Wowpedia
Advertisement

Medivh

Medivh est le dernier « Gardien de Tirisfal« , sa mère, Aegwynn, l’était juste avant lui. Aegwynn reçu de grands pouvoirs de la part du « Conseil de Tirisfal » afin de combattre la Légion Ardente sur Azeroth, mais contre l’avis du Conseil elle conçut un fils, qu’elle nomma Medivh, avec l’un des plus puissants Maître conjureur du royaume, Aran. Rapidement, elle transféra à son fils tous les pouvoirs dont elle était la dépositaire, mais s’assura que ceux-ci ne feraient pas surface dans le petit corps avant que Medivh n’atteigne la maturité. Malheureusement, le Titan corrompu Sargeras avait imprégné Aegwynn de son essence lors d’un combat plusieurs années auparavant et celui-c put alors posséder l’esprit de Medivh dès sa naissance. Tout cela se déroulait il y a environ 70 ans...

Medivh bénéficia d’une enfance heureuse à la Cour de son illustre père et développa de grandes amitiés avec Llane Wrynn, le futur roi d’Hurlevent, ainsi qu’avec celui qui deviendrai plus tard le grand guerrier Anduin Lothar. Lorsqu’il eut quatorze ans, le pouvoir latent de Medivh émergea, tua son père et causa une syncope si profonde à Medivh qu’il dut rester pendant 6 ans dans le coma à l’église de Comté du nord, un temps que Sargeras mit à profit pour contrôler Medivh.

À 20 ans, Medivh se réveilla. Sous le contrôle de Sargeras il commenca à chercher un moyen d’éradiquer tous les humains d’Azeroth. Il découvrit la planète Draenor et fît un marché avec l’orc Gul’Dan : Medivh révéla l’emplacement de la tombe de Sargeras à Gul’dan en échange de l’invasion d’Azeroth par les Orcs et leur Horde. Medivh ouvrit alors le premier portail depuis l’Outreterre, permettant aux Orcs d’envahir Azeroth.

Medivh ne chercha pas à s’imposer dans cette guerre, mais son disciple, Khadgar devint soupçonneux. Aegwynn intervint afin de convaincre son fils de renoncer à ses méfaits mais elle finit par le combattre. Elle perdit et fut bannie… Medivh, affaibli, dut alors pomper de l’énergie dans Azeroth elle-même pour survivre. De son côté, Khadgar comprit ce qui se passait et alla quérir l’Aide des anciens compagnons du jeune homme, Wrynn et Lothar. En compagnie de l’émissaire de la Horde Garona, Khadgar, Llane Wrynn et Anduin Lothar partir combattre Medivh. Au coeur de la bataille, Khadgar réussi à planter la lame de son épée dans le coeur de Medivh…

De longues, très longues années passèrent avant qu’un jour la Légion Ardente tente à nouveau d’envahir Azeroth. C’est alors qu’un mystérieux prophète rencontra le futur chef de la Horde, Thrall, et lui demanda de partir vers l’ouest pour le continent de Kalimdor. Thrall le prit au mot et s’exécuta. Le prophète tenta alors de faire de même avec les humains mais ceux-ci refusèrent de le suivre à l’exception de Jaina Portvaillant, qui fonda Theramor sur la côte Est de Kalimdor. Thrall et Jaina se rencontrèrent et se combattirent avant que le prophète finissent par se montrer à nouveau à eux pour les convaincre plutôt de créer une alliance contre la Légion Ardente. Ils acceptèrent avec méfiance. Puis le prophète se montra en rêve à Thrall et à l’elfe de la nuit Malfurion Hurlorage pour leur révéler qu’il était en réalité Medivh et qu’il cherchait à aider Sargeras. La Horde et l’Alliance travaillèrent de concert et réussirent à triompher du démon Archimonde sur le Mont Hyjal. Son objectif complété, Medivh disparu pour « prendre sa place parmi les légendes du passé« .

Karazhan est devenue la tour de Medivh, sa tour, à lui et rien qu’à lui dont il prit possession grâce à ses mimines surnaturelles. Il s’agit du lieu où Medivh conçu ses plans, s’organisa et étudia les arts mystique. Les serviteurs de Medivh peuplent encore Karazhan et n’ont aucune intention de quitter la demeure ou de laisser piller les biens de Medivh. Par ailleurs, le Prince Malchezzar, un Eredar de la Légion Ardente, dirige encore la Tour

Advertisement