendaient encore Sylvanas. Après qu'une révolte dans ses rangs ait fait tué d'autres membres de la Horde, la reine banshee suscite la méfiance de beaucoup de ses alliés. Plus récemment, Sylvanas a commencé à fortifier son territoire à l'intérieur des Clairières de Tirisfal dans le but d'établir un royaume propre à ses sujets. Alors que Sylvanas maintient que sa loyauté envers la Horde n'a pas diminué, certains membres de la faction ne sont pas certains de ses véritables intentions.[14]

Après la chute du roi-liche, Sylvanas vint à réaliser avec effroi que, comme Arthas avant elle, elle était condamnée à une éternité de ténèbres et de supplice dans l'après-vie. Après avoir fait un pacte avec les val'kyrs, Sylvanas put reprendre sa place dans le royaume des vivants, tant que survivraient ses val'kyrs. Sachant le sombre destin qui l'attendait inévitablement, Sylvanas considéra son peuple comme un rempart contre les horrifiantes ténèbres qui l'attendaient.[15] A la suite de cela, Sylvanas lança une attaque agressive dans les régions de Lordaeron et des Royaumes de l'Est qui n'étaient pas directement sous son contrôle, dans une tentative de conquérir le continent et en faire celui des Réprouvés.

Après avoir été mortellement blessé durant la bataille du Rivage brisé, le chef de guerre Vol'jin fit de Sylvanas son successeur dans son dernier souffle, lui laissant diriger la Horde contre les forces d'invasion de la Légion ardente.

Après avoir été défié en mak'gora par le déserteur Varok Saurcroc, Sylvanas parvint à le vaincre au combat, mais révéla par la même occasion au reste de ses fidèles de la Horde qu'ils ne signifiaient vraiment rien pour elle. Finalement, Sylvanas a fui Orgrimmar et a abandonné la Horde pour poursuivre son propre objectif aux côtés de ceux toujours fidèles à sa cause.

Sylvanas est l'un des personnages principaux de "[[Warcraft III : Reign of Chaos]", "[[Warcraft III : The Frozen Throne]", et "World of Warcraft". Cependant, Sylvanas est récemment devenu plus antagoniste, étant l'un des principaux antagonistes (aux côtés de N'Zoth) dans Battle for Azeroth', et un antagoniste majeur dans Shadowlands'.

Sommaire

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Général des forestiers de Lune d'Argent[modifier | modifier le wikicode]

Le général des forestiers Sylvanas durant la Deuxième guerre.

Sylvanas était un membre éminent de la famille Coursevent chez les Haut-elfes. Sylvanas était la sœur cadette, entre l'aînée Alleria, et la benjamine Vereesa. Elle avait également un frère nommé Lirath. Sa famille vivait à la Flèche de Coursevent dans les paisibles forêts de Quel'Thalas. Sylvanas rejoignit les forestiers et finit par en devenir le chef, s'élevant ainsi au rang de général des forestiers de Lune d'Argent, le chef militaire de toutes les forces haut-elfes.

Avant la Deuxième guerre, Sylvanas s'est forgé une réputation de forestier intrépide et rusé en combattant les trolls des forêts de l'empire Amani. [16] Quelque temps avant la Deuxième guerre, Sylvanas a admis le très talentueux forestier Nathanos Marris dans les rangs des pérégrins. Cette décision a surpris nombre de ses compatriotes, tels que Halduron Luisaile, Lor'themar Theron, et Renthar Éperlance. Certains des camarades de Sylvanas ont pris note de la fierté démesurée que Sylvanas éprouvait pour son disciple humain et se sont opposés à l'idée de permettre à un humain de s'entraîner avec les forestiers elfes.[17] Sylvanas rendait fréquemment visite à Nathanos chez lui à la ferme des Marris, officiellement pour recevoir des rapports, mais la rumeur s'est répandue parmi les pérégrins qu'elle entretenait une relation amoureuse avec son élève humain. Sylvanas rendit visite à Nathanos à la ferme des Marris peu avant le début de la Deuxième guerre. Elle lui parla d'une éventuelle invasion de Quel'Thalas par la Horde et rencontra le jeune cousin de Nathanos, Stephon Marris. Sylvanas demanda au garçon s'il voulait être forestier quand il serait grand, mais il lui répondit qu'il voulait être chevalier. Sylvanas lui donna une pièce d'or et lui dit de la garder jusqu'à ce qu'il soit assez grand pour acheter sa première épée. Avant de partir, Sylvanas passa la nuit à la ferme. [18]

Même le prince haut-élfe Kael'thas Haut-Soleil avait un problème avec Nathanos et envoya une lettre à Quel'Thalas demandant à Sylvanas de renvoyer l'humain du corps des forestiers. Malgré cette opposition, Sylvanas persista cependant, et sa réponse fut simplement que Nathanos serait un allié loyal. [19] Cela se révélera exact, car le talent de Nathanos lui permit de devenir le premier et le dernier seigneur des forestiers humains, promu par Sylvanas elle-même,[18] et fut responsable de nombreuses victoires durant une décennie de conflit.[20]

La Deuxième guerre[modifier | modifier le wikicode]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

Durant la Deuxième Guerre les hauts-elfes n'avaient initialement envoyé qu'un soutien symbolique à l'Alliance, bien que la sœur aînée de Sylvanas, Alleria, eut envoyé son escouade de forestiers et rejoint le combat contre la Horde.

Après que les forêts de Quel'Thalas aient mystérieusement commencé à brûler, Sylvanas et ses forestiers partaient découvrir quelle en était la raison. Elle tomba sur ses deux sœurs pourchassées par un groupe de trolls des forêts, qu'elles abattirent rapidement. Alleria alerta Sylvanas de l'arrivée de la Horde des orcs, et que c'était eux qui brûlaient Quel'Thalas avec du feu draconique. Sylvanas et ses forestiers se dépêchèrent d'aller à la rencontre de la Horde pour les piéger entre eux-mêmes et les forces des l'Alliance commandées par le paladin Turalyon. La bataille prit différents tournants mais finalement la Horde abandonna Quel'Thalas. Sylvanas resta en arrière pour chasser les orcs restants. Peu après, la Horde fut vaincue, la Porte des Ténèbres détruite, et la Deuxième Guerre prit fin.

Quelque temps après la Deuxième guerre, Sylvanas a élevé son commandant en second Lor'themar Theron au rang de seigneur forestier des pérégrins.[21]

Invasion du Fléau mort-vivant[modifier | modifier le wikicode]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

Sylvanas, combattant pour Quel'Thalas.

Après que les haut-elfes se soient retirés de l'Alliance, Sylvanas et ses forestiers étaient la protection principale contre toute attaque potentielle sur Lune d'Argent. Quelques années plus tard, Arthas Menethil, le traître de Lordaeron, arriva à l'improviste aux portes de Quel'Thalas suivi d'une horde de mort-vivants. Kelmarin, un des éclaireurs de Sylvanas, l'informa sans tarder de l'approche rapide de la nuée de morts-vivants sur la première porte elfique. Sylvanas organisa ses pérégrins, et partit observer elle-même le pilleur de Lordaeron.

Elle se retrouva face-à-face avec Arthas, et suggéra au chevalier de la mort de faire demi-tour. Cependant, Arthas rétorqua que la mort elle-même était venue à Quel'Thalas, et lança son assaut sur la première porte elfique. Malgré les efforts déployés par les Pérégrins, Arthas parvint à la traverser avec ses alliés nécromantiques, et d'immenses nérubiens servant d'engins de siège organiques. Sylvanas et le reste de ses forestiers se retirèrent vers la seconde porte, où Sylvanas se rendit compte avec tristesse qu'elle ne pourrait remporter cette bataille. Cependant, elle garda espoir que les magistères au Puits de soleil - s'ils savaient ce qui approchait - pourraient encore renverser le cours de la bataille. Un autre éclaireur vint l'informer que Quel'Thalas pouvait avoir été trahie, alors qu'elle observait le Fléau mort-vivant laisser un ténébreux sentier de destruction impie sur la terre.[22]

Arthas avançait inexorablement vers la seconde porte, tuant tous les elfes sur son chemin. Arthas continua, son objectif étant la seconde porte elfique qui n'était franchissable que grâce à la Clé des trois Lunes, assemblée avec les cristaux de lune dissimulés dans la forêt. Sylvanas détruisit le pont menant à la seconde porte pour tenter de ralentir l'avancée des morts-vivants, mais cela s’avéra vain car Arthas ordonna à ses serviteurs décérébrés de créer un immense pont de cadavres pour compléter le passage détruit.

Une fois qu'Arthas eut franchi la porte, Sylvanas battit en retraite vers le village de Brise-Clémente, et en fit évacuer les citoyens. Avec quelques-uns de ses plus fidèles forestiers restés à ses côtés, Sylvanas résolut de lancer un assaut final avant qu'Arthas ne puisse entrer à Lune d'Argent. Chaque messager qu'elle y envoya fut tué, et Sylvanas coordonna une attaque aérienne de faucon-dragons pour contrer les envahisseurs. Hélas, cela s'avéra tout aussi futile. Sachant que sa fin était proche, Sylvanas pensa à sa sœur, Alleria, et regarda le collier offert par sa sœur aînée. Sylvanas songea qu'elle seraient bientôt réunies.

L'assaut final de Sylvanas se fit contre Arthas en personne, s'approchant rapidement de Lune d'Argent, qui à ce moment là était frustré par la résistance acharnée que lui avait offert Sylvanas. Ils s'engagèrent alors tous les deux dans un duel, bien que la générale des forestiers, épuisée, ne put rivaliser avec la puissance de Deuillegivre, qui brisa ses armes et la transperça à l'abdomen.

Selon Arthas, ce fut Sylvanas qui apporta la ruine au peuple haut-elfe, son unique objectif ayant été le puits de Soleil. [23]

Sylvanas la Banshee[modifier | modifier le wikicode]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

WC3RoC logo 16x32.png Le contenu de cette section est exclusif à Warcraft III.

Pour les stats et compétences dans Warcraft III, voir Sylvanas Coursevent (Banshee).
Sylvanas transformée en banshee par Arthas.

La version officielle donnée par les hauts-elfes de Lune d'Argent décrivait le général des forestiers périssant vaillamment au combat contre le Fléau mort-vivant pour défendre Quel'Thalas, et que son corps avait été réduit en cendres dans les flammes qui avaient dévasté la moitié de la capitale.[24] Rhonin avait appris une histoire différente : Sylvanas avait été capturée, horriblement mutilée, puis finalement abattue pour le seul plaisir d'Arthas. Dans cette version, son corps était emmené dans un temple obscur, où Arthas corrompit son âme, la transformant en un spectre funèbre appelée banshee, laissée là pour errer dans les ruines de Quel'Thalas.[25]

En vérité, alors que Sylvanas gisait mourante après avoir été empalée par Deuillegivre, elle demanda à Arthas de l'achever, disant qu'elle méritait une mort propre. Ayant eu à la combattre à chaque étape de son périple, Arthas lui répondit que la dernière chose qu'il lui donnerait serait la paix de la mort. Quelques instants après que Sylvanas ait trépasser dans une réconfortante obscurité, elle sentit une agonie comme elle n'en avait jamais connu auparavant. Arthas arracha son âme du monde des morts et Sylvanas Coursevent devint la première des banshees haut-elfes. Elle était capable d'exprimer sa douleur, et ce faisant elle infligerait cette douleur aux autres. Son corps fut lancé dans un chariot à viande, perdu parmi les milliers d'autres tués par le Fléau, et sera plus tard enfermé dans un cercueil de fer comme acte de vengeance supplémentaire contre le général des forestiers.[26]

Sylvanas, désormais banshee mort-vivante, fut gratifiée d'un certain nombre de capacités non conventionnelles par Arthas. Bien que totalement liée à sa volonté, à la manière d'un marionnettiste tirant des ficelles, Arthas lui permit de garder une semi-conscience - elle serait ainsi témoin de la destruction qu'elle infligerait elle-même à son peuple. Sylvanas la banshee fut exhibée devant Lune d'Argent comme un trophée, et bien que les hauts-elfes en furent profondément choqués, elle ne put s'empêcher de ressentir de la fierté en voyant qu'ils continuaient à lutter, certes futilement, contre Arthas. Bien que ce dernier eut été capable de former un passage de cadavres pour franchir le dernier pont, Sylvanas exulta quand elle lui dit qu'il ne pourrait jamais faire de même pour atteindre Quel'Danas et le Puits de Soleil. Arthas plongea alors Deuillegivre dans l'océan, et créa un sentier de glace pour lui et son armée.

Arthas lança son assaut contre le Puits de Soleil, et Sylvanas le regarda, impuissante, s'engager dans un duel contre le dirigeant haut-elfe, le grand roi Anasterian Haut-soleil. Elle espéra chèrement que le roi âgé puisse le tuer, tout en sachant que cela n'était pas possible. Ses espoirs revinrent quand Anasterian parvint à désarçonner Arthas en blessant grièvement sa monture squelettique, Invincible, bien que cela ne fit que rendre davantage Arthas furieux, le Roi Anasterian finit par tomber, corps et âme, devant Deuillegivre. Sylvanas fut témoin de la renaissance de Kel'Thuzad via la destruction du Puits de Soleil, et submergée de chagrin, poussa un hurlement de banshee assourdissant qui amusa Arthas. Cependant, Sylvanas ne put s'empêcher de se sentir ravie de voir le traître de Quel'Thalas, Dar'khan Drathir, abattu par Arthas.[27]

Avec cela, la puissante terre des elfes de Quel'Thalas vivait son heure la plus sombre. L'ancien général des forestiers accompagna Arthas vers un portail démoniaque, où Kel'Thuzad communiquait avec Archimonde. Le démon leur donna l'instruction d'attaquer ensuite Dalaran, et Sylvanas se moqua d'Arthas pour l'once de regret qu'elle ressentait en lui, concernant quelqu'un avec qui il avait de "bons souvenirs", Jaina Portvaillant. Arthas la fit taire promptement, exerçant sa domination sur son esprit, bien que Sylvanas ne put réprimer un petit sourire satisfait.[28] Sylvanas était présente après la chute de Dalaran pour l'invocation d'Archimonde.

Retour à Lordaeron[modifier | modifier le wikicode]

WC3RoC logo 16x32.png Le contenu de cette section est exclusif à Warcraft III.

Sylvanas devint l'un des principaux généraux d'Arthas, et resta en arrière à Lordaeron avec Kel'Thuzad sous le regard vigilant des seigneurs de l'effroi, qui avait été laissés en poste à Lordaeron pour le protéger au nom de la Légion. Quand Archimonde fut vaincu à la bataille du Mont Hyjal, Sylvanas apprit rapidement la nouvelle par Kel'Thuzad. Alors que les mois passaient, les seigneurs de l'effroi ignoraient toujours la défaite de leur maître. Varimathras, Detheroc et Balnazzar, les trois seigneurs de l'effroi primordiaux surveillant Lordaeron, se réunissaient sous l’œil attentif de Sylvanas quand Arthas fit irruption dans le bastion, de retour de son voyage en Kalimdor. Il les informa de l'échec de la Légion et de son intention de prendre le contrôle du Fléau. Les seigneurs de l'effroi prirent la fuite, outrés mais ne voulant pas risquer leurs vies en combattant l'armée d'Arthas.

Arthas approcha de ses serviteurs et leur ordonna de purger Lordaeron de toute vie en tribut à Ner'zhul. Kel'Thuzad, cependant, l'informa que des réfugiés humains avaient commencé à fuir les villages extérieurs, et que, s'ils parvenaient à gagner les montagnes, il deviendrait impossible de les traquer. Arthas posta ses deux généraux et lui-même aux trois possibles échappatoires et chacun mena des détachements de troupes mort-vivantes contre les humains en fuite en s'efforçant de faire en sorte que peu d'entre eux, si ne n'est aucun, ne parvienne à franchir leur blocus. Malgré les efforts du paladin Dagren le tueur d'orcs et de ses compagnons, Sylvanas mena ses banshees au combat contre les réfugiés humains, contribua à la destruction de tous les villages subsistant dans son périmètre, et massacra tout humain tentant de s'échapper. Finalement, Sylvanas, Arthas, et Kel'Thuzad arrivèrent au quartier-général des paladins et les tuèrent tous dans une féroce bataille, anéantissant la dernière présence de civils dans Lordaeron.

La forestier-sombre[modifier | modifier le wikicode]

WC3RoC logo 16x32.png Le contenu de cette section est exclusif à Warcraft III.

Forestier-sombre Sylvanas dans Warcraft III: Frozen Throne.
Forestier-sombre Sylvanas dans Warcraft III: Frozen Throne.

Peu après cela, Ner'zhul, affaibli, commença à perdre son contrôle sur les esprits de Sylvanas et ses banshees. Elle ne révéla pas cette découverte à Arthas et Kel'Thuzad et feignit de continuer à servir. Les seigneurs de l'effroi contactèrent Sylvanas et expliquèrent qu'ils en connaissaient la cause, ils arrangèrent alors une réunion secrète avec elle. Ils lui dirent que les pouvoirs de Ner'zhul — et par extension ceux d'Arthas — commençaient à diminuer. Les nathrezims avaient l'intention de saisir cette opportunité pour prendre le contrôle de Lordaeron. Sylvanas accepta provisoirement de les aider, mais sous la condition que ce soit selon ses propres termes.[29]

Les seigneurs de l'effroi prévoyaient de tuer Arthas dans la capitale, mais Sylvanas créa un plan d'urgence au cas où Arthas s'échapperait. Elle organisa ses banshees pour qu'elles feignent allégeance et l'escortent dans les bois où elle l'attendrait.[30] Après qu'Arthas ait survécu à l'embuscade des seigneurs de l'effroi et se soit enfui de la capitale, les sœurs loyales à Sylvanas l'amenèrent à l'endroit prévu, et tuèrent ses gardes du corps.[31]

Cachée dans les ombres, elle lui tira une flèche qu'elle avait elle-même fabriquée — une piqûre venimeuse paralysante. Arthas, furieux de sa trahison, lui demanda de l'achever. Mais Sylvanas refusa de lui accorder l'indulgence d'une mort rapide et avait l'intention de le faire souffrir — comme lui l'avait fait souffrir dans la non-mort. Elle allait débuter sa terrible besogne quand Kel'Thuzad arriva et intervint, tuant ses banshees et parvenant à la chasser.[31]

À un moment donné, Sylvanas releva Velonara comme forestier sombre.[32] Elle le fit probablement aussi avec les autres.

Reine des Réprouvés[modifier | modifier le wikicode]

WC3RoC logo 16x32.png Le contenu de cette section est exclusif à Warcraft III.

Arthas était parti en Norfendre, convoqué par le roi-liche, et Kel'Thuzad se cachait.[31] Sylvanas et ses sœurs étaient libérées, mais elle restait troublée. Bien que libérés de Ner'zhul, elle et les autres loyalistes libres de leur volonté restaient en apparence de monstrueuses abominations.[33]

Ses pensées furent interrompues par l'arrivée de Varimathras. Le seigneur de l'effroi invita la banshee à les rejoindre lui et ses frères dans leur nouvel ordre. Mais Sylvanas n'était pas prête à abandonner la liberté qu'elle venait de gagner. Elle lui répondit que son aide était suffisante, et lui demanda de la laisser seule. Varimathras l'avertit sinistrement que ceux qui ne faisaient pas partie de ce nouvel ordre seraient mis de côté, et qu'elle ferait mieux de ne pas contrarier les nouveaux seigneurs des Maleterres. Sylvanas resta inflexible. Alors que Varimathras prenait congés, Sylvanas savait qu'une attaque serait imminente. Mais avec uniquement ses banshees et quelques moindres morts-vivants à son service, Sylvanas était certaine de sa chute. Elle avait besoin d'acquérir une armée.[33]

En explorant les régions alentours, Sylvanas trouva une pléthore de créatures qui la serviraient, et avec les banshees à sa disposition, elles n'auraient pas le choix. Elle envoya ses banshees prendre possession de Mug'thol le chef des ogres locaux, le seigneurs des bandits Noirépine, le chef gnoll Grondecrin, et le seigneur des flaques murloc. Ceux qui n'étaient pas possédés furent tués. Avec tant de nouveaux alliés, Varimathras tomba rapidement devant elle. Mais après l'avoir vaincu, Varimathras la supplia de l'épargner, disant qu'il pouvait la servir lui aussi. Il connaissait les tactiques de ses frères, et où se situaient leurs bases. Sylvanas savait que faire confiance à une si insidieuse créature était risqué, mais elle pensait qu'elle pourrait le contrôler suffisamment pour qu'il serve ses intérêts.[33] Avec l'aide de Varimathras, ils allèrent à la rencontre des forces de Detheroc.[34]

Detheroc avait acquis un pantin humain, Garithos, et ses hommes, et les utilisait pour sa propre protection. Sylvanas pris possession de ses éclaireurs, et infiltra ensuite sa base pendant que les gardes dormaient. Profitant de cela, Sylvanas balaya la base et massacra tout sur son chemin. Bien qu'ils finirent par se réveiller et sonner l'alarme, ce fut trop tard. Sylvanas estropia les humains et ravagea les forces de Detheroc, finissant par se retrouver devant le seigneur de l'effroi lui-même, et le tuant promptement. Le seigneur de l'effroi mort, Garithos fut libéré de son contrôle mental. Sylvanas vit qu'il était aussi arrogant que stupide, mais sentit qu'elle pourrait l'utiliser. Elle lui mentit en lui promettant de lui donner le contrôle de la capitale s'il l'aidait à tuer Balnazzar.[34]

Elle a également rencontré et libéré Reigol Valdread qui l'a d'abord aidée mais lui a ensuite demandé de le libérer de son service, ce qu'elle a finalement accepté de faire.[35]

La nuit avant l'attaque sur la capitale, Sylvanas rencontra les morts-vivants libres. Elle leur parla de leur but dans ce monde s'ils l'aidaient à reprendre la capitale. Un alchimiste mort-vivant nommé Lydon lui demanda ce qu'il adviendrait des hommes de Garithos. Elle répondit qu'ils ne lui serviraient que pour la bataille.[15]

Sylvanas ordonne à Varimathras de tuer Garithos.

Garithos attaqua par l'entrée arrière de la cité pendant que Sylvanas et Varimathras arrivaient par celle de devant. En avançant dans la cité, Sylvanas trouva des caches d'objets laissés par les membres de la royauté de Lordaeron qu'elle utilisa pour favoriser l'assaut. Malgré les alliés démoniaques du seigneur de l'effroi, ses forces durent anéanties, et, comme ultime test de loyauté, Sylvanas demanda à Varimathras de tuer Balnazzar. Varimathras resta figé, disant qu'il était interdit pour un nathrezim d'en tuer un autre. Mais elle exigea de Varimathras qu'il lui prive sa loyauté. Varimathras obéit et abattit Balnazzar.[36] Cependant, que ce fut volontaire ou non, Balnazzar survécut, réémergeant plus tard en tant que dirigeant de la Croisade écarlate. Varimathras ne fut pas aussi réticent quand Sylvanas lui ordonna de faire de même avec Garithos.[36]

Tous ses ennemis morts, Sylvanas fit une proclamation à Varimathras. Ils dirigeraient les Maleterres en devenant les Réprouvés, et forgeraient leur propre destinée sans personne pour se mettre sur leur chemin.[36]

Sylvanas fonda son empire de la non-mort. Libérant de nombreux morts-vivants de la domination du roi-liche, et en les organisant en leur propre nouvelle nation, Sylvanas attaqua les catacombes royales sous les ruines de la capitale - Fossoyeuse - et s'en empara pour les réprouvés. Ils entreprirent alors de terminer les plans d'Arthas à Fossoyeuse ; étendant considérablement le réseau de cryptes et de tombes pour forger leur propre capitale.[37]

Le Puits de Soleil[modifier | modifier le wikicode]

WoW-comic-logo-16x68.png Le contenu de cette section est exclusif aux comics World of Warcraft.

Sylvanas, la reine banshee, et chef des réprouvés, voyagea jusque Quel'Thalas pour raisons personnelles, mais tomba bientôt sur le traître Dar'Khan, et le confronta dans les ruines de Lune d'Argent. Elle aida Kalecgos dans sa tentative d'empêcher le traître de s'emparer des énergies du Puits de Soleil ; bien que cela fut infructueux au début, elle distraya Dar'Khan assez longtemps pour qu'Anveena regagne ses pouvoirs et le vaporise. Sylvanas accepta de garder secrète l'identité d'Anveena dans l'intérêt d'empêcher Arthas de s'emparer de la puissance du Puits de Soleil.

Adhésion à la Horde[modifier | modifier le wikicode]

Les réprouvés, ayant forgé leur propre empire qui grandissait en nombre chaque jour, savaient que la prochaine étape de leur vengeance contre Arthas était d'assurer leur place dans le monde. Bien que Sylvanas ait présidé la guerre civile dans les Maleterres, et soit parvenu avec succès à conquérir les ruines de Lordaeron, il était incertain de la durée pendant laquelle la relativement petite faction pourrait garder ses terres.

De ce fait, Sylvanas se mit à la recherche d'alliés. Elle envoya de nombreux ambassadeurs à la Horde du chef de guerre Thrall, bien que l'admission des réprouvés en tant qu'état membre officiel était contesté par de nombreux membres actuels de la faction. Les bienveillants taurens des Pitons-du-Tonnerre s'avérèrent être le plus prometteur contact. Plus particulièrement, l'archidruide Hamuul Totem-Runique voyait le potentiel de la rédemption du peuple de Sylvanas, bien qu'il était pleinement conscient de la nature sinistre des réprouvés. Ainsi, le tauren convainquit le chef de guerre Thrall, malgré ses doutes, de forger une alliance de circonstance entre les réprouvés et la Horde. Cette alliance de circonstance fournissait à la Horde une meilleure position dans les Royaumes de l'Est, majoritairement sous le contrôle de l'Alliance, et en retour, avec la protection de la Horde, et même celle de l'Aube d'Argent,[38] les réprouvés pouvaient conserver leurs territoires dans Lordaeron.

La domination des Réprouvés[modifier | modifier le wikicode]

WoW Icon 16x16.gif Le contenu de cette section est exclusif à World of Warcraft.

Une fois l'alliance avec la Horde forgée, les réprouvés cherchèrent à étendre leur empire de non-mort toujours en expansion. En libérant les esprits des morts-vivants du contrôle du roi-liche, Sylvanas en vint à régner sur une impressionnante faction. Durant ce temps, elle libéra également son ancien disciple, le seigneur forestier Nathanos Marris, de la froide emprise du Fléau. Nathanos fut nommé champion de la reine banshee, et élut domicile à la ferme des Marris pour entraîner et diriger les nouveaux champions de la reine.

Sylvanas envoya des aventuriers s'entraîner avec Nathanos, et l'aider plus tard à supprimer la présence de l'ardente Croisade écarlate qui harassait sans cesse les terres des réprouvés. Sylvanas approuva la création de nécrotraqueurs, qui devinrent rapidement l'une des plus puissantes organisations d'espionnage d'Azeroth, et supervisa également le début de la production d'une peste capable de mettre le Fléau à genoux, la société royale des apothicaires fut ainsi créée dans ce but.

Sylvanas confia à Varimathras la tâche de conquérir les terres humaines et naines dans le sud de Lordaeron.[39]

Sanssaint[modifier | modifier le wikicode]

Les réprouvés ont intégré la fête de la Sanssaint au centre de leur culture. Sylvanas l'acclame comme la nuit où les réprouvés sont les plus forts - la nuit où leurs ennemis les craignent le plus. Elle apparaît dans une forme spectral hors de Fossoyeuse pour brûler le grand homme d'osier ; pour le plus grand plaisir de la foule. La Fête de l'homme d'osier célèbre l'anniversaire de la campagne des réprouvés contre le Fléau et la Légion ardente, et la naissance des réprouvés en tant que peuple.

Depuis le Cataclysme, Sylvanas donne un nouveau discours durant la Sanssaint, des fichiers sonores sont disponibles pour ce discours, tout comme pour celui de Grisetête.

The Burning Crusade[modifier | modifier le wikicode]

TBC Le contenu de cette section est exclusif à The Burning Crusade.

Sylvanas jouant la Complainte des Bien-nés.

Dans la non-mort, Sylvanas se considère encore comme l'une des principales protectrices de Quel'Thalas, et offre très souvent son aide sous forme de provisions et de troupes aux elfes de sang. Cela est dû au fait que la Dame noire aime encore beaucoup Quel'Thalas, son peuple, et s'identifie à eux sur de nombreux points.[40]. Bien que les sin'doreis refusèrent d'abord la plupart de ses offres, craignant une ruse, les elfes aux abois finirent par autoriser Sylvanas à poster des soldats réprouvés sur leurs terres, principalement dans le village de Tranquillien. Sylvanas a largement contribué à convaincre Thrall d'accepter les elfes de sang dans la Horde.

Durant les combats des Terres Fantômes, les aventuriers elfes de sang voyagent jusque la Flèche de Coursevent - l'ancienne demeure de Sylvanas - et acquièrent le collier de la dame, qui était jadis un cadeau fait à Sylvanas par sa sœur aînée, Alleria. Il est livré à la reine banshee en personne, Sylvanas est alors brièvement décontenancé par la vue de celui-ci. Cependant, elle se ressaisit rapidement, et s'en prend à l'aventurier - elle lui assure que cela ne représente rien pour elle, et qu'Alleria Coursevent n'est qu'un souvenir depuis longtemps disparu ; elle laisse alors tomber le collier. Elle congédie l'aventurier de ses quartiers, mais dans un rare instant d'émotion, invoque un chœur de banshees haut-elfes et commence à chanter un chant mélancolique en hommage à sa terre natale endeuillée. Elle s'agenouille ensuite pour ramasser le collier.

Sylvanas aidera plus tard les chevaliers de sang sin'doreis au nom de Mehlar Aubelame dans la création d'une puissante pierre du Fléau ; les connaissances de Sylvanas sur les travaux du Fléau s'avérant une composante essentielle à sa création.

Legends : Le sang du Croisé[modifier | modifier le wikicode]

WoW-comic-logo-16x68.png Le contenu de cette section est exclusif aux comics World of Warcraft.

Sylvanas dans Legends.
Sylvanas à Orgrimmar, peu avant l'attaque du Fléau.

Sylvanas, accompagnée de Varimathras, attaque un camp de la Croisade écarlate dans les Clairières de Tirisfal et vainquent son chef, Renée Lauer, qui était responsable de la morts de certains membres de la Horde. Après cela, Renée est relevée en tant que réprouvée.

Arthas : l'ascension du roi-liche[modifier | modifier le wikicode]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

Sylvanas alla autrefois voir Faranell qui lui montra les effets de la Nouvelle Peste. Elle fut satisfaite du résultat mais avertit Faranell que la Peste ne devait jamais tomber entre de mauvaises mains. Au même moment, Arthas tua et consuma l'esprit de Ner'Zhul dans ses rêves, devenant ainsi l'individu unique connu sous le nom du roi-liche. Il ouvrit alors les yeux et Sylvanas sentit que quelque chose de terrible se produisait.

Un Conseil pour la guerre[modifier | modifier le wikicode]

WotLK Le contenu de cette section est exclusif à Wrath of the Lich King.

Le temps était finalement venu de s'occuper du Fléau. Sylvanas et son chef apothicaire, Putrescin, se réunirent avec le chef de guerre Thrall, le Haut seigneur Saurcroc, et Garrosh Hurlenfer pour planifier leur prochaine action. Après que le duel entre Garrosh et Thrall (en raison de la conviction de Garrosh qu'une action immédiate devait être entreprise) fut interrompu par un assaut du Fléau, Sylvanas aida à défendre Orgrimmar. Après la victoire de la Horde, Thrall déclara la guerre au roi-liche. Ravie, Sylvanas demanda à Putrescin d'assister la Horde en Norfendre - sa vaste connaissance de la peste s'avérerait sans aucun doute un ajout bénéfique à son arsenal.

Dans l'ombre du soleil[modifier | modifier le wikicode]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

Avec la Horde désormais concentrée sur la campagne de Norfendre, Dame Sylvanas et un groupe de gardeffrois royaux voyagèrent jusqu'à la Flèche de Solfurie pour obtenir le soutien des elfes de sang dans l'effort de guerre. Elle fut accueillie par son ancien camarade, Lor'themar Theron, seigneur régent Quel'Thalas, ainsi que par le Grand magistère Rommath et l'actuel général des forestiers de Lune d'Argent, Halduron Luisaile. Sylvanas exigea de Lor'themar qu'il envoie une force d'elfes de sang - magistères, Pérégrins et Chevaliers de sang — en Norfendre, bien que Lor'themar était inquiet, arguant qu'il venait juste de remporter la guerre à Quel'Danas. Sylvanas répliqua que les elfes de sang faisaient partie de la Horde uniquement grâce à elle, et que s'ils ne se mobilisaient pas ils perdraient certainement son soutien - et donc celui des réprouvés sur leurs terres.

N'ayant pas le choix, Lor'themar revint sur sa décision, et accepta d'envoyer un contingent d'elfes de sang à Fossoyeuse. Sylvanas se prépara à partir, mais Rommath était outré par la tournure des événements. Il rejeta l'offre de Sylvanas, déclarant que cette situation n'était que du chantage. Sylvanas l'informa qu'elle ne souhaitait qu'avoir la force de vaincre leur ennemi commun - et que de plus, elle ne les avait jamais forcé à accepter ses précédentes offres. Lor'themar mit rapidement fin à la conversation, et les yeux de Sylvanas le fusillèrent pendant un court instant quand il la salua en thalassien. Elle pris congés sans un mot.[17]

Wrath of the Lich King[modifier | modifier le wikicode]

WotLK Le contenu de cette section est exclusif à Wrath of the Lich King.

La Horde débuta ainsi son assaut sur le continent gelé de Norfendre. Alors que l'avancée principale de la Horde, menée par Garrosh Hurlenfer, attaquait depuis la Toundra Boréenne ; les réprouvés - sous la bannière de la bien nommée Main de la Vengeance - assaillait le continent depuis le Fjord Hurlant avec leur immense flotte. Sous le commandement direct de Sylvanas, la Main de la Vengeance amena avec elle tout l'arsenal des réprouvés - y compris les récents tests de leur énigmatique peste, qui serait perfectionnée durant leur séjour en Norfendre.

Un des nouveaux camps de réprouvés en Norfendre, la Nouvelle-Agamand, regroupait la plupart des membres de la société royale des apothicaires qui finissaient de perfectionner la peste qu'ils allaient déployer sur le roi-liche. Dame Sylvanas avait méthodiquement et patiemment supervisé la création de cette contagion depuis maintenant plusieurs années, et il semblait que l'heure était enfin venue de la tester sur le Fléau.

Cependant, le grand apothicaire Putrescin, que Sylvanas avait envoyé en Norfendre, en assumerait bientôt l'honneur - en relâchant la peste dévorante sur le Fléau, l'Alliance, et même la Horde durant la bataille d'Angrathar, le portail du Courroux.

Bataille pour Fossoyeuse[modifier | modifier le wikicode]

Article détaillé: Bataille pour Fossoyeuse
Sylvanas dans la Bataille de Fossoyeuse.
Sylvanas reprend Fossoyeuse.

Alors que les forces combinées de la Horde et de l'Alliance lançaient leur assaut sur Angrathar, le portail du Courroux, une révolte éclata dans Fossoyeuse. Varimathras et des hordes de ses congénères démoniaques, associés avec Putrescin, envahirent la cité, abattant tous ceux qui ne se soumettaient pas à leur sombre pouvoir. Sylvanas faillit mourir elle-même dans le coup, mais elle parvint à s'échapper avec quelques loyalistes, et s'enfuit à Orgrimmar. Déterminés à ne pas laisser les seigneurs de l'effroi prendre pied sur le territoire de la Horde, Thrall et Sylvanas mirent en place une contre-atatque immédiate. Au milieu de leurs préparatifs cependant, Jaina Portvaillant arriva avec une terrible nouvelle : en réponse à la mort de Bolvar Fordragon, le Roi Varian se préparait à une possible guerre contre la Horde. Jaina avait été envoyée pour obtenir une explication à la trahison au portail du Courroux. Bien que Thrall et Sylvanas expliquèrent que la Horde n'était pas responsable pour Putrescin, Jaina les avait averti que le Roi Varian exercerait très certainement sa vengeance.

Sylvanas retourna à Fossoyeuse à la tête d'une armée de la Horde, déterminée à reprendre sa cité. Aux côtés de Thrall et Vol'jin, elle mena l'assaut dans Fossoyeuse même, criant pour son peuple. Dans la salle du trône, Sylvanas affronta et tua finalement Varimathras, reprenant son trône. Au même moment, le Roi Varian lança son propre assaut sur Fossoyeuse depuis les égouts, finissant par trouver et tuer Putrescin. En découvrant des réprouvés menant des expériences sur des prisonniers humains, il fut décidé à déclarer la guerre à la Horde. Varian entra dans le Quartier Royal peu après la défaite de Varimathras, les traitant de monstres et chargea le chef de guerre et la Dame noire. Cependant, il fut promptement téléporté hors de la bataille par Jaina, qui ramena les forces de l'Alliance à Hurlevent.

Une fois la bataille terminée, Sylvanas put reprendre son trône et mettre à mort les traîtres. Cependant, le fiasco total au portail du Courroux ne plut pas à Thrall qui laissa un contingent de Kor'krons à Fossoyeuse pour surveiller les réprouvés. Avec cela, Sylvanas elle-même fit le voyage jusqu'en Norfendre - pour finalement livrer sa vengeance sur Arthas.

Les salles Gelées[modifier | modifier le wikicode]

WotLK Le contenu de cette section est exclusif à Wrath of the Lich King.

Sylvanas rencontre l'esprit d'Uther dans les Salles des Reflets

Sylvanas mena les forces de la Horde dans les salles Gelées dans la Citadelle de la Couronne de Glace, pour confronter le roi-liche et se venger d'Arthas pour avoir détruit Quel'Thalas et l'avoir damné à la non-mort. Accompagnée des forestiers-sombres Kalira et Loralen, elle donna ses instructions aux héros de la Horde dans leurs combats à travers ces salles maudites, et se joignit aux champions de la Horde du tournoi d'Argent. Après la défaite de Ick et Krick, ce dernier demanda grâce à Sylvanas, et tenta de la convaincre en lui révélant que Deuillegivre elle-même se trouve dans ces salles, sans surveillance. Krick fut finalement achevé par le Seigneur du Fléau Tyrannus, Sylvanas se mit alors en route vers les Salles des Reflets. Avant d'entrer dans les salles, ils doivent affronter Tyrannus. Juste après sa mort, Sindragosa apparaît et tue la plupart des combattants sauf Sylvanas, ses deux forestiers et les aventuriers qu'elle a attiré hors de portée du souffle de Sindragosa. Elle envoie Kalira chercher des renforts et entre, avec Loralen et les aventuriers, dans les salles des Reflets.

En atteignant les quartiers privés d'Arthas dans les Salles des Reflets et en s'approchant de Deuillegivre, Sylvanas ressentit à nouveau la douleur de sa mort due à cette lame. Néanmoins, elle tenta de communiquer avec les esprits enfermés dans l'épée, espérant que son "salut y reposait". A cet instant, l'esprit d'Uther le Porteur de Lumière apparut, l'avertissant que le roi-liche était en chemin, et qu'il était stupide d'essayer de la vaincre ici. Il révala alors que même si Arthas venait à être détruit, quelqu'un devrait prendre se place comme maître du Fléau, sinon ils déferleraient sur le monde comme une nuée de sauterelles, consumant tout sur leur passage. Pour vaincre le roi-liche, dit alors Uther, il doit être détruit à l'endroit même où il a été créé : le Trône de Glace.

Au même moment, le roi-liche arriva et reprit son épée, consumant l'âme d'Uther à l'intérieur. Il convoqua Falric et Marwyn, ses premiers lieutenants, pour tuer les intrus. Alors que son escorte (les joueurs) combattaient le duo et les fantômes qu'ils invoquent, Sylvanas et la forestière-sombre Loralen pourchassèrent le roi-liche qui fuyait vers son sanctuaire intérieur. Après avoir vaincu les chevaliers de la mort et leurs alliés spectraux, le groupe trouva Loralen morte dans l'entrée et de bruits de combat se font entendre dans la chambre devant eux - Sylvanas et le roi-liche s'affrontent. Réalisant qu'il était bien trop puissant pour être vaincu là, comme Uther l'avait prévenu, Sylvanas et son escorte prirent la fuite, se frayant un chemin à travers les murs de glace et les groupes de serviteurs morts-vivants que le roi-liche invoqua pour ralentir leur progression. Alors qu'ils atteignaient l'extérieur, ils se rendirent compte qu'ils se trouvaient dans une impasse, et se préparèrent à mourir au combat contre le seigneur sombre. C'est alors qu'une canonnière, le Marteau d'Orgrim, arrive sur place pour les secourir. Alors qu'ils quittaient les Salles des Reflets, Sylvanas réalisa que les pouvoirs du roi-liche s'étaient décuplés, et que pour le vaincre, une puissante armée était nécessaire, plus grande même que ce que la Horde pouvait rassembler.

Chute du roi-liche[modifier | modifier le wikicode]

En fin de compte, Arthas tombe au combat contre Tirion Fordring et ses champions, mettant fin à son règne de terreur. Avec la mort du roi-liche, un aventurier portant Deuillombre trouve un coffre scellé, contenant divers objets, dont parmi eux une fiole de sang. L'aventurier apporte la fiole à Sylvanas, attendant au Marteau de Lumière.

Hurlorage[modifier | modifier le wikicode]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

Puisque tout Azeroth était enveloppé dans les effets du Cauchemar d'émeraude, Fossoyeuse et la reine banshee l'était également. Sylvanas rêvait qu'elle était à nouveau une haut-elfe, après que Varimathras, mort dans la réalité, l'eut fait en redevenir une. Cependant, ses craintes la rattrapent encore alors que le roi-liche, également mort, réapparaît et la torture pendant que Varimathras la trahit une nouvelle fois dans son rêve. Sharlindra et les autres habitants de Fossoyeuse ne pouvaient la libérer de l'emprise du sortilège.

A l'orée de la nuit[modifier | modifier le wikicode]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

"J’ai parcouru le royaume des morts. J’ai vu les ténèbres infinies. Rien... de ce que vous pourrez dire... ou faire... ne sera en mesure de m’effrayer."

Après la mort du roi-liche Arthas Menethil, Sylvanas s'aventura seule jusqu'au Trône de Glace. Bien que frustrée de ne pas avoir été là pour le voir tomber, Sylvanas se consola en sachant que l'oeuvre qu'elle avait entamée dans les forêts luxuriantes de Quel'Thalas était enfin achevée : Arthas était mort. Avec le but de sa vie - et de sa non-vie - accompli, Sylvanas ne pensait plus qu'au destin radieux qui l'avait attendu avant qu'Arthas ne déchire son âme et se préparait à se jeter du haut de la citadelle sur les pointes de saronite en contrebas, la seule chose capable de la détruire complètement. Alors qu'elle contemplait la fin de son long périple, neuf val'kyrs l'encerclèrent, lui procurant des visions de son passé. Sylvanas les ignora et se jeta du Trône de Glace.

Sylvanas eut une vision de l'avenir de son peuple. Sans son commandement, le gros des réprouvés étaient sacrifiés par Garrosh Hurlenfer dans un assaut vain sur Gilnéas. A la Barricade, l'apothicaire Lydon organise les dernières défenses désespérées contre les forces d'invasion de l'Alliance. Tandis que le vent tournait en leur défaveur, les réprouvés se jetaient eux-mêmes dans des bûchers plutôt que d'affronter leurs exécuteurs. Alors que la vision prenait fin, Sylvanas se retrouva en train de flotter dans un vide sombre, où elle ne vit que la terreur, le froid, le désespoir, la peur, et les regrets. Elle tomba également sur le fantôme d'Arthas et fut surprise de voir qu'il n'était en cet endroit qu'une petit garçon seul et terrifié. En regardant l'homme qui lui avait infligé un tel tourment, Sylvanas admit que si son âme n'avait pas été brisée elle aurait pu sincèrement ressentir de la pitié pour lui malgré ce qu'il lui avait fait. Alors qu'elle réalisait que ce royaume d'angoisse serait son éternité, les val'kyrs lui apparurent à nouveau. Menées par Annhylde l'Invocatrice, elles proposèrent un pacte à Sylvanas : au lieu de laisser Sylvanas demeurer éternellement dans ce terrifiant royaume, Annhylde offrit de prendre sa place si elle se liait aux autres val'kyrs ; un réceptacle par lequel elles pourraient continuer à exister, affranchies du roi-liche, leurs destins liés à celui de Sylvanas. Celle-ci accepta le pacte, et fut renvoyé dans le royaume des vivants entourés par les huit val'kyrs restantes.

Sylvanas retourna dans la Forêt des Pins-Argentés, où Garrosh menait un assaut sur Gilnéas, et déclara que l'invasion se ferait à sa façon ; Garrosh accepta à contrecœur, et Sylvanas ordonna à sa flotte autour de la côte sud de harceler les villages pour diviser les défenseur gilnéens. Repensant à ce qu'elle avait traversé, Sylvanas réalisa que son peuple n'était plus simplement des flèches dans son carquois, mais une importante ressource à ne pas gaspiller.[15]

Cataclysm[modifier | modifier le wikicode]

Cataclysm Le contenu de cette section est exclusif à Cataclysm.

Sylvanas et le Haut exécuteur Mortuus attendent l'arrivée de Garrosh.
Sylvanas et ses val'kyrs.
Sylvanas dans la Forêt des Pins-Argentés.
Sylvanas fuit après avoir tué Liam Grisetête.

A la suite du fiasco du portail du Courroux, l'ensemble des réprouvés fut mis sous surveillance par le reste de la Horde. L'utilisation de la flétrissure réprouvée fut explicitement banni, bien que les apothicaires furent autorisés à travailler sur une souche considérablement plus faible. Sylvanas reçut ensuite l'ordre d'aller au sud vers Gilnéas car la Horde voulait un port dans le nord de Lordaeron. [41] Elle mena l'attaque sur Gilnéas, et fut initialement victorieuse à conquérir la cité grâce aux efforts de ses alliés du culte du Loup. Grâce à son allié Ralaar Brasecroc, elle apprit que la légendaire  [Faux d'Élune] se trouvait à Gilnéas et comptait s'en emparer.[42]

Cependant, les Réprouvés n'avait pas pris en compte les gilnéens contrôlant la malédiction des worgens qui s'était répandue parmi leurs citoyens, et unissant leurs forces après une lutte interne pour repousser les réprouvés hors de la ville de Gilnéas. Dos au mur, Sylvanas dut affronter le roi Genn Grisetête, Darius Crowley, et le prince Liam Grisetête ainsi que la résistance gilnéenne. Elle inversa rapidement les rôles malgré son désavantage, et tira une flèche empoisonnée sur Genn, mais Liam s'était jeté lui-même dans la ligne de mire ; mourant dans le processus. Frustrée, et avec la pression du nouveau chef de guerre sur les épaules, Sylvanas ordonna que la cité soit inondée de peste pour s'assurer de la victoire. Les gilnéens l'apprirent et commencèrent à évacuer leurs citoyens. Une fois la bataille terminée, et Gilnéas à nouveaux aux mains des réprouvés, Sylvanas se retira.

Cependant, les réprouvés perdirent leur emprise sur Gilnéas après un raid de nuit par la 7ème légion. Lors d'une réunion avec Garrosh Hurlenfer (dont Sylvanas ne semblait pas avoir très haute opinion), elle révéla les nouveaux alliés des réprouvés - les val'kyrs, les femmes vrykuls élevées qui servaient autrefois le roi-liche, qu'elle utilise pour relever ses ennemis morts comme réprouvés en solution au problème de procréation des morts-vivants. Après un échange d'insultes avec un Garrosh hautement révolté, le Grand seigneur de guerre Cromush reçoit l'ordre de "garder" la Dame noire et de surveiller les réprouvés.

Sylvanas se rend personnellement sur le champ de bataille dans la Forêt des Pins-Argentés, menant son armée contre l'Alliance à Gilnéas. Les réprouvés se retrouvent sous un feu nourri au front de libération de Gilnéas, acculés par la meute Croc-de-sang et les troupes de la 7ème légion. Pendant que les forces des réprouvés commençaient à avancer avec l'aide de leurs alliés (Orcs et Val'kyrs), ces dernières relevant les morts pour renforcer leurs rangs, Sylvanas conçoit un plan pour remporter la bataille - qui débute par la résurrection du Seigneur Godfrey.

Après que Godfrey ait capturé Lorna Crowley et l'ait livrée à Sylvanas, celle-ci se rendit devant le mur brisé de Grisetête et proposa un choix à Darius Crowley : la capitulation du front de libération de Gilnéas ou la transformation de Lorna en reprouvée. Darius décide de capituler et Sylvanas l'autorise à partir avec sa fille et ses hommes. Peu après elle se fait tuée par Godfrey, qui fuit rapidement au Donjon d'Ombrecroc. Le Grand seigneur de guerre Cromush ordonne aux val'kyrs Agatha, Arthura, et Daschla de la soigner. Après un instant de réflexion les trois val'kyrs se sacrifient et redonnent vie une nouvelle fois à Sylvanas. Cela convainquit Sylvanas sans l'ombre d'un doute que les val'kyrs sont l'avenir de son peuple.[43]

La Dame noire et ses forces sont désireuses de conquérir les Hautes-terres Arathies, ainsi le prince déchu (et relevé) Galen Trollemort, désormais membre des réprouvés, accompagné du forestier-sombre Alina sont présents sur place pour présider le conflit à venir. Sylvanas elle-même confia à Alina que la conquête totale de Lordaeron par les réprouvés pourrait être le seul moyen pour eux trouver la satisfaction et, peut-être, la délivrance.[44]

Sylvanas punit Koltira pour sa négligence.

Durant la bataille d'Andorhal, Sylvanas se déguise et prendre l'apparence de Lindsay Astrejais. Elle exprime son mécontentement envers Koltira Tissemort dans sa façon de s'occuper de l'Alliance - particulièrement après que les forces de l'Alliance aient assailli la partie réprouvée d'Andorhal, malgré la trêve apparente de Koltira avec le commandant ennemi, Thassarian. Sylvanas intervient pour renverser le cours de la bataille, déployant les val'kyrs pour s'assurer de la victoire.

Après la défaite de l'Alliance, Sylvanas confronte Koltira à propos de la malheureuse trêve avec Thassarian, et le réprimande pour sa faiblesse. Un portail vers Fossoyeuse s'ouvre alors et Koltira y est tiré par une chaîne pourvue d'un crochet, où Sylvanas essayera de le purger de sa compassion pour Thassarian et faire de lui plus qu'un serviteur de la Horde - plus particulièrement, un serviteur de Sylvanas et des réprouvés.

Dame Sylvanas envoie plus tard Dame Cozwynn aux Hautes-terres du Crépuscule pour servir de liaison pour la Horde avec le nouveau chef du clan Gueule-de-dragon, le seigneur de guerre Zaela, afin d'améliorer ses relations avec le chef de guerre et de "réparer les clôtures brisées".

Dame Sylvanas et les Réprouvés dans leur ensemble se retrouvent sous la surveillance des forces de la Croisade d'argent et de certains membres de la Lame d'ébène. Alors que les similarités entre elle et le roi-liche augmentent, les réprouvés sont désormais sous étroite surveillance.[45]

Le Déferlement[modifier | modifier le wikicode]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

Sylvanas est présente à la réunion des chefs de la Horde demandée par le chef de guerre Garrosh Hurlenfer, durant laquelle celui-ci indique clairement son intention d'attaquer et d'écraser la nation de Theramore. Sylvanas s'oppose à cette idée, pensant que l'Alliance pourrait déverser sa colère sur les Réprouvés et les sin'doreis si la principale base de leur pouvoir sur Kalimdor est compromise. Sylvanas regarde à plusieurs reprises Lor'themar Theron pour avoir son soutien, mais Lor'themar ne lui accorde aucune attention.[46]

Garrosh assure à Sylvanas que toute contre-attaque sera traitée, la Dame noire envoie alors le capitaine Frandis Farley pour la représenter durant le siège de Theramore. Après la guerre, Garrosh fait tué Farley dans l'auberge de Tranchecolline pour avoir remis en question ses actions lors d'une réunion avec Baine et Vol'jin.

Escalade[modifier | modifier le wikicode]

MoP Le contenu de cette section est exclusif à Mists of Pandaria.

Vol'jin fait vaguement référence à elle comme une alliée contre Garrosh Hurlenfer dans la bourgeonnante rébellion de la Horde (notant qu'elle n'a besoin "d'aucune excuse" pour attaquer Garrosh).

Siège d'Orgrimmar[modifier | modifier le wikicode]

MoP Le contenu de cette section est exclusif à Mists of Pandaria.

Sylvanas accompagne Lor'themar Theron pour prendre la baie de la Lamepoing aux forces de Garrosh. Tandis qu'ils sont proches de débarquer, elle et Theron débattent sur la réanimation des morts. Bien que le seigneur régent elfe de sang lui interdit de relever les elfes, il lui dit qu'il n'a que faire des humains. Elle prévoyait d'utiliser ses val'kyrs pour envahir les rues d'Orgrimmar et relever les morts mais on ignore actuellement si elle y est parvenu ou non. Elle prend part au combat contre Galakras aux côtés de Lor'themar et de l'archimage Aethas Saccage-Soleil.

Sylvanas est présente avec le reste des dirigeants de la Horde (excepté Ji Patte de Feu, blessé plus tôt lors du siège) lors de la défaite et de l'arrestation de Garrosh. Quand Thrall nomme Vol'jin nouveau chef de guerre, Sylvanas approuve de la tête. Cependant, comme l'indiquent les citations ci-dessous, elle ne semble pas l'accepter si bien que ça, laissant entendre qu'elle le "testerait".

Crimes de guerre[modifier | modifier le wikicode]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

Crimes de guerre.

Après le Siège d'Orgrimmar, Sylvanas et les autres chefs de la Horde sont convoqués au Temple du Tigre blanc pour témoigner au jugement de Garrosh Hurlenfer. Sylvanas est d'abord contre l'idée d'un procès plutôt qu'une exécution et s'oppose à la nomination de Baine Sabot-de-Sang comme défendeur de Hurlenfer. Quand la défense de Baine s'avèra meilleure qu'elle ne le voudrait, la reine banshee l'accuse d'être un "sympathisant de l'Alliance", incitant le chef tauren à nier sa déclaration quelque peu agressivement, quoique paisiblement, en lui attrapant le haut des bras.

Vereesa Coursevent, remarquant la haine mutuelle de sa sœur pour Garrosh, la convoque anonymement à la Flèche de Coursevent pour comploter l'assassinat du tyrannique ancien chef de guerre. Concoctant un nouveau poison intraçable avec ses sujets réprouvés, elle et Vereesa prévoient d'empoisonner le dernier repas de Garrosh. Dans le même temps, Vereesa nourrissait l'idée de rejoindre sa sœur pour diriger les réprouvés malgré le fait que pour cela elle devrait abandonner ses enfants. Sylvanas réalisa que les réprouvés n’accepteraient pas une créature vivante comme chef et décida d'assassiner Vereesa pour que sa "petite lune" puisse renaître à ses côtés en tant que mort-vivante.

Au dernier moment, Vereesa se ravisa et mit au courant Anduin Wrynn du poison dans la nourriture de Hurlenfer. Malgré les paroles odieuses et l'absence de remords de Hurlenfer, le prince sauve le vie de l'orc emprisonné, déjouant le plan de la reine banshee. Après avoir appris l'échec de son plan, la Dame noire se déchaîne à travers la région, tuant furieusement toute vie sauvage qui avait le malheur de croiser sa route et proclamant qu'on ne la prendrait plus jamais à tenter d'aimer.[47]

Warlords of Draenor[modifier | modifier le wikicode]

WoD Le contenu de cette section est exclusif à Warlords of Draenor.

Quand la Dame noire demanda des volontaires pour faire le périple jusque Draenor, le forestier-sombre Velonara répondit sans hésitation. Toute opportunité de satisfaire la Dame noire valait le risque.[48]

Sylvanas envoya également le mage Vivianne pour assister le commandant sur Draenor et récupérer les échantillons de restes d'orcs contaminés pour étude.[49] Benjamin Gibb faisait aussi de la reconnaissance pour la Dame noire dans le fief de l'Amiral Taylor.

Sombre miroir[modifier | modifier le wikicode]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

Transformation de Nathanos.

Lorsque la Légion commença son invasion d'Azeroth, Sylvanas appela Nathanos pour participer à un rituel destiné à le rendre plus fort. Il accepta d'y participer, mais pas avant d'en savoir plus. Lorsqu'il découvrit que le rituel impliquerait que la Val'kyr sacrifie son cousin Stephon Marris, il ne ressentit aucun regret, seulement le serment du devoir qu'il avait fait envers Sylvanas. La Val'kyr se plaça alors entre l'humain et le mort-vivant et se mit à chanter des mots gutturaux dans une langue ancienne, des éclairs de bleu et d'or jaillissant de ses mains. Nathanos perdit ses sens pendant un certain temps, son monde explosant dans le feu et la douleur. Lorsque l'esprit du Flétrisseur revint, il découvrit qu'il avait été transformé pour devenir plus fort qu'avant et que son état de décomposition n'était plus aussi avancé qu'il l'avait été. Cependant, en se regardant dans un miroir, il a remarqué que son nouveau visage n'était pas tout à fait le sien. Il remarqua alors que la deuxième table rituelle était vide, à part quelques taches de cendres et de résidus huileux. Sylvanas demanda à la forestier sombre Anya d'escorter son champion à l'armurerie pour le voir équipé d'une tenue adaptée à son poste. En cours de route, Anya laissa entendre à Nathanos que Sylvanas avait des sentiments pour le champion, une notion avec laquelle le Flétrisseur n'était pas d'accord, car il pensait personnellement que quelle que soit l'émotion que son cœur de mortel pouvait avoir, il n'avait plus de place que pour la rage et le mépris.[18]

Legion[modifier | modifier le wikicode]

Legion Le contenu de cette section est exclusif à Legion.

Sylvanas in the Legion cinematic.

L’impitoyable dirigeante des Réprouvés est une vraie championne pour son peuple. Mais avec l’invasion de la Légion ardente, les enjeux n’ont jamais été aussi élevés pour la Dame noire. Si Sylvanas venait à périr, sa mort signerait le début de sa damnation éternelle. Seules ses Val’kyrs se dressent entre elle et ce destin funeste, mais il ne reste que peu de ces gardiennes spirituelles pour la protéger. Alors que son destin ne tient qu’à un fil, Sylvanas doit décider jusqu’où elle est prête à aller pour protéger son peuple… et si elle y tient plus qu’à sa propre âme.[50]

Sylvanas prit la tête de l'attaque de la Horde aux Iles Brisées dans un assaut conjoint avec l'Alliance. Quand une attaque démoniaque endommagea critiquement la canonnière de l'Alliance, elle sauta dessus avant qu'elle ne s'écrase sur la sienne. Elle combattit aux côtés de Varian Wrynn contre un abyssal déchaîné et survécut à la chute de la canonnière pour continuer le combat au sol. Durant la bataille du Rivage brisé, les forces de Sylvanas et de Baine Sabot-de-Sang se regroupèrent avec Vol'jin, Thrall, et les renforts de la Horde pour se frayer un chemin à travers les démons de la Cité noire. Ils poursuivent ensuite Gul'dan et assistent au sacrifice de Tirion Fordring après que le démoniste ait invoqué Krosus. Après que les forces de la Horde aient battu le démon avec l'aide de l'Alliance, Sylvanas dit au Roi Varian Wrynn que la Horde tiendra la crête supérieure et couvrira le flanc de l'Alliance pendant que celle-ci confrontera Gul'dan. Les forces de la Horde tiennent la crête jusque'à ce qu'ils découvrent qu'un autre portail s'est ouvert derrière eux et que ses vastes renforts menacent de submerger les défenseurs de la Horde. Vol'jin est alors mortellement blessé par une lance empoisonnée. Sylvanas se lance au secours de son chef de guerre qui lui dit ne pas laisser la Horde mourir aujourd'hui. Voyant les forces de la Horde submergées par les renforts de la Légion ardente, Sylvanas sonne la retraite, signalant à ses Val'kyr de transporter les soldats de la Horde blessés. La Horde abandonna leur position stratégique et laissa l'Alliance vulnérable, et Varian fut choqué et déçu lorsqu'il vit les forces de la Horde quitter le champ de bataille. Varian est contraint d'ordonner une retraite en canonnière. Mais au moment du décollage, Gul'dan invoque un immense saccageur gangrené à travers le portail, qui s'accroche au dirigeable, le faisant basculer et envoyant de nombreux soldats de l'Alliance vers la mort. Le roi Varian se sacrifie pour occuper la Légion ardente afin que les forces restantes de l'Alliance puissent s'échapper en toute sécurité. Sylvanas regarda avec tristesse l'explosion gangrenée massive qui résulta de l'exécution par Gul'dan de Varian Wrynn avec la magie gangrenée alors qu'elle dirigeait son vaisseau de bataille réprouvé de retour à Orgrimmar.

Après la bataille du rivage Brisé, Sylvanas est convoqué par un Vol'jin mourant à fort Grommash. Après que les esprits des loas aient consulté Vol'jin avec une vision, Vol'jin décide de faire de Sylvanas le chef de guerre de la Horde dans ses derniers instants. Vol'jin reçoit un bûcher funéraire et pendant la cérémonie, Sylvanas déclare que Vol'jin est mort et demande aux membres de la Horde qui l'aideront à le venger. Ce à quoi la Horde répond par des cris de guerre et des rugissements de tonnerre. Après quoi les autres chefs de la Horde jurent fidélité au nouveau chef de guerre. Après l'assaut d'Orgrimmar par des démons infiltrés, les forces de Sylvanas et l'envoyé Illidari, Allari la Dévoreuse d'âmes, ont pu repousser l'attaque. Voyant que les chasseurs de démons joueraient un rôle crucial dans la guerre mais se méfiant de leurs motivations, dame Coursevent envoie un champion de la Horde pour servir d'émissaire auprès des Illidaris et officieusement d'espion.

Sylvanas mena plus tard la flotte réprouvée jusqu'à Tornheim. Alors que l'armée de la Horde poursuivait l'égide d'Aggramar, Sylvanas avait l'intention de chercher un autre trésor qu'elle poursuivra par ses propres moyens. Soudainement, la flotte fût attaquée par un navire de combat de l'Alliance, le Brûleciel. L'attaque était ordonnée par Genn Grisetete et l'amiral Rogers qui poursuivaient Sylvanas. Sylvanas confia à son champion Nathanos le Flétrisseur et à un aventurier de la Horde la défense de la flotte. Avant que son vaisseau amiral royal --Le Coursevent-- ne puisse être abordé par l'Alliance, Sylvanas s'échappe à Tornheim pour accomplir seule son mystérieux projet.

Sylvanas fût trouvé plus tard dans Helheim faisant un pacte avec Helya.[51] Elle quitta Helheim and emmène un contingent de forestiers sombres sur l'Oblivion à la périphérie de Skold-Ashil. Là, ils tentent de prendre la ville vrykul par la force mais sont repoussés. Sylvanas choisit une approche différente et envoie un mercenaire de la Horde se soumettre à un rite d'ascension pour accéder à la voûte dans laquelle Sylvanas souhaite entrer. Une fois la voûte ouverte, Sylvanas révèle qu'elle a l'intention de soumettre Eyir et de la forcer à faire plus de val'kyr pour les réprouvés.

Au caveau, Sylvanas utilise une lanterne magique appelée la Cage aux âmes pour lier Eyir et torturer la val'kyr pour qu'elle obéisse à ses ordres. Genn Grisetête émet un hurlement bestial et parle à Sylvanas sur un ton menaçant depuis l'ombre. Genn dit à Sylvanas que sa quête d'immortalité l'a rendue vulnérable et crie qu'il se vengera d'elle en se jetant sur elle depuis le plafond. Il déclare qu'il se vengera de Varian, Gilneas et son fils en la frappant, pour finalement la mettre à terre. Genn charge alors sur elle, mais Sylvanas lui échappe et tire une flèche empoisonnée sur son épaule, rendant ainsi Genn humain. Sylvanas se moque de Genn en disant qu'elle l'a surestimé et le traite de "vieux loup". Genn révèle ensuite qu'il a volé la lanterne magique de Sylvanas lors de sa dernière charge et la brise au sol, libérant ainsi Eyir. Sylvanas observe, sous le choc et la colère, la libération d'Eyir qui se libère de ses liens et disparaît. Genn sort de la chambre forte, brisant le manche de la flèche empoisonnée de Sylvanas logée dans son épaule, et dit à Sylvanas que puisqu'elle a volé l'avenir de son fils, il a maintenant pris le sien. .

Bien qu'Eyir lui ait échappé, Sylvanas a l'intention de poursuivre la val'kyr même si elle doit la chasser à travers les salles du Valhalas.

Lorsqu'un joueur de la Horde atteint le rang de Prestige 2, Sylvanas peut être trouvée dans Fossoyeuse aux côtés d'autres chefs notables de la Horde. Au cours d'une audience royale, Sylvanas organise la cérémonie qui félicite le personnage pour ses batailles contre l'Alliance, après avoir reçu la Médaille de vaillance de grand seigneur de guerre du chef Sylvanas, ainsi qu'une apparence d'arme prodigieuse.

Elle a ensuite envoyé Crysa étudier les oiseaux des Tarides du nord pour voir s'ils pouvaient être utilisés pour transporter des messages sur de longues distances.[52]

Coursevent : Retrouvailles[modifier | modifier le wikicode]

WoW-comic-logo-16x68.png Le contenu de cette section est exclusif aux comics World of Warcraft.

Réunion des trois sœurs Coursevent

Sylvanas et ses sœurs se sont finalement rencontrées et ont été réunies après des années de séparation, dans le but de retrouver leur maison natale et de voir si elles pouvaient encore former une famille. Après les retrouvailles, les sœurs Coursevent se mirent à purger la flèche de Coursevent des morts-vivants. Au cours de leur voyage, les sœurs ont joué au jeu "Deux vérités, un mensonge" dans lequel elles ont chacune fait trois déclarations, dont une était un mensonge. Les déclarations de Sylvanas étaient les suivantes : elle souhaitait parfois être encore en vie, elle était fière d'être chef de guerre de la Horde, et enfin elle ne trahirait jamais ses sœurs. Alors que les sœurs Coursevent combattaient l'ombre de personnes qu'elles avaient connues à Brume-d'or, la réunion prit une certaine tournure lorsque Alleria et Sylvanas entrèrent en discussion pour savoir si Sylvanas avait manipulé Vereesa pour assassiner Garrosh Hurlenfer, ce à quoi Sylvanas défendit son caractère et révéla que c'était le plan de Vereesa depuis le début. Sylvanas a tenu le manque de courage de Vereesa pour responsable des retombées des actions de Garrosh par la suite, y compris la troisième invasion de la Légion ardente. La rage de Sylvanas a atteint son point culminant lorsqu'elle a libéré ses pouvoirs de banshee sur une ombre et l'a brutalement éviscérée. Dégoûtée par la brutalité sauvage de Sylvanas, Alleria se transforma en forme du Vide pour déclarer que la sœur qu'elle avait connue avait disparu. Sylvanas rétorqua qu'elle n'avait eu pas le choix de devenir mort-vivant tandis qu'Alleria les abandonnait et choisissait de devenir une abomination du Vide. Les deux sœurs voyant un monstre dans l'autre, Vereesa essaya de mettre fin à la querelle et de dissiper les hostilités en recentrant leurs efforts pour débarrasser leur maison des morts-vivants et révéler les verdicts de leur jeu. Bien que les sœurs de Sylvanas aient révélé leurs vérités et leurs mensonges, lorsque ce fut le tour de Sylvanas de révéler ses vérités et ses mensonges, elle refusa de continuer le jeu. Il a été révélé par la suite que Sylvanas avait amené avec elle une escouade de forestiers sombres, qui se tenaient prêts à assassiner ses sœurs si le signal était donné. La Flèche reprise, Alleria et Vereesa se séparèrent de Sylvanas. Elle avait presque donné le signal, jusqu'à ce que Vereesa s'excuse auprès de Sylvanas d'avoir refusé de rester avec elle après leur tentative d'assassinat de Garrosh, et lui dise qu'elle espérait être pardonnée un jour. Soit-disant laissant ses sœurs partir pour se complaire un peu plus longtemps dans leur vie emplie de chagrin, elle déclara néanmoins qu'en fin de compte, elles la serviraient.[53]

Avant la tempête[modifier | modifier le wikicode]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

Avant la tempête

Pendant que Sylvanas s'occupait de ses fonctions de chef de guerre à Orgrimmar, elle rencontra son champion Nathanos le Flétrisseur qui lui rapporta les événements de Fossoyeuse. Nathanos rapporta que si beaucoup sont fiers qu'un réprouvé ait été couronné chef de guerre, d'autres lui en veulent d'avoir oublié ceux qui lui étaient fidèles. Sylvanas se moqua de l'ironie de la situation : Baine Sabot-de-Sang et Varok Saurcroc affirmaient qu'elle n'accordait pas assez d'attention aux autres races de la Horde alors que les réprouvés prétendaient qu'elle leur en donnait trop. Elle a maudit Vol'jin pour lui avoir imposé la charge de chef de guerre. Alors que Sylvanas défilait avec un contingent de races de la Horde en route pour le banquet,de célébration, Nathanos expliqua qu'elle avait laissé derrière elle un vide de pouvoir dans la capitale des morts-vivants, et le Conseil de la désolation fut créé en tant que gouvernement intérimaire pour répondre aux besoins de Fossoyeuse. La rumeur fait également état des tentatives de Sylvanas de créer plus de Val'kyr à Tornheim et de la manière dont ses plans ont été déjoués par Genn Grisetête. Le Conseil de la désolation a émis des réserves sur ses actions et a demandé une audience avec elle pour parler des divergences sur leur avenir. Sylvanas confia à Nathanos qu'elle allait reconstituer l'armée de la Horde afin de conquérir Hurlevent. Avec la mort de Varian Wrynn et le règne de son souple fils Anduin Wrynn à sa place, Sylvanas estima que le moment était venu de retourner la soif de sang de la Horde contre leurs éternels ennemis, les humains d'Hurlevent. Après le massacre des habitants de Hurlevent, elle prévoyait de renforcer les rangs des réprouvés, un destin qu'elle considérait comme une miséricorde car ils seraient unis à leurs proches abandonnés dans la mort et libérés de la dureté des passions et des pertes de la vie.

Après la défaite de la Légion, et du coup d'épée de Sargeras en Silithus, le cartel Baille-Fonds découvrit une nouvelle substance mystérieuse. Pendant la célébration, Jastor Gallywix montra l'[[[azérite]] à Sylvanas, qui déclara que cela changerait tout.[54] Alors que Sylvanas envoya des gobelins de Baille-Fonds pour extraire l'Azerite et faire des recherches sur le minerai, Baine organisa une rencontre entre Sylvanas et Magni Barbe-de-Bronze aux Pitons-du-Tonnerre. Magni demanda à Sylvanas de retirer les gobelins de Silithus et tenta de recruter les guérisseurs de la Horde dans la mission de restauration d'Azeroth après la destruction de Sargeras. Sylvanas chargea Baine d'organiser la participation de la Horde aux efforts de guérison, mais elle interdit toute coopération avec l'Alliance et ordonna à Baine de cesser tout contact avec le roi Anduin Wrynn. En dépit des objections des autres races de la Horde, Sylvanas préféra maintenir les opérations minières et les enquêtes de Gallywix sur l'azérite, arguant que ses recherches étaient inestimables pour les besoins de la Horde et qu'elle les rendrait publiques au moment opportun.

Sylvanas se rendit au palais des plaisirs de Gallywix pour suivre les progrès de Gallywix dans la recherche sur l'azérite et pour l'inciter à se concentrer sur la création d'armes en azérite. Nathanos le Flétrisseur interrompit cependant leur réunion pour transmettre la missive d'Anduin Wrynn concernant la proposition du rassemblement. La propre réunion de famille de Sylvanas l'avait rendue réticente à la réconciliation avec les vivants, et Sylvanas elle-même ne voulait pas que son propre peuple perde sa fierté de réprouvé s'il était lui aussi victime d'un rejet. Nathanos lui proposa cependant d'utiliser le rassemblement à son avantage en le soutenant publiquement et en utilisant soit les retrouvailles avec leurs proches pour les motiver à continuer d'exister en tant que morts-vivants et perpétuer la volonté de propagation des réprouvés, soit d'utiliser les sentiments de douleur résultant de l'échec de la réunion pour amener les réprouvés à se livrer à la soif de sang et à la vengeance contre les vivants.Sylvanas elle-même y vit une occasion de gagner la confiance d'Hurlevent et de l'exploiter par la trahison. Voyant les avantages et après avoir entendu de Nathanos que le Conseil de la désolation n'était pas une menace, Sylvanas consentit au Rassemblement, mais seulement avec la participation exclusive des membres du Conseil de la désolation et d'un petit groupe d'humains. Sylvanas et Nathanos retournèrent à Fossoyeuse, où elle clarifia ses préoccupations et précisa les conditions du rassemblement. Elle fit également de son mieux pour semer le doute chez les réprouvés et les encouragea à réfléchir à leur éventuel rejet. Sylvanas était certaine que les préjugés naturels anéantiraient tout espoir de réconciliation avec les vivants et discréditeraient les personnes favorables à cette idée au sein du Conseil de la désolation.

Pendant le rassemblement, le roi Anduin rencontra Sylvanas en personne pour établir les termes de l'événement, et il lui demanda crûment si elle avait intentionnellement trahi son père pendant la bataille du rivage Brisé. Bien que surprise par la franchise d'Anduin, elle lui répondit honnêtement que les effectifs de la Légion ardente avaient scellé le destin de Varian, quelle que soit la décision qu'elle aurait prise. Bien que le Rassemblement ait commencé de manière pacifique, Sylvanas prit connaissance de la défection d'une partie des réprouvés alors que cela se déroulait sous ses yeux, en regardant le mur de Thoradin. Afin de déterminer si les réprouvés avaient effectivement fait défection, elle signala le rappel des participants réprouvés. Cependant, certains refusèrent de suivre la retraite. Peu après, un de ses prêtres vint la voir en déclarant que Calia Menethil, héritière du trône de Lordaeron, était la raison de la défection. Elle lâcha alors ses forestiers sombres. Sylvanas ordonna à ses gardes noirs de tuer tous les réprouvés présents, y compris ceux qui revenaient en courant vers le mur de Thoradin. Sylvanas estimait que les seuls réprouvés en qui elle avait confiance étaient ceux qui étaient déjà brisés et aigris par leur expérience, tandis que ceux qui avaient encore des sentiments de sympathie ne pouvaient pas être autorisés à nourrir leur espoir. Sylvanas elle-même assassina Calia Menethil juste devant Anduin et menaça de tuer Anduin également. Elle pensait que c'était son droit, étant donné qu'Anduin avait amené un usurpateur pour provoquer la sédition. Anduin, cependant, jugea que Sylvanas bluffait, car elle n'était pas prête à affronter la colère effrénée de l'Alliance et n'avait pas le soutien total de la Horde. En se rendant vulnérable, Anduin ramena le corps de Calia au donjon de Stromgarde.

Nouveaux alliés[modifier | modifier le wikicode]

Legion Le contenu de cette section est exclusif à Legion.

Sylvanas réunit les chefs de la Horde dans la toute nouvelle ambassade d'Orgrimmar afin de discuter de nouveaux alliés. En aidant ou en protégeant les taurens de Haut-Roc et les sacrenuits de Suramar, elle accepta les promesses de loyauté du Grand chef Mayla Haut-Roc[55] et de la première arcaniste Thalyssra.[56]

Battle for Azeroth[modifier | modifier le wikicode]

Battle for Azeroth Cette section concerne du contenu lié à l'extension Battle for Azeroth.

Guerre des Épines[modifier | modifier le wikicode]

Article détaillé: Guerre des Épines
Malfurion vs Sylvanas

Après le Rassemblement, Orgrimmar avait été envahi d'espions de l'Alliance. Comme il serait trop coûteux pour la Horde de tous les trouver, le chef de guerre Sylvanas Coursevent avait choisi de tolérer leur présence. Un jour, Sylvanas convoqua Varok Saurcroc à une réunion secrète à fort Grommash. Après que Sylvanas eut assuré à Varok que son champion Nathanos avait empêché la présence d'espions de l'Alliance à cette réunion, Sylvanas demanda à Varok d'élaborer un plan de bataille hypothétique sur la manière d'assiéger la cité de Hurlevent.

Après avoir évalué tous les scénarios auxquels il pouvait penser, Varok en conclut que la Horde serait incapable de renverser la cité de Hurlevent et que tout effort pour y parvenir serait au mieux provisoire. Sylvanas suggéra à Varok de réfléchir à une stratégie plus élaborée avec la conquête d'Hurlevent comme phase finale plutôt que comme seul objectif. Révolté par le bellicisme de Sylvanas, Varok finit par demander à sa chef de guerre pourquoi elle était si désireuse d'entamer une guerre sanglante avec l'Alliance. Sylvanas expliqua qu'elle pensait que l'Alliance et la Horde ne pardonneraient jamais les transgressions qu'elles avaient commises l'une contre l'autre et que la guerre était inévitable. Ainsi, la seule façon d'assurer la paix à la Horde était de dominer l'Alliance dans la guerre et de la gagner selon leurs conditions. Lorsque Varok suggéra que la Horde devrait alors se préparer à se défendre pour la prochaine guerre au lieu d'en être l'instigateur, Sylvanas répliqua en expliquant que si Varok lui-même avait montré que la ville d'Hurlevent était apparemment imprenable, le siège d'Orgrimmar avait démontré que la capitale orque ne l'était pas ; la Horde était donc plus vulnérable aux pertes dans une guerre que l'Alliance. Avec l'[[[azérite]]] changeant indubitablement la tactique de guerre, Sylvanas proposa qu'ils saisissent toutes les occasions de remporter la victoire et d'assurer une paix durable pour les générations futures de la Horde. Varok accepta le raisonnement de Sylvanas, mais ne pouvait toujours pas imaginer quelle stratégie serait suffisamment efficace pour faire tomber Hurlevent alors qu'ils ne disposaient pas de la logistique nécessaire pour maintenir une invasion.

Sylvanas amena Varok à réaliser que la troisième invasion de la Légion ardente avait affaibli les flottes des deux factions et que la dissuasion par représailles directes, qui maintenaient un statu quo entre la Horde et l'Alliance, n'était plus viable. Les flottes de l'Alliance et de la Horde étant diminuées, elles seraient incapables de transporter des troupes et seraient donc lentes à déployer leur puissance militaire pour renforcer des fronts de guerre éloignés. Avec une telle faiblesse, la Horde pouvait sécuriser Kalimdor. Darnassus, le centre du pouvoir militaire de l'Alliance à Kalimdor, serait une cible réaliste à conquérir ; surtout si la Horde prenait l'Alliance par surprise. Le coût, cependant, serait que leurs possessions dans les royaumes de l'Est seraient probablement exposées aux représailles, en particulier la propre capitale de Sylvanas, Fossoyeuse.

Sylvanas, cependant, proposa de diviser politiquement l'Alliance en appâtant les elfes de la nuit pour qu'ils exigent que l'Alliance donne la priorité à la reconquête de leur patrie et divise ainsi les forces de l'Alliance. L'Alliance n'aurait ni la flotte ni la force nécessaires pour reprendre Kalimdor et ainsi s'affaiblirait ou se fracturerait politiquement. De plus, la prise en otage de Darnassus paralyserait l'Alliance dans sa contre-attaque car les elfes de la nuit ne supporteraient pas que leur ville soit anéantie et créerait ainsi un fossé entre eux et les gilnéens, qui ont perdu leur nation il y a des années et n'étaient pas non plus considérés comme prioritaires pour une aide militaire sur ce front de guerre. Avec une telle crise politique, Anduin Wrynn ne serait pas en mesure d'agir et chaque nation de l'Alliance agira dans son propre intérêt pour se défendre contre une Horde unifiée. Varok réalisa que c'était ainsi qu'ils avaient l'intention de renverser Hurlevent, en séparant politiquement chaque nation de l'Alliance et en les dominant jusqu'à la capitulation. Cependant, Sylvanas était bien consciente qu'ils ne pouvaient diviser l'Alliance que si la guerre pour la conquête de Darnassus n'unissait pas l'Alliance contre la Horde. Cela ne pourrait se produire que si la Horde remportait une victoire honorable, ce dont Sylvanas sait que la Horde ne lui fait pas confiance pour cela. Ainsi, Sylvanas autorisa Saurcroc à créer les plans de bataille et à exécuter leur stratégie.

TPour détourner l'Alliance d'Orneval, Sylvanas suggéra de duper les espions de l'Alliance en leur faisant croire à une fausse piste. Ainsi, Varok commença à semer la désinformation et à entretenir une relation conflictuelle avec Sylvanas et Nathanos pour faire croire qu'il incitait la Horde à monopoliser l'azérite en Silithus et qu'il poussait Sylvanas à soutenir sa campagne. L'Alliance mordit à l'hameçon ; craignant que la Horde ne fasse proliférer des armes d'azérite, elle envoya une importante flotte d'elfes de nuit à Silithus par mesure de dissuasion. Tyrande Murmevent se rendit à Hurlevent pour aider les dirigeants de l'Alliance à planifier la guerre, ne laissant à la Horde que Malfurion Hurlorage et son équipage rudimentaire de défenseurs elfes de la nuit. Bien que les conseillers de Sylvanas aient vu cela comme une aubaine, Sylvanas semblait assez agacé qu'un seul chef elfe de la nuit tombe dans l'invasion. Afin d'effrayer les elfes de la nuit et de les inciter à se rendre sans créer une atrocité unificatrice à laquelle l'Alliance pourrait se rallier, Varok suggéra qu'ils apportent avec eux de nombreuses armes de siège. De cette façon, la menace de faire pleuvoir la mort sur Darnassus en toute impunité dissuaderait les elfes de nuit dans la ville de résister.[57]

Sylvanas cherchait à s'emparer de l'arbre-monde Teldrassil car l'Alliance l'utiliserait comme port sûr pour transporter l'azérite de Kalimdor vers les royaumes de l'Est, et elle s'attendait à ce que l'azérite soit utilisé comme arme pour attaquer Lune d'Argent et Fossoyeuse puis Kalimdor. En occupant Darnassus, la Horde pourrait contrôler le flux d'azérite et l'Alliance n'attaquerait pas la ville par crainte de blesser les civils. Sachant que les elfes de la nuit leur résisteraient à chaque étape, elle cherchait également à tuer Malfurion Hurlorage pour briser leur moral.[58]

Tandis que le Haut-Seigneur Saurcroc menait la charge pour sécuriser Orneval, Sylvanas se concentrait à chasser Malfurion Hurlorage. Sylvanas se heurta à Malfurion à deux reprises - une fois, lorsqu'elle interrompit un combat entre Malfurion et Lorash et l'autre fois lorsque Sylvanas attaqua Malfurion alors qu'il avait piégé Varok Saurcroc dans Astranaar. Malgré ses efforts, Malfurion avait réussi à lui échapper. Alors que Sylvanas chassait Malfurion, elle ne put s'empêcher de penser que la guerre rendait les elfes de la nuit cruels envers la Horde, mais utilisaient leur haine de manière si pitoyable. Sylvanas considérait que la guerre était destinée à transformer les civilisations en faisant l'impensable, et comme Malfurion refusait de changer en conséquence, elle pensait que cela conduirait inévitablement à sa chute.Sylvanas se demandait aussi comment Saurcroc avait été touché par la guerre, mais elle pensait qu'il s'était trompé en croyant que son sens de l'honneur l'aiderait à y faire face. Saurcroc serait un ennemi dangereux pour Sylvanas si jamais son honneur ou la Horde lui étaient enlevés, bien qu'elle préfèrerait qu'il se débarrasse de notions aussi stupides que l'honneur et qu'il reste à ses côtés quelle que soit la moralité de ses actes. Sylvanas savait que si Saurcroc refusait de se ranger de son côté, elle devrait le tuer.

Après avoir sécurisé Orneval, la Horde tourna son attention vers Sombrivage. Cependant, lorsque la Horde envahit Sombrivage, beaucoup de ses soldats furent incinérés par le mur que le Malfurion avait érigé. Pour aggraver leurs problèmes, la flotte elfe de la nuit était revenue et aidait à la défense des kaldoreis. Les défenses des elfes de la nuit étaient suffisantes pour stopper l'avance de la Horde, et Sylvanas et Saurcroc savaient qu'ils devaient agir rapidement avant que les renforts de Hurlevent n'arrivent pour arrêter l'invasion. Sylvanas et Saurcroc élaborèrent donc un plan pour diviser l'attention des feux follets sur plusieurs fronts, diminuant ainsi leur efficacité. Saurcroc et Nathanos le Flétrisseur prirent un groupe pour escalader les montagnes de Gangrebois et distraire les feux follets au nord. Une fois que le mur de feux follets fut dispersé, Sylvanas dirigea l'armée principale de la Horde pour franchir la barrière des feux follets. À Sombrivage, Sylvanas chargea Morka Bruggu de diriger un groupe d'infiltrateurs de la Horde pour réquisitionner quelques navires elfes. Pendant ce temps, Sylvanas et son armée affrontaient Malfurion Hurlorage, qui lui dit qu'elle ne serait pas pardonnée pour ses atrocités ; Sylvanas répondit qu'elle en était bien consciente.

Malgré la supériorité numérique de Sylvanas, Malfurion avait réussi à repousser tous les gardes de Sylvanas, laissant Sylvanas et Malfurion s'affronter seuls. Sylvanas et Malfurion s'affrontèrent en duel sur les rives de Sombrivage. Avant que leur combat ne puisse être conclu, Saurcroc interrompit le combat et lança sa hache sur Malfurion, le blessant d'un coup déshonorant. Bien que Saurcroc fût bouleversé d'avoir fait quelque chose d'ignoble, Sylvanas félicita Saurcroc pour son attaque furtive et lui fit l'honneur d'achever Malfurion.[59] Lorsque Saurcroc revint vers elle, cependant, elle fut mécontente d'apprendre que Varok n'avait pas tué Malfurion et que Tyrande était intervenu pour le sauver. Sylvanas était tellement furieuse qu'elle envisageait de tuer Saurcroc, mais elle renonça à le faire quand elle pensa que le moment était mal choisi. Elle s'éloigna des disputes de Saurcroc et de Nathanos pour pouvoir se calmer et réfléchir à la tournure des événements. Sylvanas aperçut au loin une chef Sentinelle qui se battait encore avec acharnement - même avec d'autres flèches enfouies dans son corps - et la tua. Sylvanas réfléchit à la façon dont la survie de Malfurion donnerait de l'espoir à l'Alliance et qu'il finirait par guérir des blessures qu'ils lui avaient infligées. Sylvanas considéra même qu'Elune elle-même avait pu jouer un rôle dans la ruine de ses plans. La reine Banshee se dit que des forces extérieures à l'Alliance s'élèveraient pour s'opposer au véritable objectif de Sylvanas.[60]

Après avoir sécurisé Sombrivage, Sylvanas donna l'ordre à Nathanos le Flétrisseur et Varok Saurcroc de sécuriser la plage et de se préparer à envahir Teldrassil. Sylvanas remarqua une blessée grave, Delaryn Lune d'Été, qui expliqua alors que seuls des innocents restaient à Teldrassil et que la guerre de Sylvanas était une guerre de haine et de rage. Elle essaya de rappeler à Sylvanas sa vie passée en tant que défenseur de son peuple, mais Sylvanas chuchota au forestier qu'elle se souvenait avoir été une idiote. Sylvanas eut un souvenir de son incapacité à arrêter l'invasion de Quel'Thalas par le Fléau et déclara que maintenant Delaryn comprendrait ses croyances à travers son propre échec. Sylvanas expliqua que la vie était une souffrance et que l'espoir était vain, en disant à Delaryn de ne se morfondre, car elle rejoindrait bientôt ses proches. Delaryn expliqua qu'elle avait du chagrin pour Sylvanas, car elle avait fait de la vie son ennemi, et que c'était une guerre qu'elle ne pourrait jamais gagner ; qu'elle pouvait tuer son peuple, mais qu'elle ne pouvait jamais tuer l'espoir. En réponse au défi de Delaryn, Sylvanas tourna la tête de Delaryn pour regarder Teldrassil dans ses derniers moments, puis donna à Nathanos l'ordre de brûler Teldrassil, ce à quoi lui et le reste de la Horde présente se soumirent. Alors que les catapultes de la Horde assiégeaient Teldrassil, Sylvanas regardait l'arbre-monde brûler.[61]

Saurcroc rugit contre Sylvanas et la fustige pour son manque d'honneur et le danger qu'elle fait courir à la Horde. Sylvanas, cependant, était calme et préparait déjà la défense de Fossoyeuse. Lorsque Varok accusa Sylvanas de condamner la Horde pour mille générations, Sylvanas répondit que c'était une guerre et un échec de sa part. Darnassus n'a jamais été l'objectif ; le but était de créer un fossé qui diviserait l'Alliance. Sylvanas avait besoin d'une arme qui détruirait l'espoir et Varok y a renoncé pour épargner Malfurion. Le génocide de Teldrassil est la façon dont Sylvanas a remédié à la bévue de Saurcroc. Sylvanas croit que l'Alliance va maintenant se battre dans la souffrance et que cela lui donnera une chance de victoire.[57]

Bataille de Lordaeron[modifier | modifier le wikicode]

Au cours du siège de l'Alliance sur le donjon de Lordaeron, le chef de guerre Sylvanas contempla les cycles de la haine et les alliances en constante évolution que doit vivre la Horde. Elle pense que le partage du monde a rendu la Horde faible et qu'ils ont oublié ce qui les a rendus forts. Les forces de la Horde s'affaiblissent à cause des barrages de siège constants qui réduisent leurs fortifications et des assauts de l'Alliance. Alors que l'Alliance se rapproche, Sylvanas effectue une manœuvre audacieuse pour infiltrer l'une des tours de siège mobiles et la détruire à elle seule. Après quoi, elle prend la forme d'une banshee, tuant plusieurs soldats de l'Alliance en les traversant successivement, et terminant son déchaînement avec un cri de guerre "Pour la Horde". Cette démonstration de force inspire les forces de la Horde à repousser l'Alliance. Les forces de l'Alliance commencèrent à vaciller jusqu'à ce que le roi Anduin Wrynn fasse apparaître un dôme de lumière pour revigorer ses forces, tandis que Sylvanas et ses forces ne pouvaient que regarder. Une fois les forces de l'Alliance regroupées, l'Alliance et la Horde se sont toutes deux lancées à l'assaut pour reprendre la bataille.

Alors que les soldats de l'Alliance commençaient à gagner du terrain sur [[Ruines de Lordaeron]|Lordaeron]], Sylvanas ordonna à sa machine de guerre d'azérite de détruire les tours de siège de l'Alliance. Lorsque la machine de guerre fut détruite par Anduin, Sylvanas ordonna à ses troupes de déployer la peste sur le champ de bataille, à la grande objection du Haut seigneur Saurcroc, car les troupes de l'Alliance et de la Horde allaient être prises dans l'explosion. Néanmoins, la Peste fut déployée, et Sylvanas releva ceux qui moururent dans l'une ou l'autre des factions comme serviteurs squelettiques pour repousser l'Alliance.

Cependant, l'arrivée opportune de Jaina Portvaillant retourne le courant de la bataille en faveur de l'Alliance et Sylvanas est obligé de faire reculer les forces de la Horde. Elle est alors confrontée à Saurcroc qui la critique pour son ultime finale, la qualifiant de " mascarade sans honneur ". Sylvanas répond que l'honneur ne signifie rien pour un cadavre et qu'elle croit que la Horde vaut la peine d'être sauvée tout en lui disant d'aller mourir sa "mort de guerrier" et qu'elle pourrait finir par le relever pour la servir dans la non-mort.

Sylvanas, Baine et Nathanos entrent alors dans la salle du trône de Lordaeron où Baine confronte Sylvanas au sujet de l'abandon de Saurcroc. Sylvanas répond simplement que c'est la mort qu'il voulait et qu'il peut soit aller le rejoindre, soit s'occuper des vivants à la place. Sylvanas se tourne alors vers Nathanos et lui tend son arc ; lui disant de faire ce qui doit être fait, elle le réconforte et dit à son champion de partir. Seule, Sylvanas s'assied alors sur le trône, se prélassant en attendant l'arrivée de l'Alliance. Anduin Wrynn, accompagné de Genn Grisetête, Alleria Coursevent et Jaina Portvaillant entrent alors dans la salle du trône avec Anduin déclarant qu'elle a mené la Horde sans honneur et que la bataille est terminée ; tout cela pendant que Sylvanas se moque avec défi d'Anduin et de ses alliés. Lorsqu'elle reçoit l'ultimatum de se rendre ou de mourir, Sylvanas se lève avec confiance du trône et s'avance vers Anduin, tandis que ses partisans la regardent, prêts à frapper si elle tente quoi que ce soit. Sylvanas se contente alors de dire à Anduin qu'il n'a rien gagné, puis elle prend soudainement la forme d'une banshee, laissant échapper un cri qui met temporairement hors d'état de nuire les dirigeants de l'Alliance. De multiples explosions se déclenchent alors qu'elle s'envole à travers le plafond. Elle atterrit ensuite sur le dirigeable de la Horde où Nathanos lui rend son arc. Sylvanas observe alors Lordaeron alors qu'il est complètement recouvert de peste. Les dirigeants de l'Alliance se sont cependant échappés. Sylvanas leur sourit simplement alors qu'elle et les autres chefs de la Horde s'envolent.

Zandalar[modifier | modifier le wikicode]

Le chef de guerre Sylvanas Coursevent au sein de fort Grommash.

À un moment indéterminé, Sylvanas a entamé des négociations avec la princesse Talanji de l'[empire zandalari]. Le chef de guerre souhaitait la puissance de la flotte zandalari, tandis que Talanji recherchait la force des champions de la Horde pour combattre les menaces au sein de Zandalar.[62] Cependant, Talanji fut capturée par l'Alliance alors qu'elle faisait route vers Orgrimmar. Ayant eu vent de cela, Sylvanas ordonna à une équipe de choc de la libérer de la Prison et de la ramener à Orgrimmar. Une fois libéré, Talanji décida de retourner à Zandalar avec les forces de la Horde envoyées pour la récupérer.

Le chef de guerre s'est ensuite rendu à Zuldazar à bord de la Complainte de la Banshee pour entamer la campagne de guerre de la Horde et a ordonné à Nathanos de lui envoyer des rapports à mesure que la guerre avançait.

Après la libération de Mythrax le Disloqueur au sein de Vol'dun, Baine Sabot-de-Sang informa Sylvanas de la nouvelle menace car il pensait qu'elle saurait comment procéder au mieux contre elle. [63] Après que le Sceptre Abyssal ait été acquis à Boralus, l'orateur de la Horde informa Sylvanas du succès de la mission.[64]

Les Mag'har[modifier | modifier le wikicode]

Battle for Azeroth Cette section concerne du contenu lié à l'extension Battle for Azeroth.

Au cours de la Quatrième guerre, Eitrigg se rendit sur Draenor alternative pour recruter les clans orcs Mag'har que la Horde avait aidé à sauver de la Légion ardente. Eitrigg et un champion de la Horde aidèrent les Mag'har à fuir les empreints de Lumière par un portail menant à Azeroth, peu avant qu'il ne se referme derrière eux. Les Mag'har décidèrent donc de faire d'Azeroth leur nouveau foyer, et leur chef, le suzerain Geya'rah, jura allégeance à la Horde.[65]

Les Flots de la vengeance[modifier | modifier le wikicode]

Sylvanas accepting Talanji's oath loyalty to the Horde.

Pendant l'assaut sur Sombrivage, Sylvanas ordonna à Nathanos le Flétrisseur de relever Delaryn Lune d'Été dans la non-mort.[66] Bien qu'il ait réussi et même relevé Sira Gardelune, une des quatre Val'kyr restantes fut tuée par Tyrande Murmevent, n'en laissant que trois assez puissantes pour ressusciter Sylvanas, si elle devait être à nouveau tuée.

Sylvanas a vu en Derek Portvaillant, dont le corps a été retrouvé par la Brigade de l'Honneur[67], une arme de valeur, une dague à plonger dans le cœur de la maison Portvaillant au moment opportun. [68] Cherchant un autre avantage contre l'Alliance, Sylvanas ordonna que Priscilla Corsandre, considérée comme l'un des plus grands ennemis de Kul Tiras jusqu'à sa capture, soit libérée de Tol Dagor [69]. A cette fin, Rexxar, Valtrois, et l' orateur de la Horde pénétrèrent dans la prison, libérèrent Corsandre, et se frayèrent un chemin à travers la prison. Sylvanas se rendit personnellement à Tol Dagor et rencontra Corsandre en personne. Tout en reconnaissant que Sylvanas ne l'avait libérée uniquement parce que le chef de guerre voulait quelque chose d'elle, Corsandre accepta de discuter de leurs intérêts mutuels. </ref> Après le siège de Zuldazar et la mort du roi zandalari Rastakhan, Sylvanas ordonna à la val'kyr Kyra de ressusciter Derek dans la non-mort dans le but de le transformer en une arme contre Jaina et Katherine Portvaillant. [70]

Sylvanas assista plus tard au couronnement de Talanji et accepta le serment de fidélité de Talanji à la Horde, comme son égal.[71]

Après avoir appris que Varok Saurcroc s'était échappé de Hurlevent, Sylvanas ordonna au forestier sombre Lyana et à un aventurier de trouver Saurcroc avant que l'Alliance ne puisse le faire.[72] Après avoir trouvé l'emplacement de Varok Saurcroc, Lyana partit, soi-disant pour se présenter à Sylvanas. L'aventurier fut approché par Zekhan qui les implora d'aider Saurcroc à la place.[73]

Ceux qui choisissent d'aider Saurcroc apprennent que Sylvanas avait ordonné sa mort, un ordre qui est contrarié lorsque Saurcroc, Zekhan et l'aventurier tuent Lyana et le reste des assassins envoyés pour tuer Saurcroc. [74] Saurcroc ordonne alors à ses compagnons de retourner à Orgrimmar, s'assurant que l'aventurier restera en faveur de Sylvanas et que Zekhan pourra secrètement faire passer le mot à Orgrimmar. Après avoir frappé l'aventurier au visage, dans le cadre d'un stratagème visant à faire croire que Saurcroc avait tendu une embuscade à l'équipe d'assassins, Saurcroc se rendit plus à l'ouest, dans le marais des Chagrins, et les aventuriers informèrent Sylvanas de la survie de Saurcroc. Sylvanas fit remarquer qu'il était "chanceux" que l'aventurier s'en soit sorti avec à peine plus qu'un bleu. Exprimant sa déception face à la situation, Sylvanas déclara que Saurcroc serait retrouvé, qu'on le lui livrerait et qu'elle ne serait plus jamais déçue.[75]

Ceux qui ont rejeté la mission de Zekhan font plutôt rapport à Sylvanas, qui après avoir été informée de la situation s'est exclamée avoir des plans spéciaux pour Zekhan.[76]

Quelque temps après que Baine Sabot-de-Sang et Thomas Zelling aient sauvé Derek Portvaillant et l'aient remis à Jaina, Sylvanas demanda que les chefs de la Horde se rassemblent au camp Croc-de-Guerre dans la vallée Chantôrage. Lors de cette réunion, Sylvanas révéla qu'elle savait que Derek avait été aidé à se réfugier dans l'Alliance. Elle interrogea ensuite Zelling que Nathanos tenait à la pointe de son arc et, en réponse, Baine admit son rôle dans la libération de Derek et révéla que Sylvanas prévoyait de priver Derek de son libre arbitre en corrompant son esprit, ce à quoi Sylvanas le remercia pour son honnêteté. Après que Nathanos ait tué Zelling, Baine, indigné, lui demanda s'ils n'étaient pas de simples pions dans son jeu et l'accusa de trahir la Horde. Cependant, le chef de guerre resta impassible et, à son tour, accusa Baine d'avoir trahi la Horde et ordonna son arrestation. Alors que les gardes encerclaient Baine, il déclara que Sylvanas laisserait la Horde en ruines. Baine étant aux arrêts, elle se tourna vers les autres chefs de la Horde et déclara qu'il n'y avait pas de place pour la faiblesse dans leurs rangs et qu'ils feraient mieux de se rappeler où se trouvait leur loyauté. La réunion étant terminée, Sylvanas quitta la forteresse. La majorité des chefs de la Horde exprimèrent à l'orateur de la Horde leur mécontentement face à ses actions, certains remettant en question l'intégrité de la Horde elle-même.[77]

Après la mort de Uu'nat dans le Creuset des tempêtes, les champions de la Horde découvrirent la lame vide qui contenait autrefois Xal'atath. Sentant la puissance qui résonnait à l'intérieur de la lame, presque comme si l'arme parlait d'une autre voix, ces champions furent contraints de livrer l'artefact à leur chef de guerre. En recevant la lame, Sylvanas les déclara dignes et dit que la lame serait la boussole qui les guiderait vers la victoire.[78]

Ascension d'Azshara[modifier | modifier le wikicode]

Confiant à Nathanos une mission de la plus haute priorité, Sylvanas donna à son champion la lame noire, qui servit à guider la flotte de la Horde et la flotte de l'Alliance, à sa poursuite, vers Nazjatar où les deux flottes furent attaquées par les Nagas sous le commandement de la reine Azshara après avoir ouvert les mers. [79] Elle demanda spécifiquement à Nathanos de faire appel à l'orateur de la Horde pour qu'il rejoigne le reste de leurs forces afin de se lancer dans cette mission.[80]

Lorsque les espions de l'Alliance découvrirent que Sylvanas prévoyait d'exécuter Baine Sabot-de-Sang, le roi Anduin envoya Jaina Portvaillant et Mathias Shaw pour sauver son ami. [81] Pendant ce temps le marcheur des esprits Ussoh reçut une vision des esprits selon laquelle Sylvanas ordonnait la mort de Baine, ce qui poussa Lor'themar à se tourner vers Thrall et Varok Saurcroc afin de sauver Baine.[82][83] Bien qu'ignorant que l'Alliance et Lor'themar avaient découvert qu'elle prévoyait de tuer Baine, Sylvanas avait prévu qu'une tentative de sauvetage serait faite et avait pris des dispositions pour que le magistère Hathorel tende une embuscade à quiconque chercherait à sauver Baine. Cependant, malgré les efforts du magistère, le groupe (qui s'était uni pour sauver Baine) parvint à libérer Baine de ses chaînes et Jaina téléporta le groupe hors d'Orgrimmar.[84]

Après la libération de Baine, Thrall révéla sa conviction que Sylvanas viendrait maintenant pour brûler les Pitons-du-Tonnerre comme elle l'a fait à Teldrassil.[85]

Sylvanas demanda plus tard à ses loyalistes de la rencontrer à fort Grommash et jura que les traîtres (les révolutionnaires de Saurcroc) seraient punis.[86] A cette fin, elle ordonna au suzerain Geya'rah et Jastor Gallywix, les deux seuls chef de la Horde à se ranger de son côté, de se préparer au combat. Alors que Geya'rah faisait remarquer que les Mag'har étaient toujours prêts à détruire leurs ennemis, Gallywix révéla que les méchas étaient prêts à partir mais fit remarquer qu'ils n'étaient pas bon marché et que les Sylvanas feraient mieux d'être prêts à payer à la livraison.En outre, compte tenu du fait que Eitrigg était du côté de Saurcroc, Sylvanas demanda que l'orc soit capturé et amené devant Nathanos.[87] Après que Nathanos et les loyalistes eurent mis de l'ordre dans leur affaire, Nathanos déclara qu'il était temps de s'occuper des révolutionnaires et de l'Alliance en dehors des portes d'Orgrimmar.[88]

Cependant, avant que la bataille ne puisse commencer, Saurcroc, reconnaissant les loyalistes de Sylvanas comme leurs frères et soeurs dans la Horde et ne voulant pas verser plus de sang de la Horde, défia Sylvanas en Mak'gora. Lorsque Sylvanas demanda pourquoi elle devait accepter son défi, Saurcroc lui fit simplement remarquer qu'elle voulait qu'il souffre, ce qui amena Sylvanas à accepter sans mot dire. Alors que Sylvanas se préparait à s'armer, Saurcroc reçut une hache de Thrall et Shalamayne d'Anduin. Au début, Sylvanas avait le dessus sur Saurcroc mais, lorsqu'elle commença à se moquer de lui à propos de l'espoir, Saurcroc obtint un second souffle en déclarant que Sylvanas ne pouvait pas tuer l'espoir. Alors que Saurcroc retournait la situation contre Sylvanas, il affirma qu'elle n'avait pas réussi à tuer l'espoir à Teldrassil et n'avait pas réussi à faire en sorte que la Horde et l'Alliance continuent à s'entretuer. Saurcroc déclara en outre que la Horde était forte et qu'elle tiendrait bon, et fut capable de lui lacérer le visage de Sylvanas au niveau de l’œil. Ce qui, à son tour, poussa Sylvanas, enragée, à déclarer que la Horde n'était rien. Saurcroc fut alors tué par Sylvanas, qui abandonna alors totalement la Horde.[89]

Sylvanas rencontra plus tard Nathanos à la flèche de Coursevent dans les terres Fantômes de Quel'Thalas. Les deux discutèrent puis se souhaitèrent bon voyage au moment de leur départ. Son champion parti, elle se tourna vers les loyalistes et déclara que rien ne pouvait arrêter ce qui allait arriver. Elle pensait que la seule raison pour laquelle les [[Aventurier|loyalistes] n'étaient pas mis aux fers ou pire, était que le reste de la Horde ignorait qu'ils étaient à son service. Tout en reconnaissant que le défi de Saurcroc avait mis fin à la guerre, elle mentionna que cela n'avait plus d'importance maintenant que d'innombrables âmes avaient nourries les ténèbres affamées. Elle mentionna que bien qu'elle ne se souciait pas des vivants, elle avait pitié des réprouvés et qu'elle les avait abandonnés parce qu'ils s'accrochaient à l'espoir. Révélant qu'elle avait conclu un marché avec la reine Azshara, Sylvanas fit remarquer que les armées d'Azeroth combattraient son maître, qui alignera les cadavres dans les rues et, à la fin, que lui aussi servira la Mort. Sa réflexion terminée, Sylvanas fit remarquer que rien ne dure et que les loyalistes comprendraient quand ils se reverraient par la suite.[12]

À la suite de la trahison de Sylvanas, la plupart de ses loyalistes plièrent le genou devant les révolutionnaires et ceux qui refusèrent de rejoindre la Horde unifiée furent emprisonnés. Alors que certains parmi les réprouvés cherchaient à se venger d'elle, d'autres étaient incrédules et niaient la trahison de Sylvanas,[90][91] et certains comme Nathanos et le forestier sombre Lenara sont restés à ses côtés. A l'insu de Sylvanas, Lor'themar Theron a ordonné aux Pérégrins de la retrouver. [92]

L'Armée des Ombres[modifier | modifier le wikicode]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

La Dame noire et les loyalistes de Banshee travaillent désormais dans l'ombre alors que la Horde et l'Alliance tentent de découvrir son prochain coup, y compris sa propre soeur, Alleria. Luttant pour supporter le poids écrasant du commandement, le roi Anduin confie à l'elfe du vide et au grand exarque Turalyon le soin de découvrir où se trouve Sylvanas. Pendant ce temps, la reine Banshee a chargé Nathanos le Flétrisseur et Sira Gardelune d'une manœuvre terrifiante : tuer le loa de la mort en personne, Bwonsamdi.[93]

Shadowlands[modifier | modifier le wikicode]

Modèle:Shadowlands-section

Sylvanas détruisant le Heaume de Domination

Sylvanas s'est ensuite rendue à la citadelle de la Couronne de glace où elle combattit le roi-liche Bolvar Fordragon et son Fléau. Après avoir gagné la bataille, elle lui prit le heaume de Domination, Bolvar lui faisant remarquer que ce serait sa prison. Cependant, Sylvanas répondit que le monde était une prison et après avoir fendu le heaume en deux, perçant ainsi le voile entre Azeroth et l'Ombreterre, la Dame noire déclara qu'elle libérerait tout le monde. [94] Après sa victoire, Sylvanas rencontra Nathanos qui lui rapporta que Bwonsamdi vivait toujours, que Sira Gardelune avait été capturée, que la Horde était venue en force et que son champion pensait que Bwonsamdi ne ferait que devenir plus défiant. Tout en reconnaissant que c'était un coup porté à ses plans, Sylvanas était convaincu que c'était un coup qu'ils pouvaient surmonter. Après avoir appris que Nathanos allait retourner à la ferme des Marris pour attendre d'autres ordres, Sylvanas lui dit de ne pas rester inactif, et elle s'attendait à ce qu'il revienne vers elle avec un moyen d'empêcher toute intervention de Bwonsamdi.[95]

Entre-temps, ses actions ont déclenché une série d'événements qui menacent de bouleverser l'équilibre cosmique entre la vie et la mort.[96] En outre, elle n'avait aucune intention de sauver les loyalistes de ce qui est à venir.[97]

Il a été révélé que c'est pendant les événements de A l'orée de la nuit que la relation de Sylvanas avec le Geôlier, un mal ancien qui règne sur l'Antre de l'Ombreterre, a commencé. [98] Il a également été révélé qu'elle a déclenché la Quatrième guerre afin de tuer le plus grand nombre de personnes possible pour donner leurs âmes à l'Antre, ce qui a permis à Sylvanas et au geôlier de gagner en force.[99][100]

Emplacements[modifier | modifier le wikicode]

Apparitions notables
Lieu Niveau Points de vie
Sanctum intérieur (Siège d'Orgrimmar) 92 9,840,800
La bataille du rivage Brisé (quête) ?? 302,870,710
Durotar 113 1,150,587,008
Helheim 108 9,882,015
Tornheim ?? 10,392,670
Une audience royale (Horde) 113 1,380,704,384
Ambassade d'Orgrimmar ?? 14,962,000
Orgrimmar Battle for Azeroth ?? 28,527,600
La bataille de Lordaeron ?? 12,268,800
Héritage des Sin'dorei 120 274,259

}}

Apparitions notables
Lieu Niveau Points de vie
Fossoyeuse WoW Icon 16x16.gif-post la bataille de Lordaeron Battle for Azeroth ?? 28,527,600
Forge des âmes ?? 6,972,500
Fosse de Saron ?? 6,972,500
Salles des Reflets 80 5,040,000
Citadelle de la Couronne de glace ?? 6,972,500
Cité de Gilneas ?? 30,000
Forêt des pins argentés ?? 34,356,800
Maleterres de l'ouest ?? 174,454,800
Echo de Sylvanas 87 4,979,640
Portes d'Orgrimmar ?? 2,545,000


Quêtes[modifier | modifier le wikicode]

TBC Le contenu de cette section est exclusif à The Burning Crusade.

WotLK Le contenu de cette section est exclusif à Wrath of the Lich King.

Cataclysm Le contenu de cette section est exclusif à Cataclysm.

Legion Le contenu de cette section est exclusif à Legion.

Rivage brisé
Tornheim
Allied races

Battle for Azeroth Cette section concerne du contenu lié à l'extension Battle for Azeroth.

Allied races (continué)


Removed from game Le contenu de cette section a été supprimé de World of Warcraft in patch 4.0.3a.

Stratégie[modifier | modifier le wikicode]

Dame Sylvanas Coursevent à Fossoyeuse.

Combattre la Dame noire peut s'avérer désastreux si certaines mesures ne sont pas prises pour garantir la survie du raid. Sylvanas vient désormais avec ses maîtres de guerre peu importe le côté de sa plateforme abordé, elle engage aussi le combat avec une chauve-souris des Réprouvés aux côtés de Bragor Poing-de-Sang et de Aleric Hawkins ainsi que tous les gardeffrois royaux se trouvant dans la salle du trône. Bien que Hawkins s'élimine facilement, ses autres alliés du Quartier Royal sont redoutables et frappent durement. La meilleure stratégie consiste à utiliser deux tanks, un pour tenir les maîtres de guerre et les apparitions de gardes et un pour prendre Sylvanas et ses serviteurs squelettiques.

Sylvanas utilise diverses compétences - ses flèches multiples, quelle que soit la portée, peuvent toucher jusqu'à dix cibles à la fois. Elle peut utiliser une malédiction périodique (une version spéciale de la flèche noire), pour infliger des dégâts d'ombre en 30 secondes à une cible aléatoire. La puissance de son invocation de squelettes a été augmentée, et invoque désormais cinq serviteurs de niveau 110, mais avec peu de santé, ils sont alors facilement éliminés avec des techniques de zone. Elle a toujours sa compétence d'oubli, bien qu'une application de Lucioles soit suffisante pour l'empêcher de l'utiliser. Quand Sylvanas réapparaît après avoir disparu, elle commencera à utiliser Flèches multiples sur des cibles aléatoires jusqu'à ce que son tank la récupère à nouveau.

En raison du grand nombre d'ennemis, la rapidité est le facteur clé pour abattre la Dame noire. Si elle parvient à disparaître et n'est pas reprise immédiatement après, il y a un bug rare qui la fait remonter à 100 % de santé, faisant perdre un temps précieux. Se concentrer sur elle plutôt que sur ses alliés, pendant qu'un seconde tank les tient, est la meilleure stratégie à adopter.

Sylvanas était souvent considéré comme le plus puissant chef de faction, se battant aux côtés de Varimathras jusque Wrath of the Lich King. Plus récemment, cette position a été disputé par le combat contre Varok Saurcroc.

Abattre Sylvanas est l'objectif du haut fait À bas la Dame noire.

Sylvanas, tout comme la plupart des chefs de capitales, a un temps de réapparition de deux heures après avoir été tuée par un raid de l'Alliance. Cependant, il est possible d'avoir à affronter les maîtres de guerre plus d'une fois, leur réapparition n'étant que de 5 à 10 minutes.[101]

Compétences[modifier | modifier le wikicode]

  • Ability theblackarrow.png  Flèche noire — 45 m de portée. Lance une malédiction sur un ennemi et lui inflige des dégâts d'Ombre périodiques pendant 30 s. Si la cible meurt pendant qu'elle est affectée par Flèche noire, un Squelette est invoqué à partir du corps. 2 sec. d'incantation. Ne peut être interrompu.
  • Spell nature invisibilty.png  Oubli — Rend le lanceur de sorts invisible et augmente sa vitesse de déplacement de 50% pendant 3 s.
  • Ability upgrademoonglaive.png  Flèches multiples — 30 m de portée. Tire une volée de projectiles sur un ennemi et ses alliés proches. Frappe jusqu'à 10 cibles et leur inflige des dégâts physiques.
  • Spell shadow raisedead.png  Invocation d'un squelette — Invoque 5 Squelette pour aider au combat le lanceur du sort, pendant 2 min..
  • Ability marksmanship.png  Tir — 5-45 m de portée. Tire sur un ennemi et lui inflige des dégâts physiques..

Compétences dans l'histoire[modifier | modifier le wikicode]

Sylvanas a d'autres compétences en plus de celles qu'elle utilise dans World of Warcraft.

  • Sylvanas est une experte en archerie, un art qu'elle maîtrisait en tant que haut-elfe. A ce jour l'arc reste l'arme de prédilection de Sylvanas.[102]
  • La reine banshee porte bien son nom. Ses hurlements ont le pouvoir de réduire au silence et d'affaiblir ses ennemis ou de renforcer la puissance de ses alliés.[103]
  • Sylvanas est adepte de la magie démoniaque — ayant la capacité de drainer la vie, créer des squelettes et utiliser le contrôle mental.[104]
  • Bien que Sylvanas ait récupéré son corps haut-elfe mort-vivant, elle conserve encore la capacité de reprendre à volonté sa forme incorporelle de banshee.[102][105][106]
  • Grâce à son pacte avec les val'kyrs, Sylvanas détient le pouvoir sur la vie et la mort.[15] Au moment des événements de Cataclysm dans la Forêt des Pins-Argentés, elle ne pouvait relever que les humains dans la non-mort, mais ses pouvoirs ne faisaient que grandir.[107] Durant le Siège d'Orgrimmar, Sylvanas offrit de relever les troupes elfes de sang de Lor'themar. Durant le procès de Garrosh dans Crimes de Guerre, elle prévoyait de relever Vereesa en tant que Réprouvée.
  • Sylvanas peut communiquer par télépathie en "envahissant" les pensées d'autrui.[108]

Personnalité[modifier | modifier le wikicode]

Sylvanas telle que décrite par Wei Wang dans la Mosaïque Cri de Guerre.
Toujours un cœur de guerrier ? Elle était devenue glaciale. Non, elle n’avait pas changé. Dans la mort comme dans la vie.[15]

De son vivant, Sylvanas était une prodigieuse forestière, fière, vaniteuse et pragmatique. En tant que général des forestiers, Sylvanas, comme de nombreux quel'doreis, était convaincue que c'était une erreur d'enseigner la magie aux humains[109] ; encore qu'elle était d'avis que Quel'Thalas ferait bien de coexister avec les autres races du monde, et de pratiquer la tolérance. Sa relation ambiguë avec son élève, l'humainNathanos Marris, peut avoir façonné cette conviction (ou en était la conséquence). La mort, cependant, donnerait à Sylvanas une perspective grandement différente sur la vie.

Dans la mort, Sylvanas était motivé, en majeure partie, par la vengeance ; et plus tard, par une volonté de survivre à tout prix (et ainsi éviter l'enfer qui l'attendait). Sylvanas est une administratrice habile et hautement compétente, ayant bâti une nation à partir de rien pour devenir l'une des plus puissantes (et crainte) factions d'Azeroth. Bien qu'elle aie forgé des alliances, elle gardait constamment ses alliés dans l'ignorance quant à ses véritables motivations. Parfois cela procure un avantage de traiter avec des alliés provisoires, bien que cela ait contribué à ce qu'elle soit blâmée pour des actions qui n'étaient pas les siennes. Sylvanas fait peu de distinction entre ami et ennemi ; soit on n'est du côté des réprouvés, soit on est contre eux.[17] Elle utilise ses compétences d'éloquence pour inspirer ses partisans, que ce soit en ralliant les morts-vivants libres errants dans une croisade de rédemption, ou en motivant son peuple à faire la guerre.[110] Sylvanas est une dirigeante froide et amorale, donnant peu de valeur à ses sujets au-delà de leur rôle d'instruments, que ce soit comme flèches pour tuer en son nom ou comme boucliers pour la protéger de ses ennemis.[111] Même sa propre terre natale n'a pas fait exception ; en effet, Sylvanas souhaitait l'utiliser comme monnaie d'échange pour lui garantir plus de main d'oeuvre dans sa quête de vengeance.[112] Sylvanas est souvent brusque et méprisante, quoique qu'encline à feindre le respect pour des personnalités telle que le chef de guerre. Elle montre néanmoins un certain respect pour ses propres soldats, en les commémorant par leur insigne ou en tentant de secourir les survivants d'une bataille.

Sylvanas est un impitoyable et créatif chef militaire. Elle n'hésite pas à se servir d'otages, d'armement chimique explicitement banni, et impose des choix moralement douteux pour donner l'avantage aux Réprouvés dans la guerre. Les limites entre Sylvanas et le roi-liche sont toujours présentes, d'abord parce qu'elle ne réduira pas les morts-vivants en esclavage comme le fait le Fléau,[113] mais elle sait comment exploiter la confusion des soldats fraîchement ressuscités pour les utiliser contre leurs anciens frères d'armes.[114]

Des allusions existent sur le fait que Sylvanas n'ait pas encore totalement rejeté son ancienne vie. Elle porte une attention particulière aux thalassiens de Lor'themar Theron,[17] chante un air mélancolique concernant le chute de sa terre natale, et exprime une authentique émotion à propos de sa sœur après avoir retrouvé un médaillon autrefois donné en cadeau à Sylvanas par sa sœur aînée, que la Dame noire a toujours en sa possession.

A Legion elle semble plus encline à aider l'Alliance, du moins contre un ennemi commun, combattant même aux côtés de Varian Wrynn. D'autre part, ses actions à Tornheim montre qu'elle est sans cœur et cruelle, comme toujours, indiquant une fois encore son désir de domination pour les réprouvés en promettant une "nouvelle ère" quand elle acquiert de nouvelles val'kyrs.

Apparence[modifier | modifier le wikicode]

De son vivant, Sylvanas avait une longue chevelure blonde qui "flottait comme de l’eau" et était " translucide à la lumière du soleil". Elle prenait grand soin de son apparence : "Il ne lui suffisait pas d’être la meilleure chasseresse de la famille. Il fallait aussi qu’elle soit belle à couper le souffle pour tous ceux qui auraient l’honneur de la croiser. Elle était d’une telle vanité."[15] Ses yeux étaient "plus gris que vert ou bleu."[115]

En reprenant son corps en tant que banshee, Sylvanas a désormais une peau pâle et bleuâtre.[116] Bien qu'elle soit mieux préservée que la plupart des autres morts-vivants, la chair autour de sa bouche se déchire et se détache comme une vieille peau de serpent quand elle parle.[117] Ses brillent d'un éclat blanc[117] ou argenté[116] qui devient rouge quand elle est agitée. Ses cheveux autrefois blonds sont désormais noirs comme la nuit et parsemés de mèches blanches.[116]

Sylvanas porte toujours la tenue dont elle était vêtue lors de sa mort,[116] bien que sa coloration se soit assombrie. Étrangement, son corps ne porte aucune cicatrice des innombrables blessures qu'elle a reçu le jour où elle est morte.[116] Comme quand elle était en vie, elle préfère restée encapuchonnée.

Sylvanas a une silhouette imposante, semblant mépriser autrui même s'ils sont plus grands qu'elle. Seul Garrosh Hurlenfer fut capable de la regarder dans les yeux suite à son pacte avec les val'kyrs, et ce qu'il y a vu l'a effrayé. Lor'themar Theron l'a décrit comme suit : "Dans le hall où se tenait la reine banshee, la lumière semblait décliner. Ce n’était pas comme si elle diminuait ou qu’elle était atténuée, mais plutôt comme si elle était aspirée dans l’espace qu’elle occupait, comme si même la lumière même du soleil vacillait autour d’elle".[117]

Dans le RPG[modifier | modifier le wikicode]

The RPG Icon 16x36.png Le contenu de cette section est exclusif au RPG Warcraft et ne constitue pas une référence.

En tant que chef des Réprouvés et de la Horde dans les Royaumes de l'Est, Sylvanas est un génie militaire. Sœur d'Alleria et Vereesa Coursevent, elle était le général de forestiers du royaume haut-elfe de Quel'Thalas. Elle combattait vaillamment contre Arthas quand il a envahi Quel'Thalas, mais durant la chute de Lune d'Argent, Arthas la releva comme serviteur mort-vivante pour se venger. Quand l'emprise du roi-liche faiblit, Sylvanas, parmi d'autres morts-vivants, regagna sa propre volonté et mena ses forces contre les seigneurs de l'effroi qui s'étaient emparé de Lordaeron, affirmant en fin decompte sa souveraineté en faisant tuer deux des nathrezims et soumettant le troisième, Varimathras, à sa volonté. Elle rebaptisa ses forces de morts-vivants conscients les Réprouvés et s'auto-proclama reine.

Sous son commandement, les Réprouvés sont parvenus à repousser non seulement le Fléau, mais aussi la Croisade écarlate. Elle a une certaine aptitude au commandement, à la stratégie militaire et à l'arc. Sylvanas est le meilleur archer d'Azeroth.[118] Elle porte l'Arc long Haut-soleil — autre fois possédé par Dath'Remar Haut-soleil — qui a été légué à Sylvanas quand elle est devenue générale des forestiers.[119]

Aussi longtemps que le roi-liche survit, il est impossible de détruire totalement l'esprit de Sylvanas. Son esprit "détruit" se régénère tout seul en quelques jours. Le seul moyen de l'éliminer pour de bon est de d'abord détruire le roi-liche et ensuite de la détruire elle. Son existence est liée à lui depuis qu'elle a été relevée en tant que banshee.[120]

Citations[modifier | modifier le wikicode]

Général des forestiers Sylvanas[modifier | modifier le wikicode]

  • "Notre terre est inexpugnable. Il n'entrera pas. Ne crains rien. Aie confiance. En la puissance du Puits de Soleil... et en la force et la volonté de notre peuple."
  • "Je suis Sylvanas Coursevent, général des forestiers de Lune d'Argent. Je vous conseille de repartir immédiatement."
  • "Faites ce que vous pouvez de pire. La muraille elfe protégeant l'intérieur du royaume est protégée par nos plus puissants enchantements. Vous ne passerez pas."
  • "Shindu fallah nah ! Repliez-vous à la seconde porte ! Repliez-vous !"
  • "Va au Plateau du Puits de Soleil. Dis-leur ce que nous avons vu ici. Dis-leur d'être prêts. Dis-leur... que nous avons peut-être été trahis."
  • "A l'attaque ! Pour Quel'Thalas !"
  • "Achève ton oeuvre ! Je mérite... une mort rapide."
  • "Ils ne sont que des flèches dans notre carquois. Ils nous seront utiles si nous voulons remporter ce combat."
  • "Je pourrais toucher l’œil d'un oiseau en plein vol."

Forestier-sombre Sylvanas[modifier | modifier le wikicode]

  • "Quelle joie y a-t-il dans cette malédiction ? Nous sommes toujours des mort-vivants, ma sœur... toujours des abominations. Que sommes-nous à part les esclaves de notre douleur ?"
  • "Vous m'avez sous-estimé, seigneur de l'effroi. Maintenant vous allez le payer."
  • "Voyons voir. J'ai fait de l'un de vos frères mon serviteur, et réduit l'autre en lambeaux. Je me demande ce que vous réserve le destin, Balnazzar ?"
  • "Cette ville est notre, mais nous n'appartenons plus au Fléau. A partir de maintenant, nous serons connu comme les Réprouvés. Nous trouverons notre propre voie dans ce monde, seigneur de l'effroi... et nous tuerons quiconque s'y oppose."

World of Warcraft[modifier | modifier le wikicode]

Saluant
  • Nous sommes les Réprouvés. Nous exterminerons tous ceux qui se mettront en travers de notre route.
  • Nous ne sommes que les esclaves de cette douleur.
  • Quelle joie y a-t-il dans cette malédiction ?
  • Je n'ai pas le temps de jouer.
Aggro
  • Pas de quartier !
  • Que ma visée soit juste.

Sanssaint[modifier | modifier le wikicode]

Article détaillé: Festival de l'homme d'osier

Durant la bataille pour Fossoyeuse[modifier | modifier le wikicode]

  • Supplie pour ta misérable vie !
  • A GENOUX !
  • La reine banshee a quelque chose de prévu pour vous !
  • La Horde vaincra !
  • La peine pour la trahison est la mort !
  • Vous osez souiller mon sanctum ! Payez-le de votre sang !
  • Vous me répugnez.
  • Vous allez bientôt rejoindre votre maître - dans l'après-vie.

Forêt des Pins-Argentés[modifier | modifier le wikicode]

Article détaillé: Quête: Garde-à-vous ! #Notes
Article détaillé: Quête: Lordaeron #Notes
Article détaillé: Quête: Les sentiers de la gloire #Notes

Maleterres de l'Ouest[modifier | modifier le wikicode]

Article détaillé: Quête: L’évaluation finale (Maleterres de l'Ouest) #Notes

Autre[modifier | modifier le wikicode]

  • "Ceux qui ne sont pas avec les Réprouvés sont contre eux. Et ceux qui s'opposent aux Réprouvés ne feront pas long feu."
  • "J'aime toujours ma patrie et son peuple, comme vous le savez. Je me suis battu bec et ongles pour que Lune d'Argent ait sa place aux côtés de Fossoyeuse et d'Orgrimmar à la table des négociations."
  • "Que quelqu'un apprenne à ce chevalier de la mort un peu de stratégie militaire !"
  • "Parmi les premiers de mes champions se trouve Nathanos, connu aujourd'hui sous le nom de Flétrisseur. Peu ont autant de dévouement ou de vigueur dans nos rangs."
  • "Tu testes dangereusement ma patience en m'apportant ceci. Néanmoins il est clair que ton cœur recherche la même vengeance que moi."
  • "Le roi-liche vacille. Ta volonté est tienne. Seras-tu désormais un paria de ta propre patrie ? Ou jouerons-nous avec les cruelles cartes que le destin nous a distribué pour reprendre notre place dans ce monde ?"

Bande-annonce d'Heroes of the Storm[modifier | modifier le wikicode]

"Je faisais partie jadis des Pérégrins. J'ai fait le serment de défendre Lune d'Argent et ses habitants jusqu'à mon dernier souffle. Cela n'a pas suffi. Ma terre natale a été réduite en cendres. Mais tout ce la appartient au passé, et l'histoire ne répétera pas. Je suis Sylvanas Coursevent, reine des Réprouvés. Si vous ne me servez pas dans cette vie, vous le ferez dans la prochaine."

Vol'jin's death[modifier | modifier le wikicode]

The following is spoken at Grommash Hold in Orgrimmar, Vol'jin's final words, including his proclamation of the new Warchief. The player gets this in a cutscene after entering the Hold via High Overlord Saurfang.

Sylvanas proceeds to walk further into the room, the hold doors closing behind her while Vol'jin has a coughing fit. Vol'jin begins to speak.
Vol'jin: Windrunner. Come... forward.
Sylvanas moves closer to the throne.
Lady Sylvanas Windrunner: Warchief.
Vol'jin: Da loa spirits say death will claim me soon.
Lady Sylvanas Windrunner: In the end, death claims us all.
She pauses before continuing.
Lady Sylvanas Windrunner: But the Horde will live on.
Vol'jin: I have never trusted you. Nor would I have ever imagined... in our darkest time... dat you... would be da one to save us. Da spirits have granted me clarity. A vision... dey whisper a name. Many will not unda'stand. But you must step out of da shadows... and lead. You must be... War...chief...
Vol'jin dies. Sylvanas remains standing at her spot as Vol'jin's covered body is later taken away on a stretcher by Baine and Lor'themar. The scene then changes to Vol'jin's lit funeral pyre outside a night-time Orgrimmar, with Sylvanas facing the pyre.
Lady Sylvanas Windrunner: Vol'jin is dead.
She then turns to face the people of the Horde.
Lady Sylvanas Windrunner: Who among you will help me avenge him?
They roar their assent and break into shouts of "for Vol'jin" and "for the Horde!"

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  • Sylvanas était doublée en V.O. par Piera Coppola dans Reign of Chaos et The Frozen Throne. Les dialogues de ces jeux furent réutilisés dans World of Warcraft jusqu'à la v3.2.0.[121]
  • Sylvanas est vue durant la Semaine des Enfants, où les orphelins orcs souhaitent avoir une audience avec elle, pensant qu'elle est l'un des plus forts membres de la Horde. Le petit orphelin la questionne à propos de son récent désaccord avec le chef de guerre Garrosh, elle lui répond qu'elle et les Réprouvés n'oublient pas leurs dettes, et qu'ils sont pleinement loyaux envers la Horde, pour le plus grand plaisir de l'orphelin.[124] C'est la seule conversation connue durant laquelle ait jamais ri Sylvanas.
  • Un anneau épique, [Bague du général des Forestiers], tombe sur Kael'thas Haut-soleil dans l'Œil du Donjon de la Tempête. La description de déclare clairement qu'il était autrefois porté par Sylvanas.
  • Ruse de Sylvanas est nommée d'après elle.
  • Silva (ou silua; prononcé 'sil-wa') est le mot latin pour forêt, et Silvanus (ou Siluanus; 'sil-wa-nus') est un dieu des terres en jachère dans la mythologie romaine. Le mort et le nom sont souvent invoqués relativement aux elfes et aux personnages elfes.
  • La monture de Sylvanas semble être un cheval de guerre squelette rouge, comme vu dans la la Bataille pour Fossoyeuse. Elle est également vu sur un cheval de guerre des Réprouvés à Gilnéas et dans la Forêt des Pins-Argentés.
  • Sylvanas a trois fonds d'écran officiels.[125][126][127]
  • Sylvanas est l'un des seuls dirigeants raciaux dont le nom est mentionné dans les citations doublées de sa race : "Victoire pour Sylvanas !" et "La Dame noir veille sur vous". Les elfes de sang mentionnent leur défunt roi ("Pour Anasterian !"), alors que les worgens disent "Longue vie à Grisetête" et "Les amis de Grisetête sont mes amis".
  • A Dalaran, il est possible de pêcher la [Pièce d'or de Sylvanas Coursevent], que, comme indiquée sur celle-ci, appartenait à Sylvanas de son vivant.
  • Sylvanas est une des figurines articulées de DC Unlimited's World of Warcraft : Series 6.
  • Sylvanas semble être l'objet d'un culte de la personnalité, étant devenue pratiquement déifiée par son peuple. Elle est acclamée comme sauveuse des Réprouvés, qui utilisent souvent son nom pour saluer ou prendre congés. La mention "la Dame noire veille sur vous" et leur profonde vénération pour la reine banshee sont devenues des parties ironiques de la culture réprouvée, et Sylvanas semble approuver cela - faisant elle-même mention de "la Dame noire veille sur vous" de nombreuses fois, telle que sous le déguisement de Lindsay Astrejais ou durant son assaut sur les Salles Gelées.[128]
  • Sylvanas est revenu d'entre les morts par trois fois : à Quel'Thalas (quand Arthas l'a tué, puis transformé en banshee), à la Couronne de Glace (où elle fut ranimer par Annhylde après s'être suicidée) et dans la Forêt des Pins-Argentés (quand Godfrey lui a tiré une balle dans la tête et qu'elle s'est ensuite faite ranimée par Agatha, Arthura et Daschla).
  • Sylvanas (tout comme Tyrande Murmevent) est un choix généralement populaire chez les cosplayeuses, comme l'attestent les concours de costume des différentes Blizzcon.
  • Jusqu'à Legion, Sylvanas est le seul dirigeant racial de la Horde à toujours diriger sa faction.
  • Sylvanas apparaît en tant que carte légendaire dans Hearthstone : Heroes of Warcraft. Son texte d'ambiance est : "Sylvanas a été transformée en reine banshee par Arthas, mais il aurait sans doute dû la tuer parce que ça n’a fait que l’énerver."
  • Sylvanas est un personnage jouable dans Heroes of the Storm.
  • Sylvanas et Lor'themar Theron ont une relation similaire à celle entre Dame Vashj et Kael'thas Haut-soleil. En cela que Kael et Lor'themar ne se sont alliés à elles que par pure nécessité de survie de leur race et semblent par moments regretter cette décision.
  • Sylvanas est l'un deux dirigeants raciaux à avoir fonder une faction (les Réprouvés) et à en être à la tête à ce jour. L'autre étant le Prophète Velen (chef des draeneïs).
  • La réaction de Sylvanas en voyant le nouveau roi-liche dans sa nouvelle, A l'Orée de la Nuit, est quelque peur déroutante. Officiellement, Uther l'avait averti dans les salles des Reflets qu'il devait "toujours y avoir un roi-liche". Soit sa furieuse réaction envers l'acte de Tirion est due au fait que Jaina était canoniquement devenue la personne à qui Uther l'a dit, malgré que ce ne soit pas clair, soit sa propre réaction à l'opinion d'Uther ("Qui pourrait porter un tel fardeau ?") était rhétorique ou littérale. De plus, le codex de donjon et l'Annuel 2015 disent tout deux que les deux femmes étaient présentes.
  • Sylvanasa été associée à deux arcs : Ar long de Coursevent (du RPG) et Murmemort (du TCG).
  • Sylvanas hait les trolls des forêts.[129]
  • Elle est l'auteur du monument d'Alleria.
  • Le surnom de Vereesa était "petite lune", alors que celui de Sylvanas était "dame lune." Ces surnoms leur avaient été donné dans leur enfance par leur jeune soeur Alleria, qui les taquinait à propos de leurs couleurs de cheveux (respectivement argenté et blonde pâle) contrastant avec les mèches blondes d'Alleria et Lirath, qui étaient les "soleils" de la famille.[47] Cependant, dans Tides of Darkness, Sylvanas est décrite comme ayant des cheveux plus sombres que ceux d'Alleria.[130] Il a été confirmé que cela a été intentionnellement retcon.[131]
  • Une image de Sylvanas Coursevent peut être invoquée par les mages Arcane portant le set Grande tenue du conclave arcanique.

Forme de Sylvanas[modifier | modifier le wikicode]

Fichier:Sylvanas model comparition.jpg
Comparaison des modèles de Sylvanas.
  • Bien que de son vivant Sylvanas était une haut-elfe, son modèle original dans World of Warcraft était celui d'une grande elfe de la nuit femme, mais c'est parce que c'était le modèle qui s'en rapprochait le plus avant la sortie de The Burning Crusade. Durant la beta de Wrath of the Lich King, elle a reçu un modèle elfe de sang retexturé, et depuis le patch 3.0.2 elle a un modèle elfe de sang mort-vivant unique rappelant davantage son apparence dans The Frozen Throne. Fait intéressant, la tenue qu'elle porte dans la Trilogie du Puits de Soleil est plus similaire à celle des archers Sentinelles qu'à celle des forestiers haut-elfes du même livre.

Complainte des Bien-nés[modifier | modifier le wikicode]

Article détaillé: Complainte des Bien-nés

Sylvanas chante la Complainte des Bien-nés dans the Burning Crusade.[134]

Lignes temporelles alternatives[modifier | modifier le wikicode]

Dans une ligne temporelle où les Dieux très anciens et Aile de mort sont parvenus à provoquer l'Heure du Crépuscule, Sylvanas erre en tant qu'écho rendu fou dans les ruines désolées du Sanctuaire draconique rubis. Ayant tout perdu, elle est incapable de trouver la paix, dépérissant dans la haine, cherchant une chance de déchaîner sa fureur sur toute chose vivante qui s'approcherait d'elle.

Gallerie[modifier | modifier le wikicode]

Heroes of the Storm

Fan art[modifier | modifier le wikicode]

Videos[modifier | modifier le wikicode]

En V.O. :

Changement dans un patch[modifier | modifier le wikicode]

  • Legion Patch 7.0.3 (20-07-2016) : Modèle mis à jour.
  • WoD Patch 6.0.2 (14-10-2014) : Mise à jour pour le niveau 100.
  • MoP Patch 5.0.4 (2012-08-28) : Mise à jour pour le niveau 90.
  • Cataclysm Patch 4.0.3a (2010-11-23) : Mise à jour pour le niveau 85 ; Ramène tout la salle quand engagée.
  • WotLK Patch 3.2.0 (04/08/2009) : Voix mise à jour.
  • WotLK Patch 3.0.2 (2008-10-14) :
    • Mise à jour avec un nouveau modèle.
    • Mise à jour pour le niveau 80.
  • TBC Patch 2.0.1 (2006-12-05) : Mise à jour pour le niveau 70.
  • WoW Icon 16x16.gif Patch 1.7.0 (2005-09-22) : Les dirigeant raciaux ont été renforcés, et valent légèrement moins d'honneur.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. La tâche de Gordo (original)
  2. Un nouveau pouvoir à Lordaeron, Varimathras (citations)
  3. La chute du seigneur de l'effroi, Varimathras, Fantassin, Nécromancien (citations)
  4. Garde-à-vous !, Garrosh Hurlenfer (citation)
  5. Le destin de la Horde
  6. Ultimate Visual Guide, pg. 139
  7. Ultimate Visual Guide, pg. 102
  8. Ultimate Visual Guide, pg. 138
  9. Major Characters in Icecrown Citadel
  10. Crown of the Heavens - For the Horde!. Consulté le 2012-01-16.
  11. Reckoning
  12. 12,0 et 12,1 Most Loyal
  13. Les personnages de Warcraft/Sylvanas Coursevent
  14. http://http://eu.battle.net/wow/fr/game/race/undead
  15. 15,0 15,1 15,2 15,3 15,4 et 15,5 A l'Orée de la Nuit
  16. {Modèle:Ref WoWCV3
  17. 17,0 17,1 17,2 et 17,3 Dans l'ombre du soleil
  18. 18,0 18,1 et 18,2 Dark Mirror
  19. Registre de Quel'Thalas
  20. L'ordre doit être restauré (quête)
  21. Blood of the Highborne
  22. Arthas : l'ascension du roi-liche, 266-274
  23. Arthas: Rise of the Lich King, pg. 234
  24. Le Puits d'éternité, pg. 16-17
  25. Le Puits d'éternité, pg. 17
  26. Arthas : l'ascension du roi-liche, 289
  27. Arthas : l'ascension du roi-liche, 292-295
  28. Arthas : l'ascension du roi-liche, 303
  29. "Héritage des damnés: Un royaume divisé", Warcraft III: The Frozen Throne. Blizzard Entertainment.
  30. "Héritage des damnés: La fuite de Lordaeron", Warcraft III: The Frozen Throne. Blizzard Entertainment.
  31. 31,0 31,1 et 31,2 "Héritage des damnés: L'adieu de Sylvanas", Warcraft III: The Frozen Throne. Blizzard Entertainment.
  32. Dark Ranger Velonara#Quotes
  33. 33,0 33,1 et 33,2 "Héritage des damnés: La Dame noire", Warcraft III: The Frozen Throne. Blizzard Entertainment.
  34. 34,0 et 34,1 "Héritage des damnés: La chute du seigneur de l'effroi", Warcraft III: The Frozen Throne. Blizzard Entertainment.
  35. 'Traveler : The Spiral Path, chapitre 17
  36. 36,0 36,1 et 36,2 "Héritage des damnés: Un nouveau pouvoir à Lordaeron", Warcraft III: The Frozen Throne. Blizzard Entertainment.
  37. http://http://eu.battle.net/wow/fr/game/race/undead
  38. http://eu.battle.net/wow/fr/game/race/undead
  39. Quête : Prouver sa valeur
  40. BlizzCon 2005 - Lore Panel
  41. Quête : Ordre du chef de guerre : la Forêt des Pins-Argentés !
  42. Quête : À nos portes
  43. Les sentiers de la gloire
  44. La récompense d'Alina
  45. http://us.battle.net/wow/en/forum/topic/2721372142
  46. Jaina Proudmoore: Tides of War
  47. 47,0 et 47,1 Crimes de Guerre
  48. Sujet : Forestier-sombre Velonara (sort)
  49. Quête : L’inquiétude de la Dame noire
  50. Legion - Protagonistes
  51. Quest:A Desperate Bargain
  52. Crysa#Quotes
  53. Coursevent : Three Sisters]
  54. Epilogue Horde Cinematic
  55. Ensemble, nous sommes la Horde !
  56. Les sacrenuits
  57. 57,0 et 57,1 Une bonne guerre
  58. The Warchief Commands
  59. Reine tueuse
  60. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées A Good War
  61. Warbringers : Sylvanas
  62. Nous avons besoin les uns des autres
  63. Informer la Horde
  64. Un cycle de haine
  65. The Uncorrupted
  66. Où meurt l'espoir
  67. Grab and Go
  68. Our War Continues
  69. Breaking Out Ashvane
  70. Le retour de Derek Portvaillant
  71. Allégeance des Zandalari
  72. Le Grand Maître
  73. Tracking Tipoff
  74. La mort d'un guerrier
  75. Queen's Favor
  76. Pour la Reine
  77. A Display of Power
  78. La Lame Noire
  79. of Azshara Now Live - Cinematic (Alliance)
  80. The Warchief's Order
  81. Paiement en nature
  82. Visions de danger
  83. Anciens alliés
  84. Sursis d'exécution
  85. - Cinematic (Spoiler)
  86. Ils bougent contre nous
  87. Chefs de la Horde
  88. Une ligne dans le sable
  89. 'Reckoning
  90. réfugié abandonné
  91. Ian Bates sur Twitter
  92. Lor'themar Theron#funérailles de Saurcroc
  93. Shadows Rising
  94. of Warcraft : Shadowlands Cinematic Trailer
  95. 'Shadows Rising. Epilogue
  96. Blizzard Press Center - Shadowlands
  97. Narrative Wrapped Up - No Gameplay Impact in Shadowlands
  98. com/news=296023/the-jailer-is-the-main-villain-of-shadowlands-working-with-sylvanas-since-edge-o|The Jailer is the Main Villain of Shadowlands - Travailler avec Sylvanas depuis "Edge of Night"
  99. Blizzard EntertainmentBlizzard Entertainment 2019-11-01. BlizzCon 2019 - World of Warcraft: What's Next. Consulté le 2019-11-02.
  100. Blizzard EntertainmentBlizzard Entertainment 2019-11-01. World of Warcraft: What’s Next Panel Recap. Consulté le 2019-11-02.
  101. http://answers.yahoo.com/question/index?qid=20081217012619AAzRZWF
  102. 102,0 et 102,1 Major Characters in Icecrown Citadel. Blizzard Entertainment (2009-10-08). Archivé de l'original sur 2009-10-08.
  103. Ultimate Visual Guide, pg. 139
  104. http://classic.battle.net/war3/neutral/darkranger.shtml
  105. Copy of Loreology tweets
  106. It does tend to sound informal
  107. Dave Kosak on Twitter (2013-12-09)
  108. Quête : Le devoir de vengeance, Quête : Curieuses tueries, Quête : Qu’on les accule !
  109. Registre de Quel'Thalas
  110. Quête : Lordaeron
  111. A l'orée de la nuit, page 15 - "L’armée de morts-vivants qui encerclait et protégeait la Dame noire lui appartenait toujours, corps et âme. Mais ses membres n’étaient plus des flèches dans son carquois, désormais. Ils étaient un rempart contre l’infini. "
  112. Dans l'ombre du soleil, page 19 - "Cela fait maintenant longtemps que mes sujets protègent ces terres, et c’est grâce à moi si vous avez réussi à intégrer la Horde. Si vous refusez de nous aider dans le Norfendre, je cesserai de vous apporter mon aide à Quel’Thalas."
  113. Quête : Le réveil
  114. Quête : Frère contre frère (Maleterres de l'Ouest)
  115. Tides of Darkness, pg 290 (ebook)
  116. 116,0 116,1 116,2 116,3 et 116,4 Arthas : l'ascension du roi-liche, Page 273-274
  117. 117,0 117,1 et 117,2 Dans l'ombre du soleil, Page 5
  118. Manuel des Monstres, 189
  119. Manuel des Monstres, 175
  120. Manuel des Monstres, 188
  121. http://www.imdb.com/name/nm1223651/
  122. Modèle:Tw
  123. PattyMattson.com. Consulté le 2015-11-06. "Headed to Blizzcon in November to hang with the World Of Warcraft clan and fans of the character I play, Sylvanas Windrunner!"
  124. Quête : La reine banshee
  125. http://www.worldofwarcraft.com/downloads/wallpapers/wallpaper69.html
  126. http://www.worldofwarcraft.com/downloads/wallpapers/wallpaper70.html
  127. http://www.worldofwarcraft.com/downloads/wallpapers/wallpaper131.html
  128. Lindsay Astrejais
  129. La Dame noire
  130. Tides of Darkness, chapter 14
  131. https://twitter.com/Loreology/status/498880981349462017 Loreology on Twitter
  132. Manuel des Monstres, 186
  133. Horde Player's Guide, 41, 150, 206
  134. http://www.blizzplanet.com/content/651

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]


Bio[modifier | modifier le wikicode]

Prédécesseur :
Lireesa Coursevent
Position :
Général des forestiers de Lune d'Argent
Successeur :
Halduron Luisaile
Prédécesseur :
Aucun (Création de la faction)
Position :
Chef des Réprouvés
Successeur :
En exercice
Prédécesseur :
Vol'jin
Position :
Chef de guerre de la Horde
Successeur :
En exercice


da:Sylvanas Windrunner