Wowpedia
Advertisement
Humain
Cariel Roame.png
Faction/AffiliationAlliance, Kirin Tor, Chevaliers de la Main d'Argent, Croisade d'Argent, Croisade Écarlate, Marteau du Crépuscule (Forces des Dieux très anciens)
Classes de personnageWoW Icon 16x16.gif Chevalier de la mort, Druide, Chasseur, Mage, Moine, Paladin, Prêtre, Voleur, Chaman, Démoniste, Guerrier

Archer, Archimage, Acolyte, Assassin, Bandit, Barbare, Maitre des Bêtes, Berserker, Brigand, Boucanier, Captaine, Chapelain, Clerc, Commoner, Conjureur, Emissaire, Fauconnier, Gladiateur, Hydromancien, Infiltré, Chevalier, Militaire, Necromancien, Scout, Soldat, Sorcier, Templier

The RPG Icon 16x36.png Chasseur de démon, Fusilier
Capitale racialeAlliance Hurlevent
Alliance Boralus
Alliance Stromgarde
Neutral Dalaran
Chef(s)Alliance IconSmall AnduinKing.gif Anduin Wrynn
Alliance IconSmall Genn.gif Genn Grisetete
Alliance IconSmall Jaina3.gif Jaina Portvaillant
Alliance IconSmall Danath.gif Danath Trollemort
Alliance IconSmall Khadgar.gif Khadgar
Monture racialeCheval, griffon
Monde d'origineAzeroth
Zone(s)Azeroth, Outreterre, Draenor Alternatif
Langue(s) principale(s)Commun, Nain, Thalassien, Gnome, Zandali, Orc
Esarus thar no'Darador' - Par le sang et l'honneur, nous servons

Les humains (collectivement appelés humanité) sont une espèce originaire du monde d'Azeroth. Des découvertes récentes ont montrés que les humains descendent des vrykuls barbares du Norfendre. Les premiers humains étaient principalement un peuple dispersé et tribal pendant plusieurs millénaires, jusqu'à ce que la force croissante de l'empire des trolls force leur unification stratégique. Ainsi la nation d'Arathor fut formée, avec sa capitale, la cité-état de Strom.

Après plusieurs siècles de paix, cependant, les cités-états de plus en plus prospères et indépendantes d'Arathor se sont divisées en royaumes distincts : Gilnéas à l'ouest, Alterac, Dalaran et Lordaeron au nord-ouest, Kul Tiras au sud-ouest et Hurlevent à l'extrême sud. Strom lui-même a été rebaptisé Stromgarde et est resté un royaume considérablement puissant.

Mais le désastre a frappé lorsque la Horde orc est apparue sur Azeroth, réduisant Hurlevent en ruines pendant la Première Guerre entre les orcs et les humains. Les survivants de la ville, dont le jeune prince Varian Wrynn, s'enfuirent à Lordaeron, où les dirigeants des sept royaumes décidèrent de s'unifier à nouveau dans l'Alliance de Lordaeron. Réunis, ils réussirent à vaincre la Horde pendant la Seconde Guerre.

Cependant, les tensions se sont accrues entre les royaumes, car les coûts de maintien de l'Alliance ont augmentés beaucoup plus que prévu à l'origine. Ne voulant pas payer les impôts, les chefs de Gilnéas et de Stromgarde ont choisis de retirer leurs royaumes suite à la scission de l'Alliance à la suite de la libération des orcs des camps d'internement. Un autre désastre est survenu lorsque le royaume de Lordaeron a été décimé par une mystérieuse peste qui a tué des milliers d'humains et les a ressuscités en serviteurs morts-vivants du roi-liche. Même le prince de Lordaeron, Arthas Menethil, a été manipulé par le roi-liche, ce qui a conduit Arthas à tuer son propre père et à se rendre au Norfendre, où il a fusionné avec son maître. Pendant les cinq années suivantes, le roi-liche resta au Norfendre, complotant et constituant ses armées.

Mais le déclenchement du fléau de la non-mort n'était que la préparation d'une invasion par la démoniaque Légion ardente, qui cherchait depuis longtemps à détruire toute vie sur Azeroth. Lorsque la Légion a frappé, les humains se sont regroupés avec d'autres races et ont remporté une victoire coûteuse pendant la Troisième Guerre. Récemment, des membres de la Horde et de l'Alliance ont lancés des campagnes au Norfendre, et leurs efforts ont aboutis à la défaite du roi-liche.

Depuis la chute de Lordaeron, le royaume de Hurlevent est devenu le bastion le plus puissant de l'humanité et la force la plus puissante de l'Alliance désormais multiraciale. Dirigés par le roi Anduin Wrynn, les habitants de Hurlevent s'en tiennent aux principes d'honneur et de justice alors qu'ils défendent leurs colonies et leurs familles. Bien que les humains fassent partie des races les plus jeunes d'Azeroth, ils ont fait face à de nombreux défis avec courage et résilience. Leur capacité continue à s'adapter et à se reconstruire en a fait une force vitale dans un monde en constante évolution.

Histoire[]

L'apparition de l'humanité[]

Un couple de vrykul avec l'un de leurs enfants "maudits".

Les humains sont les descendants des vrykuls, une race de géants qui vénéraient leurs créateurs, les Titans, comme des dieux. Il y a environ 15 000

ans, les vrykuls du clan écorche-dragon croyaient que leurs dieux les avaient "abandonnés" car leur progéniture naissait avec des caractéristiques physiques anormales : les nourrissons étaient plus petits et bien plus faibles. Le roi Ymiron a ordonné que tous ces enfants soient tués : la sentence pour ceux qui n'obéiraient pas était la mort. Un vrykul du nom de Skadi l'Impitoyable, dans un véritable acte de dépravation, a gagné son titre en traquant sans relâche les familles récalcitrantes. Malgré les risques cependant, tous les parents n'ont pas obéi à cet ordre et ont plutôt caché leurs enfants pour qu'ils grandissent loin du Norfendre. Les légendes disent que c'est Tyr, l'un des Gardiens, qui a amené les humains dans leur nouvelle maison, bien que les vrykuls y aient en fait envoyé leur progéniture à l'emplacement de la tombe de Tyr. Quoi qu'il en soit, sa légende et son symbole inspireraient les humains pour toujours.

La jeune race humaine a lutté pour survivre en utilisant les réserves limitées que lui avaient fournies ses parents vrykuls, qui les avaient abandonnés. Ils ont parfois pris l'habitude de se rassembler autour d'un feu tout en essayant de lire des parchemins racontant les histoires des héros et des dirigeants anciens – des histoires de la civilisation qui avait chassé ces créatures. L'un de ces parchemins parlait d'un grand chef, un modèle d'ordre et de justice, qui a sacrifié sa main droite dans un combat contre un mal insondable. Bien que le héros en question eut l'occasion de se soigner, il a plutôt choisi de la remplacer par un poing fermé en argent. De cette façon, le héros a fait comprendre à ceux qui l'ont suivi que le véritable ordre et la justice ne peuvent être accomplis que par le sacrifice personnel. Ce héros, qui s'est glissé dans la mémoire il y a longtemps, s'appelait Tyr.

Taran Zhu a émis l'hypothèse que les humains et peut-être même certains Zandalari auraient pu se ranger du côté des Pandarens durant la rébellion pandaren il y a 12 000 ans.

Premières sociétés[]

Les humains ont commencé à se rassembler et à former des tribus, occupant les terres qui seraient plus tard connues sous le nom de Lordaeron, au nord des Royaumes de l'Est. Parmi les tribus connues se trouvaient les Arathi, les Alteraci et les adeptes de Lordain, chacunes avec sa propre culture. Pas encore introduits à la Lumière divine ou à la puissance des arcanes, ils avaient des systèmes de croyances primitifs qui incorporaient une simple magie de la nature, pratiquant des formes grossières de druidisme et de chamanisme.

Comme le dernier vrykul de la garde de Tyr mourut de vieillesse, l'ordre introduisit des membres humains dans ses rangs.

L’ascension et la chute de l'Empire Arathor[]

Les mages humains déversant toute leur force de frappe magique sur les armées trolles.

Les humains ont commencés à devenir importants dans l'histoire d'Azeroth pendant la guerre des trolls il y a 2 800 ans. Craignant que les trolls de la forêt ne deviennent une trop grande menace, la tribu humaine Arathi s'est lancée dans une campagne pour conquérir ses rivaux par le combat et la politique. En offrant l'égalité et la paix aux peuples qu'ils ont conquis, les Arathi ont pu former une nation puissante, Arathor. La capitale de Strom a été construite et les humains de la région qui deviendrait plus tard Lordaeron prospérèrent sous sa protection.

Les hauts elfes de Quel'Thalas, quant à eux, étaient en guerre ouverte contre les trolls. Au bord de la défaite, ils envoyèrent des ambassadeurs à Strom pour demander l'aide du roi humain, Thoradin. En échange de leur soutien, les elfes acceptèrent d'instruire une centaine d'humains à l'utilisation de la magie. Avec l'aide des hauts elfes, les humains ont appris la magie et ont menés une guerre acharnée contre les trolls qui s'étendaient autrefois sur toute la longueur des royaumes de l'Est. Finalement, l'humanité a gagné contre les trolls et ils ont vécurent en paix pendant plusieurs siècles.Cependant, les cités-états de plus en plus prospères et indépendantes d'Arathor ont déclaré plus tard leur indépendance; se divisant en royaumes séparés : Gilnéas à l'ouest, Alterac, Dalaran et Lordaeron au nord-ouest, Kul Tiras au sud-ouest et Hurlevent à l'extrême sud. Strom lui-même a été rebaptisé Stromgarde et est resté un royaume considérablement puissant.

L'Alliance de Lordaeron[]

Des millénaires plus tard, le désastre a frappé lorsque la Horde orque est apparue sur Azeroth, réduisant Hurlevent en ruines pendant la Première Guerre entre les orcs et les humains.Les survivants de la ville, dont le jeune prince Varian Wrynn, s'enfuirent à Lordaeron, où les dirigeants des sept royaumes décidèrent de s'unifier à nouveau dans l'Alliance de Lordaeron. Réunis, ils réussirent à vaincre la Horde pendant la Seconde Guerre.

Les dirigeants des sept royaumes humains et les représentants de Khaz Modan et Quel'Thalas se réunissent pour former l'Alliance de Lordaeron.

Cependant, les tensions se sont accrues entre les royaumes, car les coûts de maintien de l'Alliance et de ses troupes ont augmentés beaucoup plus que prévu à l'origine. Ne voulant pas payer les impôts, les rois de Gilnéas et de Stromgarde choisirent de retirer leurs royaumes suite à la libération des orcs des camps d'internement.Au moment de la Troisième Guerre, la plupart des mages humains et hauts elfes se sont inclinés devant la souveraineté de Dalaran et du Kirin Tor.Un autre désastre est survenu lorsque le royaume de Lordaeron a été décimé par une mystérieuse peste qui a tué des milliers d'humains et les a ressuscités en serviteurs morts-vivants du roi-liche. Même le prince de Lordaeron, Arthas Menethil, a été manipulé par le roi-liche, conduisant Arthas à tuer son propre père et à diriger le Fléau pour éradiquer l'humanité dans son royaume.Finalement, Arthas se rendit au Norfendre, où il fusionna avec son maître. Pendant les cinq années suivantes, le roi-liche resta au Norfendre, complotant et constituant ses armées.

Les restes de l'Alliance à Lordaeron se sont regroupés pour former la résistance de l'Alliance afin de reprendre leurs terres perdues. Sous le commandement du Grand Maréchal Garithos, la résistance de l'Alliance a réussi à reprendre Dalaran.Cependant, la dure direction fanatique de Garithos a forcé les elfes de sang à déserter son armée et quelque temps plus tard, la résistance de l'Alliance était contrôlée mentalement par les Insurgés du Seigneur de l'effroi. La résistance de l'Alliance a été libérée de l'influence des seigneurs de l'effroi par les forces de Sylvanas Coursevent (plus tard connu sous le nom des Réprouvés)et ensemble, ils ont travaillés pour abattre le dernier seigneur de l'effroi, Balnazzar, et reprendre les ruines de Lordaeron. Au lieu de quitter Lordaeron comme Sylvanas l'avait promis, Sylvanas trahit Garithos et le fit tuer, lui et ses hommes ; prenant ainsi les Ruines de Lordaeron pour elle-même.

Après la troisième guerre[]

La cité de Hurlevent est devenu l'un des derniers bastions de la civilisation humaine.

Avec la récente invasion de la Légion ardente, qui a laissé le nord du royaume de Lordaeron en ruines, Hurlevent est désormais le bastion le plus puissant de la civilisation humaine. Depuis lors, l'Alliance a été réorganisée et a gagné de nouveaux alliés au cours des années suivantes, les humains de Hurlevent étant résolus à maintenir l'honneur et la puissance de l'humanité. Suivant les exemples héroïques du légendaire Sir Lothar et du roi Llane, les chevaliers et guerriers de Hurlevent sont considérés comme les guerriers les plus féroces et les plus courageux du pays.

Malgré les pertes dévastatrices de la Troisième Guerre, l'humanité a toujours prospéré dans la plupart des royaumes humains restants. Même à Lordaeron, qui a subi le plus gros de la dévastation, il y avait encore des poches d'humanité qui se battaient pour récupérer leurs terres perdues. Cependant, certains de ces humains sont entrés en conflit avec les Réprouvés, qu'ils considéraient comme des hérésies. De nombreux humains considèrent les morts-vivants comme offensants pour leur mode de vie, tandis que d'autres les soupçonnent encore d'être des agents du Fléau.Le fait que les Réprouvés aient uni leurs forces à celles de la Horde, un ennemi de longue date de l'Alliance, et que les fanatiques humains de Lordaeron, tels que la Croisade écarlate, soient devenus obsédés par l'éradication des morts-vivants et la reconquête de leur patrie n'arrangeaient rien.

La principale menace pour les humains autre que le Fléau était les Réprouvés, qui poursuivaient leurs tentatives d'expansion vers le sud des clairières de Tirisfal jusqu'à Arathi. Cependant, la présence humaine dans la région est restée forte avec les restes de Lordaeron et de Stromgarde, faisant de la région d'Hillsbrad l'un des principaux champs de bataille d'Azeroth.

Les Chevaliers de la Main d'Argent à Lordaeron, sous le commandement de Saidan Dathrohan et d'Alexandros Mograine, qui brandissait le Porte-cendres, tentèrent de reprendre les Maleterres aux morts-vivants. Bien qu'ils aient trouvés un certain succès, l'ordre connut un grand déclin après que le généralissime Mograine soit tombé aux mains du Fléau. L'ordre sacré a commencé à changer. Certains membres ont quittés la Main d'Argent pour former la Croisade Ecarlate et sont devenus plus fanatiques dans leurs méthodes de destruction de tous les morts-vivants, ainsi que dans le mépris de toutes les races non humaines. D'autres paladins, dégoûtés par le fanatisme des croisés écarlates, formèrent l'Aube d'argent, qui adopta une approche moins extrême et accepta des membres de toutes les races d'Azeroth dans leurs rangs.

[./https://wowpedia.fandom.com/wiki/Alexandros_Mograine Alexandros Mograine] combattant le fléau.

Un jour, le roi Varian Wrynn disparut alors qu'il se rendait à une réunion diplomatique secrète. Pendant l'absence du roi, Anduin Wrynn a été couronné roi, bien que le pouvoir réel soit resté entre les mains du régent Bolvar Fordragon jusqu'à ce que Varian soit de retour ou qu'Anduin atteigne l'âge de l'ascension. Le royaume de Hurlevent a été maintenu dans un état de chaos et de troubles politiques en raison de la corruption créée par Katrana Prestor et la Maison des Nobles. Les villes de Sombre-Comté, Comté du Lac, Comté de l'or, Austrivage et (dans une moindre mesure) le port de Menethil - qui sont toutes sous la protection et le leadership d'Hurlevent - ont dû compter davantage sur leur propre milice locale pour repousser les menaces locales tandis que les hauts dignitaires de l'Alliance étaient dans le désarroi.

Sous la direction vigilante de la jeune mage Jaina Portvaillant, anciennement de Kul Tiras, l'expédition humaine qui a fui la destruction de Lordaeron s'est associée aux elfes de la nuit et à la Horde afin de vaincre le démon Archimonde et bannir la Légion ardente pendant la Troisième Guerre. Par la suite, l'expédition a établi une nouvelle base en Kalimdor appelée Theramore, qui est devenue un membre éminent de l'Alliance et a gardé des liens étroits avec la capitale. Jaina Portvaillant espérait mener Theramore vers un avenir prospère et aider à réunir à nouveau les lointains royaumes humains. La nation marchande de Kul Tiras a quitté l'Alliance après que leurs demandes de venger la mort de l'amiral suprême Daelin Portvaillant soit restée sans réponse. Les habitants de Kul Tiras se sont furieusement isolés du reste de l'Alliance, mais n'étaient pas en colère contre tous les dirigeants de cette dernière. Au lieu de cela, ils nourrissaient une haine amère uniquement envers Jaina Portvaillant pour avoir trahi sa famille et avoir permis à la Horde d'abattre son père.La cité-État de Dalaran, avec ses puissants mages, a conservé un certain contrôle sur Hillsbrad et la forêt des Pins argentés, mais s'est principalement isolée derrière un vaste dôme magique autour du cœur de leur ville. Il restait également une enclave humaine dans les hautes terres d'Arathi, les vestiges du royaume de Stromgarde. Après l'assassinat de Thoras Trollemort, Stromgarde a été envahie par le Syndicat, les trolls des forêts et les ogres. La Horde s'est également établie dans les terres contestées et se bat pour les ressources du bassin d'Arathi. Les restes de Stromgarde ont rejoint l'Alliance afin de débarrasser son royaume des intrus et de restaurer le royaume à son ancienne gloire. La rumeur disait que le royaume autrefois allié de Gilnéas était toujours florissant et peuplé d'humains, mais aucun mot n'a été entendu d'eux depuis des années. Eux aussi se sont isolés du monde après s'être barricadés derrière le mur de Grisetete.

Burning Crusade[]

TBC Le contenu de cette section est exclusif à The Burning Crusade.

Le bastion de l'Honneur, base des opérations des fils de Lothar en Outreterre.

Les forces humaines de Hurlevent et du reste de l'Alliance ont travaillés ensemble pour repousser une invasion surprise en provenance du Portail des Ténèbres ré-ouvert aux côtés des forces de la Horde et de l'Aube d'Argent. Après que les forces combinées d'Azeroth aient traversé la Porte des

Ténèbres et pénétré dans le monde brisé de l'Outreterre, les forces de l'Alliance ont été surprises de trouver les survivants de l'Expédition de l'Alliance, toujours en alerte des années après la fermeture du portail et leur mort présumée. Basés dans leur forteresse vieille de plusieurs décennies et se faisant appeler les Fils de Lothar, ces survivants ont été rejoints par les armées de Hurlevent et de Forgefer. Parmi ces survivants se trouvait l'humain héroïque, Danath Trollemort, qui a été profondément affligé lorsqu'il a entendu parler du sort de Lordaeron, et a juré de revenir un jour pour redonner à sa Stromgarde natale son ancienne gloire.

Wrath of the Lich King[]

WotLK Le contenu de cette section est exclusif à Wrath of the Lich King.

L'appel de la Croisade.

Avec la libération du royaume de Hurlevent de l'emprise d'Onyxia grâce aux efforts de nombreux héros de l'Alliance, le roi Varian Wrynn a retrouvé son trône légitime et a rétabli l'ordre sur ses terres. Le roi Wrynn supervisa Hurlevent avec le soutien de la Maison des Nobles. La paix nouvellement trouvée par l'humanité ne durera pas longtemps. Peu de temps après l'arrêt de la démoniaque Légion Ardente au Puits de soleil, une menace ancienne et

familière a émergé. Répandant une fois de plus son horrible fléau à travers des céréales contaminées, le Fléau mort-vivant, dirigé par le tyran roi-liche, dirigea son regard vers l'humanité, infiltrant des caisses infectées dans la Baie du butin et les laissant être expédié dans tout Azeroth. Cette nouvelle invasion a abouti à des attaques contre les villages humains d'Austrivage et de Comté de l'Or, et finalement, par une attaque audacieuse contre Hurlevent elle-même. Le moment de venger le royaume humain déchu de Lordaeron était arrivé. Sachant que la menace du Fléau était aussi réelle que pendant la Troisième Guerre, les chefs humains Varian Wrynn, Jaina Portvaillant, Tirion Fordring et Rhonin ont menés un assaut sur la patrie gelée du Fléau. Les forces de l'Alliance ont attaqués les forces du roi-liche de la toundra boréale et du fjord hurlant, se frayant finalement un chemin vers Angrathar, le portail du courroux et paralysant la nécropole du Fléau de Naxxramas. La tragédie a cependant frappé l'Alliance lors de la bataille du portail du courroux. Alors que le commandant de l'Alliance, Bolvar Fordragon, se moquait du traître Arthas Menethil, un groupe de militants réprouvés est apparu en amont, dirigé par le Grand apothicaire Putrescin, et a lancé des barils de peste sur les armées de l'Alliance et de la Horde, entraînant la mort apparente de Bolvar et celle de centaines d'humains.

Enragé par cette apparente trahison, Varian Wrynn envoya Jaina Portvaillant pour obtenir une explication de la Horde. Lors d'une réunion à Orgrimmar, Jaina apprit l'existence d'un soulèvement dans Fossoyeuse, au cours duquel la présence de la Horde avait été expulsée par un groupe de réprouvés renégat dirigé par le seigneur de l'effroi Varimathras et Putrescin. Voyant une opportunité de récupérer la Capitale pour l'Alliance et de traduire l'apothicaire en justice, Varian Wrynn lança un assaut complet contre Fossoyeuse. Les forces de l'Alliance se sont battues jusqu'à l'Apothicarium et ont décapités Putrescin. Cependant, dans le même temps, Varian Wrynn, chagriné par la perte de Bolvar Fordragon, enragé par la preuve des sinistres plans des Réprouvés et le statut de la capitale autrefois glorieuse de Lordaeron, s'en prend à Thrall et échange des coups avec lui avant d'être téléporté à Hurlevent par Jaina Portvaillant.

Pendant ce temps, Tirion Fordring et Rhonin ont établis leurs propres présences en Norfendre, avec la nouvelle Croisade d'Argent, combattant le Fléau dans la Couronne de Glace et Zul'Drak. Rhonin et le Kirin Tor ont établi un camp dans la forêt du Chant de cristal, faisant léviter toute la ville de Dalaran pour combattre dans la guerre du Nexus. Jaina Portvaillant, cherchant à affronter son ancien amant Arthas, a mené son propre assaut contre la citadelle de la Couronne de glace à travers les salles gelées.

Finalement, la Croisade d'Argent a percé la citadelle de la Couronne de glace et, avec ses champions, a combattu le roi-liche au trône de glace.Aprés une longue bataille, Deuillegivre fut brisée et Arthas tué. Les humains, après avoir tant perdu contre le Fléau, ont finalement triomphés contre le roi-liche.

Cependant, à la mort d'Arthas, le fantôme de Terenas Menethil est apparu et a averti Tirion que bien qu'Arthas soit mort, quelqu'un devait assumer le rôle de roi-liche, pour garder les morts-vivants sous contrôle. Alors que Tirion envisageait de jouer le rôle lui-même, il a été interrompu par Bolvar Fordragon, fortement déformé et mort, qui avait en fait été fait prisonnier par le roi-liche après la bataille d'Angrathar. Sur l'insistance de Bolvar, Tirion Fordring a couronné Bolvar Fordragon le nouveau roi-liche. Alors que la voix de Bolvar se transformait en celle du roi-liche, il avertit Tirion et ses alliés de partir et de ne jamais revenir.

Cataclysm[]

Bien que les fiers humains de Hurlevent aient mené l'Alliance à la victoire contre e redoutable roi-liche, le coût immense de la campagne du Norfendre s'est avéré inattendu. Certains humains de Hurlevent ont été taxés au point de faire faillite. Beaucoup se sont retrouvés sans travail et sans domicile, en particulier après l'attaque audacieuse de Hurlevent par l'Aspect Dragon corrompu, Aile de mort. Ces foules de sans-abri se rassemblèrent à la Marche de l'Ouest, où ils contribueraient à la résurgence d'une nouvelle Confrérie défias.

Pendant ce temps, le royaume humain de Gilnéas, isolé depuis la troisième guerre par le mur de Grisetete, a été soudainement projeté dans le monde plus vaste d'Azeroth lorsque le terrible cataclysme qui a déchiré le monde est apparu. De plus, le royaume a souffert d'une mystérieuse malédiction peu de temps après s'être enfermé, qui a transformé les humains normaux en Worgens féroces et sauvages. Ceci, combiné à une invasion inattendue des Réprouvés, a forcé les humains de Gilneas à revenir dans l'Alliance.

La Croisade d'Argent a repris son travail pour éradiquer la présence désormais affaiblie du Fléau à Lordaeron, prenant le contrôle de la plupart des Maleterres et travaillant aux côtés de leurs alliés du Cercle cénarien pour reprendre la terre aux morts-vivants. Les humains de l'Alliance, à cause des manipulations du Marteau du Crépuscule et aux ambitions du nouveau chef de guerre de la Horde, Garrosh, sont désormais impliqués dans un nouveau conflit avec leur éternel ennemi. Les humains sont actuellement principalement stationnés dans les Tarides du Sud, frappant les positions stratégiques de la Horde, et à Gilneas, où la 7e Légion se bat pour reprendre la ville aux Réprouvés.

Mists of Pandaria[]

Dans le scénario de la chute de Theramore, l'île de Theramore est détruite par la Horde, et les chefs de l'Alliance, indignés par cette affaire, se consacrent complètement à la guerre. Pendant le conflit, l'ancien continent de Pandarie a été découvert. Alors que l'Alliance et la Horde se précipitaient pour revendiquer les richesses de la nouvelle terre, leur présence a réveillé d'anciens maux - les sha.

Au cours de la guerre, il a été découvert que le chef de guerre avait essayé d'exploiter le sha pour alimenter sa machine de guerre. La découverte de la complicité de certains membres des Saccages-soleil a conduit à la Purge de Dalaran, dans laquelle la magocratie s'est réalignée avec l'Alliance. À travers les Épreuves du Haut Roi, Varian Wrynn a cimenté l'emprise de l'humanité sur l'Alliance, renforçant les liens entre ses races tandis que la Horde sous Garrosh Hurlenfer éclatait en rébellion. Lorsque Hurlenfer dans sa conduite imprudente a déterré le Cœur d'Y'Shaarj et souillé le val sacré de l'Éternel printemps, l'Alliance a mené une attaque avec les rebelles de la Horde pour traduire le chef de guerre en justice. Reconnaissant que certains membres de la Horde avaient préservés leur honneur, Varian a épargné à la Horde le démantèlement.

Warlords of Draenor[]

WoD Le contenu de cette section est exclusif à Warlords of Draenor.

Lorsque Garrosh Hurlenfer a échappé à sa peine avec l'aide du dragon de bronze renégat Kairozdormu, il s'est enfui dans une chronologie alternative sur Draenor. Apportant aux orcs de nouvelles technologies, il a joué un rôle déterminant dans la création de la Horde de Fer, qui s'est rapidement affairé à envahir Azeroth par la Porte des Ténèbres et a dévasté le Donjon de la Garde du Néant.

Le sorcier Khadgar revint pour diriger les opérations de l'Alliance et de la Horde contre la Horde de Fer. Hurlevent envoya ses propres héros à travers la Porte des Ténèbres pour protéger Azeroth d'une autre invasion orque, après que Maraad ait convaincu Varian de la nécessité de combattre l'ennemi sur son terrain en détaillant les forces des seigneurs de guerre à la tête de la Horde de Fer. L'amiral Taylor a établi une garnison aux flèches d'Arak, mais a été poignardé dans le dos par son subordonné Ephial. Une autre base a été construite à Ashran, à partir de laquelle un conflit contre la Horde sur la possession d'artefacts a été mené.

Les humains, ainsi que le reste de l'Alliance, ont aidé le peuple libre de Draenor à résister à la Horde de Fer et ont réussi à vaincre Gul'dan et ses maîtres démoniaques avant qu'ils ne puissent corrompre ce Draenor comme ils l'avaient fait dans la chronologie principale. Cependant, le danger pour Azeroth n'a pas été écarté.

Legion[]

Legion Le contenu de cette section est exclusif à Legion.

Après son échec sur Draenor, Gul'dan a été amené dans l'actuel Azeroth et a poursuivi son plan pour libérer à nouveau la Légion ardente. Traqué par Khadgar, il atteignit les Îles Brisées et le Tombeau de Sargeras, où il déchaîna la Tempête gangrenée et créa un grand portail qui permit à la Légion de lancer sa plus grande invasion depuis la Guerre des Anciens. Khadgar s'est envolé pour Hurlevent pour donner des avertissements et mobiliser à nouveau les défenseurs d'Azeroth.

Lors de la bataille pour le rivage Brisé, l'humanité perdit deux de ses plus grands héros : le généralissime Tirion Fordring a été fait prisonnier et a finalement péri, et Varian Wrynn a été exécuté par Gul'dan alors qu'il défendait la retraite de ses forces après que la Horde ait retiré les siennes. Après de nombreuses pertes. Anduin Wrynn a été couronné en tant que nouveau Haut Roi et contraint de mener l'Alliance à la guerre. Pendant ce temps, Dalaran a de nouveau assumé la neutralité en raison des exhortations de Khadgar, ce qui a amené Jaina à quitter le Conseil des Six avec dégoût. Anduin finit par se rendre la ou son père perdit la vie, réfléchissant sur sa nouvelle condition, avant de prendre l'épée de son père.

Les forces de la Légion ne se limitaient pas au champ de bataille. Un infiltré démoniaque, le nathrezim Detheroc, s'était fait passer pour Mathias Shaw et avait pris le contrôle du SI:7 et l'avait utilisé pour inciter Anduin à entrer en guerre contre la Horde. Des cultistes des Bois de la Pénombre connus sous le nom du culte de la Main voilée ont également tentés de perturber l'équilibre du Royaume. Contre ces menaces s'élevaient différents ordres de classe qui maintenaient ces menaces. Les efforts combinés de ces groupes mènent à la défaite finale de la Légion et à l'emprisonnement du Titan Noir.

Dans un dernier acte de dépit, Sargeras plongea son épée dans Silithus. Alors qu'Anduin Wrynn tenait un discours commémoratif au Repos du Lion, le SI:7 l'informa de l'activité de la Horde près de l'endroit ou l'épée s'était enfoncée et d'un métal étrange qui avait émergé du sol.

Battle of Azeroth[]

Battle for Azeroth Cette section concerne du contenu lié à l'extension Battle for Azeroth.

En réponse à l'incendie de Teldrassil, l'Alliance a riposté en attaquant Fossoyeuse pendant la bataille de Lordaeron. Les deux conflits ont ravivés la guerre entre l'Alliance et la Horde, alors qu'ils se battaient pour Azeroth et l'Azérite proliférant de leur monde mourant.

Après avoir découvert que la Horde prévoyait de recruter l'Empire Zandalari dans ses rangs, l'Alliance savait qu'elle aurait besoin de nouveaux alliés pour égaler la force de la Horde. Jaina Portvaillant a proposé de diriger une mission diplomatique auprès de son ex-patrie, Kul Tiras, pour l'intégrer dans l'Alliance. La puissante marine de Kul Tiras serait un atout formidable pour l'Alliance, mais Anduin devait prouver la valeur de sa faction aux maisons dirigeantes de Kul Tiras afin de gagner l'allégeance de la nation maritime. Kul Tiras a gravement dégénéré à l'époque contemporaine ; elle fut en proie au crime, à la piraterie, à la corruption, à la disparition de sa flotte, aux incursions drust, à l'étrange comportement des eaugures, à une guerre civile en plein essor, et pour aggraver leurs problèmes, la Horde qui avait récemment attaqué Brennadam et envahi la vallée Chantorage.

Après avoir réconcilié la famille Portvaillant séparée et stabilisé les territoires troublés de Kul Tiras, l'Alliance avait une fois de plus regagné la confiance des Kul Tirans et unifié cette nation exilée. Corsandre a secrètement comploté pour usurper le règne de Katherine Portvaillant sur le royaume insulaire, mais sa tentative a finalement été contrecarrée par les aventuriers de l'Alliance.Le succès de Dame Jaina Portvaillant à déjouer le coup d'État de la Maison Corsandre et à récupérer la flotte manquante de Kul Tiras avait également restauré la confiance dans le leadership des Portvaillant.Elle fut ensuite nommée Amiral Suprême. Face à la menace de la Horde, Kul Tiras rejoignit donc l'Alliance. Les Kul Tirans ont ensuite riposté contre la Horde en rejoignant l'Alliance lors de leur invasion de Zuldazar. La région ouest des Hautes-terres d'Arathi devint un front de guerre entre l'Alliance et la Horde alors qu'elles se battent pour Stromgarde.

Humains célèbres[]

Nom Role Affiliation Statut Localisation
Neutral IconSmall Thoradin.gif Thoradin Fondateur et roi de l'empire arathorien Arathor Décédé Inconnue
Neutral IconSmall Human Male.gif Barathen 'Adamant' Wrynn Ancien roi de Hurlevent Royaume de Hurlevent Décédé Inconnu
Neutral IconSmall Llane.gif Llane Wrynn I Ancien roi de Hurlevent Royaume de Hurlevent Décédé Variables
Alliance IconSmall Varian.gif Varian Wrynn Ancien roi de Hurlevent et ancien Haut-Roi de l'Alliance Alliance, Royaume de Hurlevent Décédé Variable
Alliance IconSmall AnduinKing.gif Anduin Wrynn Roi de Hurlevent; Haut-Roi de l'Alliance Alliance, Royaume de Hurlevent Décédé Variable
Alliance IconSmall Lothar.gif Anduin Lothar Chevalier champion de Hurlevent. Commandant suprème des armées de Lordaeron Alliance de Lordaeron Décédé Inconnu
Alliance IconSmall Turalyon.gif Turalyon Régent de Hurlevent, Grand exarque de l'armée de la Lumière,Seigneur commandant de l'Alliance, anciennement général de l'expédition de l'Alliance. Armée de la Lumière, royaume de Hurlevent,Chevaliers de la Main d'Argent. (anciennement : expédition de l'Alliance, Royaume de Lordaeron) Vivant Variables
Alliance IconSmall Terenas.gif Terenas Menethil II Dernier roi de Lordaeron Royaume de Lordaeron Mort Inconnu
Neutral IconSmall Arthas.gif Arthas Menethil Ancien roi-liche et ancien prince héritier de Lordaeron Fléau Décédé Variables
Neutral IconSmall Calia.gif Calia Menethil Ancienne princesse de Lordaeron Réprouvés, Horde, Conclave,(anciennement Royaume de Lordaeron)) Morte-vivante Variable
Alliance IconSmall Uther.gif Uther le Porteur de Lumière Le premier mentor d'Arthas, ancien généralissime des Chevaliers de la Main d'Argent Alliance de Lordaeron, Royaume de Lordaeron, chevaliers de la Main d'Argent Décédé Variable
Alliance IconSmall Genn.gif Genn Gristete Roi de Gilnéas Alliance, Royaume de Gilnéas Vivant Variable
Alliance IconSmall Darius.gif Darius Crowley Leader du front de libération de Gilnéas Alliance, Royaume de Gilnéas, Front de libération de Gilnéas En vie Variable
Alliance IconSmall Proudmoore.gif Daelin Portvaillant Ancien Amiral Suprême de Kul-Tiras Alliance de Lordaeron, Royaume de Kul-Tiras Décédé Inconnu
Alliance IconSmall Jaina.gif Jaina Portvaillant Actuel Amiral Suprême de Kul Tiras, ancienne souverain de Theramore, ancienne chef du Conseil des Six et du Kirin Tor. Alliance, Kirin-Tor, Dalaran, Conseil des Six (anciennement), Kul Tiras Vivante Variable
Neutral IconSmall Human Male.gif Derek Portvaillant Anciennement prince héritier de Kul Tiras et capitaine de la troisième flotte de Kul Tiras Réprouvés, Horde, (anciennement : Alliance de Lordaeron, Royaume de Kul Tiras) Mort-vivant Variable
Neutral IconSmall BolvarUndead2.gif Bolvar Fordragon Généralissime de la Lame d'ébène, anciennement roi-liche du Fléau, régent de Hurlevent et paladin. Chevaliers de la Lame d’Ébène Mort-vivant Variable
Neutral IconSmall Mograine.gif Alexandros Mograine Premier porteur du Porte-Cendre, ancien généralissime de la Main d'Argent Fléau Décédé Variable
Neutral IconSmall Darion.gif Darion Mograine Chef des quatre cavaliers, anciennement seigneur des chevaliers de la Lame d'ébène et porteur de Porte-cendres corrompu. Chevaliers de la Lame d'Ebene, (anciennemennt : Verdict des Cendres, Aube d'Argent, chevaliers de la Main d'Argent.) Mort-vivant Variable
Neutral IconSmall Tirion.gif Tirion Fordring Généralissime de la Croisade d'Argent et ancien porteur du Porte-Cendre. Croisade d'Argent (anciennement : verdict des cendres, chevaliers de la Main d'Argent, Alliance de Lordaeron) Décédé Variable
Neutral IconSmall Aegwynn.gif Aegwynn Ancienne gardienne de Tirisfal, mère de Medhiv. Theramore, Nouveau conseil de Tirisfal. Décédée Inconnu
Neutral IconSmall Nielas.gif Nielas Aran Illusionniste de la cour de Hurlevent, amant de Aegwynn. Royaume de Hurlevent, Nouveau Conseil de Tirisfal Décédé Inconnu
Neutral IconSmall Medivh.gif Medivh Gardien de Tirisfal Conseil de Tirisfal Décédé Variable
Alliance IconSmall Khadgar.gif Khadgar Leader de Dalaran, membre du conseil des six, et ancien apprenti de Medhiv Kirin-Tor, Fils de Lothar Vivant Variable
Alliance IconSmall Antonidas.gif Antonidas Ancien leader du Kirin-Tor Kirin-Tor, Alliance de Lordaeron Décédé Inconnu
Neutral IconSmall Rhonin.gif Rhonin Ancien leader du Kirin-Tor Kirin-Tor Décédé Variable
Neutral IconSmall Thoras.gif Thoras Trollemort L'un des quatre cavaliers de la Lame d'ébène, ancien roi de Stromgarde. Chevaliers de la Lame d’Ébène (anciennement Royaume de Stromgarde) Mort-vivant Variable
Alliance IconSmall Danath.gif Danath Trollemort Chef de Stromgarde et Maître du Bastion de l'Honneur, ancien commandant des fils de Lothar Alliance, Fils de Lothar, Royaume de Stromgarde Vivant Variable
Neutral IconSmall Galen.gif Galen Trollemort Prince déchu de Stromgarde Indépendant (anciennement Horde, Réprouvés, et Royaume de Stromgarde.) Décédé Hautes-Terres Arathi
Alliance IconSmall Human Male.gif Maréchal Reginald Windsor Maréchal de Hurlevent, célèbre pour avoir démasqué Katrana Prestor, alias Onyxia. Alliance, Royaume de Hurlevent Décédé Profondeurs de Rochenoire.
Alliance IconSmall Marcus.gif Marcus Jonathan Général de Hurlevent Hurlevent, Alliance Décédé Anciennement dans la vallée des Héros à Hurlevent
Alliance IconSmall Taylor.gif Taylor Capitaine, commandant et amiral de l'Alliance Hurlevent, Alliance, Opération Soleil Brisé Variable
Alliance IconSmall Mathias.gif Maitre Mathias Shaw Leader du SI:7 Hurlevent, SI:7, guilde des assassins de Hurlevent En vie Variable
Neutral IconSmall Human Male.gif Aiden Perenolde Ancien roi du royaume d'Alterac Alterac Décédé Inconnu
Neutral IconSmall EdwinVanCleef.gif Edwin VanCleef Ancien leader de la Confrérie Défias Confrérie Defias Mort Mortemines
Neutral IconSmall Alonsus.gif Alonsus Faol Archevêque du Conclave , ancien archeveque de l'église de la Sainte Lumière Conclave (anciennement : Alliance de Lordaeron, Église de la Lumière, Chevaliers de la Main d'Argent Mort-vivant Temple Halo-du-Néant
Neutral IconSmall Benedictus.gif Archevêque Benedictus Prophète du Marteau-du-Crépuscule, anciennement archeveque de l'église de la Lumière. Marteau du Crépuscule Décédé Variable
Neutral IconSmall Arugal.gif Archimage Arugal Leader du culte du loup, Culte du Loup, Fléau -Décédé Variable
Alliance IconSmall Human Female.gif Natalie Seline Prêtresse qui a contribué indirectement à la formation du Culte de l'Ombre Oubliée Alliance Vivante, ramenée d'entre les ombres. Variable
Alliance IconSmall Garithos.gif Othmar Garithos Commandant xénophobe de la résistance de l'Alliance en Lordaeron Résistance de l'Alliance Morte Inconnu
Neutral IconSmall Necromancer.gif Kel'Thuzad Maître de Naxxramas, ancien chef des Damnés Fléau, Culte des Damnés Mort Variable
Mob IconSmall Saidan.gif Saidan Dathrohan Grand croisé de la Croisade Écarlate Croisade Écarlate Décédé Inconnu, auparavant au sein du Bastion écarlate de Stratholme
Alliance IconSmall Thassarian.gif Thassarian Premier chevalier de la mort a avoir rejoint l'Alliance Chevaliers de la Lame d’Ébène, Alliance Vivant Variable
Neutral IconSmall DeathKnight.gif Baron Vaillefendre Ancien leader des quatre cavaliers et des forces du Fléau dans Stratholme Fléau, anciennement Alliance de Lordaeron Mort Variable
Neutral IconSmall Captain.gif Falric Bras droit d'Arthas Menethil, relevé plus tard en chevalier de la Mort. Fléau, anciennement Alliance de Lordaeron Décédé Hall des Réflections
Neutral IconSmall Captain.gif Marwyn Capitaine d'Arthas Menethil, relevé plus tard en chevalier de la Mort. Fléau, anciennement Alliance de Lordaeron Décédé- Hall des Réflections
Alliance IconSmall Captain.gif Captain Luc Valonforth Capitaine qui accompagna Arthas en Norfendre Fléau, anciennement Alliance de Lordaeron Décédé Inconnu
Neutral IconSmall Vincent.gif Vincent Godfrey Ancien noble gilnéen Lui-même Décédé Variable
Neutral IconSmall Blackmoore.gif Aedelas Landenoire Ancien seigneur du Donjon de Fort de Durn Alliance de Lordaeron Décédé Inconnu
Neutral IconSmall Maxwell.gif Maxwell Tyrosus Grand leader de la Croisade d'Argent, champion de la Main d'Argent, et ancien leader de l'Aube d'Argent Croisade d'Argent, Main d'Argent, anciennement Alliance de Lordaeron En vie Variable
Alliance IconSmall Human Male.gif Tyrathan Khort Chasseur de l'armée de l'Alliance et ami proche de Vol'jin Royaume de Hurlevent, Sentier invisible En vie Variable
Alliance IconSmall Human Female.gif Dame Mara Fordragon Grand clerc de Hurlevent et "patronne" des réfugiés de Hurlevent de l'après première guerre Royaume de Hurlevent Décédée Inconnu
Alliance IconSmall Jorad.gif Jorad Mace Chevalier de la Main d'Argent Alliance, Chevaliers de la Main d'Argent Vivant Chapelle de l'Espoir de Lumière, Maleterres de l'Est
Alliance IconSmall Halford.gif Halford Verroctone Leader de la 7ème Légion Alliance, 7ème Légion, Chevaliers de la Main d'Argent Vivant Variable

Nations humaines[]

(Attention, certaines informations ne sont plus d'actualité)

Icône du courage

L'humanité a généralement été contrôlée par sept royaumes puissants, chacun avec sa propre sphère d'influence. Les sept cités-états descendaient de l'ancienne nation d'Arathor. Récemment, cependant, une série de guerres dévastatrices ont tourmentés l'humanité, entraînant la fin de plusieurs royaumes et la création d'un nouveau, Theramore, le seul État humain de Kalimdor.

Après la fin de la troisième guerre, les forces de l'Alliance dirigées par Jaina Portvaillant ont navigués vers le sud-est de Kalimdor. Ils fondèrent une forteresse appelée Theramore, une petite ville fortifiée sur une île rocheuse à l'est des Marécages d'Aprefange. L'île de Theramore et les territoires voisins tombèrent sous contrôle humain, à la frontière de Durotar, la nouvelle patrie des orcs, au nord. Les humains et les orcs tentaient de maintenir une paix provisoire le long de leurs frontières, mais les affrontements étaient fréquents.

Lordaeron comptait encore plusieurs points stratégiques même après la Troisième Guerre, mais n'étaient plus que l'ombre d'eux mêmes. Hillsbrad et quelques colonies de la forêt des Pins argentés ont résistés, tout comme une importante présence de la croisade écarlate. Après le Cataclysme cependant, les Réprouvés ont conquis la plupart de ces colonies restantes, et la croisade écarlate a grandement perdue en influence. Les humains de la Croisade d'Argent neutre - dont beaucoup sont originaires de l'ancienne nation de Lordaeron - ont solidifiés leur présence dans les Maleterres. Les royaumes d'Alterac et de Stromgarde sont toujours en ruines, mais les deux sont les cibles de l'Alliance, qui cherche à les reprendre. Pendant ce temps, seule une fraction de la population gilnéenne est considérée comme des humains car la plupart ont été affligés par la malédiction worgen, ou autrement tués de façon permanente ou élevés comme abandonnés. Le statut des humains à Kul Tiras n'est pas encore connu.

Hurlevent a souffert pendant les Premières et Seconde Guerres mais est restée relativement intacte durant la Troisième. Elle a été reconstruite et est plus grande, et mieux défendue qu'auparavant. Bien que le Fléau n'ait pas réussi à mettre à genoux la cité, le royaume fait face à ses propres ennemis, à la fois de l'extérieur et de l'intérieur. Néanmoins, actuellement, Hurlevent est la nation la plus puissante de l'humanité et représente un symbole de renouveau.

Nations Humaines Première Guerre Seconde Guerre Intérim Troisième Guerre [./https://wowpedia.fandom.com/wiki/World_of_Warcraft Interlude] Guerre Alliance-Horde Troisième invasion de la Légion Ardente Quatrième Guerre Statut actuel Affiliation
[./https://wowpedia.fandom.com/wiki/Lordaeron_(kingdom) Lordaeron] - Endommagée Reconstruite Détruite A été prise par le Fléau, puis par les réprouvés En ruine - A été le théâtre de la bataille de Lordaeron En ruines Contestée/réprouvés
Hurlevent Détruite - Reconstruite - - Endommagée Reconstruite - Actif Alliance
[./https://wowpedia.fandom.com/wiki/Dalaran_(kingdom) Dalaran] - Endommagée Reconstruite Presque détruite Reconstruite A rejoint l'Alliance Endommagée Reconstruite Sain Alliance/Neutre
[./https://wowpedia.fandom.com/wiki/Kul_Tiras_(kingdom) Kul Tiras] - Endommagée Reconstruite - Aucune information - - Endommagée Actif Alliance
[./https://wowpedia.fandom.com/wiki/Stromgarde_(kingdom) Stromgarde] - Endommagée A quitter l'Alliance - Endommagée Endommagée Voir [./https://wowpedia.fandom.com/wiki/Stromgarde_(kingdom)#Legion Stromgarde] Voir [./https://wowpedia.fandom.com/wiki/Stromgarde_(warfront) Warfront] Actif Alliance
[./https://wowpedia.fandom.com/wiki/Gilneas_(kingdom) Gilnéas] - - A quitter l'Alliance - Voir [./https://wowpedia.fandom.com/wiki/Worgen#Cataclysm Worgen] A rejoint l'Alliance - - Alliance
[./https://wowpedia.fandom.com/wiki/Alterac_(kingdom) Alterac] - Subjugée par l'Alliance Reconstruite - Voir [./https://wowpedia.fandom.com/wiki/Syndicate Syndicate] Endommagée -
[./https://wowpedia.fandom.com/wiki/Tol_Barad Tol Barad] - Endommagée Reconstruite - - Endommagée - - Endommagée Contestée
[./https://wowpedia.fandom.com/wiki/Theramore_(nation) Theramore] - - - - Fondée Détruite - - En ruines Alliance

À propos des populations humaines vivant en dehors des Sept Royaumes :

  • Les premières victimes de la peste des morts-vivants étaient les habitants d'un village humain de la Désolation des dragons. Alexandros Mograine a mentionné que "des villes entières ont disparu" .Le Donjon de la Garde d'Hiver a été construit sur un ancien village humain datant d'avant l'arrivée de l'Alliance à la Désolation des dragons. Les trappeurs sont une faction d'humains qui habitent les Grisonnes en Norfendre. La plupart ont été transformés en worgens par le culte des loups.
  • Bien qu'ils aient des noms uniques et un look unique, les bats-du-désert ne sont pas originaires de Kalimdor; ils proviennent d'un groupe d'anciens pirates échoués à Tanaris.

Apparence[]

Les humains viennent de nombreux horizons et font preuve d'une grande variété physique. La peau des humains va du foncé au clair et peut avoir des tons d'autres couleurs. Leurs yeux sont bleus, bruns, verts, gris ou noisette. Les cheveux des humains sont bruns, noirs, blonds ou roux. Les hommes ont souvent une barbe courte et les femmes portent généralement des cheveux longs. Les femmes humaines mesurent en moyenne 5'8" tandis que les hommes atteignent généralement une hauteur d'environ 6'1", cependant, certains mâles atteignent des hauteurs de 6'6".

Le physique des humains est plus musclé et robuste que celui des elfes, mais beaucoup plus élancé que celui des nains. La couleur et la teinte de la peau humaine varient, allant du rose pâle au bronzé en passant par le brun très foncé. Les cheveux deviennent gris ou blancs avec la maladie ou l'âge. Les yeux des humains sont connus pour briller comme ceux des elfes naturellement magiques s'il ou elle manie une magie puissante.

Culture[]

[./https://wowpedia.fandom.com/wiki/Goldshire Goldshire] TCG art.

Les humains semblent être une race naturellement fière et ambitieuse. Les humains d'Azeroth ont un sens très fort du triomphalisme et sont connus pour être arrogants, trop zélés ou vaniteux. Les humains ont également régulièrement affiché des attitudes et des actions nobles et altruistes. Ces qualités ont conduit la société humaine à produire des figures héroïques mais aussi crapuleuses notables dans l'histoire récente.

La plupart des humains sont rassurés d'avoir une société ordonnée et juste. Ceci est dérivé de leurs histoires d'un grand leader nommé Tyr. L'histoire de Tyr s'est glissée dans les mémoires il y a longtemps, lorsque la jeune race humaine a lutté pour survivre en utilisant les fournitures limitées que lui avaient fournies les parents qui les avaient abandonnés. Ils ont parfois pris l'habitude de se rassembler autour d'un feu tout en essayant de lire des parchemins racontant les récits des héros et des dirigeants anciens. L'un de ces parchemins parlait d'un grand chef, un modèle d'ordre et de justice, qui a sacrifié sa main droite dans un combat contre un mal insondable. Bien qu'il était du pouvoir de ce héros de réparer sa main après la fin des combats, le héros a plutôt choisi de la remplacer par un poing fermé en argent le plus pur. De cette façon, le héros a fait comprendre à ceux qui l'ont suivi que le véritable ordre et la justice ne peuvent être accomplis que par le sacrifice personnel.

En découvrant le monde à travers les yeux de l'humain Tyrathan Khort grâce à l'utilisation d'un verre de vin à mémoire, le chef troll Vol'jin a été choqué de voir à quel point les corps humains relativement faibles et fragiles sont comparés à ceux des trolls. Il a conclu que les humains savent que la mort peut arriver rapidement, mais qu'iils se battent, explorent et font preuve de courage, comme si la mortalité était un compagnon si bien connu qu'ils peuvent embrasser facilement.

Les humains préfèrent vivre dans des villages et des villes. Peu d'humains comprennent le respect de la nature que possèdent les elfes de la nuit et les taurens, et le mode de vie le plus rural ou le plus rude qu'un humain ait démontré est celui d'un fermier, d'un bandit ou d'un soldat. Les villes humaines sont extrêmement grandes et animées. Hors des murs de la ville, à la campagne, la paysannerie humaine fournit des ressources de base au reste du royaume ; les fermes, les mines et les coupes de bois. Dans la ville, les marchands échangent des marchandises tandis que les artisans exercent leurs métier, tandis que les hommes d'affaires fournissent des services. Au sommet de la hiérarchie sociale se trouve la noblesse, qui siège dans ses châteaux, prenant des décisions politiques importantes concernant la gestion du royaume.

Malgré le désir d'ordre qui existe généralement chez les humains, certains groupes s'écartent de ce trait culturel et n'ont aucune loyauté envers leurs dirigeants politiques établis. Cela est particulièrement vrai en période d'incertitude pour les humains. Avant la Troisième Guerre, il y avait des humains dans les terres du nord de Lordaeron qui ont été poussés à rejoindre le Culte des Damnés. Le banditisme, la piraterie maritime et le fanatisme parmi les humains ont récemment augmenté.

Le gardien royale Jameson, paladin humain.


Les humains ont une durée de vie relativement courte, inférieure à celle de la majorité des autres races d'Azeroth. Vers l'âge de 12 ans, ils atteignent l'âge de l'Ascension, souvent accompagné d'une célébration.

Les humains sont également des marins expérimentés et qualifiés, la nation de Kul Tiras étant la plus grande puissance navale d'Azeroth, rivalisée uniquement par l'empire zandalari, tandis que Hurlevent et le royaume aujourd'hui disparu de Lordaeron ont leurs propres flottes puissantes. De nombreux pirates en Azeroth sont également des humains.

L'état humain de Hurlevent est le "chef" de l'Alliance. Auparavant, c'était le royaume de Lordaeron, jusqu'à sa destruction par le Fléau des morts-vivants. Hurlevent est le plus grand bastion de population et de force humaines restant en Azeroth.

Les humains sont considérés comme remplis de passion et d'ambition incontrôlées. Leur désir de pouvoir et de connaissances a permis à certains humains d’être des mages reconnus. Le feu intérieur profond et les émotions qui se dégagent d'eux ont permis à de nombreux humains de maîtriser la Lumière sacrée d'une manière inimaginable, conduisant les humains à établir l'ordre des Chevaliers de la Main d'Argent, qui est considéré comme l'ordre le plus pieux sur Azeroth.

Comme la plupart des autres races, les humains considéraient les démonistes comme des parias. Comme ils doivent opérer dans l'ombre de la société, ils pratiquent leurs arts dans des enclaves cachées, afin d'échapper aux préjugés du public. Parmi eux, le sous-sol et les catacombes de l'Agneau Assasiné servent notamment d'hôte à la communauté des sorciers de Hurlevent. Ils n'hésitent pas non plus à assassiner ceux qui tenteraient de révéler leur cachette et leurs activités au public.

Relations[]

"Diplomatie"

Plus encore que la pure ténacité, la véritable force de la race humaine réside dans sa volonté et sa capacité à regarder au-delà de ses propres intérêts, à voir le point de vue des autres et à rechercher des solutions diplomatiques. Cela a permis aux humains de former des alliances durables avec d'autres races.

Les humains et l'Alliance[]

Un écuyer de la Croisade d'Argent

Les humains ont contribués aux débuts de l'Alliance, et elle ne pourrait pas exister sans eux. Les alliés les plus proches et les plus naturels des humains sont les nains de Forgefer avec qui ils entretiennent de bonnes relations depuis l'époque de l'Empire d'Arathor. Les deux ont longtemps partagés de nombreux secrets de la forge et de l'ingénierie et ont découvert un amour commun pour la bataille et la narration.L'alliance entre les nations humaines et Forgefer s'est approfondie pendant la Seconde Guerre lorsque l'Alliance de Lordaeron a libéré les nains de la Vieille Horde, ce qui a

incité les nains à exprimer qu'ils avaient une dette qui ne pourrait jamais être remboursée et à jurer leur allégeance indéfectible à l'Alliance. Ce lien n'a fait que se renforcer depuis que les dernières découvertes des nains ont dynamisés leurs efforts archéologiques. Les humains ont également un lien amical avec les marteaux-hardis depuis la Seconde Guerre, les ayant sauvés des Orcs, ce qui a incité les nains reconnaissants à rejoindre l'Alliance de Lordaeron et à soutenir constamment leurs alliés avec leurs griffons.

Bien qu'ils aient tendance à trouver les gnomes étranges, les humains respectent également beaucoup les prouesses technologiques des gnomes ainsi que la loyauté inébranlable de ces derniers envers l'Alliance. De nombreux humains sont même venus prêter leur aide aux gnomes dans leur combat continu pour Gnomeregan.Les elfes sont une source de mystère et de frustration - en particulier les elfes de la nuit exotiques, avec lesquels ils sont alliés. Malgré cela, les humains respectent les efforts des elfes de la nuit pour restaurer et préserver la beauté naturelle d'Azeroth ; en particulier les efforts du Cercle cénarien pour restaurer les Maleterres de l'Ouest et les Maleterres de l'Est dans leur état d'origine. Les humains respectent la maîtrise et le respect de la Lumière par les draeneï. Comme les elfes de la nuit, les humains respectent également leur défi constant envers leur ennemi commun, la Légion ardente. Les humains se méfient toujours des worgens en raison de leur réputation sauvage et brutale, mais les reconnaissent toutefois comme de bons alliés et les traitent avec le même respect que tout autre allié.

Relations avec la Horde[]

Les humains sont entrés en contact avec les orcs pour la première fois pendant la Première Guerre, lorsque la Horde a envahi Azeroth et a attaqué le royaume de Hurlevent, le détruisant et créant une grande querelle entre les humains et les orcs qui se poursuit aujourd'hui. Alors que la Vieille Horde a été vaincue et a changé ses habitudes, et que plusieurs chefs humains ont fait la paix ou même se sont liés d'amitié avec des orcs tels que Jaina Portvaillant, la grande majorité de l'humanité a toujours une forte méfiance et une forte rancune envers les orcs pour les atrocités qu'ils ont commises envers eux. Les humains ont également une vieille haine envers les trolls en raison des nombreuses guerres que les deux races ont eues entre elles depuis la naissance de l'Empire Arathor, les habitants de Stromgarde en particulier ont une forte querelle avec les Trolls Amani.

Relations interraciales[]

Les humains ne sont pas connus pour s'unir avec d'autres races, il y'eut cependant certains couples avec les hauts elfes. Le premier gardien de Tirisfal, Alodi, était un demi-elfe. Le paladin humain Turalyon a épousé la rôdeuse elfe Alleria Coursevent, donnant naissance à un fils, Arator. Rhonin, chef du Kirin Tor, était le mari de la sœur d'Alleria, Vereesa et eurent ensemble des jumeaux, Giramar et Galadin. Moins célèbre, une femme humaine nommée Tamara Tremblerouage a épousé un gnome.

Foi[]

Article détaillé: Église de la Sainte Lumière

Intérieure d'une église humaine

Les humains vénèrent la Sainte Lumière, qui est devenue un élément central de leur société, comme leur religion principale et un élément de base du culte, du respect et de l'honneur. L'Église de la Sainte Lumière est l'institution religieuse à la tête de cette religion humaine prédominante et joue un rôle important dans toutes les sociétés humaines.

Ses membres se consacrent à créer un monde d'honneur et de justice, s'efforçant d'aider les autres et d'être bons dans toutes leurs actions. En incarnant les principes de leur religion, le clergé qualifié de l'Église peut exercer une magie sacrée appelée la Lumière.

Au fil des siècles, l'Église a construit des temples, des sanctuaires et des églises dans les terres humaines les plus lointaines comme lieux de culte, avec une hiérarchie de chefs religieux pour superviser ses fidèles dévoués. Ces monuments se dressent dans leurs villes, où leurs prêtres président leurs fidèles, ils guérissent et restaurent en temps de paix, apaisent les éreintés, protègent en temps de guerre et se battent contre ce qu'ils considèrent comme "mal".

Après la Seconde Guerre, les humains créèrent un ordre de guerriers sacrés, les paladins de l'Ordre de la Main d'Argent, qui suivent les vertus de la Lumière, tout en écrasant les êtres malfaisants et chaotiques en son nom. En tant que branche martiale de l'Église, ils cherchent à être un exemple des enseignements de la Lumière et à faire respecter les lois, protégeant les faibles et combattant le mal.

Avant Arathor et l'avènement de la Sainte Lumière, les anciennes tribus humaines avaient des religions primitives basées sur la nature avec des liens communs avec les druides, bien qu'ils n'étaient pas eux-mêmes des druides. Aujourd'hui, seules les sorcières de la moisson de Gilnéas restent de cette ancienne religion, car l'isolement relatif de Gilnéas par rapport aux autres royaumes a maintenu cette tradition. L'étalon blanc puissant et inflexible figure fortement dans les mythes des anciennes tribus humaines.

La plupart des habitants de Kul Tiras se tournent vers les mers pour être guidés de la même manière que les autres, qui vénèrent la Lumière, mais les sages des marées ont un lien beaucoup plus profond avec l'eau : ils vénèrent la Mère des marées. Comme Gilnéas, Kul Tiras a aussi des druides.

Langage[]

Les humains parlent le commun

Les humains ont plusieurs dictons sages :

  • "Ceux qui n'apprennent pas de l'histoire sont condamnés à la répéter."
  • "Connaissez votre ennemi."
  • "Beaucoup de temps pour dormir dans la tombe."

Ils ont aussi, dans leur culture, les comptines suivantes :

  • "Méfiez-vous, mon enfant, de la plaine des Maleterres... / Sois attentif, mon enfant, au grain infecté... / Car si la gorge est desséchée et si l'eau est infectée, sirote une gorgée... / Pour toujours ton âme sera sous l'emprise maudite du Fléau. / Alors tenez compte de cet avertissement, mon enfant, et si loin de la mère égarée... / Laisse la lumière du foyer de la maison te guider vers le retour."
  • « Devez-vous apercevoir une bûche moussue / à flot dans un marais, un marécage ou une tourbière / lancer une pierre ou prendre le risque / car il peut s'agir d'un crocolisk. »

Une très vieille berceuse chantée aux enfants :

"Lu, la lu, mon très cher enfant,

Lu, la lu, lu la lay,

Lordaeron dit : "Va dormir."

Azeroth dit : "Fais de beau reve"

Lu, la lu, la lu, la lay,

En sécurité dans mes bras, tu resteras."

Magie et Technologie[]

Les humains peuvent être parmi les utilisateurs de magie les plus qualifiés. Toute liste des mages les plus puissants de l'histoire sera dominée par les humains. Leur maîtrise de ces arts n'a d'égale en Azeroth que les hauts elfes, les elfes de sang, les réprouvés, les gnomes et les draeneïs. Les humains sont surtout connus pour leur maitrise des magies des arcanes et de la magie divine. Ces magies sont utilisées pour guérir en temps de paix, et pour nuire et détruire en temps de guerre.

Fan art d'une mage humaine.

Les humains ont une assez bonne compréhension de la science et de la technologie. Cependant, cette compréhension ne se rapproche pas de celle de leurs alliés nains et gnomes. Les efforts des ingénieurs humains sont risibles par rapport à ceux des nains et des gnomes. Ces races ont fourni à l'Alliance leurs compétences avancées en artillerie, métallurgie et ingénierie en temps de guerre. Ce sont des avantages considérables, y compris la création et l'exploitation de moteurs de siège motorisés et de machines volantes. Le Tram des profondeurs est une merveille mécanique construite par les gnomes qui sert de moyen de transport souterrain rapide entre Forgefer et Hurlevent.

Le royaume de Gilnéas en particulier est devenu fortement industrialisé et technologiquement avancé sous l'impulsion de son ancien roi Archibald Grisetete, le royaume ayant de nombreuses usines, et les forces gilnéennes utilisant massivement des armes à feu telles que des canons et des fusils plus que tout autre être humain. Même ainsi, les humains sont une race jeune, et donc très polyvalente, maîtrisant les arts du combat, l'artisanat et la magie avec une efficacité étonnante.

Les humains peuvent devenir des maîtres artisans et ont adopté des outils de guerre simples mais efficaces tels que les canons, les balistes, les béliers et les tours de siège dans leur arsenal. Les humains ont beaucoup de respect pour les nains et les gnomes pour ces réalisations et sont éternellement reconnaissants pour leurs contributions à l'Alliance. Les humains, pour la plupart, ne semblent pas particulièrement conscients ni préoccupés par les dommages que l'avancement de la civilisation et de la technologie (ainsi que l'utilisation de la magie des arcanes) peuvent causer à la nature et au monde. Cependant, les humains respectent les elfes de la nuit et leur désir de préserver leurs forêts et terres sacrées en Kalimdor.

Une partie de la ville de Lordaeron

L'architecture humaine est moins agréable à regarder que l'architecture elfique, utilisant des angles droits et des matériaux simples tels que le bois, la pierre et le mortier. Cependant, les structures humaines sont beaucoup plus résistantes aux dommages que les structures elfiques ou de la Horde. Les structures humaines ne sont pas aussi solides que les structures naines ou aussi avancées que l'architecture gnome, mais elles sont beaucoup plus faciles à construire, et les forts et les villes humains peuvent être construits relativement rapidement.

Les paysans humains ont été les architectes d'une grande partie des fortifications de l'Alliance tout au long de son histoire. Ils sont connus pour être très efficaces dans le bâtiment et la construction lorsqu'ils s'organisent pour collaborer sur une tâche singulière. Grâce à ces artisans qualifiés, les bases de l'Alliance peuvent être agrandies dans un laps de temps relativement court.

Guerre[]

Un soldat humain ralliant ses camarades.

Les armées des royaumes humains sont une force sur laquelle il faut compter. Des fantassins bien entraînés marchent au combat en armure de plaques ,portant des boucliers et de larges épées, tandis que des chevaliers courageux couverts de lourdes plaques de mailles se lancent dans la bataille, chevauchant leurs puissants chevaux, brandissant lances et épées. Derrière les humains se trouvent leurs alliés : des archers elfes rusés et des fusiliers nains, qui fournissent un soutien à distance, des mages humains et gnomes (et dans le passé, bien qu'il en reste encore, des hauts elfes) harcèlent leurs ennemis avec de la magie, tandis que les prêtres utilisent leur magie divine pour guérir et aider les alliés blessés.

L'ennemi le plus redoutable du mal et des adversaires de l'humanité sur le champ de bataille sont peut-être les puissants paladins, considérés par beaucoup comme les champions de l'Alliance humaine. Ces chevaliers redoutables rendent justice à leurs ennemis et aident leurs alliés avec une combinaison de magie de guérison et d'aura, apportant leur maîtrise avec des marteaux de guerre et leur lames runiques massives. Les bases humaines sont très difficiles à pénétrer. Les murs de leurs forteresses sont hauts et solides, et depuis leurs tours de guet, ils peuvent voir les ennemis approcher de loin, les attaquant avec des armes de siège et des archers pendant qu'ils avancent. Pendant la Seconde Guerre, la Horde a perdu beaucoup de ses guerriers en assiégeant Lordaeron dont beaucoup ont été tués par les balistes et les archers de la ville.

Dans le RPG[]

Introduction[]

Les humains font partie des races les plus anciennes d'Azeroth, et leur valeur, leur optimisme et leur polyvalence les ont amenés à construire certains des plus grands royaumes du monde, dominant les Royaumes de l'Est. Avec des durées de vie généralement plus courtes que les autres races, les humains s'efforcent d'autant plus d'atteindre de grands sommets dans la construction d'empire, l'exploration et l'étude de la magie. Leur nature agressive et curieuse a conduit les nations humaines à devenir actives et influentes dans le monde. Tel était le cas avant l'invasion originale des orcs à travers la Porte des Ténèbres. Les royaumes humains ont beaucoup souffert au cours des trois guerres contre les forces de la création démoniaque de la Légion ardente, la Horde dans les deux premières et le Fléau dans la troisième.

De nombreux humains sont tombés pendant la Troisième Guerre, laissant derrière eux des survivants, ceux de l'expédition humaine sous le commandement de la sorcière Jaina Portvaillant. Ce groupe s'est installé sur le continent sauvage de Kalimdor.

Lordaeron, une ancienne patrie humaine, est décimée - et est devenu un champ de bataille pour les trolls des forêts, le Fléau, les Réprouvés, les ogres et d'autres créatures. Les quelques humains qui restent à Lordaeron luttent pour garder leurs petites colonies à l'abri de l'impureté qui les entoure. Hurlevent, la première à avoir subit la rage des orcs, est la nation humaine la plus puissante qui reste. Pourtant, Hurlevent est loin d'être en sécurité et ses ennemis l'attaquent constamment.

Les humains apprécient la vertu, l'honneur et le courage, bien que, comme toutes les races, ils recherchent également le pouvoir et la richesse. Les humains ont passés des générations à combattre les forces obscures et ont perdu certains de leurs plus grands royaumes. Cette perte contribua au comportement aigri de certains humains, qui ont une vision de la diplomatie qui ne favorise pas les négociations. Aidés par la croyance en la Lumière sacrée, les humains se sont battus durement et ont endurés beaucoup d'épreuves pendant les guerres contre la Horde, le Fléau et la Légion ardente.

Malgré toutes leurs tragédies, les humains font preuve de robustesse et de bravoure et sont fermement déterminés à bâtir des sociétés fortes, à renforcer leurs royaumes et à reconquérir leurs nations. Des années de guerre ont tempérés la détermination humaine, leur donnant une nature déterminée.

Histoire[]

Entre la découverte de la magie du Puits d'éternité et la Grande Fracture (il y a environ 14 000 à 10 000 ans) des humains (et non des azotha ou des vrykuls) sont apparus.Ils étaient presque aussi sauvages que leurs ennemis, dont les trolls, et ont errés de nombreuses années en essayant d'implanter leur culture.Les trolls chassaient activement ces humains. Ces humains naissants voyaient les kaldorei comme des figures sombres dotées de pouvoirs divins.

Des siècles avant la guerre des Anciens, les ours Anciens Ursoc et Ursol, se sont liés d'amitié avec de nombreuses générations d'humains et de kaldorei et ont été aimés en retour.Lorsque les elfes de la nuit ont combattu les démons pendant la guerre des Anciens sur leurs terres, les humains et les trolls se sont retirés dans la nature. Des groupes d'humains ou d'elfes de la nuit en voie de disparition ont été guidés loin de la garde funeste par Aviana déguisée en forme mortelle.Après la scission, les tribus humaines ont vacillés pendant des milliers d'années au bord de l'extinction alors que leur nombre ne cessait de chuter. Ils ont persévéré, explorant les continents à la recherche de gibier, de bois et de refuge. Les tribus humaines survivantes ont envoyé des groupes intrépides pour explorer le monde renaissant et retrouver leurs frères perdus depuis longtemps. Lentement, des routes commerciales ont été établies à travers le monde revitalisé.Ces premiers humains ont peut-être eu accès à des sorts divins par le biais de l'adoration des Dieux très anciens ou des premiers cultes qui deviendraient plus taed l'Église de la Sainte Lumière.

Culture[]

Les humains ont comme dit plus haut, une durée de vie très courte. Ils sont considérés comme "vénérables" à partir de 72 ans.Pour cette raison, l'humanité s'efforce de tirer le meilleur parti de ce qu'elle a et de construire des héritages. Cela a conduit à la formation de différentes nations et ordres à travers de nombreux pays et à la formation d'alliances non seulement entre elles, mais avec d'autres races, et en cherchant à faire tout ce qui est nécessaire pour protéger et sécuriser leurs nations afin que les générations futures puissent vivre en paix. et en toute sécurité.

Les humains et la Horde[]

Les humains et les orcs ont uni leurs forces pour faire face à la Légion ardente il y a plusieurs années, mais la friction est revenue une fois qu'ils ont éliminé la menace démoniaque. Bien que les dirigeants de l'Alliance et de la Horde se respectent mutuellement, les vieilles haines raciales sont monnaie courante. Les humains regardent également les taurens avec méfiance, en raison des liens qu'ils ont établis avec les orcs. Les humains n'aiment pas et se méfient des trolls de la jungle et, dans une plus large mesure, des réprouvés.

Languages[]

Ils peuvent connaître de nombreuses autres langues, car ils traitent avec de nombreuses races différentes.

Noms[]

Les parents humains accordent à un enfant son prénom à la naissance, tandis que son nom de famille a une longue histoire et parle généralement de l'ascendance de son porteur. Certains humains changent de nom de famille pour souligner leurs propres réalisations :

  • Prénoms masculins :Merander, Gyram, Darrick, Hebry.
  • Prénoms féminins : Lilla, Merian, Richelle, Ammi.
  • Noms de famille : Renn, Townguard, Silversmith, Runetouch

Foi[]

Les paladins sont voués à la défense des nations humaines

Notes RPG[]

  • De nombreuses générations d'humains et de kaldorei se sont liés d'amitié avant la Grande Fracture.
  • Certaines femmes humaines ont conservé la capacité de transformer leur chair en pierre ou en acier de la même manière que les naines, en raison de l'ancienne connexion de l'humanité avec les titans. Ils croient que c'est Khaz'Goroth qui les a créés spécifiquement.
  • Les humains pèsent environ 80 kilos, les hommes étant sensiblement plus grands et plus lourds que les femmes.

Notes et anecdotes[]

  • Selon Medivh, les kaldorei capturaient parfois les humains naissants et les utilisaient pour construire leur empire.
  • Les humains, comme les ogres et les forsaken, ont leur propre cri d'aggro : "Ah !"
  • Lorsque Rhonin a voyagé dans le passé, pendant la guerre des Anciens, les elfes de la nuit ne savaient pas de quelle race il était et leurs études ont indiqué qu'il était une variante d'un nain qui était simplement devenu beaucoup plus grand que les autres.
  • Les ogres préfèrent cuisiner les humains avec le sang encore dans la carcasse, tandis que les trolls préfèrent que leur viande filandreuse soit dépouillée des os.
  • Les royaumes de Lorderon et Hurlevent semblent être connus pour la culture de citrouilles depuis des années. Thomas Thomson possédait une ferme de citrouilles dans les Clairières de Tirisfal et la région est aujourd'hui la seule source de courges pour la Horde, la tarte à la citrouille étant un tant un plat local traditionnel dans les deux régions. Elwynn, Hurlevent et la Marche de l'Ouest sont toutes des zones connues pour cultiver des citrouilles. Il y a même le plat de crêpes à la citrouille.Chen Brume d'Orage considère les citrouilles comme un excellent composant pour ses bières.
  • Les humains sont également apparus dans tous les jeux basés sur Warcraft.
  • Le démonyme correspondant au royaume d'Arathor est "Arathi". Les sept royaumes qui se sont séparés d'Arathor utilisent les demonymes "Hurleventois" (Hurlevent), "Lordaeronnais" (Lordaeron), "Dalaranais" (Dalaran), "Gilnéen" (Gilnéas), "Stromgardien" (Stromgarde), "Alteraci" (Alterac ), et "Tirassien" (Kul Tiras).
  • La classe Soeur d'Acier (réservée aux RPG) a laissé entendre deux ans avant la sortie réelle de Wrath of the Lich King que les humains, les nains et les gnomes partageaient une ascendance « métallique » commune.
  • Les premiers humains jouables dans World of Warcraft étaient toujours de la nation de Hurlevent. Puis vinrent plus tard les humains worgens de Gilnéas, et enfin les humains de Kul Tiras.
  • Les inspirations culturelles humaines dans le jeu sont fortement inspirés de la culture européenne, de l'Antiquité romaine, de la mythologie nordique et de l'esthétique anglaise contemporaine.
  • L'unification des trois tribus humaines originelles (les Arathi de Thoradin, les Alteraci d'Ignaeus Trollmort et le peuple de Lordain) ressemble à la fondation de Rome par les trois tribus romaines Romuléennes originelles.
  • Le rôle d'une louve noire dans la fondation de Hurlevent ressemble à l'importance de la louve dans la mythologie romaine.
  • L'épée [Strom'kar, le briseur de guerre] et son rôle dans l'élimination de Zakajz le Corrupteur lors de la bataille finale d'Arathor ressemble à une variante de l'épée légendaire de Hrunting donnée à Beowulf pour abattre la mère de Grendel.
  • La récente récupération de Strom'kar par l'aventurier guerrier à l'intérieur d'un lac fait également signe à Excalibur.
  • La fondation des paladins par le commandant suprême Anduin Lothar et l'archevêque Alonsus Faol rappelle les moments forts de Charlemagne après avoir été couronnés par le pape Léon III.
  • La façon dont les elfes de Quel'thalas et les premiers humains ont collaboré, et le rappel ultérieur par Anduin Lothar aux elfes du serment qu'ils ont juré, renvoie aux mêmes histoires au sein de l'univers du Seigneur des Anneaux entre les Elfes et les Hommes contre les orcs de Mordor.

Galerie[]

https://wowpedia.fandom.com/wiki/Human#Gallery




Advertisement