Choc des Titans

De Wowpedia
Aller à : navigation, rechercher
Titanstrike.jpg

Choc des Titans est une arme à feu et sera l'arme prodigieuse des chasseurs maîtrise des bêtes.

Source[modifier | modifier le wikicode]

...

Présentation[modifier | modifier le wikicode]

Exemple sans équivalent d’ingénierie technico-magique, Choc des Titans a été conçu par le gardien titan et inventeur émérite Mimiron. Le cœur de ce fusil abrite une relique connue sous le nom d’Âme du tonnerre qui concentre l’essence des tempêtes pour la convertir en décharges concentrées d’énergie. Cette source d’énergie est également à porter au crédit de Mimiron qui la conçut dans un lointain passé pour son camarade, le gardien Thorim.[1]

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Choc des Titans

Si l'on doit un grand nombre d'armes à feu au talentueux gardien Mimiron, Choc des Titans demeure sa création la plus remarquable. Ce fut le premier fusil qu'il façonna, s'évertuant ainsi à exploiter la fureur brute des tempêtes.

Mimiron confia l'arme à son grand ami, le gardien Thorim, pour ses combats à venir. Guerrier légendaire et grand amateur de chasse, celui-ci prit le plus grand soin de Choc des Titans et le mania avec une dextérité sans pareille. Aucune bête sauvage, quelle que fût sa force, ne pouvait résister à sa puissance explosive.

Choc des Titans a trouvé en vous un chasseur digne de perpétuer l'héritage de Thorim.

Chassez avec discernement et visez juste.


Choc des Titans, I


Choc des Titans ne fut ni conçu ni façonné par des humains. L'origine de ce fusil remonte à un joyeux drille du nom de Mimiron. Il était l'un des célèbres gardiens, une race de nobles créatures qui fit la guerre aux Dieux très anciens et emprisonna ces entités malveillantes sous terre.

Certains des compagnons de Mimiron pouvaient en appeler à le fureur des tempêtes. D'autres étaient de puissants guerriers. Mais Mimiron, lui, était différent. Sa force ne résidait pas dans ses muscles, mais dans son cerveau. En effet, son intelligence et sa créativité n'avaient pas d'égales.

Jour et nuit, Mimiron fabriquait et peaufinait des mécanismes uniques en leur genre. Il aimait tout particulièrement travailler sur des armes susceptibles d'aider les gardiens et leurs serviteurs à protéger Azeroth. Quand les Terrestres lui suggérèrent de mettre au point une arme capable de frapper les ennemis à distance, le gardien se consacra pleinement et entièrement à sa tâche.

En peu de temps, il développa la première arme à feu de l'histoire, un fusil baptisé Choc des Titans.


Choc des Titans, II


Les inventions de Mimiron ne fonctionnaient que rarement comme prévu. Du moins, pas du premier coup. Il procédait donc par tâtonnements, souvent au détriment de ses loyaux serviteurs, les mécagnomes.

Alors qu'il testait l'une des premières version de Choc des Titans, Mimiron provoqua un incendie qui ravagea une partie de son atelier et endommagea une bonne dizaine de mécagnomes. Contre toute attente, ce désastre s'avéra fort instructif. Après avoir réparé ses serviteurs, il peaufina Choc des Titans et emporta le nouveau prototype au sommet d'une montagne où l'orage grondait, un endroit reculé où il était sûr de ne faire aucune victime en cas de problème technique.


Choc des Titans, III


Si la décision que prit Mimiron de tester Choc des Titans au sommet d'un pic montagneux s'avéra désastreuse, elle fut également riche en enseignements. Il avait forgé la nouvelle version du fusil à partir d'un alliage de métaux rares qui attirait spontanément l’électricité. Lorsque Mimiron utilisa l'arme, un éclair jaillit d'un cumulonimbus et foudroya Choc des Titans, qui se scinda en deux.

Mimiron ne fut ni en colère ni déçu. Au contraire, il était ravi, car l'accident lui avait donné une idée de génie. Il allait reconstituer Choc des Titans et tirer parti de son lien avec les éléments.

Il fallait l'imprégner de la puissance des tempêtes.


Choc des Titans, IV


Extrait du chapitre 4 de l'ouvrage "Voleur de tempêtes", par l'historienne Evelyna :

"Mimiron avait besoin d'aide pour concrétiser sa vision du fusil et fit appel au gardien Thorim.

Ce dernier commandait à l'énergie crépitante du ciel. Son antre, le temple des Tempêtes agissait comme un conduit pour le tonnerre et la foudre. C'était donc l'endroit idéal où reforger l'arme.

Alors qu'une tempête s'abattait sur le temple, les deux amis se mirent à l'ouvrage. Thorim lutta contre le vent et la foudre jusqu'à les plier à sa volonté. Il rassembla la tempête et sa fureur dans un orbe d'énergie concentrée, l’Étincelle du tonnerre, qu'il lia à son temple.

Mimiron était prêt. Il canalisa l'énergie de l’Étincelle du tonnerre pour l'insuffler à Choc des Titans. La foudre ébranla le temple, mais il parvint à emprisonner la tempête déchaînée dans le fusil.


Choc des Titans, V


Extrait du chapitre 11 de l'ouvrage "Voleur de tempêtes", par l'historienne Evelyna :

"Selon une légende terrestre, il fut une époque où "le ciel devint fou" et où le tonnerre gronda dans les cieux aux quatre coins d'Azeroth des semaine durant. La plupart des gardiens croyaient qu'une catastrophe s'était produite, que les cieux s'étaient déchirés. Mais Mimiron, lui, ne sembla pas s'en préoccuper.

Mené par Loken, une groupe de gardiens suivit la clameur du tonnerre de par le monde dans l'espoir de remonter jusqu'à sa source. Leur traque les mena sur une île de l'extrémité sud, où rodaient diablosaures et autres créatures à écailles. Là, ils découvrirent également Thorim et ses deux worgs, Hati et Skoll, en pleine partie de chasse.

Loken se précipita à la rencontre du gardien pour l'avertir des turbulences du ciel. Quelle ne fut pas surprise en découvrant que Thorim en personne en était responsable !

Thorim avait reçu Choc des Titans des mains de Mimiron peu après sa création, et s'était empressé de l'utiliser sur son terrain de chasse préféré. Sa propre énergie amplifiait la puissance explosive du fusil. Chaque fois qu'il appuyait sur la détente, un coup de tonnerre déchirait le ciel et grondait dans le monde entier."


Choc des Titans, VI


Extrait du chapitre 20 de l'ouvrage "Voleur de tempêtes", par l'historienne Evelyna :

"La seule bête qui échappa à Thorim et à ses worgs fut un monstrueux ver jormungar.

Changement dans un patch[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Blizzard Entertainment 2015-10-23. Legion : Armes prodigieuses du chasseur. Blizzard Entertainment. Consulté le 2015-11-06.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]