Wowpedia
Advertisement
Classes Ui-charactercreate-classes shaman.png Ui-charactercreate-classes hunter.png Ui-charactercreate-classes demonhunter.png Ui-charactercreate-classes deathknight.png Ui-charactercreate-classes warlock.png Ui-charactercreate-classes druid.png Ui-charactercreate-classes warrior.png Ui-charactercreate-classes mage.png Ui-charactercreate-classes monk.png Ui-charactercreate-classes paladin.png Ui-charactercreate-classes priest.png Ui-charactercreate-classes rogue.png
Commencer un Cm Ch DH DK Dl Dr Gr Ma Mo Pa Pr Vo
Tactiques Cm Ch DH DK Dl Dr Gr Ma Mo Pa Pr Vo
Races Cm Ch DH DK Dl Dr Gr Ma Mo Pa Pr Vo
Quêtes Cm Ch DH DK Dl Dr Gr Ma Mo Pa Pr Vo
Compétences Cm Ch DH DK Dl Dr Gr Ma Mo Pa Pr Vo
Maîtres Cm Ch DH DK Dr Dl Gr Ma Mo Pa Pr Vo
Ensembles d'armure Cm Ch DH DK Dl Dr Gr Ma Mo Pa Pr Vo
Macros utiles Cm Ch DH DK Dl Dr Gr Ma Mo Pa Pr Vo
Domaine de classe Cm Ch DH DK Dl Dr Gr Ma Mo Pa Pr Vo
Stub.png
Cet article ou section nécessite une traduction. Vous pouvez contribuer à sa traduction en modifiant cette page.

Ecran de création des chevaliers de la mort.

Depuis Shadowlands, les chevaliers de la mort sont disponibles pour toutes les races (y compris les races alliées et sur tous les serveurs.[1] A l'origine, il n'était possible d'avoir qu'un seul chevalier de la mort par serveur et seulement sur les serveurs possédant déjà un personnage de niveau 55 ou plus. Cette dernière restriction fut majoritairement retirée au patch 3.0.8 et la première fut complètement retirée au patch 5.3.0. Au patch 6.0.2 la restriction imposant d'avoir un personnage de niveau 55 sur le compte fut retirée. Depuis, les chevaliers de la mort peuvent être créés sur tous les serveurs, indépendamment du niveau des autres personnages du compte.

Races[]

Vu que le Roi Liche, n'a pas fait de discrimination lorsqu'il réanime les cadavres de ses ennemis, on peut trouver des chevaliers de la mort de toutes les races l'ayant combattu.

Les races ajoutées à Cataclysm : les worgens et gobelins, sont également capables de devenir des chevaliers de la mort. Les chevaliers de la mort worgens étaient des serviteurs d'Arugal dans la forêt des Pins argentés, tandis que les chevaliers de la mort gobelins viennent du catel Gentepression.[2]

Du fait de leur isolement sur la planète, les pandarens étaient à l'origine la seule race jouable qui ne pouvait être un chevalier de la mort. Cependant, l'existence de chevaliers de la mort pandaren est possible.[3] Le seul exemple connu est Gie Foule Tombe. Avant Shadowlands, les races alliées ne pouvaient devenir des chevaliers de la mort.

Avec l'arrivée de Bolvar Fordragon comme nouveau Roi Liche, et avec les évènements qui ont conduits à Shadowlands, toutes les races, dont les pandarens et les races alliées, peuvent incarner des chevaliers de la mort. Ces derniers ont une expérience de départ différente de celle des chevaliers de la mort réanimés par Arthas.

Alliance Crest Alliance[]

Draeneï[]

Evaax, héraut de la mort, un chevalier de la mort draeneï.

Voir également: Draeneï (jouable)#Traits raciaux

Les draeneïs sont probablement la race vivant sur Azeroth la plus religieuse, orthodoxe et pieuse. Ainsi, la plupart des draeneïs considèrent les chevaliers de la mort comme des êtres dégoutants, abominables et contre nature. Un chevalier de la mort de cette race va donc probablement s'installer hors de sa communauté, vu que jouer avec les forces de la non-mort est injurieux pour les draeneïs. Cependant, certains draeneïs deviennent certains des chevaliers de la mort les plus cruels et mortels. La perte de la Lumière sacrée, l'unique point commun des draeneïs, peut engendre une perte de la cordialité et de la compassion des draeneïs. Une race attentionnée mais forte ayant perdu sa compassion devient une race mortelle et une force très puissante sur les champs de bataille. Cela fait donc des chevaliers de la mort draeneïs des forces très importantes.


Nain[]

Brumdor Dreadforge, un chevalier de la mort nain.

Voir également: Nain (jouable)#Traits raciaux

L'opinion des nains sur les chevaliers de la mort dépend de leur clan. Les nains Forgefer ont la même opinion sur la non-mort que les humains, vu qu'ils sont aussi des adorateurs de la Lumière sacrée. Les nains Marteau-Hardi ayant une très forte connexion avec la terre, il est compliqué pour les chevaliers de la mort issus de ce clan de revenir parmi leurs pairs. Les nains Sombrefer sont probablement les plus accueillant, vu que leur culture promeut la sorcellerie et les ressources disponibles pour se battre. Les chevaliers de la mort pourraient donc être le mieux accepté chez le clan Sombrefer. Tout comme les humains, le Roi Liche a relevé de nombreux nains pour leur nature stoïque et leur grande force physique.


Gnome[]

Corruptrice Mimi Whippleshade, un chevalier de la mort gnome.

Voir également: Gnome (jouable)#Traits raciaux

Même si les gnomes ne représentent pas une race connue pour sa puissance et sa force brute, devenir un chevalier de la mort est une nouvelle aventure pour un gnome. L'acquisition de pouvoirs obscurs augmente également la force des gnomes, ce qui les rends très agiles et létaux. Cette nouvelle force, le brin de folie typique des gnomes et leur ignorance de la sécruité fait des gnomes des chevaliers de la mort tout aussi redoutable que ceux des autres races. Ils ne faut surtout pas les sous-estimer.


Humain[]

Thassarian, un chevalier de la mort humain célèbre.

Voir également: Humain (jouable)#Traits raciaux

Many of the human death knights were holy crusaders or veteran soldiers of human kingdoms that fell in battle in their war to end the profanity of the Scourge. The Lich King raised these fallen champions in undeath as death knights to serve him. Humans are one of the most adaptable races, being proficient in magic and combat. Human society has a foundation in the Holy Light, and having that taken away could be problematic. Nevertheless, humanity has a history of sympathy when it comes to extreme circumstances and as such would be willing to accept death knights into their ranks as they would any other profession. However, one must remember the revilement and hate some highly orthodox followers of the light may have against death knights, as the hatred for Arthas and the Scourge runs deep in human society.

Warcraft III

When the paladin ranks were disbanded during the Third War by the failing Alliance, many of these human holy warriors traveled to the quarantined lands to ease the suffering of those left within the plague-ridden colonies. Though the paladins were immune to disease of any kind, they were persecuted by the general populace who believed that they had been infected by the foul plague. A small band of paladins, embittered by society's cruelty, traveled north to find the plague's source. These renegade paladins succumbed to bitter hatred over the course of their grueling quest. When they finally reached Ner'zhul's icy fortress in Northrend they had become dark and brooding. The Lich King offered them untold power in exchange for their services and loyalty. The weary, vengeful warriors accepted his dark pact, and although they retained their humanity, their twisted souls were bound to his evil will for all time. Bestowed with black, vampiric Runeblades and shadowy steeds, death knights serve as the Scourge's mightiest generals.[4]


Elfe de la nuit[]

Barathex, Undeath's Hand, un chevalier de la mort elfe de la nuit.

Voir également: Elfe de la nuit (jouable)#Traits raciaux

Du fait de leur connexion au monde naturel, il est souvent difficile pour un chevalier de la mort elfe de la nuit de retourner parmi les siens sans avoir à faire face à du dédain. Cependant, les elfes de la nuit chevaliers de la mort sont agiles et infatigables. L'éloignement de la nature peut rendre les elfes de sangs morts-vivants plus sanguinaires et ils sont craints même par les guerriers les plus courageux. L'agilité combinée avec la magie impie rends les chevaliers de la mort très imprévisibles.


Worgen[]

Dominic Kandor, un chevalier de la mort worgen.

Voir également: Worgen (jouable)#Traits raciaux

Les worgens sont une race sauvage, sanguinaire, intelligente et léthale. Les worgens chevaliers de la mort ont été relévé par la mort d'Arugal et ont donc une présence intimidante. La force du loup combinée avec la magie impie et de givre rend les worgens chevaliers de la mort particulièrement léthaux. Contrairement aux worgens de Gilnéas, les worgens d'Arugal sont plus sanguinaires et plus téméraires. De fait, ils sont parmi les plus dangereux sur un champ de bataille et dans un moment de rage, même leurs alliés préfèrent prendre leurs distances.


Horde Crest Horde[]

Elfe de sang[]

Koltira Tissemort, un chevalier de la mort elfe de sang célèbre.

Voir également: Elfe de sang (jouable)#Traits raciaux

Vu toutes les épreuves auxquelles les elfes de sang ont dû faire face, il était inévitable que les chevaliers de la mort les plus sournois seraient de cette espèce. Leur nature et les conséquences de l'invasion du Fléau font qu'ils sont particulièrement détestés par leur race. De plus, la perte de la Lumière y compris du nouveau Puits de Soleil a transformé certains elfes de sang chevaliers de la mort en coquilles vides. La plupart s'éloignent de leur patrie et ne cherche que la companie des autres chevaliers de la Lame d'ébène, indépendamment de leur race.


Gobelin[]

Zarixx, héraut de la mort, un chevalier de la mort gobelin.

Voir également: Gobelin (jouable)#Traits raciaux

Les chevaliers de la mort gobelins viennent le plus souvent du cartel Gentepression et non du cartel Baille-fonds. Ils ont autant de chance de rester indépendant que de rejoindre la Horde avec les autres chevaliers de la mort pour des raisons de sécurité. Tout comme les gnomes, leur petite taille semble être un désavantage, mais comme ils sont encore moins prudents que les gnomes et du fait de leur nouvelle force impie, ils sont une force destructrice qu'il ne faut pas négliger. Même s'ils sont souvent rejetés par les autres gobelins, ces derniers considèrent souvent que leur état est une certaine chance qui leur ouvre la possibilité de trouver de nouveaux moyens pour s'enrichir.


Orc[]

Conquérant Kagon Crânenoir, un chevalier de la mort orc.

Voir également: Orc (jouable)#Traits raciaux

From the orcs came the first death knights. These soldiers of darkness were originally created by Gul'dan to replace the slaughtered Warlock clans during the Second War. Assembled from the corpses of the Knights of Azeroth slain in the last battles of the First War, these abominations were then instilled with the ethereal essence of the Shadow Council, and further empowered with magical energies culled from the slain Necrolytes.[5]

Though the powers associated with these knights of death has changed over time, the orcs have not forgotten that black mark on their history. The Lich King is making use of orcish death knights once again by forcibly raising fallen orcs into death knights of the Scourge. As with warlocks, they are tolerated but never truly accepted into orcish society, and watched with wary gazes by all they pass. The orc death knights themselves, however, have not lost all traces of what they once were, and many seek the honorable death stolen from them by the Lich King. They remain loyal to their people and to the Horde against all odds and seek to aid both with the dark powers seeping through their undead bodies.


Tauren[]

Asoren Darksnout, un chevalier de la mort tauren.

Voir également: Tauren (jouable)#Traits raciaux

Tout comme pour les elfes de la nuit, il est difficile pour les chevaliers de la mort taurens de revenir vivre avec les leurs, du fait de leur proximité avec le monde naturel. Même si certains seraient prêt à les accepter, beaucoup, notamment les druides, les rejetent fortement. Même si certains chevaliers de la mort taurens ont conservé leur compassion malgrè leur état, de nombreux ont également succombé à des désirs plus sombres et sont devenus violents. Du fait de leur puissance physique, ils sont parmi les chevaliers de la mort les plus puissants.

Troll[]

Vuza'jin, un chevalier de la mort troll.

Voir également: Troll (jouable)#Traits raciaux

La tribu Sombrelance a une grande connexion avec la mort et Bwonsamdi est connu pour détester les non-morts. De fait, les chevaliers de la mort trolls sont souvent rejetés par leur tribu et vont souvent chercher des compagnons chez les Réprouvés ou les Chevaliers de la Lame d'Ébène. Les chevaliers de la mort trolls peuvent être soit d'accord avec leurs frères vivants soit voir leur retour dans le monde en tant que non-mort comme une nouvelle mission que leur ont donné les loas.


Réprouvé[]

Maîtresse des goules Kalisa, une chevalier de la mort réprouvé.

Voir également: Réprouvé (jouable)#Traits raciaux

Les réprouvés étant déjà des non-morts, le fait de devenir des chevaliers de la mort peut ne pas changer leur attitude ni leur personalité. Ils étaient condamnés avant et le sont toujours. Cependant, une deuxième mort et ressuscitation peut avoir détruit tout ce qu'il restait de leur humanité et ils peuvent devenir encore plus reclus et sans émotions que la plupart des membres de leur race. En outre, les Réprouvés, acceptent plus facilement les chevaliers de la mort, sans forcément de sympathie, et ils acceptent également les chevaliers de la mort des autres races.


Autres races de chevaliers de la mort[]

Chevaliers de la mort pandarens[]

Avant Shadowlands, il n'y avait qu'un seul chevalier de la mort pandaren connu, Gie Foule Tombe. Elle était probablement une aventurière qui lors de son exploration et s'est retrouvé dans la guerre dans les Maleterres.

Chevaliers de la mort vrykuls[]

Le Roi Liche a réanimé certains vrykuls en tant que chevalier de la mort, comme c'est le cas de Baelok.

Statistiques de départ[]

Modèle:Statistiques de chevalier de la mort

Références[]

  1. Death Knight - Game - World of Warcraft. World of Warcraft Community Site. Consulté le 2011-10-01.
  2. A Special Surprise
  3. Dave Kosak on Twitter
  4. Warcraft III - Undead -> Units -> Death Knight.
  5. Warcraft II: Tides of Darkness manual, Ground Units of the Orcish Horde, Death Knight
Advertisement