Wowpedia
Advertisement
  • Sheilun, bâton des brumes
  • Niveau d'objet 750Disenchants into:
    Not disenchantable
  • Lié quand ramassé
  • Unique
  • Bâton
  • Deux mains
  • Vitesse 3.60
  • 1321 – 1928 dégâts
  • (451.3 dégâts par seconde)
  • +766 Endurance
  • +3297 Intelligence
  • Augmente votre score de hâte de +340
  • Augment votre score de maîtrise de +340
  • Châsse de Relique de Givre Châsse de Relique de Givre
  • Châsse de Relique de Vie Châsse de Relique de Vie
  • Châsse de Relique de Tempête Châsse de Relique de Tempête
  • Équipé : Vous confère la sort Don de Sheilun qui prodigue des soins considérables à un allié.
  • "Ce que vous cherchez, c'est la force tranquille et imparable d'un fleuve, cette puissance qui creuse des canyons dans la pierre, et dont les courants balaient les guerriers comme autant de feuilles mortes. Sheilun est l'incarnation de ce concept."

Fichier:Shaohao-compact.png

Sheilun, bâton des brumes est l'arme prodigieuse des moines tisse-brume dans World of Warcraft: Legion.


Présentation[]

C’est sous le règne du dernier empereur de Pandarie qu’une prophétie fit son apparition, annonçant l’invasion et la destruction d’Azeroth par une légion impitoyable. Pour sauver son peuple, Shaohao se lança dans une série d’épreuves, emportant avec lui l’antique bâton Sheilun. Fort d’une nouvelle sagesse, il parvint à ne plus faire qu’un avec la nature et transforma la Pandarie en continent indépendant qu’il enveloppa de brumes pour le protéger. Des moines du monastère de Tian trouvèrent son bâton et le rapportèrent à la terrasse Printanière pour l’y conserver précieusement.[1]
Ce bâton légendaire fut utilisé par le dernier empereur de Pandarie pour voiler sa terre natale dans un nuage de brume et est imprégné à jamais de son héritage de sagesse et de persévérance. [2]

Histoire[]

Sheilun, bâton des brumes

Avez-vous entendu parler de Shaohao ? De Kang, le Poing de la Première Aube ? Ou encore de Xuen, le Tigre blanc ? Vous a-t-on déjà narré les tribulations que traversèrent les pandarens il y a de cela des millénaires ?

Sheilun prouve à lui seul que nous avons la capacité de survivre au pire des conflits, de vaincre la plus cruelle tyrannie, d'éviter les plus terribles catastrophes... et qu'à cœur vaillant, rien n'est impossible. Il vous sera d'une grande aide dans les épreuves à venir. Portez-le avec fierté et utilisez-le pour ramener vos camarades en vie.


Sheilun, bâton des brumes, I


"Qualifier Sheilun de puissant peut sembler mal à propos, ne trouvez-vous pas ? En effet, il vous serait impossible de le brandir pour raser une montagne d'un seul coup ou pour brûler vifs un milliers d'ennemis par le simple pouvoir de la pensée. D'aucuns trouveraient cela fort décevant. Mais nous autres moines savons que la véritable puissance peut prendre bien des formes. Certains chercheraient à maîtriser le pouvoir de la cascade s'abattant avec violence sur les rochers en contrebas, mais ce que vous recherchez, vous, c'est la force tranquille et imparable du fleuve, qui creuse la pierre la plus dure pour former des canyons et dont les courants balaient les guerriers comme autant de fétus de paille. Sheilun est l'incarnation de ce concept."
- Maître Xunsu, Tisse-brume de la terrasse Printanière

Ce bâton a connu de nombreuses guerres en Pandarie. Il était présent lorsqu'un esclave renversa un empire d'esclavagistes, qu'un empereur sauva tout un continent de la mort.

Sheilun renferme l'héritage des jours anciens et des esprits d'antan. Entre les mains de ceux qui aident leurs prochains, ce bâton peut s'avérer extrêmement puissant.


Sheilun, bâton des brumes, II


Bien avant la Fracture, avant même que l'extrémité sud d'Azeroth ne soit connue sous le nom de Pandarie, la vie surgit brusquement dans une vallée des plus singulières. Quatre esprits animaux furent attirés dans ce val de l’Éternel printemps, captivés par son potentiel... et sa puissance. A cette époque, des forces ténébreuses s'intéressaient aux secrets nichés dans le val. Si un gardien titan et son armée mogu protégeaient le continent contre les mantides et autres menaces venues de l'extérieur, ils n'avaient reçu aucune consigne quant au péril qui grandissait en son sein.

Ces quatre esprits décidèrent de s'établir dans la vallée. Ils avaient pour nom Xuen, le Tigre blanc ; Yu'lon, le Serpent de jade ; Chi Ji, la Grue rouge et Niuzao, le Buffle noir, et deviendraient avec le temps les illustres Astres vénérables.

Grâce à leurs bons soins, de nombreuses formes de vie diverses et variées firent leur apparition près du val de l’Éternel printemps. Ainsi s'épanouirent, entre autres, les sages jinyu, les narquois hozen et les pacifiques pandarens. Ces peuples vouaient un profond respect aux Astres vénérables, et, en retour, les esprits leur prodiguaient connaissances et conseils. Tous vécurent en paix pendant un temps.


Sheilun, bâton des brumes, III


Mais le val, jusque-là si paisible, sombra dans le chaos sous le règne de terreur du roi-tonnerre.

Un seigneur de guerre mogu du nom de Lei Shen se rebella contre son maître, le gardien Ra Den. S'emparant de son pouvoir, il se décréta empereur de tous les mogu... et de tous ceux qui vivaient sur ses terres. Il asservissait les combattants qui déposaient les armes et tuait les autres. Il s'attaqua tout d'abord au petit empire naissant des jinyu et à leurs rivaux hozen. Les pandarens coururent se réfugier au sommet de Kun-Lai, malgré la rudesse du climat, sous la protection de Xuen, le Tigre blanc.

Xuen leur offrit refuge, mais Lei Shen et son armée ne tardèrent guère à atteindre les contreforts de Kun-Lai. Au lieu de donner l'assaut, il défia le Tigre blanc ; qu'il vienne donc se battre en duel contre le roi-tonnerre ! Si Xuen l'emportait, les pandarens seraient libres, mais, dans le contraire, tous seraient réduits en esclavage. Qu'il refuse, et tous seraient exécutés sans autre forme de procès.

Xuen accepta. Le duel entre l'Astre de la force et le roi-tonnerre fit trembler les cieux des jours durant. Au bout du compte, Xuen dut s'avouer vaincu. Au lieu d'ordonner sa mise à mort, Lei Shen le fit reclure sur le pic le plus élevé du mont Sans-Repos, d'où le Tigre devait assister, impuissant, au calvaire des pandarens réduits en esclavage pour les millénaires à venir.

Mais bien que captif, Xuen ne resta pas sans rien faire. Ce fut à cette époque que commença réellement l'histoire de ce bâton.


Sheilun, bâton des brumes, IV


Des millénaires durant, Xuen resta isolé de tout, ne pouvant qu'assister impuissant aux atrocités que faisait subir l'empire mogu à ses esclaves. Puis, il vit les graines de la révolte germer.

Tout commença par un pandaren. Kang comprit que l'empire mogu se reposait tant sur ses esclaves qu'il s'en retrouvait vulnérable. Il apprit à se battre sans arme, retournant la force de ses adversaires contre eux, et enseigna ses techniques à d'autres. Ses disciples et lui réussirent bientôt à fuir jusqu'à Kun-Lai, où ils affinèrent leurs compétences et leur philosophie. Puis un jour, Kang grimpa au sommet du mont Sans-Repos pour méditer. Quelle ne fut pas sa surprise en y découvrant Xuen !

L'isolement du Tigre blanc ne l'avait rendu ni amer ni furieux. Bien au contraire, sa réclusion n'avait fait qu'accroître son désir d'aider son prochain. Ainsi, il guida Kang et les autres novices sur la voie de la force, pas uniquement de la force brute, mais aussi de l'endurance. "Regardez le peu de vie qui fleurit sur ces hauteurs et vous saurez ce qu'est la force", leur dit-il.

Kang regarda alentour et vit des arbres isolés disséminés le long de la crête de Kun-Lai. Tous étaient tordus et noueux, mais la pandaren comprit rapidement que c'était là un mal nécessaire. Ils devaient en effet endurer des vents cinglants et résister à la neige. Leur tronc se devait donc d'être robuste et fort, leurs racines profondes.

Ces arbres formèrent les arbres des murs du monastère des pandarens et fournirent le bois à partir duquel les moines fabriquèrent leurs premières armes, non des lames comme leurs ennemis, mais des bâtons. Kang apporta le sien à Xuen qui le bénit. Il le nomma "Sheilun", en hommage à son fils, tué par les mogu des années plus tôt.

Kang garda Sheilun pendant des nombreuses années et le brandit lors de la rébellion pandarène. Ce ne fut pas la bâton qui leur permit de gagner la guerre. Ce furent les paroles de Kang qui galvanisèrent les esclaves, et sa volonté qui lui permit d'aller de l'avant quand tout semblait perdu. Certains jours, Sheilun n'était pour Kang qu'une canne de marche. D'autres fois il était le rempart qui empêchait les épées et haches mogu de transpercer son cœur.

Sheilun était aux côtés de Kang quand ce dernier donna sa vie pour faire tomber le dernier empereur mogu. Par son sacrifice, l'ancien esclave libéra la Pandarie tout entière.


Sheilun, bâton des brumes, V


Sheilun fut rapporté au monastère des montagnes et devint un symbole serein de ce qu'il est possible d'accomplir grâce à la force de l'harmonie intérieure. Mais le monastère, lui, était loin d'être paisible. Bien au contraire, on n'y jamais vu une telle activité.

Xuen avertit les moines que, bien qu'ils soient libres désormais, il leur fallait protéger la Pandarie contre les esprits malveillants qui entendaient s'en emparer. Tous les cent ans, les mantides, de redoutables insectoïdes, envahissaient leurs terres. Seule pourrait les arrêter la poignée de braves qui se dresseraient sur l’Échine du Serpent, la muraille protégeant la Pandarie.

Les moines pandarens qui résidaient à Kun-Lai se préparaient toute leur vie durant à juguler cette menace. Et tous les siècles, ils s'alignaient sur l'échine du Serpent, au péril de leur vie, pour endiguer les vagues de mantides et protéger leurs terres. Lors de cette bataille séculaire, Xuen permettait toujours à un Tisse-brume de porter Sheilun.

Il est impossible de dire combien de vies furent sauvées grâce aux porteurs du bâton, ni de savoir combien d'entre eux moururent pour la Pandarie. Mais leur sacrifice ne fut pas vain. Aujourd'hui encore, la muraille se dresse toujours, fière, solide et immuable.


Sheilun, bâton des brumes, VI


Il y a environ dix mille ans, le bâton fut transmis au dernier empereur de Pandarie. Peut-être connaissez-vous son histoire ? Mais comprenez bien ceci : avant que l'empereur Shaohao ne devienne une légende, il n'était qu'un jeune pandaren inexpérimenté et gauche qui ignorait tout du fardeau qu'il lui faudrait un jour porter.

Le jour de son couronnement, un moine de Kun-Lai lui remit Sheilun. Le nouvel empereur ne savait rien de son importance. Il ne se rendit pas compte non plus que le moine lui avait été envoyé par Xuen, le Tigre blanc, en personne. De fait, il trouva que le bâton faisait un bel objet décoratif. Shaohao se croyait destiné à une vie facile et confortable. Après tout, les pandarens vivaient en paix depuis des générations. Pourquoi donc en serait-il autrement ?

Une eauracle jinyu eut toutefois une vision de l'avenir qui ébranla les certitudes de Shaohao : bientôt, très bientôt, une armée de démons envahirait Azeroth et les répercussions seraient catastrophiques. La Pandarie ne survivrait pas à la dévastation qui s'ensuivrait.

Shaohao en fut profondément bouleversé. Il alla chercher conseil auprès de Yu'lon, le Serpent de jade, qui lui apprit qu'il ne sauverait personne s'il ne parvenait pas à contenir les émotions, extrêmement dangereuses, qui l'aveuglaient.

Recherchant la sagesse qui lui permettrait de sauver son continent, Shaohao arpenta la Pandarie de long en large, Sheilun, le cadeau de Xuen, à ses côtés. Ce voyage allait changer la Pandarie à jamais.


Sheilun, bâton des brumes, VII


Shaohao partit avec son ami, le malicieux roi-singe. Mais avant de pouvoir aller bien loin, tous deux furent pris dans une violente tempête de vent qui emporta le roi-singe au loin. N'ayant jamais été confronté à une telle situation, Shaohao eut toutes les peines du monde à ne pas de décourager.

Le doute et le désespoir l'envahirent... et s'échappèrent de sa conscience pour prendre la forme de monstrueuses créatures. Les dangereuses émotions dont le Serpent de jade lui avait parlé n'étaient autre que les sha, les ombres millénaires d'un Dieu très ancien déchu. Shaohao était en proie aux terrifiants sha du doute et du désespoir. Pour les chasser, il dut s'en remettre aux conseils de Chi Ji, la Grue rouge, et s'évertuer à lâcher prise. Ce n'est qu'ainsi qu'il put se débarrasser de ces terribles fardeaux.

Il partit ensuite à la recherche de son ami de l'autre côté de l'Échine du Serpent, dans les terres des mantides.


Sheilun, bâton des brumes, VIII


Lorsqu'il contempla les terres des mantides depuis l'Échine du Serpent, Shaohao fut saisi d'effroi. Cela ne faisait aucun doute dans son esprit : cette traversée causerait sa perte. En proie au sha de la peur, son corps comme ses pensées s'en retrouvaient paralysées. Heureusement, Niuzao, le Buffle noir, lui rappela que la peur ne contrôlait que son esprit, et non ses jambes. Comprenant son message, Shaohao surmonta son appréhension et poursuivit sa route.

Il sauva le roi-singe des griffes des mantides et le mena en lieu sûr. Libéré de sa peur, de son désespoir et de ses doutes, Shaohao se pensait prêt à affronter la Légion ardente.

Cependant, il ne voyait pas la nécessité de la combattre seul. Il lui fallait une armée. Il escalada donc Kun-Lai... pour se retrouver face à Xuen.


Sheilun, bâton des brumes, IX


Le monastère au sommet de Kun-Lai avait bien changé au fil des années. Ce qui était autrefois le seul refuge des esprits libres était devenu le terrain d'entraînement des combattants les plus motivés du continent, qui se préparaient à la guerre contre les mantides et autres ennemis de la Pandarie.

Shaohao vint à eux d'un air assuré, exigeant qu'ils se soumettent à son autorité. Xuen vit que l'empereur portait le cadeau qu'il lui avait fait lors de son sacre, mais qu'à ses yeux, Sheilun n'était qu'une canne de marche. Le Tigre blanc vit aussi que l'empereur s'était délesté de bien des émotions dangereuses... mais qu'il lui restait la colère. Et cette colère envers la Légion le rendait téméraire et imprudent.

"Pourquoi vous battez-vous ? " lui demande Xuen.

"Pour détruire des hordes de démons ! Pour écraser ceux qui s'opposent à moi !" lui répondit Shaohao.

Xuen lui lança alors un défi des plus simples : "Si vous parvenez à toucher un seul de ces moines, tous se mettront à votre service." Shaohao accepta. Il brandit Sheilun et frappa encore et encore, mais toujours dans le vide. Les moines étaient bien trop adroits et esquivaient ses coups sans la moindre difficulté.

Le sentiment d'humiliation et la colère de Shaohao ne firent que grandir, pour finalement exploser. De profondes ténèbres jaillirent de son corps et, dans sa fureur, il brisa Sheilun sur l'un de ses genoux et se laissa submerger par le sha de la colère. Lorsqu'il reprit ses esprits, un moine gisait mort, victime de sa fureur débridée.

Xuen vit le cœur de l'empereur se briser en pensant à la vie qu'il avait prise. Shaohao s'agenouilla humblement, acceptant son échec et rejetant la colère à jamais.

"A nouveau, je vous le demande : pourquoi vous battez-vous ?" l'interrogea Xuen.

"Pour ceux que je protège, répondit Shaohao. Pour eux, je donnerais ma vie."

Enfin, il était de taille à accomplir sa destinée. Il ramassa l'une des deux moitiés du bâton brisé et retourna au val de l’Éternel printemps, prêt à sauver la Pandarie.


Sheilun, bâton des brumes, X


La Légion avait envahi Azeroth par le nord. Une grande bataille faisait rage au Puits d'éternité, mais elle ne durerait guère.

Shaohao retourna auprès des siens et fit de son mieux pour leur donner espoir, mais en vain. La Fracture était imminente et sa fureur allait changer Azeroth à tout jamais. Rien ni personne ne pouvait l'arrêter.

Shaohao n'avait d'autre solution que de tenter de mettre son peuple ne sûreté. Sheilun en main, Shaohao jura dans un dernier souffle de protéger ses terres et tous ceux qui y vivaient. Le bâton qui avait déjà sauvé tant de vies en sauva encore davantage ce jour-là.

Délesté de son fardeau et de toutes ses émotions négatives, Shaohao ne fit plus qu'un avec la terre. Grâce à Sheilun, son esprit se transforma, voilant la Pandarie d'une épaisse brume.

Le continent partit à la dérive, loin du chaos qui restait dans le reste du monde. La Fracture n'eut aucun effet sur la Pandarie que la brume abritera des milliers d'années durant.

Mais si Shaohao disparut ce jour-là, Sheilun ne s'envola pas avec lui.


Sheilun, bâton des brumes, XI


Sheilun fut retrouvé peu après l'ascension de Shaohao. Les moines le mirent en sécurité à la terrasse Printanière, où il demeura pendant plusieurs millénaires.

Il y a de cela plusieurs générations, un maître tisse-brume relata longuement son histoire et son importance.

"Ce n'est pas Sheilun qui poussa Shaohao à se sacrifier, pas plus qu'il ne donna à Kang l'idée de se révolter pour libérer les siens, ni ne permit à l’Échine du Serpent de résister aux innombrable assauts des mantides. Mais le bâton était présent lors de chacun de ces événements, entre les mains de ceux qui pouvaient agir. Sheilun est le compagnon idéal de tous ceux qui sont prêts à donner leur vie pour les autres. Et je pense qu'il n'a pas encore trouvé son ultime et dernier porteur."

- Maître Xunsu, Tisse-brume de la terrasse Printanière

Traits d'arme[]

Technique Rang(s) Pouvoirs connectés
Bénédictions de Yu'lon 1 Protection de Shaohao
Souffle céleste 1 Brumes coalescentes
Brumes coalescentes 3 Souffle céleste ; Brumes dansantes
Brumes dansantes 1 Brumes coalescentes ; Voile de brume
Essence des brumes 3 Brumes de sagesse ; Longe spirituelle
Soins étendus 3 Infusion de vie ; Voie du tisse-brume ; Les brumes de Sheilun
Infusion de vie 3 Soins étendus ; Aux pieds légers ; Voile de brume ; Les brumes de Sheilun
Aux pieds légers 1 Infusion de vie ; Voie du tisse-brume
Brumes de vie 1 Protection de Shaohao ; Longe spirituelle
Brumes de sagesse 1 Essence des brumes ; Don de Sheilun ; Remèdes apaisants
Tissage de brume 20 Aucun
Protection de Shaohao 3 Bénédictions de Yu'lon ; Brumes de vie
Don de Sheilun 1 Brumes de sagesse
Voile de brume 3 Brumes dansantes ; Infusion de vie ; Remèdes apaisants
Remèdes apaisants 3 Brumes de sagesse ; Voile de brume
Longe spirituelle 3 Essence des brumes ; Brumes de vie ; Voie du tisse-brume
Les brumes de Sheilun 1 Soins étendus ; Infusion de vie ; Aux pieds légers ; Voie du tisse-brume
Voie du tisse-brume 3 Soins étendus ; Aux pieds légers ; Longe spirituelle ; Les brumes de Sheilun

Trait caché : Inconnu

Apparences[]

Inv staff 2h artifactshaohao d 01.png Classique[]

Haut fait : Trop stylée : classique

Sheilun, Staff of the Mists1b.jpg
Sheilun, Staff of the Mists2.jpg
Sheilun, Staff of the Mists3.jpg
Sheilun, Staff of the Mists4.jpg
Ceci est l'apparence par défaut. Mettez la main sur l'un des piliers de la Création. Récupérez le Cœur de la Lumière et mettez-le à l'abri dans votre domaine de classe. (Quête : La charge de la Lumière) Terminez le premier palier de la campagne de votre domaine de classe. (Quête : Reconstruire le domaine)

Inv staff 2h artifactshaohao d 02.png Améliorée : Glas de la brume épaisse[]

Haut fait : Trop stylée : améliorée

Toll of the Deep Mist.jpg
Toll of the Deep Mist2.jpg
Toll of the Deep Mist3.jpg
Toll of the Deep Mist4.jpg
Terminer la campagne du domaine du moine. (Forgé pour la bataille) Débloquer tous les traits d'arme prodigieuse. (Puissance accomplie) Découvrir tout ce qu'il y a savoir sur votre arme prodigieuse dans votre domaine de classe. (Secret d'histoire) Accomplir le haut fait "Fragile."

Inv staff 2h artifactshaohao d 05.png Valeureuse : Esprit de Chi-Ji[]

Haut fait : Trop stylée : valeureuse

Chi-Ji's Spirit.jpg
Chi-Ji's Spirit2.jpg
Chi-Ji's Spirit3.jpg
Chi-Ji's Spirit4.jpg
Terminez la suite de quêtes, "L'équilibre de la puissance" (Apprentissage historique) Accomplir le haut fait "Monstres déchaînés." Terminez un donjon en mode défi en utilisant une clé de niveau 15. (Maître mythique) Accomplir le haut fait "Gloire au héros de Légion."

Inv staff 2h artifactshaohao d 04.png Déchirée par la guerre : Tourment des sha[]

Haut fait : Trop stylée : déchirée par la guerre (Alliance)/Trop stylée : déchirée par la guerre (Horde)

Sha's Torment.jpg
Sha's Torment2.jpg
Sha's Torment3.jpg
Sha's Torment4.jpg
Terminez la quête "Le butin du vainqueur" après avoir atteint le niveau de prestige 1, rang 50. Atteindre le niveau de prestige 5 et obtenir un Écu d'héroïsme. Atteindre le niveau de prestige 9 et obtenir un Écu de carnage. Atteindre le niveau de prestige 13 et obtenir un Écu de dévastation.

Inv staff 2h artifactshaohao d 03.png Cachée : Souffle du serpent immortel[]

Haut fait : Potentiel caché

Breath of the Undying Serpent.jpg
Breath of the Undying Serpent2.jpg
Breath of the Undying Serpent3.jpg
Breath of the Undying Serpent4.jpg
Obtenir Souffle du serpent immortel. Terminer 100 donjons en utilisant une apparence d'arme prodigieuse cachée. Terminer 200 expéditions en utilisant une apparence d'arme prodigieuse cachée. Tuer 1 000 personnages-joueurs ennemis en utilisant une apparence d'arme prodigieuse cachée.

Changement dans un patch[]

  • Legion Patch 7.0.3 (20-07-2016) : Ajouté.

Références[]

Liens externes[]