Wowpedia
Advertisement
Cet article traite la biographie de Jaina. Pour d'autres utilisations et apparences, voir Jaina (désambiguïsation).
Alliance
Jaina Portvaillant
Image of Jaina Portvaillant
Titre Dame, Demoiselle,
Archimage,[1]
Amiral suprême,
Fille du Vent salé,[2]
Anciennement :
Chef du Kirin Tor,[3]
Dirigeante de Théramore
Sexe Femelle
Race Humaine (Humanoïde)
Classe de personnage Mage
Réaction Alliance Horde
Affiliation Alliance, Amirauté Portvaillant, Concordat argenté[4]
Occupation Amiral suprême de Kul Tiras, Transmuteur,[5] Sorcière, Archimage, Membre fondateur du nouveau conseil de Tirisfal et représentante mage, Conseillère du roi Anduin[6]
Emplacement Divers
Statut Vivante
Proche(s) Daelin (père),
Katherine (mère),
Derek (frère ainé),
Tandred (frère cadet),
Arthas Menethil,
Kalec (anciens amants)
Mentor(s) Antonidas
Disciple(s) Kinndy Luisétincelle
Compagnon(s) Élémentaire d'eau invoqué, Élémentaire d'eau lié, Élémentaire des vagues, Élémentaire d'eau
Never forget Theramore.
— Jaina after the destruction of Theramore.

Dame Jaina Portvaillant est la fille de Daelin et Katherine Portvaillant, et la sœur de Derek et Tandred. Elle est considérée comme l'une des meilleures mages de tout Azeroth[7] et la plus puissante sorcière humaine vivante.[8][9] Elle est l'amiral suprême de Kul Tiras, l'ancien chef du Kirin Tor de Dalaran, et de la ville portuaire de Theramore.

Formée comme agent personnel de l'archimage Antonidas, le défunt chef du Kirin Tor et de Dalaran, elle a été envoyée pour enquêter sur la peste de non-mort avec le prince Arthas Menethil, son ami d'enfance et son ancien amant. Elle a été témoin des premières étapes de la chute de Lordaeron pendant la Troisième guerre et, guidée par un mystérieux prophète qui se révélera plus tard être Medivh, Jaina a rassemblé les survivants qu'elle a pu trouver et s'est enfuie par-delà la mer vers Kalimdor.

Là, ses forces d'expédition se sont unies avec les elfes de la nuit et la nouvelle Horde et ont vaincu la Légion ardente pendant la bataille du mont Hyjal. Les survivants humains ont ensuite fondé la ville portuaire de Theramore, rejoignant ainsi l'Alliance dirigée par Varian Wrynn, tout en maintenant la paix avec la Horde pendant plusieurs années.

Peu après la chute d'Aile de mort, la Horde dirigée par Garrosh Hurlenfer détruisit Theramore. Jaina a réussi à en réchapper, mais l'expérience l'a transformée, la rendant plus belliqueuse et modifiant même son apparence. Après la mort de Rhonin lors de l'attaque, et l'accomplissement d'une prophétie faite par le mage dragon Korialstrasz, Jaina prit la place du mage tombé au combat comme chef du Kirin Tor et chef du conseil des Six. [10] Malgré des tragédies personnelles, elle a tenté de maintenir la neutralité du Kirin Tor pendant la guerre Alliance-Horde. Après que les Saccage-Soleil, alliés de la Horde, aient aidé Garrosh à voler la Cloche divine, Jaina a exilé les Saccage-Soleil de sa ville pendant la Purge de Dalaran et a rallié le Kirin Tor à l'Alliance. Après la bataille pour le rivage brisé, le Conseil a décidé à l'unanimité de réadmettre la Horde dans Dalaran pour le plus grand bien. Furieuse, Jaina quitta le Kirin Tor.

Après la Guerre des épines, Jaina est retournée dans son pays natal de Kul Tiras au nom de l'Alliance mais a été emprisonnée pour trahison par sa mère sur la suggestion de Dame Priscilla Corsandre. Après que la trahison de Corsandre ait été découverte, Jaina a retrouvé sa mère et a ramené la flotte perdue kultirassienne chez elle. Katherine a quitté son poste d'amiral suprême de Kul Tiras et a nommé Jaina à sa place.

Jaina est l'un des principaux protagonistes de la franchise Warcraft.

Biographie[]

Premiers exploits[]

Jaina s'imaginant aux côtés de Daelin après la mort de Derek.

Jaina et Kael'thas à Dalaran.

Arthas et Jaina à Lordaeron.

Née trois ans avant la Première guerre,[11] Jaina Portvaillant était l'enfant du milieu de l'amiral suprême Daelin Portvaillant, dirigeant de Kul Tiras, et de sa femme Katherine Portvaillant. Jaina était aimée par sa famille et, dès son plus jeune âge, elle était remplie de la joie d'apprendre et des devoirs d'une jeune femme, malgré le passé militaire de la maison Portvaillant. Enfant, elle avait une gouvernante et plusieurs tuteurs [12] et les convenances exigeaient qu'elle soit suivie par une escorte composée de sa dame d'honneur et d'un ou deux gardes.[13] Elle avait l'habitude de se cacher lorsqu'elle était effrayée ou bouleversée, mais sa mère Katherine la trouvait toujours.[14] Jaina a toujours aimé lire ; la bibliothèque du Donjon de Portvaillant était son endroit préféré quand elle était petite, comme le notait avec perplexité sa mère, "s'entourant de vieux tomes moisis. "[15] Dans son jeune âge, elle était amoureuse des contes de la Gardienne Aegwynn.[16] Dans son enfance, Jaina a été témoin d'un eaugure bénissant un navire kultirassien au moins une fois, chose qu'elle ne reverra que bien des années plus tard.[17]>

Quand son talent magique a été découvert après la Deuxième guerre, [18] Katherine a dû combattre Daelin pour permettre à Jaina d'être instruite à Dalaran, bien que leur fille ne le savait pas. [19] En route pour Dalaran, Jaina - qui avait alors 11 ans[20] - séjourna brièvement en tant qu'invitée dans la capitale de Lordaeron, où elle devint une amie proche de la princesse Calia Menethil. Un jour, au cours d'une séance de prière dans la chapelle de la famille Menethil, Jaina rencontra pour la première fois l'héritier du trône de Lordaeron Arthas Menethil, âgé de 12 ans, qui pensait que Jaina ressemblait à quelqu'un qui était habitué à l'équitation et à la randonnée, qui passait beaucoup de temps à l'extérieur et qui n'aurait rien contre le fait de se faire lancer une boule de neige au visage ou d'aller nager par une chaude journée. Arthas s'est porté volontaire pour escorter Jaina à Dalaran avec ses gardes et ses serviteurs. Une nuit pendant le voyage, le prince la convainc de s'éclipser avec lui et d'espionner l'un des camps d'internement où l'[[Alliance de Lordaeron|Alliance]} emprisonnait les orcs - la première véritable aventure qu'ils ont vécue ensemble. Contrairement à Arthas, Jaina éprouva de la compassion pour les orcs captifs, même si la Horde avait tué son frère aîné Derek Portvaillant pendant la Deuxième guerre. [21]

Jaina a passé les années suivantes à étudier en tant que membre du Kirin Tor à Dalaran. Six ans après son arrivée dans la ville, elle a harcelé le chef du Kirin Tor Antonidas pour qu'il l'accepte comme apprentie, devenant ainsi l'une des rares femmes sorcières au service direct de Dalaran. [16] Elle est devenue une élève modèle qui excellait dans la recherche et l'investigation magiques,[22] et Antonidas pensait qu'elle avait le potentiel pour devenir la plus grande sorcière de l'histoire humaine.[23] Le prince haut-elfe Kael'thas Haut-Soleil était amoureux de Jaina, mais elle ne lui rendait pas ses sentiments et restait concentrée sur ses études[24] car elle voulait avancer selon ses propres mérites et pas simplement parce qu'un prince elfe appréciait sa compagnie.[21]

À 18 ans, Jaina et son père Daelin assistèrent à l'intronisation du prince Arthas aux chevaliers de la main d'Argent à Hurlevent. Peu après, Arthas se rendit régulièrement à Dalaran pendant quelques mois sous prétexte d'étudier l'histoire afin d'avoir l'occasion de faire la cour à Jaina. Lors d'une promenade en dehors de la ville, ils s'embrassèrent pour la première fois et commencèrent une relation amoureuse, au grand dam de Kael'thas. Au début, ils gardèrent leur liaison secrète pour éviter d'alimenter les rumeurs, mais l'année suivante, Jaina commença à fréquenter la capitale pendant les vacances. À la Sanssaint, après que Jaina ait utilisé un sort de feu pour enflammer l'homme en osier pour le plus grand plaisir de la foule, elle et Arthas se sont retirés dans les appartements du prince et ont fait l'amour pour la première fois. Par la suite, Jaina promit à Arthas qu'elle ne le renierait jamais. Jaina fut ensuite invitée à passer l'hiver dans la capitale et commença à être traitée comme un membre de la famille royale, car tout le monde pensait qu'elle et Arthas se marieraient et auraient bientôt des enfants. Cependant, lors d'un bal du voile d'hiver quelques semaines après la Sanssaint, Arthas commença à se demander si les deux étaient prêts à être ensemble et mit brusquement fin à leur relation afin que Jaina puisse se concentrer sur ses études de la magie à Dalaran et qu'Arthas puisse se concentrer sur ses engagements envers Lordaeron. Jaina fut très blessée par cette décision mais ne la contesta pas, réalisant et acceptant finalement que c'était la bonne chose à faire à l'époque. Tous deux ont accepté de rester amis. [21] Jaina est retournée à Dalaran, où elle aida Antonidas à se débarrasser des expériences nécromantiques du sorcier renégat Kel'Thuzad .[25]

La Troisième guerre[]

WC3RoC logo 16x32.png Le contenu de cette section est exclusif à Warcraft III.

Quelques années plus tard, Antonidas, désireux d'en savoir plus sur la mystérieuse peste sévissant dans le nord du Lordaeron, fut abordé par le prophète, qui supplia le sorcier d'emmener son peuple à l'ouest, à Kalimdor. Antonidas rejeta le Prophète comme un simple fou, mais Jaina, qui avait observé depuis sa cachette, sentit un grand pouvoir chez le Prophète et pensa qu'ils devraient peut-être tenir compte de ses avertissements. Antonidas demeura en désaccord et envoya Jaina rencontrer Arthas et enquêter sur la peste dans le village de Brill, situé au nord. Après quelques gênes initiales, Arthas et Jaina commencèrent à raviver leur relation, le prince espérant qu'ils pourraient enfin se marier une fois qu'ils auraient résolu le mystère de la peste. Aucun des deux ne savait que l'invasion du Fléau changerait leur vie pour toujours. [21]

En enquêtant à Brill, Jaina vit des choses très étranges, dont un nécromancien et un zombie fait de diverses parties de plusieurs cadavres. Ils affrontèrent plusieurs ennemis morts-vivants et tombèrent sur un grenier contenant du grain infesté par la peste. Les caisses portaient le sceau d' Andorhal, le principal distributeur de céréales de tout Lordaeron.

En poursuivant le nécromancien, qui était en fait Kel'Thuzad, ancien membre du Kirin Tor, jusqu'à Andorhal, ils trouvèrent une masse de guerriers morts-vivants qui les attendaient, mais ils se frayèrent un chemin jusqu'à Kel'Thuzad, où Arthas le tua.

Jaina et Arthas retournèrent au centre de Lordaeron, et s'arrêtèrent pour se reposer dans la petite ville d'Atreval. À leur arrivée, ils découvrirent que le grain d'Andorhal, infecté par la peste, était arrivé et avait été distribué parmi les habitants de la ville. Ils se transformaient en morts-vivants. Jaina partit à contrecœur, mais à la hâte, pour trouver Uther pour des renforts. Elle se téléporta à Dalaran où Antonidas envoya chercher Uther. Lorsqu'elle revint avec la main d'Argent derrière elle, Atreval était pratiquement détruite et Arthas menait une bataille perdue d'avance. Mais avec l'aide d'Uther, ils réussirent à repousser les attaquants morts-vivants. Arthas, démoralisé et horrifié par les forces écrasantes des morts-vivants, jura de se rendre à Stratholme, où il espérait combattre Mal'Ganis.

Inquiet de ce que la haine de Mal'Ganis faisait subir à Arthas, Jaina utilisa un sort d'invisibilité et le rattrapa sur la route après avoir rencontré le même Prophète qui avait accosté Antonidas. Les deux hommes continuèrent vers Stratholme jusqu'au crépuscule, où ils établirent un campement et dormirent ensemble, repoussant les pensées de mort et de peste et trouvant du réconfort l'un chez l'autre.[21]

Le jour suivant, Arthas, Jaina et Uther atteignirent Stratholme mais n'arrivèrent pas à temps pour empêcher les habitants de la ville de manger le grain contaminé. Tous trois savaient que les habitants de Stratholme allaient bientôt devenir des morts-vivants et les attaquer. Arthas était favorable à l'abattage des habitants de Stratholme avant leur transformation pour purger la ville, mais Uther ne pouvait pas tolérer le meurtre de personnes sans défense dont le seul crime était d'être infectées, même si les laisser en vie signifiait qu'elles deviendraient bientôt une menace. Quand Uther refusa de tuer les civils comme Arthas l'avait ordonné, ce dernier le renia, l'accusant de trahison. Il exigea que tous les fidèles du roi restent avec lui et veillent à la destruction de la ville. Incapable de voir Arthas massacrer la ville, une Jaina en larmes partit avec Uther. Arthas fut choqué et blessé par la décision de Jaina, la considérant comme une trahison de la promesse qu'elle avait faite la nuit où ils sont devenus amants.[21]

Après avoir purgé Stratholme, Arthas rencontra Jaina et la supplia de l'accompagner en Norfendre pour chasser Mal'Ganis, mais elle refusa et l'avertit que cela ressemblait à un piège. Le lendemain, [21] Jaina et Uther retournèrent voir les ruines en flammes de Stratholme. Tous deux étaient consternés par ce qu'Arthas et ses hommes avaient fait. Après avoir révélé à Uther où Arthas était allé avec la flotte de Lordaeron, Jaina reçut la visite du mystérieux prophète qui avait déjà rendu visite à Terenas, Antonidas et Arthas. Le prophète sentait ses capacités de meneuse et l'exhortait à emmener les gens qu'elle pouvait avec elle à l'ouest, fuyant Lordaeron et son pays natal de Kul Tiras. De nombreux mois plus tard, Arthas et le Fléau commencèrent leur invasion de Dalaran. C'est à ce moment que Jaina et Antonidas réalisèrent que le prophète avait eu raison. Antonidas encouragea Jaina à prendre autant de survivants de Lordaeron qu'elle pouvait trouver et à naviguer vers l'ouest pour Kalimdor. Jaina décida de suivre ses paroles et organisa des préparatifs.

A un moment donné avant de partir (mais après la chute de Quel'Thalas), elle essaya de consoler Kael, qui était attristé par la mort de son père. Pourtant, Kael rejeta avec colère sa consolation et la réprimanda pour avoir favorisé un tel "monstre" (Arthas) au lieu de lui. Après cela, elle fut témoin de l'approche de l'armée d'Arthas vers Dalaran, voulant d'abord l'affronter personnellement, mais hésitant après s'être souvenue de ses précédentes tentatives ratées pour le faire basculer. Bien qu'elle ait proposé d'aider son mentor et les mages de Dalaran à défendre la ville contre le Fléau, Antonidas insista pour qu'elle s'occupe de ses autres tâches et qu'elle dirige ce qui restait de son peuple à travers la Grande Mer. [21]

Arrivée en Kalimdor[]

WC3RoC logo 16x32.png Le contenu de cette section est exclusif à Warcraft III.

Jaina dans Warcraft III.

En arrivant sur Kalimdor, Jaina découvrit qu'il y avait des orcs là-bas. Croyant que la Horde les avait suivis depuis Lordaeron, Jaina se heurta aux troupes de Grom Hurlenfer. Par la suite, Jaina se mit à la recherche du Prophète. Non seulement le pic des Serres-rocheuses était une bonne défense, mais elle y sentait aussi une grande puissance. Jaina mena une petite expédition dans la montagne, dans l'espoir de trouver un pouvoir qui pourrait l'aider à vaincre les orcs. Mais elle sentait qu'ils étaient suivis.

En pénétrant au cœur de la montagne, Jaina tomba sur Thrall et Cairne Sabot-de-sang. Ils étaient sur le point de se battre lorsqu'ils furent soudainement confrontés à l'Oracle, qui était en fait le Prophète Medivh qu'ils avaient rencontré à Lordaeron. Le Prophète Medivh les implora tous de s'allier les uns aux autres, disant qu'ils ne survivraient pas seuls contre la puissance de la Légion ardente.

À contrecœur, Jaina accepta de s'allier à Thrall contre Hurlenfer et à une armée de d'orcs du chaos et de démons. Jaina lui donna une gemme d'âme, qu'il utilisa pour capturer l'essence de Grom alors que l'invasion de Kalimdor commençait. Ensuite, elle l'aida à purger Grom de la malédiction démoniaque qui l'avait saisi.

Jaina et Thrall restèrent alliés, même si leurs forces n'étaient pas très enthousiastes à ce sujet, même après la mort de Hurlenfer. Ils étaient terrorisés par les morts-vivants, mais aussi par les attaques mortelles des elfes de la nuit. Bien que leur alliance les ait maintenus en vie, ils ne tenaient qu'à un fil.

Finalement, Thrall reçut une vision. Jaina le suivit jusqu'à l'endroit où il avait reçu l'ordre d'aller, où ils trouvèrent les chefs des elfes de la nuit, Malfurion Hurlorage et Tyrande Murmevent. Le Prophète apparut, et se révéla être nul autre que Medivh, revenu pour corriger ses anciennes erreurs. Il implora les humains, les orcs et les elfes de la nuit de s'unir tous contre la Légion, sinon ils tomberaient tous seuls. Ils se mirent tous d'accord pour défendre le mont Hyjal ensemble.

Jaina utilisa ses sorts de téléportation pour explorer les environs et découvrit qu'Archimonde et sa garde funeste se rapprochaient rapidement de la montagne. Les défenseurs établirent trois bases pour tenter de stopper son ascension.

La base de Jaina fut la première sur le chemin d'Archimonde, et donc la première à y passer, mais avant qu'il ne puisse la tuer, Jaina se libéra des griffes d'Archimonde. La prochaine base à disparaître fut celle de Thrall, et Jaina utilisa l'énergie qui lui restait pour téléporter Thrall depuis sa base avant qu'Archimonde ne le détruise, afin qu'ils puissent vivre pour combattre un autre jour.

Fondation de Theramore[]

Jaina tenant son père décédé.

WC3RoC logo 16x32.png Le contenu de cette section est exclusif à Warcraft III.

Après la défaite de la Légion sur le mont Hyjal, Jaina a emmené ses réfugiés dans un avant-poste insulaire au large de la côte est de Kalimdor, nouvellement nommé Theramore.

Lorsque Rexxar demanda une explication sur la présence des humains sur Durotar et sur la tentative d'assassinat, Jaina déclara qu'elle n'en savait rien. Quand Jaina accepta d'aider le Mok'Nathal à enquêter, ils découvrirent que l'avant-poste incriminé était attaqué par des nagas. Après une rencontre avec un marin mourant, Jaina réalisa avec horreur que son père avait décidé de lui rendre visite. Jaina supplia l'amiral d'épargner Rexxar, mais Daelin ne voulut rien entendre. Rexxar et ses compagnons s'échappèrent, et Thrall rassembla une armée pour repousser l'assaut de Portvaillant.

Jaina était désespérée. Bien qu'elle se sentait loyale envers son père et sa nation, son expérience avec le Fléau et la Légion l'a convaincue que les vendettas comme celle de son père étaient sans importance dans le grand schéma. Jaina aida la Horde à obtenir des navires des gobelins et ordonna à ses propres troupes de se retirer lorsqu'elles assaillirent Theramore. Les derniers mots de Jaina à son père ont été de lui demander pourquoi il ne l'avait pas écouté.

Lorsque les habitants de Kul Tiras ont appris la mort de leur amiral suprême, ils crièrent vengeance, mais les autres nations de l'Alliance n'étaient pas intéressées. Les épreuves causées par la peste à Lordaeron étaient des préoccupations plus immédiates, et les autres dirigeants alliés n'avaient pas non plus beaucoup de pitié pour les propres actions agressives de Daelin. Les habitants de Kul Tiras s'isolèrent avec fureur du reste de l'Alliance mais n'étaient pas en colère contre tous ses dirigeants. Ils nourrissaient au contraire une haine amère uniquement envers Jaina pour avoir trahi sa famille.[26]

Jaina continua à régner sur les restes en lambeaux de l'Alliance de Lordaeron et espérait réunir à nouveau les lointains royaumes humains.[8]

Cycle de la haine[]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

Theramore et Durotar sont restés relativement en paix pendant trois ans, bien que les deux anciens ennemis se méfiaient encore l'un de l'autre. Finalement, une série d'incidents de navigation mineurs ont conduit à une tension extrême entre les deux puissances, suffisamment pour que les [[gobelins], qui contrôlaient le seul port neutre de la région, se plaignent.

Malgré la tension, Thrall demanda l'aide de Jaina pour retrouver un troupeau de lézards du tonnerre déplacé par une mystérieuse opération de déboisement aux falaises du Tonnerre. Jaina avait l'intention de relocaliser les lézards dans une région largement dépeuplée de l'autre côté de Mulgore, mais elle fut surprise de découvrir que la région était magiquement surveillée pour protéger son unique habitant : Aegwynn.

L'ancienne Gardienne repoussa l'admiration de Jaina, mais combla les lacunes de ce qui s'était passé au milieu des tensions entre Theramore et Durotar : un démon mineur, Zmodlor avait fait revivre le clan de la Lame ardente et montait les deux puissances l'une contre l'autre.

Jaina et Aegwynn retournèrent rapidement à Theramore, où elles découvrirent que le chambellan de Jaina avait été corrompu par la Lame ardente. Après s'être occupé du traître, elles attaquèrent Zmodlor lui-même. Malheureusement, le démon était soutenu par une petite cabale de sorciers. Jaina fut presque tuée par la menace supplémentaire, mais Aegwynn put utiliser sa propre force vitale pour la protéger, et Jaina put ainsi vaincre les sorciers et renvoyer Zmodlor dans le Néant distordu. Une fois la crise passée, Jaina et Thrall se mirent à élaborer un pacte permanent de non-agression pour s'assurer que la méfiance mutuelle de leurs peuples ne dégénérerait plus jamais en guerre.

Contre toute attente, Aegwynn survécut et assuma les fonctions laissées par le chambellan de Jaina.

World of Warcraft[]

WoW Icon 16x16.gif Le contenu de cette section est exclusif à World of Warcraft.

En tant que souveraine de Theramore, Jaina dirigeait la ville et pouvait être trouvée dans sa tour. Après s'être associée au royaume de Hurlevent, elle insista pour organiser un sommet entre Thrall et le roi Varian Wrynn. Varian fut convaincu par son fils Anduin mais au cours d'un voyage en mer, Varian disparut mystérieusement. Lors d'une enquête sur la disparition du roi Wrynn et la confrérie Défias, elle et Tervosh contribuèrent à la capture de Hendel, qui était allié à la confrérie Défias. [27] Elle envoya immédiatement cette information à Bolvar.[28] (Dès la version 4.0.3, elle informe Varian, qui voudrait sans doute faire un exemple pour les autres, du lien entre les défias et Onyxia.)[29]

World of Warcraft : The Comic[]

WoW-comic-logo-16x68.png Le contenu de cette section est exclusif aux World of Warcraft: The Comic.

Jaina dans le comic.

Tyrande Murmevent informa Jaina que deux gladiateurs arriveraient bientôt à Theramore. Jaina était heureuse de voir Broll beaucoup plus calme maintenant et sentit immédiatement une magie noire autour de Lo'Gosh. Jaina aida le gladiateur amnésique à se souvenir de sa véritable identité avec l'aide de son chambellan, Aegwynn. Il fut révélé que le gladiateur était Varian Wrynn, depuis longtemps disparu.[30] Elle lui accorda un bateau pour les royaumes de l'Est afin de retrouver son fils et de révéler les traîtres. Elle informa ensuite le roi Magni sur Lo'Gosh.[31]

Quelques jours plus tard, Lo'Gosh, un sosie de Varian et leur groupe retournent à Theramore pour traquer Onyxia qui a enlevé le prince Anduin Wrynn. Avant de partir, Jaina organisa un rituel magique au cours duquel Lo'Gosh et Varian se rappelèrent ce qui s'était réellement passé lorsqu'Onyxia avait enlevé Varian alors qu'il se rendait à une réunion avec Thrall. Sous l'apparence de Katrana Prestor, Onyxia préparait un sort qui divisa Varian en deux Varians différents lorsque son rituel fut interrompu par des nagas dirigés par Morgala Darksquall, qui l'attaquèrent. Quelques instants plus tard, les nagas enlevèrent les deux Varian, mais celui qui sera plus tard connu sous le nom de Lo'Gosh sauta dans la mer et s'échappa, le second étant soumis à une rançon. Après cette révélation, Jaina leur donna les lames Shalla'tor et Ellemayne.[32] Elle aida alors les Varian et ses camarades dans la bataille contre Onyxia. [33]

Après la mort d'Onyxia, Jaina fut également la première à proposer une alliance entre les humains d'Hurlevent et les orcs d'Orgrimmar sur le chemin du retour à Theramore. Varian fut convaincu et elle se rendit à Tranchecolline où elle rencontra Thrall et lui raconta l'histoire de Varian. Le chef orc accepta également la rencontre, malgré ses réserves, car le ressentiment d'Orgrimmar s'accentuait depuis l'arrivée de Garrosh Hurlenfer.[34] Jaina retourna ensuite à Theramore, où elle prépara le sommet de la paix, et accueillit finalement Thrall et ses conseillers : Rehgar et Garrosh. Bien que la conférence ait eu un début prometteur, [35] elle fut attaquée par le culte du Marteau du crépuscule, ses adeptes provenant à la fois de l'Alliance et de la Horde. TL'attaque suscita la méfiance entre les délégués humains et orcs qui soupçonnaient que la faction opposée les avait attirés dans un piège. En fin de compte, les tentatives d'assassinat des chefs humains et orcs avaient effectivement ruiné toute chance d'une alliance entre humains et orcs. L'un des assassins du Marteau du crépuscule était Garona Miorque, qui fut laissée pour mort ou capturée par ses compagnons d'infortune.[36] Avant que le roi Varian ne puisse la tuer, dame Jaina réclama Garona comme prisonnière avec l'intention de l'interroger. Le roi Varian le permit, à condition qu'elle partage l'information avec son conseiller, Valeera Sanguinar, qui mènera l'enquête sur l'identification des auteurs. Cependant, le roi Varian déclara également qu'il reviendrait réclamer l'exécution de Garona. Jaina et Aegwynn découvrirent qu'un sort avait été jeté sur l'esprit de Garona mais qu'il ne pouvait pas l'annuler sans lui causer de grandes souffrances et une mort possible. Dans un accord passé avec Valeera Sanguinar, Garona accepta de supporter la douleur et de leur donner certaines des informations dont ils avaient besoin si Valeera utilisait ces informations pour aller sauver son fils Med'an de la secte du Marteau du crépuscule.[37]

Quand Arthas a tué la forme de rêve de Ner'zhul et s'est réveillé de son sommeil de six ans en tant que nouveau roi-liche, Jaina sentit que quelque chose de terrible était en train de se passer.[21]

Après avoir défendu Theramore contre une attaque du Fléau envoyée par le roi-liche, elle deviendra plus tard membre fondateur du nouveau Conseil de Tirisfal. L'organisation, auparavant disparue, fut reconstituée afin d'aider Med'an à combattre Cho'gall et le Marteau du crépuscule. Après une série d'attaques à Theramore, qui ont été repoussées avec succès, Jaina, avec les autres membres, renforça Med'an qui affronta l'ogre-mage. Elle fut attristée par la mort d'Aegwynn et fut vue pour la dernière fois lors de ses funérailles dans le Défilé de Deuillevent.[38]

The Burning Crusade[]

TBC Le contenu de cette section est exclusif à The Burning Crusade.

Lorsque les draeneise sont écrasés sur Azeroth, Jaina fut l'une des premières à leur porter secours. [39]

Les aventuriers se sont rendus aux grottes du Temps pour revivre la bataille pour le mont Hyjal afin d'aider Jaina à lutter contre d'innombrables vagues, dont Rage Froidhiver et Anetheron. Ensuite, elle se téléporte jusqu'à ce que Thrall obtienne de l'aide.

Wrath of the Lich King[]

WotLK Le contenu de cette section est exclusif à Wrath of the Lich King.

Après la mort de Bolvar Fordragon, le roi Varian Wrynn prépara les forces de l'Alliance pour une guerre totale contre la Horde. Désespérée d'éviter une quatrième guerre, Jaina se téléporta à Orgrimmar pour découvrir la vérité sur les récents événements du Norfendre. Là, elle apprit de Sylvanas Coursevent qu'un soulèvement avait éclaté et que Varimathras avait pris le contrôle de Fossoyeuse. Le traître renégat de la Horde, le grand apothicaire Putrescin, était de mèche avec Varimathras. Thrall assura à Jaina que la Horde n'avait aucun intérêt officiel dans une guerre contre l'Alliance à moins d'être provoquée et qu'il s'occuperait du traître. Jaina leur dit qu'elle livrerait leur explication à Varian, mais les avertit qu'il pourrait encore poursuivre la guerre car feu le généralissime était comme un frère pour le roi.

L'évaluation de Jaina se révéla correcte, car les forces de Thrall (tentant de reprendre le contrôle de Fossoyeuse) et du roi Wrynn (espérant la reconquérir sous le nom de Lordaeron pour l'Alliance) voulant amener Putrescin devant la justice) s'affrontèrent à Fossoyeuse. Refusant de laisser la Horde et l'Alliance s'engager dans une guerre ouverte, Jaina arrêta l'armée de l'Alliance à froid (littéralement) et les téléporta à Hurlevent.

Secrets d'Ulduar[]

Jaina dans la citadelle Pourpre.

Lorsque Brann Barbe-de-bronze apprit que Yogg-Saron s'était échappé de son ancienne prison à Ulduar, Rhonin et Jaina convoquèrent une conférence des chefs de l'Alliance et de la Horde à la citadelle Pourpre. Alors que Rhonin faisait un compte-rendu de la situation à Varian Wrynn, Jaina remarqua que Thrall et Garrosh Hurlenfer étaient arrivés en avance, et tenta de les arrêter avant qu'un nouvel affrontement ne commence. Elle ne put empêcher Varian et Garrosh d'en venir aux mains et le roi Wrynn partit, refusant catégoriquement de coopérer avec la Horde après les événements du portail du Courroux. Jaina se demanda à voix haute qui restait-il pour défier Yogg-Saron.[40]

Colisée des Croisés[]

Dame Jaina Portvaillant, accompagnée du roi Varian, a assisté aux tournois au colisée des Croisés à la Couronne de glace, entourée de divers champions et représentants de l'Alliance.

Les Salles gelées[]

Jaina aux Salles gelées.

Jaina aux Salles gelées dans le jeu.

Après avoir découvert un trou dans les défenses de la citadelle de la Couronne de glace à travers la Forge des âmes et la Fosse de Saron, Jaina dirige personnellement une équipe de champions de l'Alliance vers les Salles des reflets afin de trouver la faiblesse du roi-liche et son éventuelle rédemption.[41]

Après que Jaina et ses alliés aient réussi à libérer certains des prisonniers du roi-liche et à tuer le le seigneur du Fléau Tyrannus, le wyrm de givre [Sindragosa]] attaque, tuant presque tout le groupe.

Dans les appartements privés du roi-liche, Jaina et sa troupe découvrirent une Deuillegivre non gardée, la lame qui avait volé l'âme d'Arthas et conduit à la chute de Lordaeron. Jaina communia avec les âmes volées à Deuillegivre et, à sa grande surprise, Uther le porteur de Lumière apparut et lui dit une terrible vérité. Non seulement il l'informa qu'Arthas n'était qu'une petite lueur de lumière qui endurait la colère du roi-liche, mais que pour protéger Azeroth, le roi-liche devait être tué et qu'un remplaçant devait faire le sacrifice ultime.

Soudain, le roi-liche pénétra dans les appartements et Uther fut à nouveau aspiré dans Deuillegivre. Le roi-liche reconnut froidement Jaina tout en retirant Deuillegivre de son piédestal. Le roi-liche convoqua Falric et Marwyn, deux capitaines avec lesquels Jaina avait combattu pendant la Troisième guerre. Alors que le roi-liche se retirait dans sa chambre privée et envoya les capitaines sur ses alliés, Jaina resta déterminée à sauver Arthas et le poursuivit alors que les portes derrière elle se fermaient. Après la défaite des deux capitaines, les alliés de Jaina se précipitèrent à son secours et la trouvèrent au bord de la défaite, son ancien amour l'attaquant cruellement. Le cœur brisé et réalisant qu'il ne restait plus rien d'Arthas, Jaina et ses alliés s'enfuirent par le passage caché avec le roi-liche à leur poursuite. Alors qu'ils arrivaient à une falaise, le " Brise-ciel" arriva et les secourut au dernier moment.

Chute du roi-liche[]

Après que le Porte-mort Saurcroc ait été tué par une équipe d'aventuriers de l'Alliance, Muradin Barbe-de-bronze, tout juste sorti de la bataille des canonnières, ne voulait pas permettre à Varok Saurcroc de récupérer le corps de son fils. Mais lorsque le roi Varian et dame Jaina se téléportèrent sur les lieux, Varian ordonna à Muradin de s'écarter et de laisser passer un père en deuil, ce à quoi Jaina éclata en sanglots par estime pour son roi.

Après être apparemment retournée à marteau de Lumière, elle put apparemment constater qu'Arthas était mort.

Si un aventurier lui apporte le médaillon de Jaina après la défaite du roi-liche, elle pleure, déclarant qu'elle savait qu'il y avait encore une partie d'Arthas piégée dans le roi-liche.

Legends : Cauchemars[]

WoW-comic-logo-16x68.png Le contenu de cette section est exclusif aux comic Legends: Cauchemars.

Lorsque le cauchemar d'Émeraude a envahi le royaume des mortels sous la forme d'une brume magique et a piégé les habitants endormis d'Azeroth dans leurs cauchemars, Jaina est devenue l'une de ses victimes. Dans le cauchemar de Jaina, elle a aidé Arthas à purger Stratholme et a suivi son amant Arthas et Muradin en Norfendre pour combattre Mal'Ganis. Ils attaquèrent le seigneur de l'effroi et son armée de morts-vivants mais pendant la bataille, Muradin glissa et tomba dans une fosse. Jaina choisit d'aider Arthas à attaquer les morts-vivants, tandis que Muradin tomba dans sa mort présumée. Lorsqu'ils vainquirent Mal'Ganis, ils trouvèrent une grotte contenant Deuillegivre. Jaina lut l'avertissement sur la malédiction de la lame. Quand Arthas fut sur le point de toucher la lame, Mal'Ganis l'attaqua. Jaina eût pour seule option de ramasser la lame et de tuer le seigneur de l'effroi. Elle sauva Arthas mais devint aussi la reine liche.[42]

Troubles élémentaires[]

WotLK Le contenu de cette section est exclusif à Wrath of the Lich King.

Elle était présente à la rencontre des Troubles élémentaires. Pendant l'invasion des élémentaires, Jaina a protégé le quartier des Mages contre les Éléments.

L'Effondrement : Prélude au Cataclysme[]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

Jaina assista à une cérémonie commémorative à Hurlevent en l'honneur de ceux qui sont morts pendant la guerre contre le roi-liche. Au cours de cette cérémonie, un rapport est arrivé sur une attaque brutale d'une caravane d'elfes de la nuit par des membres supposés de la Horde. Le roi Varian Wrynn envisageait une action violente en réponse aux tensions croissantes entre l'Alliance et la Horde. Jaina réussit à persuader Varian de retenir sa main et de prendre des mesures diplomatiques en lui rappelant que même lui ne pouvait contrôler son propre peuple, comme l'ont prouvé les défias ; bien que Varian lui ait rappelé par la suite qu'elle avait tendance à faire confiance aux mauvaises personnes, comme en témoigne Arthas. Il semble que Jaina connaisse, ou du moins ait entendu des rumeurs, le sort de Bolvar Fordragon au sommet de la Couronne de glace. Après cela, Jaina se rendit chez Anduin, dont Varian lui donna la permission de s'occuper en son absence, et lui donna une pierre de foyer qui était reliée à Theramore.

Après cela, Jaina a secrètement rencontré le Chef de guerre Thrall pour obtenir une explication sur cette violation flagrante de leur accord de paix. Thrall expliqua qu'il n'avait pas autorisé cette attaque et le roi Varian lui avait demandé de condamner publiquement l'attaque, de remettre tous les contrevenants à l'Alliance pour que justice soit faite et de montrer sa bonne foi en montrant que la Horde était prête à poursuivre des relations pacifiques avec l'Alliance. Thrall ne voulut que déclarer son intention de continuer à honorer le traité de paix, mais refusa de condamner publiquement l'attaque car il estimait que le pragmatisme de rester en vie, même avec des mesures violentes qui lui déplaisaient, alors que l'Alliance avait délibérément coupé tout commerce avec eux et leur causait beaucoup de souffrance, serait une attaque trop cruelle contre l'identité de son peuple. Il n'était pas non plus disposé à envoyer les contrevenants devant l'Alliance pour qu'ils soient jugés. Bien que Jaina comprît la position de Thrall, elle le pressa néanmoins de trouver un moyen de répondre aux exigences de l'Alliance, car son refus de coopérer ne faisait que pousser l'Alliance et la Horde à une guerre totale.

Anduin utilisa la pierre du foyer lorsqu'il voulut rendre visite à sa "tante" Jaina, à temps pour son retour de sa rencontre avec Thrall et plus tard, lorsque Moira Thaurissan reprit Ironforge. De plus, avant l'arrivée de Moira au pouvoir, Jaina assista aux funérailles de feu le roi Magni Barbe-de-bronze.

Plus tard, elle offrit un refuge à l'exilé Baine Sabot-de-sang, qui cherchait de l'aide contre la tribu Totem-Sinistre. Magatha Totem-Sinistre a orchestré la mort de son père, Cairne Sabot-de-sang, et a pris le contrôle de Pitons-du-Tonnerre. Sympathisant avec Baine et impressionnée par son amitié naissante avec sa pupille, le prince Anduin Wrynn, Jaina accepta de financer la rébellion de Baine avec l'or intraçable de Theramore. Anduin apprit de Jaina que Varian emmenait des agents du SI:7 pour assassiner Moira et libérer Forgefer. Après une longue conversation, Anduin la convainc de créer un portail vers Forgefer afin qu'il puisse dissuader Varian de cette action.

Cataclysm[]

Cataclysm Le contenu de cette section est exclusif à Cataclysm.

Depuis que le Chef de guerre Garrosh Hurlenfer veut vaincre les elfes de la nuit et conquérir l'ensemble de Kalimdor sous la bannière de la Horde, des offensives dans les Tarides du sud ont été envoyées en réponse et ont permis de sécuriser un territoire qui appartenait à la Horde pour Varian Wrynn et ses alliés. Les humains de Theramore ont envoyé leur armée et ont essayé d'établir une ligne militaire entre le territoire des elfes de la nuit et Theramore.[43] Theramore a fait construire une route qui relie Theramore au marécage d'Aprefange, ce qui permet à l'Alliance de se déplacer plus rapidement et d'envoyer des fournitures et des troupes de Theramore aux bases militaires de l'Alliance dans les Tarides du sud. Après l'invasion surprise d'Orneval par la Horde, les forces de l'Alliance ont quitté Theramore pour attaquer les Tarides.[10]

À un moment inconnu mais relativement peu de temps après la réémergence d'Aile de mort en Azeroth, Jaina fut invitée à venir à Dalaran par Rhonin et, à sa demande, prit Kinndy Luisétincelle comme apprentie. [44]

Pendant l'assaut des terres de Feu, Jaina s'est rendue au mont Hyjal pour assister à l'union entre Thrall et Aggra.

Cœur de loup[]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

Bien que Jaina aurait préféré assister à la réunion de Darnassus, elle choisit de rester à Theramore afin de continuer à organiser les forces de l'Alliance. Elle fut remplacée par l'[Archimage Tervosh].

Le sang de nos pères[]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

En tant que chef de l'île de Theramore, Jaina faisait partie de la délégation d'honneur venue à Hurlevent pour une réunion. Elle y salua le baron Lescovar, qui était ivre, et la traita d'amante des orques. Jaina continuait à essayer de dissuader le roi Varian Wrynn de sa position inflexible contre la Horde. Malgré les différences d'opinion, Jaina a toujours été l'alliée du roi Wrynn, sinon son plus fervent défenseur. Elle continuait à conseiller le roi non seulement sur les questions d'État mais aussi sur les questions de cœur, notamment sur ses relations tumultueuses avec son fils Anduin. Lorsque Varian fut sur le point de prononcer un discours lors de la cérémonie du souvenir, il avait disparu et Jaina avec Mathias Shaw et Marcus Jonathan partit à sa recherche. Elle le trouva mourant au cimetière d'Hurlevent, mais Anduin le guérit. Jaina accompagna alors Anduin et tous les invités pour entendre le discours de Varian.

Jaina Portvaillant : le Déferlement[]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

Après le rouge vient l'argent,
Celle qui était dorée et brillante ;
La Dame fière, humiliée et amère,
Doit maintenant tourner ses pensées vers le combat.

Du saphir au diamant, elle brille maintenant,
Le chef du Kirin Tor qui vient,
"Reine" d'un royaume aujourd'hui déchu,
Marche sur les tambours martiaux de la guerre.

Soyez avertis - les marées de la guerre
Enfin se brisent sur le rivage.

— Prophétie de Krasus[10]

Après la disparition d'Aile de mort, Jaina s'inquiéta de la montée des tensions entre la Horde et l'Alliance. Jaina se rendit plus tard à la crique du Mascaret. où elle rencontra Thrall en secret, où elle essaya de le convaincre de faire quelque chose au sujet de Garrosh, dont le bellicisme poussait l'Alliance et la Horde à une guerre totale. Thrall, qui se fait désormais appeler Go'el, s'est engagé sur une nouvelle voie et ne pouvait pas abandonner le travail que lui et le Cercle terrestre faisaient pour réparer les dégâts que le Cataclysme avait causés à Azeroth. Malgré cela, Jaina était convaincue que s'ils hésitaient encore, la guerre s'ensuivrait et de nombreux innocents en subiraient le prix.

Découragée par la décision de Thrall, Jaina retourna plus tard à Theramore, mais quelque temps après, elle reçut la visite de l'ancien aspect de la magie Kalecgos qui demanda l'aide de Jaina pour rechercher l'Iris de focalisations disparue ; ce à quoi Jaina accepta de l'aider dans cette importante entreprise. Les conseillers de Jaina : Archmage Tervosh, le garde du corps elfe de la nuit Pained et Kinndy, étaient tous chargés d'obtenir des informations sur l'artefact. Au fil des jours, Jaina et Kalec se sont rapprochés en parlant de leur passé, de leurs amours et de leurs blessures. Avec le temps, Pained a appris que la Horde se regroupait près de Guet du nord et envoya un mot à Jaina. Maintenant, Jaina avait deux problèmes : la recherche de l'Iris de focalisation et la tentative expansionniste de la Horde. Bien qu'elle craignait que Guet du nord ne tombe dans le piège de l'expansionnisme de la Horde, elle pensait que la recherche de l'iris de focalisation avait la priorité. Finalement, elle et Kalec réussirent à comprendre pourquoi Kalec ne pouvait pas sentir l'Iris : les auteurs utilisaient des sorts de transformation pour la masquer et cacher sa présence aux sens de Kalec.

Quelque temps après que Baine Sabot-de-sang ait envoyé Perith Sabot-tempête, l'un de ses long-marcheurs pour annoncer la chute du fort de Guet du nord, de désir de Garrosh Hurlenfer de conquérir tout Kalimdor, et que la Horde avait l'intention de marcher sur Theramore. Après avoir livré Brise-peur (remis à Perith pour étayer les affirmations de ses avertissements), Jaina promit qu'elle serait rendue à Anduin et lui donna une note pour s'assurer qu'il pouvait quitter le territoire de l'Alliance indemne. Dès son départ de la ville, Jaina et ses conseillers commencèrent à préparer la guerre. Pendant ce temps, Kalecgos retourna à Theramore et décida de rester et d'aider Jaina à défendre sa ville. Jaina commença à contacter tous les alliés qu'elle pouvait pour aider à défendre Theramore, y compris le roi Varian Wrynn et d'autres dirigeants de l'Alliance.

Après avoir vu les vaisseaux de guerre de la Horde près des frontières des eaux de l'Alliance, Jaina fut convaincue de demander l'aide de Rhonin et du Kirin Tor. Après avoir été informée que Rhonin seul ne pouvait pas prendre une telle décision, Jaina se vit confier la tâche de convaincre le Conseil des Six de l'aider. Après de longues discussions, le Conseil des Six accepta de fournir l'aide du Kirin Tor à Theramore dans l'espoir que leur présence ait un effet dissuasif ; le raisonnement étant que ne rien faire serait un soutien tacite à la guerre de Garrosh. Khadgar, un des membres des Six, envoya également un mot à A'dal qui envoya un contingent de forces Sha'tari.[45]

La défense de Theramore fut vaine : bien que l'attaque initiale de la Horde sur Theramore ait été repoussée, il s'est avéré que toute cette opération avait été une attaque factice, afin de rassembler les meilleurs et les plus brillants éléments de l'Alliance en un seul endroit, puis de les anéantir avec une bombe à mana équipée de l'Iris de focalisation. L'Alliance le découvrit trop tard, et la nation de Theramore fut totalement anéantie. Jaina et quelques camarades de l'Alliance ont tout juste survécu, grâce à Rhonin qui leur a ordonné de pénétrer dans un portail juste avant que la bombe de mana ne frappe, les mettant à l'abri de l'explosion au prix de sa propre vie.

Jaina sur la couverture de Jaina Portvaillant : le Déferlement.

Lorsque Jaina se réveilla, elle se retrouva rayonnante d'une énergie obscure et presque tous ses cheveux autrefois clairs s'étaient transformés en blanc clair de lune. Bien que Kalec l'eut suppliée de ne pas y retourner tout de suite, car il savait que personne n'aurait pu survivre à l'explosion, Jaina y retourna quand même. Jaina fut horrifiée par la perte de tout ce pour quoi elle avait travaillé, et par la mort de ses amis et de son peuple. Elle tomba alors sur le cadavre de Kinndy ; lorsqu'elle toucha son épaule pour la retourner, le corps de la jeune gnome, infusé d'une énergie obscure, s'effondra en poussière violette. C'est à ce moment, en perdant quelqu'un d'aussi brillant et plein de promesses, que Jaina craqua.

Emplie d'une fureur et de rage, Jaina exerça sa vengeance sur la Horde restée sur place pour piller les ruines et osant l'attaquer. Sans se soucier des conséquences morales, elle descendit dans le cratère où se trouvait l'iris de focalisation et le cacha afin de pouvoir l'utiliser contre la Horde. Elle se rendit ensuite à Hurlevent pour obtenir leur soutien en vue d'une contre-attaque immédiate et brutale. Le roi Varian se montra peu enclin à attaquer de front Orgrimmar avec leurs récentes pertes, et conseilla plutôt la prudence. Le roi Varian et le prince Anduin désapprouvèrent également l'utilisation de tactiques déshonorantes pour mener la guerre et révèlèrent que la Horde, à la suite de la chute de Theramore, avait mis en place un blocus naval complet de Kalimdor. Ne voulant pas être détournée de sa vengeance, Jaina quitta Hurlevent et se rendit à Dalaran. Elle exigea que le Kirin Tor frappe la Horde, allant même jusqu'à recommander que Dalaran soit transporté au-dessus d'Orgrimmar afin de faire pleuvoir la destruction sur la ville. Bien qu'ils se sont engagés à ce que Garrosh Hurlenfer réponde de la mort de Rhonin, le Kirin Tor n'était pas disposé à apporter son soutien à Jaina pour détruire Orgrimmar : ils viennent de perdre leur chef suite à leur implication dans la guerre et leur conviction que les plans de Jaina pourraient conduire à la mort de nombreux innocents qui n'avaient rien à voir avec le bombardement de Theramore.

En quête de vengeance et ignorant que l'Alliance reconstruisait sa flotte pour contre-attaquer la Horde, Jaina se rendit à la bibliothèque de Dalaran et localisa "Le sixième Élément : Méthodes supplémentaires d'augmentation et de manipulation des arcanes", qu'elle réalisa avoir été trouvé et gardé enfermé par son mentor Antonidas. Voyant cela comme un signe qu'Antonidas serait d'accord avec ses plans, Jaina brisa soigneusement le sceau afin qu'il ne déclenche pas les alarmes de sécurité magiques et découvrit que l'auteur théorisait que l'arcane était comme un élément et que l'Iris de focalisation avait été utilisée jadis pour asservir et contrôler les élémentaires. En utilisant ces connaissances, Jaina se dirigea vers Cabestan puis sécurisa l'île de la Dispute et entama son plan pour détruire Orgrimmar en utilisant l'iris de focalisation pour provoquer un raz-de-marée massif d'élémentaire d'eau pour inonder toute la ville.

Jaina après avoir survécu à l'explosion.

Ayant été préalablement supplié par les éléments, Thrall arriva à peine à temps et tenta de la dissuader de commettre cet acte horrible, mais Jaina ignora ses supplications. Elle envoya la vague élémentaire sur sa route et il ne put faire que bloquer son eau avec l'aide du vent ; il se rendit vite compte que ce fut un miracle qu'il ait pu retenir l'eau complètement. Enragée, Jaina tenta de tuer Thrall avec une explosion arcanique ; il réussit à renvoyer une boule de feu et utilisa habilement la vague elle-même pour se faufiler sous une colonne de feu, mais tout cela, retenir la vague en essayant de convaincre Jaina de renoncer, lui coûta cher. Thrall fut contraint de se laisser emporter par le vent, sans plus rien pour se protéger quand Kalecgos arriva, empêchant Jaina de tuer Thrall. Kalecgos, en raisonnant avec Jaina, lui dit qu'il savait ce qu'elle ressentait (due à la perte de Anveena Teague), mais que la vengeance ne les ramènera pas, et que l'on peut guérir tant qu'on ne commet pas quelque chose de si horrible qu'il ne pourrait pas y avoir de retour possible. Thrall ajouta qu'utiliser l'Iris de la même manière que Garrosh, un voleur, un lâche et un boucher, la mettrait dans la même situation, et si c'était ce qu'elle voulait.

Quand Jaina dit qu'elle avait fait ce qu'elle savait être juste, Kalec lui rappela brutalement qu'Arthas avait cru la même chose quand il avait procédé à la purge de Stratholme et la supplia de ne pas s'abaisser au même niveau, disant que même Arthas n'avait pas réagi avec une telle haine. Jaina considéra les paroles de Kalec et fut horrifiée de réaliser que non seulement son comportement était similaire à celui d'Arthas, mais que ses intentions étaient presque identiques à ce que Garrosh et le Marteau du crépuscule avaient fait avec l'Iris. Se rendant compte de ce qu'elle avait failli devenir, Jaina dissipa le tsunami en soulignant que si elle combattait la Horde de Garrosh, elle ne tuerait pas de civils. Elle dit à Thrall que la paix pourrait être possible lorsque Garrosh serait éliminé, mais pas avant. Les deux amis réalisèrent alors que leur amitié était une autre cause de la brutalité de Garrosh, Jaina admettant qu'il faudrait beaucoup, beaucoup de temps - voire jamais - avant qu'elle puisse à nouveau appeler Thrall "ami".

En demandant à Kalecgos de les faire voler, elle et l'Iris, au-dessus de la capitale de la Horde, ils purent voir que les krakens asservis de la Horde avaient presque anéanti la flotte de l'Alliance, qui avait été envoyée pour assiéger la baie de Lamepoing et par la suite Orgrimmar. Jaina fut horrifiée de réaliser que si Thrall et Kalec ne l'avaient pas arrêtée, elle aurait également détruit toute la flotte de l'Alliance. Elle utilisa l'Iris pour invoquer une armée d'élémentaires d'eau afin de sauver la flotte. Une fois la flotte sauvée, Jaina et les restes de la flotte de l'Alliance naviguèrent vers le donjon de Guet du nord, mettant en déroute toute présence de la Horde dans cette zone et récupérant l'avant-poste de l'Alliance en ruine, mettant ainsi fin au blocus de Kalimdor par la Horde. Une fois Guet du nord sécurisé, Varian envoya un navire de l'Alliance à Theramore pour donner aux victimes une sépulture décente.

Kalecgos ramena Jaina aux ruines de Theramore pour la cérémonie, et à sa grande surprise, ils tombèrent sur Brise-peur, parfaitement intacte malgré la bombe. Le chagrin s'empara d'elle et elle éclata en sanglots pendant que Kalec la réconforte. Pendant qu'ils discutèrent, il l'aida à réaliser qu'elle souhaitait retourner à Dalaran et au Kirin Tor, en se souvenant que Rhonin lui avait dit qu'elle était son avenir. Reconnaissant leurs sentiments l'un pour l'autre, Kalec embrassa Jaina, ce qui marqua le début officiel de leur relation.

Jaina rencontra les autres membres des Six et leur remit le tome qu'elle avait volé, en leur expliquant ce qu'elle avait fait et son rôle avec l'Iris de focalisation. Kalec, en tant que chef du vol bleu, fit le don inattendu de l'Iris au Kirin Tor pour le garder en sécurité. Jaina fit une demande formelle pour retourner au Kirin Tor en tant que membre novice, demande qu'ils refusèrent... car ils souhaitaient qu'elle prenne la place de Rhonin en tant que chef. Khadgar expliqua que Vereesa avait trouvé une boîte qui contenait des parchemins secrets de prophétie écrits par Korialstrasz, dont l'un décrivait parfaitement Jaina telle qu'elle est maintenant et les événements qui venaient de l'affecter. Au lendemain de tout ce qui s'était passé, la retenue de Jaina face au désespoir leur avait montré une grande partie de son caractère. Jaina souligna qu'elle avait besoin d'aide et qu'une partie des remerciements allait à Kalec. Khadgar invita donc l'ancien Aspect à rejoindre lui-même le Kirin Tor.

Après la visite du nouveau cimetière à l'extérieur de Theramore, Jaina, la nouvelle dirigeante de Kirin Tor, présida, avec Kalec à ses côtés, le service commémoratif de son prédécesseur à la Citadelle pourpre.

Chute de Theramore[]

Jaine post-Theramore dans Hearthstone.

Jaina est un élément clé du côté de l'Alliance du scénario. la chute de Théramore, qui se déroule dans le jeu en même temps que l' [[attaque sur l'île de Theramore] et après la destruction de Theramore par Garrosh.

Au centre du cratère de sa ville en ruines, Jaina retrouve l' Iris de focalisation avant de se téléporter, tandis que les agents de l'Alliance, aidés par trois élémentaires d'eau qu'elle invoque, éliminent le reste des forces de la Horde, y compris le seigneur de guerre Rok'nah, mais ne semble pas prendre part à la bataille elle-même, comme le décrit le roman.

Débarquement[]

MoP Le contenu de cette section est exclusif à Mists of Pandaria.

Jaina, en tant que chef du Kirin Tor, était présente lors de la réunion de l'Alliance au Sanctuaire des sept étoiles, où les dignitaires de l'Alliance et les alliés ont discuté des avantages et des inconvénients de l'utilisation du pouvoir des Sha. Elle garda son opinion pour elle, mais maîtrisa le Sha lorsqu'il se manifesta physiquement en un Echo de la haine.[46]

Le roi Varian Wrynn envoya Anduin Wrynn et un aventurier de l'Alliance pour négocier avec Jaina Portvaillant le retrait des elfes de sang de Dalaran, car les Saccage-Soleil proclamaient leur fidélité à la Horde et représentaient une menace majeure pour l'effort de guerre. [47] Jaina Portvaillant refusa, invoquant un désir de maintenir la neutralité de Dalaran. Sa raison étant que malgré son mépris pour Garrosh, Dalaran pouvait servir de phare d'espoir pour la paix. En montrant au monde que l'Alliance et la Horde pouvaient se faire confiance et travailler ensemble dans leur ville, le monde pourrait croire qu'elles pourraient finalement être au-dessus de la guerre. Anduin et elle discutèrent, et Jaina admit qu'elle n'était pas fière de la façon dont elle avait prévu d'anéantir Orgrimmar. Elle déclara que le Kirin Tor avait un héritage d'abus et bien que les membres du Kirin Tor aient des loyautés à la fois envers l'Alliance et la Horde, elle espérait qu'ils puissent se faire confiance pour rester unis dans leur mission d'utiliser le pouvoir de manière responsable, même si cela entrait en conflit avec les objectifs de leur faction. [48] Elle assistance plus tard les elfes de la nuit en augmentant les défenses magiques de Darnassus afin d'empêcher Garrosh d'obtenir la Cloche divine.[49]

Malgré tous leurs efforts, la Horde a réussi à se faufiler dans Darnassus et à voler la cloche divine.[50] Jaina retourna à Darnassus et en essayant de découvrir comment ses pièges avaient échoué,[51] trouva des preuves qui impliquaient une personne familière avec le Kirin Tor et le réseau de portails de Dalaran pour faciliter le vol.[52] Furieuse de cette trahison, Jaina mobilisa les forces du Kirin Tor, de l'Alliance et du Concordat argenté pour purger les Saccage-Soleil de Dalaran. Après une brève confrontation avec Aethas Saccage-Soleil, Jaina décida de l'incarcérer et de tuer ses mages gardiens.[53] Certains de ceux qui se rendirent furent emprisonnés dans le Fort pourpre, tandis que d'autres, ainsi que ceux qui résistèrent, furent passés à l'épée.[54] Après la purge, Jaina rapporta au roi Varian que Dalaran était libre de toute interférence de la Horde et annonça l'allégeance du Kirin Tor à l'Alliance. Varian était déçu que Jaina ne se soit pas entretenue avec lui avant qu'elle n'agisse, car il avait eu des entretiens secrets avec les elfes de sang pour les ramener dans l'Alliance. Son attaque contre les Saccage-Soleil allait donc repousser les sin'dorei dans la Horde. Jaina ne s'excusa pas car elle pensait que les Saccage-Soleil avaient provoqué leur expulsion. Jaina qualifia également d'insensés les efforts diplomatiques de Varian auprès des elfes de sang, car elle croyait désormais que "Horde un jour, Horde toujours". Varian lui souligna que l'Alliance devait agir comme une seule entité. Jaina dit à Varian de ne pas "se ramollir" avant de partir pour préparer le Kirin Tor à la guerre.[55]

Plus tard, Varian découvrit que le prince Anduin Wrynn et un champion de l'Alliance étaient partis de leur propre chef pour empêcher Garrosh d'utiliser la Cloche divine. Bien qu'Anduin ait réussi à arrêter Garrosh et à détruire la Cloche divine, cela a coûté très cher : Garrosh a agressé Anduin et l'a laissé pour mort. Varian regretta de ne pas avoir envoyé Anduin à Hurlevent immédiatement et ordonna que Velen lui soit envoyé sur-le-champ. Varian s'occupa alors tristement de son fils tandis que Jaina, furieuse de l'agression de son neveu, jura à Varian que le Kirin Tor ferait payer Garrosh et se téléporta promptement.

Aube des Aspects[]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

Quelques temps plus tard, Kalec retourna au Nexus tout en maintenant sa relation avec Jaina. A l'insu de Jaina, Kalec avait trouvé un étrange artefact qui le torturait avec des visions d'un Azeroth préhistorique. Il la contactait souvent inconsciemment pendant ses batailles mentales avec ces visions, ce qui faisait réagir Jaina et faisait croire à Kalec que c'était elle qui le contactait au départ. Jaina s'inquiétait de la santé de Kalec et déclara également qu'elle avait du faire certaines choses dont elle n'était pas fière, mais qui étaient nécessaires.

Jaina se téléporta sur le Nexus et découvrit un artefact ancien et réalisa que sa magie avait quelque chose à voir avec les titans. Kalec sentit quelqu'un, alors elle se téléporta à l'entrée pour faire croire à Kalec qu'elle venait d'arriver. Après s'être assurée que tout allait bien, elle se téléporta à Dalaran pour approfondir ses recherches. A un moment donné, Modera la cherchait et Jaina se cacha. Après son départ, elle continua à étudier d'autres tomes afin d'apprendre quelque chose sur l'artefact titan et ainsi sauver Kalec. Elle revint au Nexus et commença à concentrer ses connaissances sur la relique que Kalec avait trouvée. Elle put voir le monde des proto-dragons à travers les yeux d'Alexstrasza et, après la défaite de Galakrond, elle réussit à ramener Kalecgos dans le présent. Elle l'accompagna à la réunion des Aspects et le dragon bleu leur rappela leur devoir. Pendant la convocation, Jaina était cachée derrière un pilier mais Alexstrasza la sentit et comme elle était sur le point de partir, elle dit à Kalec de la remercier. Après cela, Kalec emmena Jaina à Dalaran.

Ascension du roi-tonnerre[]

MoP Le contenu de cette section est exclusif à Mists of Pandaria.

Jaina sur l'île du Tonnerre aux côtés de Vereesa Coursevent.

Jaina fonda l'[Offensive du Kirin Tor] non seulement pour vaincre la menace émergente d'un Lei Shen ressuscité, mais aussi pour empêcher la Horde de se saisir des restes de son pouvoir en cas de défaite. [56] Jaina conclut une alliance avec les Pandashan qui s'étaient déjà établis sur l'île du Tonnerre et avaient déjà commencé à saper les forces du roi-tonnerre. Jaina envoya ses champions à Taran Zhu en signe de bonne volonté et pour les aider dans leurs efforts.[57]

Finalement, l'offensive du Kirin Tor attaqua Shaol'mara et établit la Cime pourpre comme leur base d'opérations.

Ils prirent l'avantage sur le roi-tonnerre en attaquant la porte de l'Empereur. La porte étant détruite, les Pandashan et l'offensive du Kirin Tor collaborèrent pour sécuriser les forges du Tonnerre et le débarcadère de la Mer des tempêtes. Avec les armes libérées des forges du Tonnerre et les pandashans qui surveillaient le débarcadère de la Mer des tempêtes, les forces du Kirin Tor étaient libres de poursuivre le siège ailleurs.

Jaina confrontant Lor'themar et Aethas.

Jaina mena les forces de l'Alliance contre Shan Bu lors de l'assaut final de la forteresse du roi-tonnerre. Elle apprit qu'une troupe de la Horde dirigée par Lor'themar Theron, seigneur régent de Quel'Thalas, était également sur le point de lancer un assaut contre le roi-tonnerre, mais elle choisit de régler un problème à la fois. Elle était particulièrement désireuse de recapturer Aethas Saccage-Soleil, bien qu'elle ait mis de côté cet objectif pour combattre les mogus dans la cour.

Jaina et Lor'themar se retrouvèrent face à face après la défaite de Shan Bu. Jaina ordonna qu'Aethas lui soit remis en échange de la vie de Lor'themar, tandis que Lor'themar exigea la libération des Saccage-Soleil détenus dans le Fort pourpre en échange de celle de Jaina. Alors que les tensions montaient, Taran Zhu, bien que gravement blessé, intervint pour désamorcer la situation, exhortant Lor'themar et Jaina à briser le cycle de la vengeance et à s'en aller. Les deux finirent par se mettre d'accord, bien que Jaina eût clairement indiqué qu'aucune paix véritable ne serait jamais instaurée tant que Garrosh Hurlenfer dirigerait la Horde. A sa surprise, Lor'themar répondit que c'était précisément pour cela qu'ils devaient préserver leurs forces en ce jour. Adoucie par la réponse de Lor'themar, Jaina ordonna à Vereesa et à ses forces de reculer. Theron et Jaina mirent fin à leurs pourparlers par des salves courtoises et, grâce à la médiation de Zhu, quittèrent la cour sans effusion de sang.

Jaina chargea plus tard les aventuriers de l'Alliance qui avaient suffisamment gagné sa confiance d'attaquer le palais du roi-tonnerre et d'utiliser le bâton d'Antonidas pour absorber son pouvoir depuis son estrade dans la cime des Tempêtes. Le pouvoir du roi-tonnerre étant fusionné avec son bâton, Jaina prévoyait d'utiliser le terrible pouvoir du roi-tonnerre sur Garrosh le moment venu.[58]

Siège d'Orgrimmar[]

MoP Le contenu de cette section est exclusif à Mists of Pandaria.

Jaina arriva aux côtés du chroniqueur Cho et de Lor'themar Theron au caveau d'Y'Shaarj après la défaite du Sha de l'orgueil. Elle déclara au seigneur régent qu'elle n'était pas surprise que l'arrogance de Garrosh ait déchaîné le Sha sur le val de l'Éternel printemps. Ils remarquèrent également que Garrosh avait laissé Hurlesang derrière lui, et après avoir conseillé à Theron de rester hors du chemin de l'Alliance, Jaina envoya les héros de l'Alliance à travers un portail pour aider leurs forces à assiéger Orgrimmar.

Jaina et Vereesa Coursevent accompagnèrent toutes deux l'équipe d'attaque du roi Varian Wrynn pour reprendre la baie de Lamepoing aux forces de Hurlenfer et prirent part à la rencontre de Galakras. Lorsque la guerre se déplaça vers Fort-du-Gouffre, Jaina assista les agents de l'Alliance dans la bataille contre les orcs Kor'kron.

Au sortir de la défaite de Garrosh Hurlenfer, Jaina lança un regard noir sur la Horde et l'accusa de comploter contre l'Alliance. Elle exhorta le roi Varian Wrynn à saisir cette occasion pour conquérir Orgrimmar et démanteler la Horde, bien que ce fût une occasion qu'il ne saisit pas.

Crimes de guerre[]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

Crimes de guerre.

Jaina a assisté au procès de Garrosh Hurlenfer dans le temple du Tigre blanc et était extrêmement heureuse lorsqu'elle a appris qu'ils avaient été convoqués pour le procès de Garrosh. Le roi Varian, le prince Anduin, Kalecgos et Vereesa Coursevent résidaient à le Cime pourpre avec Jaina pour la durée du procès et il y eut un sentiment de légèreté, de paix et de célébration à la Cime pourpre cette nuit-là.

Le soir du quatrième jour du procès, Kalec se rendit chez Jaina dans sa tente à le Cime pourpre et lui demanda si elle voulait bien aller se promener avec lui, bien qu'il ait eu l'air très inquiet. En descendant vers la plage, Jaina se rappela qu'elle était sortie pour rencontrer Kalec alors qu'il débarquait sur la plage à l'extérieur de Theramore et lui dit d'abord qu'il aiderait à la défense de la ville. Elle se rappela avoir critiqué les généraux qui planifiaient la défense de Theramore pour avoir pris trop de plaisir à planifier leur victoire sur la Horde et nota amèrement qu'elle était maintenant l'une de ceux qu'elle avait mentalement réprimandés. Elle se souvint du développement de la relation entre elle et Kalec, mais aussi de la distance que les événements récents avaient mise entre eux, Kalec n'étant arrivé que récemment en Pandarie.

Finalement, ils commencèrent à discuter et Kalec déclara qu'il ressentait que Jaina était devenue très dure et amère et qu'elle ne semblait pas cesser de souffrir de ce qui s'était passé. Jaina fut alors frustrée et énuméra toutes les choses qui lui étaient arrivées. Kalec admit qu'elle avait le droit de ressentir ce qu'elle ressentait, mais dit qu'il était inquiet que sa haine ne s'arrête pas avec le procès, en se référant à la manière dont elle avait conseillé à Varian de démanteler la Horde pendant le siège d'Orgrimmar. Kalec ajouta que maintenant que des questions plus importantes avait été traitées, telles que l'arrêt de Garrosh, les différences entre eux importaient à nouveau, qu'ils étaient tous deux très différents maintenant et qu'ils devraient attendre de voir ce qui se passerait entre eux jusqu'à la fin du procès. Ils s'embrassèrent, aucun des deux ne voulait que ces différences les amènent à se séparer.

Le sixième jour du procès, Tyrande appela son prochain témoin - le long-marcheur Perith Sabot-de-tempête. Bien qu'il ait d'abord refusé de parler en raison du serment qu'il avait prêté à Baine, après que ce dernier lui ait explicitement ordonné de parler, il le fit à contrecœur. Après lui avoir posé quelques questions sur la prise de pouvoir de Magatha Totem-Sinistre juste avant l'effondrement, Tyrande projeta une vision de Baine parlant à Jorn Oeil-des-Cieux, Hamuul Totem-Runique et Perith juste après le coup de Magatha. Dans cette vision, ils discutaient de leur prochaine action et finalement, Baine déclara qu'il irait demander de l'aide à Jaina Portvaillant car Garrosh ne voulait pas envoyer d'aide et Jaina était connue pour être plus modérée que la moyenne. Cela provoqua un chaos complet dans la salle d'audience.

Jaina regarda simplement Tyrande, stupéfaite et se sentant terriblement trahie, s'attendant à ce que Baine l'utilise mais pas Tyrande. Finalement, Kalec la ramena à la réalité et tout le monde dans la salle d'audience criait. Varian, qui était indigné, lui demanda pourquoi Jaina ne lui avait pas parlé de cela. Taran Zhu demanda alors un répit de dix minutes. Varian dit à Jaina qu'elle devait lui dire ce qui allait se passer ensuite, comparant cela avec le fait que Jaina ait chassé les Saccage-Soleil de Dalaran sans le lui dire. Lorsque le tribunal reprit, Tyrande interrogea à nouveau Perith, lui demandant ce qui s'était passé lors de la rencontre entre Jaina et Baine. Perith raconta à contrecœur comment Jaina avait fourni à Baine une aide financière pour l'aider à reprendre Pitons-du-Tonnerre.

Tyrande demanda ensuite si c'était leur seule correspondance secrète, ce à quoi Perith répondit que non. Tyrande présenta alors sa deuxième vision. La seconde vision se déroulait dans le parloir de Jaina à Theramore. Jaina fut profondément touchée par cette vision et commença à se souvenir tristement de son foyer détruit. Dans la vision, Perith fut amené à Jaina dans son parloir. Il dit avoir été envoyé par Baine et avertit Jaina que Garrosh préparait une attaque imminente sur l'île de Theramore. Il avait également apporté avec lui Brise-peur qui avait été donné à Baine par Anduin quand il était venu pour la première fois à Jaina chercher de l'aide pour reprendre Pitons-du-Tonnerre. Perith déclara que Baine voulait rendre Brise-peur à son propriétaire légitime. A la fin de la vision, Jaina demanda à Varian, en dérision, s'il allait l'arrêter pour trahison. Varian lui répondit qu'il n'avait qu'une seule question - si elle croyait que Baine savait réellement pour la bombe à mana. Lorsque Jaina répondit immédiatement non, Varian dit que cela était positif mais exigea qu'à la fin de la séance, elle lui raconte tout ce qui s'était passé. Lorsque la session se termina peu après et que tout le monde se leva pour partir, Varian dit à Jaina de rester, en disant qu'ils allaient avoir une discussion.

Varian devint très en colère contre Jaina et Anduin, outragé que Jaina ait aidé Baine mais surtout frustré qu'elle ne lui ait pas dit avant de prendre la décision, ce à quoi Jaina répondit qu'il n'aurait pas écouté, même si elle l'avait fait. Lorsque Varian déclara qu'il devrait les mettre tous les deux en prison, Jaina répondit qu'elle n'était ni son lieutenant ni son enfant. Elle menaça ensuite de retirer le Kirin Tor de l'Alliance avant de se retirer.

Le septième jour du procès, Jaina elle-même fut appelée comme témoin par Tyrande. Tyrande interrogea Jaina sur les événements après l'avertissement de Baine et Jaina raconta comment elle avait envoyé et reçu de l'aide, ainsi que comment ils avaient gagné la bataille lorsque la Horde les avait initialement attaqués et repoussés. Tyrande la questionna ensuite sur ce qui s'était passé après l'attaque, à propos de l'iris de focalisation et des moments juste avant que la bombe de mana ne soit larguée. Tyrande projeta ensuite, à contrecœur, la vision suivante, celle de Jaina et Rhonin dans sa tour au moment où le zeppelin gobelin portant l'iris de focalisation commençait à atteindre Theramore. Dans cette vision, Rhonin disait à Jaina qu'il pouvait détourner la bombe pour qu'elle frappe la tour fortifiée de Jaina, minimisant ainsi les dégâts. Il commença alors a faire cela, mais il ouvrit d'abord un portail pour Jaina et quelques autres personnes, ce qui fut très difficile car la bombe à mana était si proche.

Jaina refusa à maintes reprises de passer par là en disant qu'elle resterait et aiderait à défendre sa ville. Finalement, Rhonin lui déclara qu'elle était l'avenir du Kirin Tor avant de la pousser à travers le portail quelques secondes avant l'atterrissage de la bombe. Tout le monde dans la salle d'audience était horrifié et de nombreuses personnes présentes crièrent lorsque la bombe tomba. Après un répit, le tribunal reprit et Tyrande poursuivit son interrogatoire de Jaina et lui demanda ce qui s'était passé après qu'elle ait franchi le portail. Jaina, pâle et aux yeux rouges, répondit qu'elle avait repris conscience sur une île à l'extérieur de Thermaore et raconta comment elle avait dit à Kalec, qui l'avait trouvée, qu'elle voulait retourner seule en ville. Tyrande procéda alors à une autre vision. Dans celle-ci, Jaina marchait dans ce qui restait de Theramore, avec des corps dénaturés et flottant dans l'air grâce à l'énergie magique encore présente. Dans le passé, Jaina retrouva finalement le corps de son ancienne apprentie, Kinndy, mais lorsqu'elle tendit la main pour la toucher, le corps s'effrita en sable violet et la Jaina du passé hurla de douleur et se mit à pleurer. Tyrande fit alors un signe de tête à Chromie pour arrêter la vision et mit fin à son interrogatoire.

Après que Tyrande eut terminé, Baine se leva et commença son interrogatoire. Il demanda à Jaina comment elle se sentait au lendemain de Theramore et lui demanda également ce qu'elle avait fait après. Elle lui répondit en lui racontant comment elle s'était rendue à Hurlevent pour chercher du soutien auprès de Varian, qui n'était pas d'accord avec son idée et qui avait conduit Jaina à quitter le donjon d'Hurlevent. Elle raconta ensuite comment elle s'était rendue au Kirin Tor pour obtenir de l'aide, mais qu'il avait également refusé, et comment elle avait ensuite récupéré l'Iris de focalisation et l'avait utilisée pour créer une armée d'élémentaires d'eau avec laquelle elle allait se servir pour détruire Orgrimmar. Go'el a tenté de l'arrêter, mais il aurait été tué si Kalec n'était pas arrivé et l'avait convaincue que si elle allait jusqu'au bout, elle serait comme Arthas, ce à quoi elle avait réalisé que Kalec avait raison.

Tyrande déclara ensuite qu'elle avait encore une question à poser avant qu'ils ne terminent le procès pour la journée. Elle demanda à Jaina si la raison pour laquelle elle se félicitait de s'être abstenue était que, si elle avait libéré le raz-de-marée, elle aurait par inadvertance anéanti la flotte de l'Alliance. Jaina répondit que, si elle était contente de ne pas avoir accidentellement détruit la flotte de l'Alliance, ce n'était pas la seule raison. Elle regarda ensuite Garrosh et dit que la principale raison pour laquelle elle était contente était qu'elle ne voudrait jamais être comme Garrosh. Tyrande, cependant, ne s'arrêta pas et insista sur ce point, demandant si elle ne voulait pas être comme Garrosh ou si elle ne voulait pas être comme la Horde. Jaina fit une pause et, au bout d'un moment, répondit que la Horde n'était pas Garrosh. Les yeux de Tyrande s'écarquillèrent alors immédiatement tandis que son interrogatoire se retournait contre elle. Elle déclara qu'elle n'avait plus de questions et la séance d'audience prit fin.

Le neuvième et dernier jour du procès, l'accusateur et le défenseur présentèrent leurs arguments finaux au jury. Après les plaidoiries, Jaina déclina un repas avec Kalec, préférant avoir un peu de temps pour réfléchir seule. Elle était en train de manger quand Jia Ji lui apporta un message scellé à la cire rouge par la marque de la Horde. Elle l'ouvrit et le lut. Le message disait :

Il m'a fallu un certain temps pour apprendre ce qui s'est passé à Dalaran.
Vous étiez une femme de paix ; vous ne l'êtes plus. Garrosh brûle la terre, et les
morts ne sont pas les seules victimes. Vous n'avez aucun reproche ou haine de ma part, peu importe ce que vous ressentez envers Garrosh-ou la Horde.
Nous avons tous nos fantômes.
—V

Après l'avoir lu plusieurs fois, elle renvoya un message au chef de guerre pour lui dire qu'elle lui était reconnaissante de sa compréhension. Elle vit ensuite Kalec serrer la main de Varian et Anduin et se rendit compte qu'il partait. Elle courut vers lui, à travers la foule, en criant son nom et il se retourna pour la voir. Elle lui sauta dans les bras et ils s'embrassèrent.

Lorsque Garrosh s'échappa avec Kairoz par un portail temporel, des versions alternatives de nombreuses personnes présentes en sont sorties, dont une de Jaina. Cette version de Jaina était, en fait, une version passée d'elle - pas une version possible. Elle était animée par la haine de la Horde et commença à lancer des boules de feu sur les membres de la Horde dans la salle d'audience tout en déviant une boule de feu lancée sur elle par la vraie Jaina , amenant celle-ci à se demander comment elle pouvait se vaincre elle-même.

Plus tard, Jaina, après avoir pris le dessus sur son sosie, frappa le seigneur de guerre Zaela dans le dos avec une boule de feu alors qu'elle combattait Varian. Varian leva les yeux pour voir Jaina recevoir une balle dans la poitrine, peut-être tirée par un pirate de la mer du nord ou par Shokia depuis le zeppelin, et s'effondra. Varian abandonna immédiatement Zaela, prit Jaina et l'amena à l'intérieur du temple. Lorsque Varian et Jaina entrèrent dans le temple, les combats étaient terminés et tous les autres avaient réussi à accepter et à vaincre leur alter ego. Lorsque Go'el vit Varian entrer avec Jaina, qui était faible et pâle, lui et Aggra coururent vers elle et tentèrent de soigner sa blessure. Anduin, Tyrande et Velen arrivèrent également et firent de leur mieux pour essayer de guérir Jaina. Mais la blessure était trop grave et ils étaient trop épuisés par le combat.

Kalec accourut, prit Jaina dans ses bras et resta très calme. Tout le monde était désespéré, sauf Anduin, qui refusait d'arrêter d'essayer de guérir Jaina. Chi-Ji, qui planait à présent au-dessus d'eux, déclara aussitôt que "l'élève se souvient des leçons de mon temple" et procéda à la guérison de Jaina et des autres blessés, leur donnant à tous la seconde chance qui était destinée à Garrosh. Jaina ouvrit les yeux et semblait heureuse. Elle prit aussi la main de Go'el et la serra, lui pardonnant ainsi définitivement. Après que les célestes aient expliqué qu'ils auraient permis à Garrosh de vivre pour qu'il puisse continuer à apprendre et qu'il n'était pas le seul à être jugé, ils leur dirent qu'ils devaient maintenant retourner dans le monde et faire ce qui était nécessaire. Toutes les têtes se tournèrent finalement vers Go'el et il parla humblement pour eux tous, déclarant qu'ils trouveraient Garrosh.

Warlords of Draenor[]

WoD Le contenu de cette section est exclusif à Warlords of Draenor.

Jaina arriva à la tour de Khadgar à Zangarra après que Khadgar ait été attaqué par Garona. Bien qu'elle approuvait le commandant de l'Alliance et grâce à eux, il est rappelé au commandant de la Horde que les membres de la Horde ne sont pas autorisés à faire partie des affaires du Conseil des Six. Khadgar dit que ce n'est pas la première fois qu'il est en désaccord avec le Conseil et que ce ne sera pas la dernière. Après que Khadgar se soit fait recoudre par Cordana, Jaina et lui se rendirent dans sa tour pour renforcer les pouvoirs de l'anneau commandant. Ensemble, ils fabriquèrent un anneau encore plus puissant, et Jaina commenta que Khadgar travaillait avec des artefacts dangereux qu'il ne devrait pas manipuler. Elle partit sur une bonne note pour le commandant de l'Alliance et leur dit d'être prudents à la fonderie Rochenoire, mais au commandant de la Horde, elle dit simplement qu'elle gardera un œil sur eux.

Legion[]

Legion Le contenu de cette section est exclusif à Legion.

Jaina était présente au rivage Brisé, combattant aux côtés du roi Varian Wrynn et de Genn Grisetête et à la tête d'une escouade de mages de bataille du Kirin Tor. Pendant la bataille pour le rivage Brisé, les forces de l'Alliance se retrouvèrent vulnérables en raison de la retraite inattendue de la Horde. L'Alliance tenta de battre en retraite sur une canonnière, mais fut empêchée par un saccageur gangrené invoqué. Les forces de l'Alliance assistèrent impuissantes au sacrifice du roi Varian Wrynn qui distraya les forces de la Légion ardente afin que les forces de l'Alliance puissent fuir en toute sécurité. Au lendemain de la bataille, elle assista aux funérailles de Varian et se montra révoltée par le fait, pensait-elle, que la Horde avait laissé l'Alliance mourir contre les démons. Jaina fit pression pour un front contre la Légion et la Horde, en se disputant avec Velen et Anduin à ce sujet, et dit que ses mages ne travailleront plus jamais avec la Horde, et qu'ils ne seront pas autorisés à Dalaran malgré les plaidoyers de Velen et d'Anduin. Malgré cela, elle fit en sorte que Dalaran se déplace vers le défilé de Deuillevent afin d'aider à la protection des royaumes de l'Est.[59]

Lorsque Khadgar demanda au Conseil des Six de laisser les mages de la Horde revenir au Kirin Tor, Jaina refusa, invoquant les atrocités et les trahisons que la Horde avait commises dans le passé. Le Conseil des Six tint un vote, mais elle les avertit qu'elle quitterait le Kirin Tor s'ils décidaient de laisser la Horde revenir à Dalaran. Au final, elle perdit 4 à 2. Se sentant trahie, elle reprocha aux Six d'avoir fait aveuglément confiance à la Horde et leur dit de se souvenir de ses avertissements la prochaine fois que la Horde les trahira à nouveau.

Jaina mit fin à sa relation avec Kalec[19] et se téléporta hors de la ville, laissant le Kirin Tor entre les mains de Khadgar.[60]

Jaina continua à combattre les démons toute seule pendant toute la guerre. [19]

Avant la tempête[]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

À la surprise de Kalecgos, Jaina le rencontra une nouvelle fois lors de sa visite au mémorial d'Antonidas. C'était la première fois qu'ils se voyaient depuis que Jaina avait quitté le Kirin Tor et l'avait laissé sans même une explication. Kalec était heureux de la voir et Jaina le félicita Kalec pour son adhésion au Conseil des Six. Kalec la remercia pour ses félicitations mais déclara qu'il renoncerait volontiers à son poste si elle revenait à Dalaran. Cependant, Jaina refusa. Bien que Jaina ait admis qu'elle ne savait pas où aller, elle savait qu'elle n'avait plus sa place au Kirin Tor. Jaina déclara qu'elle n'était pas d'accord avec la décision du Kirin Tor de réadmettre la Horde et que c'était la Horde qui avait le genre de personne qu'elle était aujourd'hui. Alors que Kalec se rapprochait de Jaina pour la réconforter, Jaina confessa qu'elle n'aimait pas la façon dont la haine l'avait changée, mais elle ne savait pas si elle pouvait être autre chose. Bien que ses expériences lui aient appris ce qu'il faut détester et ne pas vouloir, elle n'a pas non plus la moindre idée de ce qui la calme ou de ce qui lui permet d'avoir des aspirations positives. Jaina pense que tout ce qu'elle a fait depuis la chute de Theramore a été de réagir et elle se sent frustrée de ne pas pouvoir se sortir de cette impasse. Kalec s'excusa de ne pas pouvoir l'aider dans ses luttes mais Jaina a admis que seule elle peut s'aider elle-même. Jaina expliqua à Kalec qu'elle ne partait pas à cause du vote, mais plutôt pour trouver comment être fidèle à sa propre nature. Kalec lui dit qu'elle réglera ses problèmes et qu'elle y parviendra quand elle se redécouvrira elle-même, il est certain qu'elle ne trouvera rien de mauvais ou de cruel. Kalec expliqua à Jaina que la paix était un noble objectif pour le monde mais aussi pour soi-même. Kalec lui promit que si jamais elle avait besoin de lui, il serait là. Kalec et Jaina échangèrent un baiser d'adieu avant que Jaina ne s'éloigne.

Réunion[]

Jaina dans Réunion.

WoW-comic-logo-16x68.png Le contenu de cette section est exclusif aux comics World of Warcraft.

Après la défaite de la Légion, Jaina se rendit aux ruines de Theramore où elle repensa aux événements qui l'avaient conduite ici : quitter Dalaran, quitter Kalec, le bombardement de Theramore, la bataille de Fossoyeuse, et bien sûr la mort de son père lors de l'invasion de Durotar. Elle se demandait ce qu'aurait été sa vie si elle avait alors combattu avec son père contre la Horde, ou si sa présence à ses côtés lors de la mort de Derek aurait calmé sa rage, ou si elle était rentrée chez elle après la troisième guerre s'il avait écouté ses conseils.

Décidant qu'elle avait fui ces questions pendant trop longtemps, Jaina ouvrit un portail vers Boralus, capitale de sa patrie Kul Tiras. Sous un déguisement magique, elle y trouva sa mère Katherine Portvaillant qui prononçait un discours sur Daelin, sur la façon dont il avait toujours protégé son peuple, et sur la façon dont Jaina l'avait trahi. Comme les kultirassiens insistaient sur le fait qu'ils resteraient seuls, ne demandant pas l'aide de Jaina ou de l'Alliance, Jaina retourna à Theramore et décréta que les kultirassiens ne resteraient pas seuls.[19]

C'était la première fois que Jaina contactait Kul Tiras depuis les lendemains de la troisième guerre. [61]

Prémices[]

Jaina a chanté "la fille du vent salé" tout en rendant hommage à un cimetière d'épées à Theramore. Elle a pris un pendentif kultirassien en argent, accroché à l'une des poignées de l'épée, et l'a remis à un passeur cagoulé sur les quais de Theramore en guise de paiement.

Alors que Jaina se rappelait les événements qui avaient conduit à la mort de son père, le passeur fit naviguer Jaina à travers un canal rempli de cadavres flottants et de navires échoués. Les volutes des marins morts guidèrent finalement leur bateau à travers un océan orageux jusqu'à ce qu'ils atteignent un endroit précis où Jaina vit les visages des morts. Grâce à sa magie, Jaina fit surgir un navire kultirassien englouti des profondeurs de l'océan, puis elle parla à son père, qui était déguisé en passeur, lui disant qu'elle écoutait maintenant sa sagesse. L'apparition de Daelin tourna son visage vers elle avant de s'évanouir. Jaina monta à bord du navire kultirassien et finit de chanter la chanson avec ses propres vers inquiétants. Avec une détermination féroce, Jaina s'embarqua pour la guerre.[62]

Battle for Azeroth[]

Battle for Azeroth Cette section concerne du contenu lié à l'extension Battle for Azeroth.

Après la défaite de la Légion ardente, Jaina reprit une participation active dans la guerre Alliance-Horde qui reprenait. Jaina participa à la bataille de Lordaeron, arrivant avec son navire nouvellement levé et maintenu en l'air par sa magie. Elle réussit à éliminer les réprouvés qui couvraient la zone située devant les portes de la ville, puis elle utilisa les canons de son navire pour détruire les murs de Lordaeron et permettre à l'Alliance d'entrer. Elle participa également à la bataille, et lorsque Sylvanas choisit de détruire Fossoyeuse par le feu au lieu de laisser l'Alliance s'en emparer, Jaina téléporta tout le monde sur son vaisseau.[63]

Après la bataille de Lordaeron, la Horde infiltra Hurlevent et libéra deux prisonniers Zandalari : la princesse Talanji et Zul. Jaina affronta les forces de la Horde à Hurlevent, mais un incendie allumé par Zul la força à l'éteindre et à sauver la ville au lieu de les capturer.[64] Lorsqu'un seul des huit navires de guerre qui les poursuivaient revint, Jaina utilisa sa magie pour voir les souvenirs d'un survivant et apprendre que la Horde s'était alliée avec les Zandalari. En réponse, Jaina suggéra à Anduin de se rendre dans son pays natal de Kul Tiras et de recruter sa légendaire flotte. Alors que Grisetête rappelait à Jaina qu'elle était la raison pour laquelle Kul Tiras avait quitté l'Alliance en premier lieu, Jaina insistait sur le fait que faire face à cela était le seul espoir qu'ils avaient de les ramener. Elle promit de revenir avec la flotte ou pas du tout.[65]

Jaina à Boralus.

Jaina à Thros, les terres meurtries

En route vers sa patrie, Jaina fit un cauchemar dans lequel, enfant, elle chantait joyeusement avec son père, mais celui-ci se retourna et accusa l'adulte Jaina d'être une meurtrière. [66] Le retour à Kul Tiras réveilla des sentiments et des souvenirs que Jaina pensait avoir laissés derrière elle. A son arrivée dans la capitale de Boralus, Jaina découvrit que les citoyens la craignaient et la détestaient pour le rôle qu'elle avait joué dans la mort de Daelin Portvaillant son père. De fait, les gardes l'arrêtèrent à vue pour l'emmener chez l'amiral suprême, sa mère Katherine Portvaillant, où Jaina répondrait de ses crimes. Jaina s'y rendit de son plein gré, et Katherine, poussée par Priscilla Corsandre, traita Jaina de traîtresse et la fit emmener pour qu'elle soit jugée.[67]

Jaina fut exilée à l'île du Destin, une île au large de la vallée Chantôrage dont personne ne revient. Une fois là-bas, elle fut capturée par Gorak Tul, roi des anciens drusts, qui l'entraîna dans Thros.[68] Au sein de Thros, Jaina fut hantée par les souvenirs de son passé, notamment Arthas à Stratholme, Varian à la bataille de Fossoyeuse, et Daelin à Theramore. Mais Katherine, réalisant que Daelin s'était perdu, persuada Jaina de se pardonner pour ses actes. Après avoir trouvé son chemin, Jaina tua Gorak Tul.[69] Les deux retournèrent à Boralus à temps pour le défendre contre une attaque de Corsandre et des écumeurs des Lamineurs. Après avoir débarrassé la ville de ses ennemis, Katherine, sachant que les défenses de la ville ne suffiraient pas, offrit à Jaina le pendentif de son père, qu'elle utilisa pour rappeler la légendaire flotte kultirassienne, jusqu'alors capturée dans une tempête magique par les Eaugures. La flotte, dirigée par le frère de Jaina Tandred, se mit en route pour encercler les navires de la Marée de fer. En infériorité numérique, Priscilla se rendit.[70] Par la suite, Katherine se retira et nomma Jaina le nouvel amiral suprême de Kul Tiras.[71]

Les Flots de la Vengeance[]

Lors des cérémonies en mémoire de Daelin et de Derek, Jaina, Tandred et Katherine racontèrent comment Jaina avait toujours pensé que Derek serait amiral suprême, comment le corps de Derek avait été récupéré au fond de l'océan par la Horde et utilisé pour provoquer les Portvaillants, et ce que Derek et Daelin penseraient de tout ce que leur famille et Kul Tiras avaient enduré. Soudain, Taelia Fordragon arriva avec un rapport indiquant que la Horde attaquait le quai du Trident, et Jaina partit pour affronter la Horde en personne tandis que Katherine et Tandred ralliaient les défenses. [72] Sur le bateau en direction du quai, Jaina rassura Taelia que, bien qu'elle n'ait pas voulu quitter son équipe pour signaler l'attaque, c'était la bonne chose à faire. Jaina la rassura que même dans les moments où ils ne peuvent pas sauver tout le monde, ils doivent faire de leur mieux et ne jamais perdre espoir.[73] Au Trident, Jaina téléporta des civils, puis fit travailler Taelia et le champion de l'Alliance avec les Barges, mais laissa derrière elle un de ses élémentaires d'eau pour aider. [74] Jaina gela plus tard les eaux à l'entrée de la rade de Tiragarde pour empêcher la Horde d'y entrer, {{{fact}}} et téléporta l'équipe en haut des murs.[75] Utilisant des bombes d'azérite volées à la Horde, Jaina détruisit les navires envahisseurs.[76]

Jaina se rendra plus tard à Zuldazar en Zandalar pour récupérer le Sceptre abyssal, un artefact des eaugures que la Horde avait volé à Boralus. [77] Avec le magistère Umbric enveloppant la magie de Jaina avec le Vide pour éviter toute détection, Jaina ouvrit un portail pour Flynn Bellebrise, Mathias Shaw, et l'aventurier pour accéder au trésor de Zandalar.[78]

À Nazmir, l'Alliance lança une attaque fictive menée par le maître-lame Telaamon pour attirer la Horde hors de Zuldazar tandis que l'Alliance se préparait à attaquer Dazar'alor. Ils couvrirent la zone dans un brouillard avec le Sceptre Abyssal, et jusqu'à ce qu'il soit mis en place, Jaina et Shaw fournirent un soutien aux forces de Telaamon.[79] Par la suite, tous deux menèrent les forces de l'Alliance à occuper Nazmir le plus possible, pour faire croire à la Horde que c'était là que se trouvait leur flotte principale. [80] Aux côtés de l'aventurier, Jaina a marché sur Zuldazar à bord de Zandalari direhorns contrôlés depuis la frontière nord pour prendre la Porte du sang, ouvrant la voie aux forces de l'Alliance. [81] Avant de retourner à Boralus, elle fit ses adieux à Telaamon et lui promit que son sacrifice ne serait pas oublié.[82] Jaina et son navire furent le fer de lance de la marine de l'Alliance lors de l'assaut sur Dazar'alor. Une fois qu'ils étaient à portée, l'Alliance avait prévu de déclencher les explosifs cachés qu'ils avaient placés sur les navires de la flotte d'Or. Celle-ci, cependant, commença à harceler la marine de l'Alliance avec ses balistes et l'une d'entre elles fit s'effondrer le pont sur la position de Gelbin Mekkanivelle juste au moment où il s'apprêtait à faire exploser les explosifs. Jaina se mit à utiliser sa magie pour protéger son navire des missiles, juste le temps que Mekkanivelle repositionne son détonateur à distance et fasse exploser toute la flotte d'Or qui défendait le port de Zandalar. Avec la flotte d'Or en ruines, la marine de l'Alliance envahit Dazar'alor en ne rencontrant que peu de résistance.

Jaina fait office de boss pendant le raid de la bataille de Dazar'alor. Après la mort du roi Rastakhan, la flotte de l'Alliance se retira de Daza'alor. Dame Jaina Portvaillant resta derrière avec une poignée de vaisseaux kultirassiens pour ralentir la poursuite de la Horde.[83] Après le retour de l'Alliance à Boralus, Jaina parla avec Shaw, Genn, Verroctone et Anduin. Bien qu'ils aient été victorieux, Anduin déplorait la perte de vies humaines et s'inquiéta pour Gelbin Mekkanivelle, qui avait à peine survécu après sa rencontre avec Jastor Gallywix. Anduin craignait également qu'au lieu de creuser un fossé entre la Horde et les Zandalari, le meurtre de Rastakhan avait uniquement déclenché la fureur des Zandalari. Alors que Verroctone, Genn et Shaw voulaient prendre l'avantage et gagner la guerre en quelques semaines, Jaina soutint qu'attaquer pendant que les Zandalari pleuraient leur roi ne les rendrait pas meilleurs que Sylvanas. Anduin décida de continuer à se battre, mais il déclara que l'Alliance ne devait jamais perdre de vue qui ils sont et ce qu'ils représentent.[84]

Après le départ de Genn, Shaw et Verroctone, Jaina et Anduin discutèrent en privé des pertes à Dazar'alor et de l'état de santé de Mekkanivelle, que ni Jaina ni les prêtres d'Hurlevent ne pouvaient aider. Anduin était heureux que sa tante honoraire soit de retour avec eux, et Jaina demanda ce qui s'était passé pendant son absence ; elle voulait notamment connaître les rumeurs qu'elle avait entendues sur sa vieille amie Calia Menethil et ce qui était arrivé dans les hautes-terres Arathies. Les deux se rendirent dans un endroit privé pour discuter. [84]

Quelques temps plus tard, Valeera Sanguinar approcha Jaina au nom de Baine Sabot-de-sang pour une rencontre au large des côtes de l'île de Theramore. Bien qu'initialement hostile à l'idée, Jaina accepta la rencontre à la condition qu'elle n'y aille pas seule.[85] A son grand choc, Baine lui livra son frère récemment ressuscité, Derek Portvaillant. Ce choc se transforma rapidement en un affront parce qu'elle croyait que Derek était la marionnette de Sylvanas, mais Derek put rassurer sa soeur en lui disant que son esprit était le sien et que Baine l'avait sauvé de ce destin. Une Jaina choquée ne pouvait que demander à Baine pourquoi et le Grand Chef répondit qu'il y avait une maladie dans la Horde, qu'ils faisaient la guerre alors même que la Terre Mère se mourait, que la Horde avait oublié ce qui comptait vraiment, et que son cœur ne pouvait plus le supporter. En réponse à l'avertissement de Jaina selon lequel Sylvanas pourrait le tuer pour cela, Baine lui répondit simplement que "Aucune vie ne vaut la peine d'être vécue, si nous ne pouvons pas être fidèles à notre nature". Alors qu'il rentrait chez lui pour chercher du réconfort dans sa famille, il encouragea Jaina à faire de même.[86] Alors que les deux frères et soeurs étaient réunis, Derek révéla que Baine l'avait informé des circonstances exactes de la mort de Daelin Portvaillant. En réponse à l'incertitude de Derek quant à la voie à suivre, Jaina déclara qu'ils trouveraient les réponses ensemble. Cherchant à aider son frère, Jaina le conduisit à Calia Menethil.[87]

Bien que Kul'Tiras et l'Alliance aient scellé leur pacte, Jaina souhaitait cimenter leur lien par un grand geste. Pour être plus précis, elle voulait construire pour Anduin un navire digne de la marine kultirassienne.[88] Pour cela, elle fit appel aux services de Dorian Merrien, un constructeur naval légendaire, ayant construit des ouvrages tels que le navire amiral Portvaillant. [89] Pendant que Dorian construisait le navire, Jaina décida que son frère Tandred en serait le capitaine et lui fit confiance pour garnir ses rangs.[90] Une fois le navire terminé et son équipage réuni, Jaina laissa le champion de l'Alliance nommer le navire d'Anduin et fit bénir le navire par frère Pike afin de le renforcer contre les tempêtes et d'encourager le beau temps et une mer calme. [91] En jurant que Kul'Tiras resterait avec l'Alliance aussi longtemps qu'elle serait amiral suprême, Jaina livra ensuite le navire à Anduin, qui accueillit chaleureusement le cadeau en acceptant Kul'Tiras au sein de l'Alliance.[92]

Ascension d'Azshara[]

Après avoir eu vent des restes de la flotte de la Horde qui prenait la mer, l'Alliance rassembla ses flottes pour en finir avec la puissance navale de la Horde, avec Jaina parmi ses forces. [93][94] A l'insu de l'Alliance, Nathanos le Flétrisseur utilisa la lame noire pour guider les flottes de la Horde et de l'Alliance vers Nazjatar où les deux flottes furent attaquées par les nagas sous le commandement de la reine Azshara après l'ouverture des mers. [95] Bien que surpris par leur arrivée à Nazjatar, Jaina et Genn Grisetête rallièrent l'Alliance ensemble.[96]

Réalisant que leur abri était à peine défendable, et qu'une grande partie de l'armée de l'Alliance se trouvait dans une position encore plus précaire, Jaina décida de chercher plus profondément dans Nazjatar une position plus défensive. Cependant, en route, l'Alliance rencontra le maître-lame Okani, chef des Ankoïens du Brisant.[97] Alors qu'ils s'aventuraient ensemble, ils furent confrontés à une projection astrale de la reine Azshara, qui se vanta que Nazjatar serait la dernière chose qu'ils verraient et promit qu'elle tiendrait les eaux autour de Nazjatar à distance tant qu'elle resterait divertie.

Décidant de travailler ensemble, les Ankoïens du Brisant permirent à l'Alliance de se regrouper et de renforcer leur base à Mezzamere.[98] Jaina reconnut que l'Alliance n'était vivante que grâce à l'aide des ankoïens et au désir d'Azshara de jouer avec eux. Elle pensait en outre qu'il serait préférable d'en savoir plus sur les ankoïens et aida à établir un portail entre Mezzamere et Boralus.[99] Comme l'Alliance s'était établie à Mezzamere, Jaina envoya des éclaireurs pour inspecter le palais d'Azshara, mais les éclaireurs ne revinrent jamais. Déterminés à découvrir leur sort, Jaina et l'aventurier de l'Alliance accomplirent un rituel et découvrirent que les éclaireurs avaient été tués et qu'Azshara était en possession de la Pierre de Golganneth. [100] Réalisant que la meilleure façon de survivre contre les forces d'Azshara était de soutenir les nouveaux alliés de l'Alliance, Jaina confia aux champions de l'Alliance le soin de se joindre à leurs aider leurs groupes de chasseurs et de les aider dans leurs tâches, alors qu'elle préparait le prochain coup de l'Alliance.[101]

Jaina se tourna plus tard vers le maître-lame Okani pour découvrir quel aperçu il pouvait fournir contre les nagas,[102] puis le maître-lame et le champion entreprirent de sauver les membres asservis du Brisant. [103] Jaina se regroupera plus tard avec ses alliés et reconnaîtra que les armes utilisées par les nagas provenaient de dame Corsandre. [104] Informée du sauvetage de Corsandre par Azshara, Jaina réalisa qu'elle avait sous-estimé l'influence d'Azshara et se contenta de sécuriser les armes d'azérite pour ses alliés.[105] Craignant que la plus grande bataille soit encore à venir, Jaina encouragea la poursuite de l'établissement de relations entre l'Alliance et le Brisant. Elle pensait qu'en agissant ainsi, l'Alliance leur montrerait qu'ensemble, ils pouvaient affronter les forces d'Azshara et en sortir victorieux.[106]

A Fort-du-Gouffre.

Après que les espions de l'Alliance aient eu vent de l'intention de Sylvanas Coursevent d'assassiner Baine Sabot-de-sang. Jaina, reconnaissant qu'elle devait à Baine de lui avoir rendu Derek, accepta la demande d'Anduin de sauver Baine. Ainsi, avec Mathias Shaw et le champion, elle se rendit à Orgrimmar.[107] Alors que Jaina et ses alliés s'aventuraient dans Fort-du-Gouffre, ils rencontrèrent de manière inattendue Thrall et Varok Saurcroc, qui étaient également venus pour sauver Baine, et après un bref moment, ils acceptèrent de travailler ensemble pour sauver Baine. Lorsque les choses commencèrent à s'envenimer entre Saurcroc et Shaw, Jaina et Thrall ne tardèrent pas à les concentrer sur la tâche à accomplir. Alors qu'ils atteignaient presque Baine, le groupe fut attaqué par Rowa Frappe-de-Sang, qui exprima sa déception mais pas sa surprise face à la décision de Saurcroc et Thrall de sauver Baine. Ne voulant pas se retirer, le groupe fut contraint de tuer Rowa et s'avança vers Baine, qui fut surpris par leur présence. Alors que Shaw s'apprêtait à libérer Baine de ses chaînes, Saurcroc fit remarquer que cela semblait trop facile et le groupe fut alors attaqué par le magistère Hathorel, qui cherchait à les tuer, ainsi que Jaina en particulier, pour se venger de la purge de Dalaran. Finalement, le groupe parvint à libérer Baine de ses chaînes, et Jaina téléporta le groupe en toute sécurité hors de Orgrimmar vers Mulgore].[108]

Alors que le groupe regardait Pitons-du-Tonnerre, Thrall remercia Jaina d'avoir sauvé Baine. Révélant qu'il souhaitait pouvoir tout changer (Cairne, Garrosh, et et l'île de Theramore) et que parfois il avait le sentiment d'avoir tout fait de travers. Suite au commentaire de Jaina sur le fait que tout le monde avait du sang sur les mains, Thrall révéla sa conviction que Sylvanas viendrait maintenant à Pitons-du-Tonnerre pour la brûler comme elle l'a fait à Teldrassil. En réponse, Jaina rappela comment la Horde et l'Alliance s'étaient unies pour la bataille du mont Hyjal. Cependant, Thrall demeura impassible parce qu'il se rappelait toutes les fois où la Horde et l'Alliance s'étaient réunies et comment elles s'étaient laissé tomber et demanda à Jaina ce qui était différent cette fois-ci. En réponse, Jaina lui dit que eux étaient différents et partit ensuite pour informer Anduin du succès de la mission.[109]

A son retour à Nazjatar, elle informa Genn de ce qui s'était passé et fit valoir qu'ils avaient un ennemi commun en réponse à l'indignation de Grisetête pour avoir sauvé un chef de la Horde. Faisant remarquer que Sylvanas et Azshara voulaient que l'Alliance et la Horde se sautent à la gorge, Jaina suggéra qu'ils dirigent leurs efforts sur Azshara plutôt que sur la Horde. Elle les encouragea également à gagner du temps pour que la rébellion de Saurcroc prenne racine. Genn, bien que méfiant, accepta mais la mit en garde contre le fait que si la Horde se retournait contre eux, ils en répondraient.

Shandris, Jaina, Lor'themar, et Thalyssra au Palais éternel.

Cherchant à reprendre le contrôle de la Pierre des Marées à Azshara, Jaina demanda à Shandris Pennelune et au champion d'enquêter dans les ruines de Zin-Azshari pour trouver quelque chose d'assez puissant pour contrer la sorcellerie d'Azshara. [110] Après avoir appris que les javelots de Suramar avaient été obtenus, Jaina déclara que c'était une découverte étonnante et qu'avec eux, ils pouvaient attaquer le gardien de la Pierre des Marées et la sécuriser.[111] Déclarant que le moment était venu d'agir, Jaina ordonna à l'Alliance de mener le combat contre les nagas. En route, cependant, l'Alliance rencontra les forces de la Horde menées par Lor'themar Theron et la première arcaniste Thalyssra et après une brève altercation, les deux parties se mirent d'accord pour combattre ensemble les forces d'Azshara, où pendant les combats Jaina travailla aux côtés de Thalyssra. Après que les javelots de Suramar aient été utilisés pour briser la barrière protectrice de la Pierre des Marées autour de dame Zharessa, Jaina rejoignit le combat contre la championne d'Azshara. [112] Après que Jaina et Thalyssra aient combiné leurs magies afin d'utiliser la Pierre des Marées pour ouvrir la voie vers le palais d'Azshara, Jaina avertit qu'ils ne pouvaient pas sous-estimer Azshara car elle était l'une des plus puissantes sorcières en vie, mais déclara néanmoins qu'elle devait être vaincue. Cependant, Lor'themar et Jaina se querellèrent pour savoir quel camp porterait le coup final à la reine, mais furent interrompus par Azshara elle-même, qui les invita formellement tous à entrer dans son palais.[113]

La rencontre entre Calia, Derek, et Jaina.

Acceptant l'invitation d'Azshara, Jaina faisait partie des forces qui devaient frapper au cœur du pouvoir d'Azshara. Après la défaite d'Azshara, Lor'themar et Jaina s'approchèrent pour l'achever lorsque les chaînes qui retenaient N'Zoth se brisèrent et que le Dieu très ancien secourut ensuite Azshara. Bien que triomphant d'Azshara, Lor'themar déclara une victoire creuse car non seulement Azshara survécut mais N'Zoth fut libérée. En réponse, Jaina déclara que la Quatrième guerre les avait distraits et que divisés, ils n'avaient aucun espoir contre N'Zoth. Approuvant la position de Jaina, Lor'themar lui révéla sa promesse de raconter à son peuple ce qui s'était passé à Nazjatar, comment Azshara était tombé parce que la Horde et l'Alliance s'étaient unies, la menace croissante de N'Zoth, et sa promesse de prendre sa place aux côtés de Saurcroc et Thrall.

Jaina figurait parmi les forces de l'Alliance pour se joindre aux révolutionnaires de Varok Saurcroc contre Sylvanas Coursevent.[114] Dans le cadre du plan d'attaque d'Orgrimmar, Jaina et Thalyssra reçurent l'ordre de protéger l'armée d'un assaut magique.[115] Pendant le conflit, Saurcroc défia Sylvanas dans un Mak'gora, qui se conclut par sa mort et l'abandon de la Horde par Sylvanas. [116] Jaina fut stupéfaite par la mort de Saurcroc et demanda un rappel des forces de l'Alliance.[117] Jaina était alors parmi les héros de l'Alliance pour assister aux funérailles de Saurcroc devant le fort Grommash.[118]

Après les funérailles de Saurcroc, Jaina rencontra Calia et Derek au village des Alizés dans la vallée Chantôrage. Au cours de cette rencontre, Calia et Derek apprirent que la guerre était finie et cela impliquait que Calia et Derek s'étaient rapprochés. Pendant que les trois discutaient, le frère et la sœur Portvaillant firent remarquer que les autres bénéficieraient des conseils de Calia, tout comme Derek l'avait fait.[119] A l'insu des trois, l'orateur de la Horde espionnait leur rencontre à la demande de Lilian Voss, qui après avoir été informée des détails fit remarquer qu'elle devait agir rapidement.[120]

Visions de N'Zoth[]

Après la chute de N'Zoth, Jaina répondit à l'appel d'Anduin pour que les dirigeants de l'Alliance se réunissent à Hurlevent.[121] Elle fut ainsi témoin de la déclaration d'Anduin selon laquelle avec la signature de l'armistice, la Quatrième guerre était terminée et du refus par Tyrande Murmevent de toute idée de paix si elle n'était pas signée dans le sang de Sylvanas. Elle apprit également que la Horde avait aboli le poste de Chef de guerre pour un vonseil de la Horde. Après la réunion, elle remarqua qu'Anduin restait tendu et il se dit que si elle avait trouvé la paix dans son cœur, il ne pouvait pas en dire autant de lui-même et de sa conviction que ni Tyrande ni Genn ne considéreraient la guerre comme terminée tant que Sylvanas ne serait pas traduite en justice. En réponse, Jaina exprima sa conviction que Sylvanas ne pourrait pas se cacher longtemps avec la flotte kultirassienne qui écumait les mers et le SI:7 qui fouillait chaque recoin sombre d'Azeroth. Cependant, Anduin révéla qu'il n'était pas inquiet que Sylvanas reste cachée mais du fait qu'elle ne le resterait pas, il changea alors de sujet en interrogeant Jaina sur un messager de Kul Tiras. Il apprit par la suite que Taelia Fordragon cherchait à voir Hurlevent et à en savoir plus sur son père. Les deux se disputèrent ensuite brièvement pour dire à Taelia qu'il était devenu le nouveau roi-liche, Jaina estimant qu'elle devait être informée du sort de son père. Finalement, Jaina décida que la décision restait entre les mains d'Anduin mais l'avertit que si elle apprenait que la vérité lui avait été cachée, cela lui ferait encore plus mal.[122]

L'Armée des Ombres[]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

Sachant que Anduin était préoccupé par le manque de progrès de Turalyon et Alleria Coursevent dans la recherche de Sylvanas Coursevent, Jaina chercha à lui conseiller la patience mais aucun de ses arguments ne parvint à soulager son cœur troublé. Ainsi, lorsque Anduin lui demanda de se renseigner personnellement auprès du couple, elle accepta. Jaina fut alors troublée de voir que les deux avaient interrogé un homme en demandant à Turalyon d'utiliser la Lumière pour l'enchaîner sur place, alors que les pouvoirs du Vide d'Alleria envahissaient son esprit. Lorsque Turalyon justifia leurs actions en disant que l'homme avait abrité un agent de Sylvanas, Jaina demanda comment il l'avait su ce à quoi le paladin révéla que l'homme possédait un poignard adapté dans un fourreau réprouvé, et Alleria révéla que son interrogatoire avait révélé que le [[sombre-forestier] se dirigeait vers Zandalar.

Bien que Jaina ait constaté qu'elle ne pouvait pas contester les résultats de leur utilisation des deux magies, elle en contestait la méthode et demanda si Anduin était au courant de leur pratique. En réponse, Alleria révéla qu'Anduin leur avait dit d'utiliser tous les moyens nécessaires dans la chasse à Sylvanas. Jaina déclara alors qu'Anduin ne serait pas satisfait de ces méthodes et révéla qu'elle ne l'était certainement pas. Cependant, Turalyon était fermement convaincu que leurs méthodes auraient un sens avec le temps. Jaina partit alors pour informer personnellement Anduin des informations qu'ils avaient reçues et de la manière exacte dont ils les avaient obtenues. Elle révéla en outre sa conviction que leurs pratiques le représentaient mal et, en les sanctionnant, elle mit en doute ce que cela disait d'eux.

Après un moment de réflexion, Anduin déclara qu'ils feraient tout ce qu'il faut pour traduire les meurtriers en justice. Il ajouta qu'ils n'oublieraient pas ceux qui avaient été perdus à la guerre, qu'ils n'oublieraient jamais Teldrassil, Lordaeron, et le mak'gora. Il rappela ensuite à Jaina que, il y a peu, elle s'était retrouvée sous le balancement du dur marteau du châtiment et lui demanda si elle avait oublié. Jaina lui répondit qu'elle n'avait pas oublié, mais lui rappela comment son père avait un jour averti Vol'jin de maintenir l'honneur ou d'y mettre fin. Elle lui fit en outre remarquer que l'un de ses souhaits les plus chers était que le règne d'Anduin dure et que l'on se souvienne de lui avec tendresse, et surtout qu'on se souvienne de lui dans le même esprit que son père.

Anduin répondit en faisant remarquer que des décisions difficiles devaient être prises et qu'il faisait confiance à Turalyon et Alleria. Il lui demanda ensuite si leurs statues présideraient Hurlevent si ils étaient sans honneur. Cela amena Jaina à remarquer que les gens changeaient. Le jeune roi acquiesça mais déclara une fois de plus qu'il faisait confiance à Turalyon et Alleria, malgré les malheurs qui leur étaient arrivés. Il souligna ensuite que Hurlevent n'existerait pas sans eux, qu'ils étaient indissociables de l'histoire même de Hurlevent. Reconnaissant qu'il n'y aurait pas de revirement, Jaina déclara à Anduin que la clarté et le temps étaient les derniers rédacteurs de toutes les histoires, comme elle le savait.

Quelques temps plus tard, elle accueillit Turalyon et Alleria à Boralus, car ils étaient venus à la demande d'Anduin au cas où Mathias Shaw ne découvrirait rien sur la côte zandalari. Ils furent bientôt interrompus par Flynn Bellebrise, qui rapporta que Shaw avait été fait prisonnier par l'empire Zandalari. Alors qu'Alleria conclut immédiatement que Sylvanas travaillait avec les Zandalari, Jaina lui demanda de ne pas ajouter de combustible à un feu déjà allumé et de ne pas compromettre le traité. Jaina déclara alors qu'elle utiliserait le traité lui-même avant de se tourner vers la lame.

Ainsi, le conseil de la Horde reçut une missive de Jaina où elle révélait qu'ils étaient au courant des troubles à Zandalar, qu'ils croyaient que Talanji travaillait avec Sylvanas, et qu'ils avaient demandé à parler au conseil. Finalement, le conseil vota à l'unanimité en faveur de Thrall et de Ji Patte de Feu pour rencontrer Jaina et Anduin dans l'espoir que cela aiderait à la chasse et à la capture de Sylvanas Coursevent. Ainsi, ils se rencontrèrent par la suite sur un bateau au large des côtes de Zandalar. En signe de bonne foi, Thrall révéla qu'il avait rencontré Tyrande Murmevent, stupéfiant à la fois Jaina et Anduin. Alors que Thrall s'empressa d'apaiser les inquiétudes d'Anduin à l'idée que la Horde trahisse l'Alliance en permettant à Sylvanas d'avoir un refuge en Zandalar, les informations qu'ils reçurent permirent aux orcs et au pandarens de réaliser que les loyalistes de la Banshee aidaient la Morsure de la Veuve. Lorsqu'Anduin mentionna comment Shaw avait été fait prisonnier par l'empire zandalari, Ji rassura le jeune roi en lui disant que le conseil de la Horde n'exécutait pas les prisonniers sans procès. Cependant, Anduin répliqua qu'il souhaitait que Shaw revienne bientôt, alors Thrall leur dit de lui donner deux jours. Lorsque les vagues menacèrent de renverser le bateau, Jaina transporta tout le monde à l'abri.

Jaina se rendit ensuite secrètement à Comté de l'or, où elle trouva Anduin dans la ville sous le pseudonyme de Jerek. Quand Anduin la remarqua, il admit qu'il avait parfois besoin de redevenir jeune garçon, et Jaina lui dit qu'elle comprenait. Elle lui rappela alors qu'il l'avait prise en flagrant délit.

Après que la Horde ait détruit la Morsure de la Veuve et sauvé Bwonsamdi, ils libérèrent Shaw et le renvoyèrent à Hurlevent avec Sira Gardelune, qui avait été capturé à la fin du conflit. Jaina fut visiblement surprise par cette révélation et apprit bientôt que Thrall souhaitait que Sira soit livrée à Tyrande. Quand Anduin essaya un peu de magie pour faire dire à Sira où se trouvait Sylvanas, la peur sur le visage de Jaina secoua Shaw au plus profond de lui. [123]

Emplacements[]

Apparitions notables
Lieu Niveau Points de vie
Talador (During Légendaire) ?? 15,656,600
La batailel du rivage Brisé (quête) ?? 2,614,394
Le Lion déchu ?? 19,018,000
L'appel du Conseil 103 437,235,008
La bataille de Lordaeron ?? 6,543,200
L'extraction de Hurlevent ?? 14,608,398
Le Déferlement (Alliance) ?? 27,667,200
Thros, les Ulterres (quest) 120 345,840
Siège de Boralus ?? 43,230
Apparitions notables
Lieu Niveau Points de vie
Echo de Jaina 87 1,437,750
Chute de Theramore Horde ?? 348,909,600
Chute de Theramore Alliance 93 6,978,180
Ouragan des mers 113 - 123 27,667,200
Cime pourpre ?? 15,214,400
Vers les cieux ! (Alliance) ?? 279,127,200
La chute de Shan Bu ?? 3,520,847
Caveau d'Y'Shaarj 92 3,768,800
Portes d'Orgrimmar ?? 974,600
Casernes Kor'kron ?? 3,803,600
Apparitions notables
Lieu Niveau Points de vie
Île de Theramore ?? 15,214,400
Battle du mont Hyjal (instance) ?? 455,250
Purge de Stratholme (instance) 68 - 80 31,700
Battle de Fossoyeuse ?? 5,907,158
Épreuves du tournoi d'Argent 80 44,270
Colisée des Croisés ?? 2,167,793
Les Salles gelées 80 1,585,000
Rempart des crânes 80 8,924,800
La Flèche inférieure, (roi-liche vaincu) 80 1,585,000
Liens élémentaires : le vœu ?? 2,034,800


Compétences[]

Nazjatar
  • Spell frost glacier.png  Cône de froid — Inflige des dégâts de Givre aux ennemis dans un cône devant le lanceur, réduisant leur vitesse de déplacement pendant 8 sec.
  • Spell frost frostbolt02.png  Éclair de givre — Inflige des dégâts de Givre. Vitesse de déplacement réduite de 5 %.
  • Spell frost frostbolt02.png  Javelot de glace — Lance rapidement un éclat de glace sur la cible, faisant jusqu'à annulation des dégâts de Givre.
  • Ability stealth.png  Camouflage — Met le lanceur en mode furtif. Dure jusqu'à annulation. Camouflé.

Quêtes[]

Theramore
  • Jaina doit être informée Quest Complete 16x16.png
    • Survoler l’île d’Alcaz Quest Avail 16x16.pngQuest Complete 16x16.png
      • La preuve de la trahison Quest Avail 16x16.png
        • Retourner voir Jaina Quest Complete 16x16.png

Modèle:Classic only-section

  • Le diplomate disparu (17) Quest Complete 16x16.png

Removed from game Le contenu de cette section a été supprimé de World of Warcraft.

  • Avertir Bolvar ! Quest Avail 16x16.png
    • Retourner voir Jaina (original) Quest Complete 16x16.png

Modèle:Rfb-section

  • Le rapport de Vimes Quest Complete 16x16.png
  • Le rapport de Vimes (2) Quest Avail 16x16.png

WotLK Le contenu de cette section est exclusif à Wrath of the Lich King.

Salles gelées
  • À l'intérieur de la citadelle gelée (Alliance) Quest Complete 16x16.png
  • Les échos des âmes torturées (Alliance) Quest Avail 16x16.pngQuest Complete 16x16.png
  • La fosse de Saron (Alliance) Quest Avail 16x16.pngQuest Complete 16x16.png
  • Le chemin vers la citadelle (Alliance) Quest Avail 16x16.png
  • Libérés de la fosse (Alliance) Quest Complete 16x16.png
  • Deuillegivre (Alliance) Quest Avail 16x16.pngQuest Complete 16x16.png
  • La colère du roi-liche (Alliance) Quest Complete 16x16.png

MoP Le contenu de cette section est exclusif à Mists of Pandaria.

Débarquement
  • Le destin de Dalaran
  • Darnassus attaquée ? Quest Complete 16x16.png
  • Pister les voleurs Quest Avail 16x16.pngQuest Complete 16x16.png
  • La résolution de Jaina Quest Avail 16x16.png
  • Le silence
Île du Tonnerre
  • La tempête se prépare (Alliance) Quest Complete 16x16.png
  • Des alliés dans l’ombre (Alliance) Quest Avail 16x16.png
  • Parmi les os… (Alliance) Modèle:Queststartfinishrrq
  • Messagers des Loas (Alliance) Modèle:Queststartfinishrrq
  • Les dangers de Za'Tual (Alliance) Modèle:Queststartfinishrrq
  • Les enclos à bêtes (Alliance)‎ Modèle:Queststartrrq
  • Assurer l’avenir Quest Avail 16x16.pngQuest Complete 16x16.png

Battle for Azeroth Cette section concerne du contenu lié à l'extension Battle for Azeroth.

Campagne de guerre de l'Alliance
  • La nation de Kul Tiras Quest Complete 16x16.png
  • La fille du vent salé (quête) Quest Avail 16x16.png
Recrutement kultirassien

Modèle:Stub-section

Personnalité[]

Jaina Portvaillant est l'une des sorcières les plus curieuses et les plus talentueuses de Lordaeron. Grâce à son pouvoir et à son intelligence, de nombreux survivants de Lordaeron se sont tournés vers son commandement pour prospérer dans les terres étrangères de leur nation sur l'île de Theramore, tandis que d'autres dirigeants de l'|[Alliance] ont apprécié sa sagesse dans les affaires de leur faction. Bien qu'elle se soit d'abord méfiée des orcs,[124] elle s'est ensuite battue et a prôné la paix et la modération entre l'Alliance et la Horde. Malgré cela, de vieilles haines ou des manipulations de la part d'agents malfaisants ont constamment sapé ses efforts pour promouvoir la diplomatie entre les factions rivales. Jaina a fait de grands efforts pour alléger les coûts de la paix, allant même jusqu'à nuire à son père, l'amiral Daelin Portvaillant, dans sa campagne pour anéantir la Horde et laisser les forces de la Horde le tuer.[125] Elle a même tenté de convaincre le roi Varian Wrynn d'établir des liens diplomatiques plus formels avec la Horde,[35] bien que Varian ait estimé qu'on ne pouvait pas faire confiance à la Horde. [36] Bien que les tensions politiques aient continué à s'intensifier entre sa faction et la Horde, Jaina a continué à coordonner ses actions avec Thrall et a même aidé certains chefs de la Horde comme Baine Sabot-de-Sang par des voies détournées.[126]

Après la chute de Theramore à cause de la bombe de mana de Garrosh Hurlenfer, Jaina a été profondément affectée par le traumatisme de l'événement. Pendant un temps, elle a cru que son père avait eu raison, ne s'en remettant qu'après que Kalec l'ait forcée à reconnaître que sa colère la faisait agir exactement comme Arthas l'avait fait. Bien qu'elle soit toujours forte et indépendante, elle n'est plus aussi amicale ou aussi confiante qu'elle l'était autrefois, surtout envers la Horde. Jaina s'est engagée à chasser Garrosh du pouvoir. Bien que la rage initiale dont elle faisait preuve était un effet secondaire de la bombe, elle est beaucoup moins tolérante envers les orcs maintenant (bien qu'elle ne possède plus le désir de tous les tuer, et qu'elle réalise que tous ne sont pas comme Garrosh) et a cessé pendant un certain temps son amitié avec Thrall, le citant comme la cause première de la destruction de Theramore, car c'est lui qui a placé Garrosh au pouvoir en premier lieu. Cependant, lors des événements du procès Garrosh, les deux se sont réconciliés. Même le rôle des Saccage-Soleil dans la trahison de la neutralité du Kirin Tor en contournant ses barrières pour aider la Horde à obtenir une arme magique de destruction a renforcé sa méfiance justifiée envers les races alliées à la Horde. Malgré cela, elle a admis que la paix pourrait être possible si Garrosh était destitué, et a admis qu'elle aurait souhaité se séparer de Thrall dans de meilleures conditions, ce qui implique qu'il pourrait être possible de réparer les torts plus tard. Elle se sent également coupable d'avoir planifié la destruction d'Orgrimmar, mais elle croit toujours fermement que le pouvoir, l'agression et l'influence de la Horde doivent être contrôlés. Jaina est plus belliqueuse maintenant et n'hésitera pas à agir de manière militante contre ceux qui menacent la sécurité de son peuple ou sapent la paix, bien qu'elle continue à s'opposer à l'assassinat de non-combattants.[127] Elle est remplie de regrets pour ses actions passées (ou son absence d'actions), comme le fait de savoir si elle aurait pu sauver Arthas, et la question de Theramore. À la suite de ses expériences, elle a subi des dommages émotionnels.[128] Elle n'a pas peur de montrer qui elle est, ni sa puissance.[129]

Relations[]

Kalecgos[]

Jaina a rencontré Kalecgos pour la première fois alors qu'il était à la recherche de l'iris de focalisation volé. Pendant cette période, ils sont rapidement devenus amis tout en parlant de leur passé, découvrant qu'ils partagent la même douleur de perdre quelqu'un qu'ils aiment. Dès que Kalecgos est parti, Jaina a commencé à se rendre compte qu'il lui manquait. Lorsque Jaina était sur le point de submerger Orgrimmar en représailles de la destruction de Theramore, Kalecgos a été le seul à pouvoir la calmer, lui rappelant qu'elle ne s'abaisserait pas aussi bas qu'Arthas lors de la purge de Stratholme. Après que Jaina soit devenue le chef du Kirin Tor et de Dalaran, elle et Kalec ont entamé une romance.[10] Pendant les événements du procès de Garrosh Hurlenfer, Jaina et Kalecgos, qui ont maintenant le temps de réfléchir à leur relation, ont commencé à s'éloigner l'un de l'autre. Kalecgos s'est inquiété du fait que Jaina ne relâchait pas sa haine pour Garrosh et la Horde et que celle-ci commençait à la consumer. Vers la fin du procès, Jaina, qui avait passé beaucoup de temps à réfléchir tout au long du procès et qui venait de lire une lettre de Vol'jin ainsi que de voir Kalec sur le point de partir, se précipita vers lui et ils s'embrassèrent et se réconcilièrent. Finalement, la relation s'est terminée car Jaina avait besoin de temps pour se concentrer sur elle-même.[130][131][132]

Arthas[]

Elle et Arthas ont commencé à partager une solide amitié qui a conduit à une véritable romance. Mais au début, leurs devoirs envers Dalaran et Lordaeron les ont obligés à mettre les choses en suspens pendant un certain temps. Lorsqu'ils ont tenté de renouer, l'invasion du Fléau s'est mise en travers de leur chemin. Leur relation est montrée dans le roman Arthas : l'ascension du roi-liche'. Il est également montré que Jaina était toujours hantée par la chute d'Arthas dans les ténèbres, pensant que c'était sa faute. En outre, dans le cauchemar causé par le Cauchemar d'émeraude, Jaina rêve de ce qui se serait passé si elle avait suivi Arthas en Norfendre et finissait par devenir la reine liche afin d'empêcher Arthas de prendre la lame maudite.[42] Dans la quête Deuillegivre, il a été suggéré qu'elle n'avait pas renoncé à son amour pour lui. Dans '"Le crépuscule des Aspects", une autre ligne de temps a été montrée, selon laquelle Arthas, ainsi que Jaina, ont été forcés de quitter Lordaeron pour Hurlevent. Il a ensuite été dit qu'ils avaient un fils nommé Uther Menethil, ce qui semble prouver que si Arthas n'était jamais tombé dans la folie, Jaina serait restée à ses côtés.

Thrall[]

Après que les armées de Jaina et de Thrall ont été forcées de travailler ensemble après la rencontre avec Medivh, les deux dirigeants sont rapidement devenus de bons amis. Thrall a déclaré un jour que Jaina lui rappelait fortement Taretha Foxton, mais Jaina elle-même n'a pas donné de raison particulière pour qu'elle fasse confiance à Thrall. Leur amitié n'en était pas moins forte, même après avoir enduré la bataille de Durotar, qui a coûté à Jaina son père et à Thrall un grand nombre de ses guerriers. Cependant, depuis l'assaut de Garrosh sur Theramore qui s'est terminé par l'anéantissement de la ville, l'amitié de Jaina avec Thrall a été mise à rude épreuve, car elle lui reproche d'avoir mis Garrosh au pouvoir, ce qui a ensuite conduit à la chute de Theramore et à la guerre ouverte entre l'Alliance et la Horde. Pendant le procès de Garrosh, cependant, les deux ont rétabli leur amitié alors qu'il semblait que Jaina allait mourir.

Au départ, un certain nombre de fans avaient spéculé que Thrall et Jaina auraient une relation amoureuse à un moment donné, mais cela s'est avéré faux puisque Thrall a développé une relation amoureuse avec une orque mag'har nommé Aggra dans Cataclysm. Lorsque Thrall et Aggra sont devenus des concubins, Jaina s'est mise à pleurer de joie. Malgré cela, le message décodé d'une Carte perforée blanche qui disait "Thrall et Jaina assis dans un arbre, K-I-S-S-I-N-G" est devenu une blague dans le jeu pour les fans.

Kael'thas[]

Il semblerait que Kael'thas soit tombé amoureux d'elle pendant l'entraînement de Jaina avec Antonidas, mais leurs différences d'âge (elle était adolescente et il avait plusieurs siècles) l'ont rempli de culpabilité et de doute de soi, et n'ont abouti qu'à une amitié maladroite entre les deux. Lorsqu'il finit par l'approcher, elle était déjà tombée amoureuse de Arthas Menethil, et se trouvait à un tel point que ses études passaient en premier. En réfléchissant aux paroles de Thrall sur le fait d'avoir un compagnon de vie, Jaina a reconnu l'amour de Kael'thas pour elle, en contemplant en silence le fait que, bien qu'elle ait respecté et admiré Kael'thas, Arthas et lui avaient tous les deux succombé aux aspects les plus vulnérables de leur nature.[10]

Dans le RPG[]

The RPG Icon 16x36.png Le contenu de cette section est exclusif au RPG Warcraft et ne constitue pas une référence.

À la suite de la fusion de Arthas Menethil et Ner'zhul en une entité unique, Jaina et Thrall ont tenu des conférences pour discuter de la menace du roi-liche sur le Norfendre, ainsi que de Illidan Hurlorage et de son armée d'elfes de sang et de nagas sur l'Outreterre.[133]

Certaines personnes dans Theramore spéculent que la relation de Jaina avec Thrall a pris une tournure salace. Certains opposants politiques déclarés sont sur le point d'accuser Jaina de métissage. [134]

Tout le monde à Theramore n'était pas d'accord avec la décision de Jaina de se ranger du côté des orcs contre Daelin et faisait des commérages ou l'interrogeait ouvertement.[135]

Jaina a survécu à une tentative d'assassinat à Theramore.[136]

La vie sur l'île de Theramore est assez insulaire, mais Jaina accueille les visiteurs avec un hébergement chaleureux et des repas copieux en échange d'histoires sur le monde extérieur. Ses habitants sont simples, la plupart d'entre eux passant leurs journées comme cultivateurs de varech ou pêcheurs. En échange d'informations ou d'artefacts susceptibles d'améliorer la vie de son peuple, Jaina est connue pour fournir une assistance arcanique aux visiteurs, notamment en téléportant occasionnellement les voyageurs sur de grandes distances, en appelant des élémentaires pour les guider dans leur voyage ou en les ensorcelant. Dans le cas où son peuple serait confronté à une menace sérieuse, Jaina accompagnera ou aidera volontairement les aventuriers qui partagent son objectif de protéger l'île de Theramore.[137][138]

Contre les ennemis mortels, Jaina est miséricordieuse et tente de capturer ou de forcer une reddition. Contre les démons et les morts-vivants, Jaina est impitoyable et utilise ses sorts au maximum de leurs possibilités de dégâts. Elle préfère rester à grande distance. [138]

Citations[]

Warcraft III : Reign of Chaos[]

WC3RoC logo 16x32.png Le contenu de cette section est exclusif à Warcraft III.

Pour les citations d'unités, voir Citations de Warcraft III/Humain Alliance#Jaina Portvaillant.
  • J'ai entendu les rumeurs de la peste qui s'est répandue dans les régions nordiques. Est-ce que Antonidas croit vraiment que la peste est de nature magique ?
  • Je crois que l'homme en robe était un nécromancien. De toute évidence, lui et ses laquais sont à l'origine de cette peste.
  • J'ai senti un pouvoir énorme sur lui, Arthas. Il a peut-être raison. Peut-être qu'il sait ce qui va arriver.
  • Je suis désolé, Arthas. Je ne puis pas vous regarder faire cela.
  • Le Norfendre. Il est parti en Norfendre pour chasser Mal'Ganis.
  • S'unir avec eux. Est-ce que vous êtes fou ?
  • Souvenez-vous, Thrall, avec cette gemme d'âme vous pouvez capturer l'esprit de votre ami Hurlenfer sans le blesser. Mais vous devez le ramener à ma base immédiatement, pour que nous puissions libérer Grom du contrôle des démons.
  • Est-ce que vous [les démons]] ne faites que parler ?

Warcraft III : The Frozen Throne[]

WC3RoC logo 16x32.png Le contenu de cette section est exclusif à Warcraft III.

Jaina Portvaillant : Thrall, Rexxar... Je viens en paix. Vous devez me croire... Je n'ai pas participé aux plans de mon père. Je souhaite que rien de tout cela ne soit jamais arrivé. I... Je ne sais pas quoi faire.
Thrall : Nous avons saigné ensemble sur de nombreux champs de bataille, Jaina. Nous avons affronté des périls innombrables en tant qu'alliés. Mais votre père menace la sécurité de notre nation et l'avenir même de mon peuple. Vous savez comment cela doit se terminer.
Jaina Portvaillant : Je sais, Thrall. Faites ce que vous avez à faire. Il y a un chantier naval gobelin sur une île voisine qui pourrait vous fournir vos propres navires de guerre. Avec eux, vous pourriez briser le blocus qui entoure Theramore.
Jaina Portvaillant : Mais s'il vous plaît, épargnez mes hommes si vous le pouvez. Mon père essaiera de les utiliser contre vous, mais ils sont la seule vraie famille qu'il me restera quand ce sera fini. S'il vous plaît, faites-le... pour moi.
Thrall: Nous ferons tout ce que nous pourrons, Jaina. Vous avez ma parole. Maintenant, vous feriez mieux de vous faire discrète. La bataille va commencer.

World of Warcraft[]

WoW Icon 16x16.gif Le contenu de cette section est exclusif à World of Warcraft.

Theramore[]

Je vous souhaite la bienvenue à Theramore, <name>.

Je m'excuse d'être brusque et de ne pas avoir beaucoup de temps pour échanger des plaisanteries, mais ma ville doit passer en premier. Trop de choses menacent notre mode de vie et le caractère sacré de l'Alliance. Je dois rester vigilante face aux forces qui échappent à notre contrôle si je veux que mon peuple reste en sécurité et heureux.

Nous aurons peut-être plus de temps pour parler plus tard.

Aggro
  • Vous l'avez cherché.
  • Je déteste recourir à la violence !
Accueil
  • Bienvenue à Theramore. Êtes-vous venu pour aider l'Alliance ?
  • Tout ce que je voulais, c'était étudier.
  • Chut, j'essaye de réfléchir.

Ces lignes ont été supprimées avec la destruction de Theramore à la 5.0.4. Toutes les lignes, sauf celle de "Bienvenue à Theramore", provenaient de Warcraft III.

Le diplomate disparu terminé[]

Hendel est maintenant sous notre garde, <nom>, grâce à vous.

Bien que l'interrogatoire se déroule lentement, je vous assure qu'il nous dira tout ce qu'il sait.

Pour l'instant, soyez patients. Je vous contacterai immédiatement si nous avons besoin de votre aide.

D'ici là, profitez de Theramore et je vous invite à rester aussi longtemps que vous le souhaitez dans les murs de notre ville en tant qu'ami de l'Alliance.

Bataille du mont Hyjal[]

TBC Le contenu de cette section est exclusif à The Burning Crusade.

Jaina lors de la Bataille du mont Hyjal.

Arrivée d'ennemis
Restez vigilants ! Une autre vague approche.
Attaquée
  • Je suis en danger, aidez-moi si vous le pouvez !
  • Ils ont réussi à percer !
Ralliement
  • N'abandonnez pas ! Nous devons l'emporter !
  • Retenez-les le plus longtemps possible !
  • Nous devons tenir bon !
Manque de temps
Nous sommes perdus. Repliez-vous !
Mort
J'ai fait... de mon mieux.
Départ
Nous avons gagné un temps précieux. Maintenant, nous devons nous retirer !

Ascension du roi-liche[]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

  • "Les morts s'attardent parfois, si leur mort a été traumatisante. C'est ce qui a donné naissance aux histoires de fantômes."
  • "L'animation de cadavres par de puissants nécromanciens n'est pas inconnue. Nous en avons vu des exemples pendant la Première guerre, lorsque les orcs étaient capables d'animer des restes de squelettes, et pendant la deuxième, avec l'apparition de ce qui allait être connu sous le nom de chevalier de la mort."

Wrath of the Lich King[]

WotLK Le contenu de cette section est exclusif à Wrath of the Lich King.

Discussion à Hurlevent

Nous devons à tout prix éviter une nouvelle guerre avec la Horde !

Dialogue
Article détaillé: Fate, Up Against Your Will#Dialogue
Article détaillé: The Battle For The Undercity (Alliance)#Notes
Article détaillé: The Battle For The Undercity (Horde)#Notes
Article détaillé: Secrets of Ulduar trailer#Transcript
Article détaillé: Argent Tournament#Quotes
Article détaillé: Echoes of Tortured Souls (Alliance)#Notes
Article détaillé: Devourer of Souls#Quotes
Article détaillé: The Pit of Saron (Alliance)#Notes
Article détaillé: Krick and Ick#Quotes
Article détaillé: Scourgelord Tyrannus#Quotes
Article détaillé: Frostmourne (Alliance)#Notes
Article détaillé: Escape from Arthas#Quotes
Article détaillé: Deathbringer Saurfang#Quotes
Article détaillé: Jaina's Locket (quest)#Notes
Après avoir vaincu le roi-liche[]
  • Il est vraiment parti, n'est-ce pas ?
Je... je peux le sentir.
  • N'y avait-il vraiment aucun moyen de le sauver ?
Je crains de toujours me le demander.

Cataclysm[]

Cataclysm Le contenu de cette section est exclusif à Cataclysm.

Article détaillé: Echo of Jaina#Quotes

Mists of Pandaria[]

MoP Le contenu de cette section est exclusif à Mists of Pandaria.

Au clic[]
Saluant
  • L'Alliance a plus que jamais besoin de héros comme vous.
  • Quelles connaissances recherchez-vous ?
  • La paix n'est pas toujours la réponse.
  • Remettez tout en question.
  • Le Kirin Tor est à la croisée des chemins. (patch 5.1)
  • La magie doit être contrôlée, ou elle vous contrôlera. (patch 5.1)
  • Recherchez la connaissance, pas le pouvoir. (patch 5.1)
  • Maintenez votre esprit ouvert. (patch 5.1)
  • Chut...J'essaie de penser ici... (patch 5.1)
  • Vous êtes venu pour aider l'Alliance ? (patch 5.1)
  • Attention à qui vous faites confiance. (patch 5.1)
  • La connaissance est le pouvoir ! (patch 5.1)
  • Nous ne devons jamais oublier Theramore ! (patch 5.1)
  • Pour l'Alliance ! (patch 5.1)
Agacée
  • Arrêtez de me faire perdre mon temps !
  • Préféreriez-vous la vie de mouton ?
  • Il va faire très froid.
Adieu
  • Au revoir.
  • Souvenez-vous de Theramore.
  • Ne jamais tempérer votre passion.
  • Que la magie vous protège.
Bavardages[]
Dalaran

Et le bon roi Varian vous a-t-il également envoyé pour demander notre aide ?

Cime pourpre, île du Tonnerre

Une nouvelle terre envahie par les horreurs maléfiques de ce monde. Un nouvel endroit à sauver pour nous.

Dialogue[]
Article détaillé: Theramore's Fall (Alliance)#Stage guide
Article détaillé: The Kirin Tor (quest)#Notes
Article détaillé: The Fate of Dalaran#Notes
Article détaillé: Darnassus Attacked?#Notes
Article détaillé: Tracking the Thieves#Notes
Article détaillé: Jaina's Resolution#Notes
Article détaillé: The Silence#Notes
Article détaillé: The Storm Gathers (Alliance)#Notes
Article détaillé: The Assault on Shaol'mara#Notes
Article détaillé: Tear Down This Wall! (Alliance)#Notes
Article détaillé: To the Skies! (Alliance)#Notes
Article détaillé: A Bold Idea#Notes
Article détaillé: The Fall of Shan Bu (Alliance)#Notes
Article détaillé: Securing A Future#Notes
Article détaillé: Sha of Pride#Quotes
Article détaillé: Galakras#Quotes
Article détaillé: Kor'kron Barracks
Article détaillé: Garrosh Hellscream (tactics)#Quotes
Purge de Dalaran
  • Silence, Saccage-Soleil !
  • Le Kirin Tor ne tolérera pas l'insurrection.
  • C'est vous qui avez provoqué cela, Saccage-Soleil.
  • Vous avez eu votre chance de vous fuir.
  • Dalaran est un endroit meilleur sans votre espèce.
  • Pensiez-vous que vos actions n'auraient aucune conséquence ?
  • Vous avez choisi votre Chef de guerre plutôt que le Kirin Tor.

Warlords of Draenor[]

WoD Le contenu de cette section est exclusif à Warlords of Draenor.

Article détaillé: Hunter: Hunted#Notes
Article détaillé: Touch of the Kirin-Tor#Notes

Legion[]

Legion Le contenu de cette section est exclusif à Legion.

Article détaillé: The Battle for Broken Shore (Alliance)#Notes
Article détaillé: The Fallen Lion#Notes
Article détaillé: Calling of the Council#Notes

Battle for Azeroth[]

Battle for Azeroth Cette section concerne du contenu lié à l'extension Battle for Azeroth.

Article détaillé: World of Warcraft: Battle for Azeroth Features Overview#Transcript
Article détaillé: The Battle for Lordaeron#Notes
Salutations
  • Une longue route nous attend.
  • Que demanderiez-vous à la fille du vent salé ?
  • Le temps des rêves est terminé.
  • Nous ne pouvons pas laisser le monde tomber dans l'obscurité.
  • La voie à suivre ne sera pas facile.
  • Je ferai ce que je peux.
  • La vraie bataille est devant nous.
Fâché
  • Après toutes ces années, vous essayez toujours de me faire perdre patience ? Certaines choses ne changent jamais.
  • Bien sûr, j'ai mon bâton de mouton. Qui a inventé le terme "woolomancien", à votre avis ?
  • C'est drôle, je n'avais même pas réalisé que j'avais perdu mon accent kultirassien.
  • Vous pensez donc savoir ce que c'est que de sortir avec un mauvais garçon ? Fillette, vous n'avez pas idée.
Adieu
  • Faites attention à qui vous faites confiance.
  • Nous avons tous nos fantômes.
  • Je n'oublierai jamais.
  • Contrôlez votre pouvoir, ou il vous contrôlera.
  • Une seule étincelle peut enflammer le monde.
  • Je sais ce qui doit être fait.
  • L'Alliance perdurera.
Salutation ([[Thros, les Ulterres (quête)])
  • Les ombres du passé nous entourent.
  • Je vous suis reconnaissant de votre aide, champion.
  • Il est facile de se perdre.
Adieu (Thros, les Ulterres ( quête))
  • Je dois trouver mon chemin à travers tout ceci.
  • Quel est mon chemin à suivre ?
  • Tellement de chagrin, tellement de perte.
A l'ambassade de Hurlevent

Les kultirassiens et l'Alliance ont déjà beaucoup enduré ensemble. Je cherche à cimenter nos liens.

Ambassade de Hurlevent post-8.3.0

Ce moment de paix a été durement gagné et tant de choses ont été sacrifiées pour qu'il se concrétise. Il ne faut pas le gâcher.

Boralus patch 8.1 dialogue[]
Post-A Nation United (quest)
On the way to the flight master in the Tradewinds Market, Jaina Proudmoore is seen speaking with Tiran Blackwood.
Jaina Proudmoore dit: Lorena would have wanted you to have this. She shared so many happy stories of you and her brothers while she served in Theramore. I am so sorry for your loss.
Tiran Blackwood walks away. Katherine Proudmoore appears, walking up to Jaina.
Katherine Proudmoore dit: Such conversations never get easier. Jaina... may I ask you something?
Jaina Proudmoore dit: About Theramore? Oh mother, forgive me. I didn't mean to remind you of--
Katherine Proudmoore dit: No, not about your father. (Sympathetically) I know what happened to the city. The Horde attack. The explosion.
Jaina Proudmoore dit: So many lost. Brave heroes... innocent families... victims of a madman's hatred.
Katherine Proudmoore dit: I saw visions when we searched for you in Thros. Moments of doubt and pain. I don't mean to open up old wounds, but... I need to know. Are you... better?
Jaina Proudmoore dit: That realm of torment... it forced me to confront memories I had pushed away for so long. But when I saw you there, I... I realized I didn't need to face the darkness alone.
Katherine Proudmoore dit: You are never alone, my daughter. Say, let's go somewhere quiet and talk. The library in the keep was always your favorite spot. (Teasing) Still like surrounding yourself with musty old tomes?
Jaina Proudmoore dit: That sounds wonderful, Mother. You know... it is so very good to be home.
They walk off together across the wall.
Boralus patch 8.1.5 dialogue[]
Post-A Gathering of Foes
On the way past Proudmoore Keep, Tandred Proudmoore waits north of the steps by the canal for his sister. He greets Jaina as she walks up.
Tandred Proudmoore dit: (Ahhh) There's my sister, the Lord Admiral! Your Alliance friends say you're a master of diplomacy. I think this new title could work out quite well indeed.
Jaina Proudmoore dit: (Giggles) Thanks for the vote of confidence, baby brother. But are you sure you weren't hoping for the job?
Tandred Proudmoore dit: Oh, I'd have done my duty if asked, but my calling is the sea. Speaking of which, considering all that's happened, a nice long sail would do mother a world of good.
Jaina is amused.
Jaina Proudmoore dit: Now that's the brother I remember! Barely back on land for five minutes and already plotting your next excursion.
Tandred Proudmoore dit: Five minutes? How frightfully unfair, big sister. It's been at least ten!
He sobers a bit and sighs.
Tandred Proudmoore dit: I missed you, Jaina. Kul Tiras suffered in your absence. When father died, no one wanted to understand why it happened. They were just angry it did.
Jaina Proudmoore dit: I feared our people would never accept me back. That there was nothing I could do to prove myself to them. To mother. To you.
Tandred Proudmoore dit: Jaina, our fleet was lost. If you hadn't called us home, we'd never have survived out there. Just like Boralus wasn't going to survive Ashvane.
Tandred Proudmoore dit: I always knew where you stood. Now everyone else does, too.
With the serious and heartfelt topics out of the way, Tandred teases Jaina again to lighten the mood.
Tandred Proudmoore dit: The only question I have is... when did you start sounding like a mainlander?
Jaina Proudmoore dit: (Chuckles) Let's just say Dalaran was a long way from Kul Tiras, and I needed to fit in. I missed you too, Tandred. (Giggles) Even the teasing.
They walk up the steps to the keep together.

Hearthstone[]

  • "Others believe victory requires strategy, and a mastery of power." - Hearthstone cinematic
  • "Always remember that power is a double-edged blade. One side light, the other dark. It calls to you, where you are most desperate; when victory seems worth any sacrifice. There is a price to be paid for such a gift, and many eagerly accept the bargain. The righteous and the meek may recoil at its cost, but they have no vision. Power alone is not to be feared. Fear, instead, those who wield it!" - Knights of the Frozen Throne

Heroes of the Storm trailer[]

Jaina walks through a marketplace, but is constantly interrupted by other Heroes attacking her.

"Peace. It has been my life's work. Through honesty and diplomacy, there is no obstacle... Eh-hm. There is no obstacle we can't overcome. Within each of our hearts lies... lies a yearning for peace. Even in this odd place, I truly believe that each of us can find a way to live in harmony! As I was saying, I am Jaina Proudmoore. We don't need to fight, but if you insist... so be it."

In Hearthstone[]

Modèle:HS-section

  • Jaina is the Modèle:Hs (player character) for the mage class in Hearthstone. Her flavor text reads: "The Kirin Tor's leader is a powerful sorceress. She used to be a lot nicer before the Theramore thing."
  • Winning 1,000 Modèle:Hs or Modèle:Hs games as a mage unlocks the alternate Modèle:Hs hero, whose flavor text reads: "After many years of careful study, Jaina realized that switching to fire spec would save on her heating bill."
  • In the Knights of the Frozen Throne expansion, the nine heroes of Warcraft have been raised as powerful death knights of the Lich King, with Jaina being resurrected as Modèle:Hs. Her flavor text reads: ""Arthas was a spoiled child, playing with toys he could neither control nor understand. Come into the cold. I will show you the true power of the Frozen Throne." Jaina is also the narrator for the expansion's cinematic trailer.

Notes and trivia[]

  • The Kul Tiran song Daughter of the Sea tells the story of Jaina's involvement in Daelin's demise. According to the folk song, it was Daelin himself who, with his dying breath, first called her "Daughter of the Sea".
    • While the moniker did come from her father, it appears to be a childhood name given to her in endearment, rather than one given on his death.[139]
  • Jaina summoned some Playful Water Elementals to play with with the Boralus Youth.
  • Jaina is the narrator of the Battle for Azeroth reveal cinematic.
  • Her private vessel was originally the Wavecutter.[31] She later raised an unnamed Kul Tiran battleship from the sea.
  • Jaina does not share the same accent as the rest of the Kul Tiran, including her family. This is mentioned in one of her on-click voice lines in Battle for Azeroth, saying "Funny, I never even realized I had lost my Kul Tiran accent".
    • This is also referenced by the playable Kul Tiran female for one of her /silly quotes.
    • Despite this, the young Jaina seen in The Nation of Kul Tiras does not have the accent either. On the other hand, young Jaina does during Thros, the Blighted Lands (quest).
  • Jaina is one of the four possibilities for a Time Anomaly summoned by the Tier 18 Raid Set.[140]
  • Jaina is able to differentiate between pictographs from an old version of the orc language.[141]
  • Jaina Proudmoore's impaled body can be seen in the Stormwind Harbor of the Realm of Y'Shaarj.
  • Jaina was born 3 years BDP, making her 36 years old by the time of the Fourth War.
  • Jaina referred to her father Daelin Proudmoore as "Papa".[142] He taught her that it was as much of a mistake to underestimate yourself as to overestimate yourself, and that false modesty is as bad as false pride.[143]
    • On the other hand, Jaina's mother Katherine Proudmoore feels that she forgot to teach Jaina humility or loyalty to her people.[19]
  • Lady Jaina Proudmoore is a skilled practitioner of transmutation magic. She has developed a powerful variation of the popular mass-teleport spell that is capable of moving a significant percentage of her army with minimal effort. This spell helps make her extremely unpredictable on the battlefield.[144]
  • Lady Jaina Proudmoore's Gold Coin can be fished from the WotLK Dalaran fountain.
  • Jaina currently carries the Staff of Antonidas — a gift from her late mentor.[145]
  • Jaina is completely absent from the Varian's death cinematic despite her being present during the fight.
  • Jaina probably previously owned Halion, Staff of Forgotten Love, but it was taken by the Scourge at some point.
  • Jaina was voiced by Carrie Gordon Lowrey in Warcraft III, World of Warcraft, and World of Warcraft: The Burning Crusade, and is now voiced by Laura Bailey[146] for all appearances starting with Wrath of the Lich King.
  • Jaina was planned to die as part of a main story element in an early draft for Warcraft III: Reign of Chaos, but that idea was scrapped as Arthas didn't need any more motivation to chase after Mal'Ganis than he already had. The love story between Jaina and Arthas was also planned to appear in the game, and Jaina may have also been planned to become a banshee, but it was scrapped as it was too similar to the story of Jim Raynor and Sarah Kerrigan from StarCraft. The banshee plot point was instead moved to Sylvanas Windrunner.[147]
  • Both Arthas and Thrall compared Jaina to Taretha Foxton. Kalecgos has compared her to Anveena Teague, at least in physical appearance.
  • Jaina's favorite snacks include sourdough, Sour Goat Cheese[148] and, according to Anduin Wrynn, Dalaran Sharp and sliced apples.[126]
  • In the novel Stormrage, Jaina acted in Varian's nightmare. Varian saw her alongside many shapes of Tiffins and Anduins atop the wall of Stormwind. Her expression was dire, a thing caught between horror and death.
  • Jaina is presented as an Echo in a possible future.
  • In the Frozen Halls, Jaina refers to Frostmourne as "the blade that destroyed our kingdom". This could suggest that she thought of Lordaeron as her kingdom, possibly due to her relationship with Arthas and her involvement in many of Lordaeron's matters.
  • Jaina is a playable character in Heroes of the Storm.
  • Jaina considers Anduin to be her nephew.[149]
  • An image of Lady Jaina Proudmoore can spawn to the mages with Raiment of the Arcanic Conclave.
  • Jaina's drastic personality change gave rise to the largely tongue-in-cheek theory that she is, or was at one point replaced with, one of the nathrezim. Jesse Cox popularized this theory at various BlizzCons and his YouTube series, sparking a lot of ironic (and some earnest) support for it within the community. Evidence ranging from her frequent changes in attitude to plot-convenient inconsistencies with her magical power - some cases as far back as Wrath of the Lich King - has been cited as "proof" that she is a subversive force in the Alliance. The "Jaina is a dreadlord" theory has even received nods from Blizzard; World of Warcraft: Chronicle Volume 2 redirects readers to "Jaina Proudmoore" if they look up "dreadlord" in the index. When outright asked if Jaina is a dreadlord, however, Alex Afrasiabi confirmed that she is not.[150][151] In August of 2017, a "Dreadlord Jaina" skin was added to Heroes of the Storm as part of the Modèle:Hots event. This prompted Ion Hazzikostas to again confirm in an interview that Jaina is not a dreadlord, stating that Heroes of the Storm is not considered canonical and that the skin is simply paying homage to a community meme.[152]
  • Jaina's generic name in Nazjatar is 7th Legion Magus.
  • Jaina is depicted as knowing the Brilliance Aura spell, such as at the Alliance Base during the Battle for Mount Hyjal and during the The Battle For The Undercity quest.
  • A cosplay of Jaina is featured on the cover of Blizzard Cosplay: Tips, Tricks, and Hints.

Alternate timelines[]

A version of Jaina Proudmoore exists in a timeway where history turned out completely different and which was entered by Thrall during the Cataclysm era.[153]

In a timeline where the Old Gods and Deathwing succeed in bringing about the Hour of Twilight, a crazed echo of Jaina lingers in the shattered remains of the Azure Dragonshrine.

During the trial of Garrosh Hellscream, Jaina from another timeway materialized in the Temple of the White Tiger and immediately began attacking Horde members. She was described as a woman with a single golden streak in her white hair, clad in flowing white, purple, and blue, and bearing an ornate staff. Her mouth was set in a hard, angry line, and her eyes glowed pale blue. She was noticed and attacked by Jaina from the main universe. According to Baine, Kairoz selected the most broken and darkest versions. To send them back to their own realities, one was to accept the other self.[149]

In yet another timeline, after the fall of Theramore, Kalecgos and Go'el were unable to stop her as she destroyed Orgrimmar, leading Azeroth to open war. Amongst the known casualties were Jaina herself and almost entirety of the blue dragonflight, leaving only Kalecgos alive but mad.[149]

Gallery[]

World of Warcraft

WoW Icon 16x16.gif Le contenu de cette section est exclusif à World of Warcraft.

Warcraft III

Modèle:WC3R-section

TCG & Minis

Modèle:Tcg-section

Hearthstone

Modèle:Hs-section

Heroes of the Storm

Modèle:Hots-section

Fan art[]

Videos[]

Patch changes[]

  • Battle for AzerothPatch 8.0.1 (2018-07-17) : Model updated.
  • MoP Patch 5.0.4 (2012-08-28) : Model updated.
  • Cataclysm Patch 4.0.3a (2010-11-23) : Updated to level 85.
  • WotLK Patch 3.3.0 (08/12/2009) : Model updated.
  • WotLK Patch 3.0.2 (2008-10-14) : Updated to level 80.
  • TBC Patch 2.1.0 (2007-05-22) : Updated to level 70.

See also[]

  • Major Characters in Icecrown Citadel
  • List of Dustwallow Marsh NPCs
  • Jaina's Signet Ring
  • Jaina's Firestarter
  • Jaina's Radiance
  • Jaina's Locket
  • Jaina's Staff
  • World of Warcraft Trading Card Game cards:
    • Lady Jaina Proudmoore
    • Jaina, Lady of Theramore
    • Jaina, Apprentice of Antonidas
    • TCG card (Assault on Icecrown Citadel)

References[]

  1. Ultimate Visual Guide
  2. Daughter of the Sea
  3. The Characters of Warcraft/Jaina Proudmoore
  4. Wowhead
  5. The Schools of Arcane Magic - Transmutation
  6. Shadows Rising
  7. Jaina Portvaillant : Tides of War', pg. 49
  8. 8,0 et 8,1 {It does tend to sound informal
  9. Lissah Spellwick texte de ragots - "Je considère comme un grand honneur d'assister la Dame Portvaillant dans ses recherches. Elle est le plus puissant mage humain sur Azeroth, vous savez ! "
  10. 10,0 10,1 10,2 10,3 et 10,4 author=Christie Golden
  11. Loreology on Twitter (2014-05-08)
  12. Jaina Portvaillant : Tides of War, chapitre 3, pg. 35 (édition de poche)
  13. Arthas : Rise of the Lich King, pg. 40
  14. Thros, the Blighted Lands (quest)#Stage 2 : Chasing Shadows
  15. Jaina Portvaillant#Boralus patch 8.1 dialogue
  16. 16,0 et 16,1 Cycle de la haine, pg. 123
  17. Blessing of the Tides
  18. Arthas : Rise of the Lich King, chapitre ??
  19. 19,0 19,1 19,2 19,3 et 19,4 'Jaina : Reunion
  20. Arthas : Rise of the Lich King, chapitre 3, pg. 45 (édition de poche)
  21. 21,0 21,1 21,2 21,3 21,4 21,5 21,6 21,7 et 21,8 Arthas : l'ascension du roi-liche
  22. Warcraft III : Reign of Chaos manuel, [[Warcraft III : Reign of Chaos Game Manual#A New Generation|Human History], A New Generation
  23. "Warcraft III : Reign of Chaos" manuel, "Héros et méchants, Jaina Portvaillant
  24. The Warcraft Encyclopedia : Kael'thas Haut-Soleil
  25. Road to Damnation
  26. {Modèle:Ref WoWCV3
  27. Surveiller l'île d'Alcaz
  28. Avertir Bolvar !
  29. Preuve de la trahison
  30. World of Warcraft : The Comic, Issue 6 : Blood
  31. 31,0 et 31,1 World of Warcraft : The Comic, Numéro 7 : Revelations
  32. World of Warcraft : The Comic', Numéro 13 : Flashback
  33. World of Warcraft : The Comic, Numéro 14 : Into the Jaws of Death !
  34. World of Warcraft : The Comic', Numéro 15 : Conflicting Loyalties
  35. 35,0 et 35,1 World of Warcraft : The Comic, Issue 16 : Threat !
  36. 36,0 et 36,1 World of Warcraft : The Comic, Issue 18 : Showdown !
  37. World of Warcraft : The Comic, Issue 17 : Gathering Thunder !
  38. The Comic Volume 4
  39. "Rise of the Horde""
  40. Secrets of Ulduar trailer
  41. Echos des âmes torturées (Alliance)
  42. 42,0 et 42,1 Warcraft : Legends Volume 5, Nightmares
  43. http://www.scrollsoflore.com/forums/showthread.php?t=21125
  44. Jaina Portvaillant : Tides of War, pg. 38
  45. "Jaina Portvaillant : Tides of War", pg 171. "Jaina prit un instant pour remercier la Lumière - et [...]A'dal[...] - pour la sagesse collective de ces hommes et femmes aguerris au combat."
  46. Coeur de l'Alliance
  47. The Kirin Tor (quest)
  48. Le Destin de Dalaran
  49. Insertion
  50. La mission de Darnassus
  51. Darnassus attaqué ?
  52. Traquer les voleurs
  53. Résolution de Jaina
  54. Nulle part où s'enfuir (Dalaran)
  55. Ce qui devait être fait
  56. La tempête se rassemble (Alliance)
  57. Alliés dans l'ombre (Alliance)
  58. Assurer un avenir
  59. Le Lion déchu
  60. Appel du Conseil
  61. Loreology on Twitter (2014-03-14)
  62. Warbringers : Jaina
  63. La bataille pour Lordaeron (Alliance)
  64. L'extraction de Hurlevent
  65. Tides of War (Alliance)
  66. La Nation de Kul Tiras
  67. Fille de la mer (quête)
  68. Fate's End (quest)
  69. Thros, the Blighted Lands (quest)
  70. Siège de Boralus : retour de Lady Ashvane
  71. Une nation unie (quête)
  72. Le calme avant
  73. Vers Anglepoint
  74. Alliés assiégés
  75. Stopper les sapeurs
  76. Livraison express
  77. Le sceptre abyssal]
  78. Le casse du trésor
  79. Reconvertir leur village
  80. La traversée des marais
  81. Prendre la porte de Sang
  82. Celui qui marche dans la lumière
  83. Dame Jaina Portvaillant (tactique)
  84. 84,0 et 84,1 Dead Reckoning
  85. Don't Shoot the Messenger#Notes
  86. Cinématique de la bataille pour Azeroth dans le jeu : Une réunion inattendue
  87. My Brother's Keeper#Notes
  88. Made in Kul Tiras
  89. Lettre du Lord Amiral
  90. Un équipage digne
  91. Bénédiction des marées
  92. Allégeance de Kul Tiras
  93. L'offensive du loup
  94. Envoyer la flotte (Alliance)
  95. Cinématique de la bataille pour Azeroth dans le jeu : Rise of Azshara Now Live - Cinematic (Alliance)
  96. Upheaval (Alliance)
  97. Up Against It (Alliance)
  98. Où la route mène
  99. A Way Home (Alliance)
  100. Scouting the Palace (Alliance)
  101. A Brief Respite
  102. Insight into Our Enemies (Alliance)
  103. Détérioration des connaissances (Alliance)
  104. Voler les secrets des Nagas (Alliance)
  105. Vider la cachette (Alliance)
  106. Friends In Need
  107. Payment in Kind
  108. Sursis d'exécution
  109. Cinématique de la bataille pour Azeroth dans le jeu] : Crossroads
  110. Un trou de boulon
  111. La Lance du Destin
  112. Changing Tides
  113. Le Palais éternel : le Gambit de la Reine (Alliance)
  114. Bataille pour Azeroth dans le jeu : The Negotiation
  115. Strategic Deployment
  116. Reckoning
  117. The Price of Victory
  118. Old Soldier (Alliance)
  119. [... Et en suivant les mers]]
  120. Sens de l'obligation
  121. Un rassemblement de champions (Alliance)
  122. Le prix de la paix
  123. Shadows Rising
  124. L'Oracle
  125. The Founding of Durotar
  126. 126,0 et 126,1 The Shattering : Prelude to Cataclysm
  127. Jaina Portvaillant : Tides of War' ebook, pg. 312 - "Je les utiliserai pour aider l'Alliance. Pour protéger mon peuple. Je ne raserai pas une ville entière, car je ne suis pas Garrosh. Je ne massacrerai pas des civils désarmés, car je ne suis pas Arthas. Je suis mon propre maître."
  128. 2017-11-16, BlizzCon 2017 World of Warcraft Q&A Panel Transcript. Blizzplanet", récupéré le 2017-11-19
  129. 2017-11-05, THE POWERFUL WOMEN OF WARCRAFT VOICE ACTOR PANEL. Blizzpro, récupéré le 2017-11-19
  130. Alex Afrasiabi on Twitter
  131. Before the Storm, chapter 1
  132. Jaina: Reunion, pg. 3
  133. 'Alliance & Horde Compendium, pg. 63
  134. Alliance & Horde Compendium, pg. 55
  135. Alliance & Horde Compendium, pg. 55
  136. Warcraft : The Roleplaying Game
  137. {It does tend to sound informal
  138. 138,0 et 138,1 {It does tend to sound informal
  139. The Nation of Kul Tiras
  140. Spell
  141. Cycle of Hatred, chapter 3
  142. Jaina Proudmoore: Tides of War, pg. 232
  143. Arthas: Rise of the Lich King, pg. 92
  144. The Schools of Arcane Magic - Transmutation
  145. Cycle of Hatred
  146. Video Games: Jaina Proudmoore
  147. Pretzel Lectern: Behind WarCraft III: An Interview with Campaign Designer David Fried (2016-05-25). Consulté le 2016-06-24.
  148. World of Warcraft: The Official Cookbook, pg. ??
  149. 149,0 149,1 et 149,2 War Crimes
  150. BlizzCon 2015 Q&A (2015-11-07): "Jaina is not a Dreadlord."
  151. https://www.youtube.com/watch?v=hhTTY4-5E1s&t=3543
  152. Medievaldragon 2017-08-22. Gamescom 2017 World of Warcraft: Legion Patch 7.3 Interview - Page 2 - BlizzPlanet. Consulté le 2017-09-01. “Jaina is not a dreadlord. Heroes of the Storm, much like Hearthstone in many ways, is not canon when it comes to the lore of World of Warcraft. I know. Our good friend, Jessie Cox, is a source of great and enduring meme**, and paying a homage to memes is a wonderful thing to do with skins, especially in other games, but maybe we will hear more from Jaina in the future, but she is not a dreadlord.
  153. Thrall: Twilight of the Aspects

External links[]

Jaina Proudmoore Generic name
Modèle:Elinks-NPCsearch
Prédécesseur :
None,
Theramore founded
Position :
Ruler of Theramore
Successeur :
None,
Theramore destroyed
Prédécesseur :
Rhonin
Position :
Leader of the Kirin Tor and Ruler of Dalaran
Successeur :
Khadgar
Prédécesseur :
Katherine Proudmoore
Position :
Lord Admiral of Kul Tiras
Successeur :
Incumbent

Modèle:Grand Alliance fr:Jaina Portvaillant

Advertisement