Wowpedia
Advertisement
Esarus thar no’Darador—Par le Sang et l'Honneur, nous servons.
— Devise des Chevaliers de la Main d'Argent
Alliance Chevaliers de la Main d'Argent
SilverHandLegion.png
Chef principalIconSmall Adventurer.gif Le Généralissime
Chef(s) secondaire(s)Alliance IconSmall Maxwell.gif Seigneur Maxwell Tyrosus
Alliance IconSmall Turalyon.gif Grand Exarque Turalyon
Alliance IconSmall Human Male.gif Seigneur Grayson Brisombre
Alliance IconSmall Dwarf Male.gif Valgar Forge-haute
Alliance IconSmall Human Female.gif Justicière Julia Celeste[1]
Alliance IconSmall Draenei Male.gif Vindicator Boros[1]
Alliance IconSmall Arator.gif Arator le Rédempteur[1]
Race(s)HumainHumain Humain
NainNain Nain
Haut-elfeHaut-elfe Haut-elfe
DraeneïDraeneï Draeneï
Demi-elfeDemi-elfe Demi-elfe
Elfe de la nuitElfe de la nuit Elfe de la nuit (Un)
IconSmall Ghost.gif Fantôme (Un)
Nathrezim Nathrezim (Un)
Classes de personnagePaladin, Chevalier, Templier, Prêtre,[2] Erudit,[3] Mage[4]
CapitaleNeutral Sanctum de la Lumière
Autres villes importantesAlliance Hurlevent
Alliance Forgefer
Base d'opérationAlliance Cathédrale de la Lumière
Alliance Hall des Mystères
Neutral Chapelle d'Alonsus
Théâtre des opérationsRoyaumes de l'Est, Kalimdor, Norfendre, Iles Brisées, Outreterre
Langue(s) principale(s)Commun, Nain, Thalassien, Draenei
AffiliationÉglise de la Sainte Lumière, Alliance, Armées du Déclin de la Légion
Réputation
IntendantIconSmall Human Male.gif Eadric le Pur
StatutActif
TabardTabard of the Lightbringer.jpg

Les Chevaliers de la Main d'Argent (dont le nom complet est l'Ordre des Chevaliers de la Main d'Argent, souvent appelé l'Ordre de la Main d'Argent, les Paladins de la Main d'Argent ou encore la Main d'Argent) représentent un ordre de chevaliers sacrés, communément appelés paladins, créés après la Première Guerre par l'archevêque Alonsus Faol et par son apprenti, Uther le Porteur de Lumière. Renforcés et bénis par la Lumière, ces puissants guerriers brandissent à la fois leurs marteaux de guerre et leur feu sacrés dans la bataille contre tous ceux qui piétineraient les faibles et les innocents. L'Ordre de la Main d'Argent a grandement aidé à mener l'Alliance de Lordaeron à la victoire dans la Seconde Guerre contre l'Ancienne Horde.

Quand Uther a refusé de purger la ville de Stratholme pendant la Troisième Guerre, l'ordre a été interdit d'agir par l'un de ses propres membres, le prince Arthas Menethil, bien que les chevaliers aient continués à lutter contre le Fléau malgré cela. Des années plus tard, les restes de l'ordre ont été fusionnés par Tirion Fordring avec l'Aube d'argent pour former la Croisade d'Argent et mener le combat contre le roi-liche en Norfendre. Cependant, les paladins humains et nains d'Hurlevent et de Forgefer étaient encore appelés Chevaliers de la Main d'Argent après la formation de la Croisade d'Argent, suggérant que l'ordre restait actif au sein de l'Alliance.

Lors de la troisième invasion de la Légion ardente, et après la défaite de la Croisade d'Argent dans la bataille pour le Rivage Brisé, la Main d'argent a été officiellement rétablie et soutenue par chaque ordre de paladins majeurs sur Azeroth : les paladins humains et nains de Hurlevent et Forgefer, les draeneis de la main d'Argus, les chevaliers de sang sin'dorei, les marches soleils taurens et les restes de la Croisade d'Argent. Depuis le Sanctum de la Lumière, sous la chapelle de l'Espoir de la Lumière, ils ont combattus la Légion ardente aux côtés des autres ordres de classe réunis sous la bannière de l'Armée du Déclin de la Légion. Suite à la fin de l'invasion et à la bataille de Lordaeron, au début de la quatrième guerre, l'Ordre se sépare à nouveau et combat une fois de plus aux côtés de l'Alliance sous la houlette du grand exarque Turalyon contre la Horde, affrontant notamment les troupes de Dame Liadrin sous la bannière des chevaliers de sang aux côtés des marches soleils d'Aponi Crin-brillant, pendant la bataille de Stromgarde.

Histoire[]

Fondation et Seconde Guerre[]

Alonsus Faol, fondateur de l'Ordre des Chevaliers de la Main d'Argent au temps de la Deuxième Guerre.

Alors que les forces humaines se rassemblaient pour la Seconde Guerre, le commandant suprême des forces de l'Alliance, Anduin Lothar, fit d'autres préparatifs. L'Alliance était composée de nations disparates, dont certaines étaient rivales. Elles avaient toutes des coutumes et des modes de vie différents. Lothar avait besoin de quelque chose pour les unir. Il avait besoin de champions derrière lesquels chaque humain pouvait se rallier, peu importe son origine. Les "prêtres" représentaient jusque à maintenant le choix le plus évident pour remplir ce rôle, mais l'Ordre sacré des clercs de Comté du Nord fut dévasté et dissout pendant la Première Guerre. Bien qu'ils fussent courageux, ils manquaient clairement d'entraînement martial. Lothar avait besoin d'autre chose.

La solution est venue de l'Église de la Sainte Lumière. Cherchant à créer un ordre qui connaitrait moins de pertes au combat, l'archevêque Alonsus Faol, qui avait récemment appris tout ce qui s'était passé à Hurlevent, y compris comment les religieux s'étaient comportés, rencontra Anduin Lothar et lui proposa de créer un nouvel ordre qui représenterait les plus grandes qualités de l'humanité. Un ordre qui inclurait des soldats doués non seulement pour manier la Lumière, mais aussi pour avoir des qualités de leadership, tout en maîtrisant évidemment les arts de la guerre traditionnelle. Loyauté, bravoure et honneur étaient les maitres mots pour désigner les membres de ce futur ordre. Avec le consentement de Lothar, Alonsus Faol et Uther, son apprenti, recrutèrent de nobles chevaliers et des membres de la prêtrise de Lordaeron, afin que l'archevêque puisse les former respectivement aux voies de la Lumière et au combat martial en tant qu'apprentis. Il y avait Turalyon, le prêtre qui avait contribué à forger l'Alliance au Conseil des Sept Nations, puis Saidan Dathrohan, un homme doué d'une immense force physique, Tirion Fordring, un chevalier réputé pour son zèle et sa résilience, Uther, un chevalier accompli et un croyant pieux qui avait déjà fait son apprentissage avec l’archevêque Faol depuis quelques années, et enfin Gavinrad le Terrible, un chevalier aguerri de Hurlevent, camarade de Lothar, qui avait combattu pendant la Première Guerre.

Faol accueillit ses nouveaux étudiants à bras ouverts, qu'il nomma plus tard paladins. La ville de Stratholme fut choisie plus tard comme base d'opérations. Lothar garda les paladins proches de lui et de son royaume, leur ordonnant de voyager aux côtés de l'armée principale de l'Alliance. Jour et nuit, les guerriers saints furent entraînés vigoureusement par l’archevêque, qui leur apprit comment utiliser la Lumière pour soigner leurs alliés et frapper leurs ennemis, et aussi comment montrer l'exemple. Ils seraient plus que de simples armes, car peu importe les temps difficiles, les paladins serviraient de lumières dans les ténèbres, de balises d'espoir pour guider l'Alliance. L'archevêque leur a demandé de mener une vie simple : ils ne chercheraient ni fortune ni gloire dans la guerre. Jusqu'à la fin de leurs jours, ils placeraient les besoins des autres au-dessus des leurs.

Au fur et à mesure que leur entraînement progressait, Faol présenta aux cinq paladins un ensemble de livres enchantés de l'église, plus connus sous le nom de libram. Chaque libram représentait ce que Faol considérait comme un trait fondamental de la Main d'Argent et incitait ses étudiants à devenir des incarnations vivantes de ce que ces livres sacrés représentaient: Turalyon tiendrait le Libram de Protection, Uther tiendrait le Libram de Justice, Tirion tiendrait le Libram de vengeance, Saidan tiendrait le Libram de la Sainteté, et Gavinrad tiendrait le Libram de la Compassion. Lothar était si fier du travail accompli par l’archevêque qu'il demanda à Turalyon et Uther de lui servir de lieutenants. Alonsus Faol accepta la demande du commandant suprême, mais le prévint que ses apprentis ne partiraient pas dans l'immédiat. En effet, il fallait des semaines avant qu'ils ne soient prêts à mettre le pied sur le champ de bataille.

Dans la chapelle d'Alonsus à Stratholme, Uther a été nommé comme étant le premier des paladins. Il a ensuite été suivi par Saidan Dathrohan, Tirion Fordring, Turalyon, et Gavinrad. L'Ordre de la Main d'Argent est ainsi né. Son nom et son symbole ont été tirés de la légende de la main d'argent, héritage du gardien Tyr, en tant que symbole de ces guerriers brandissant la lumière qui plaçaient le sacrifice de soi par-dessus tout, bien que la main d'argent était déjà un symbole commun pour les tribus humaines de Tirisfal il y a plusieurs siècles, apparaissant sur des vêtements et des pendentifs, portés pour éloigner les mauvais esprits, pour protéger les guerriers au combat et pour guérir les maladies.

Les paladins affrontant les chevaliers de la Mort durant la bataille d'Hillsbrad, pendant la seconde guerre

Les Chevaliers de la Main d'Argent firent leur première apparition lors de la bataille des contreforts d'Hautebrande, où ils ont traversé les lignes de l'Alliance tandis que leur présence remplissait leurs camarades d'espoir et de courage. Ils ont fait appel à leurs pouvoirs sacrés pour soigner les soldats blessés et soulager les âmes égarées, alors qu'ils affrontaient les chevaliers de la mort de la Horde, utilisant leurs pouvoirs sacrés sous la forme d'ondes de lumière blanches et flamboyantes d'énergies qui ondulaient sur les soldats de l'Alliance, frappant les morts vivants et balayant les attaques des chevaliers de la mort. Les paladins et les chevaliers de la mort étaient à égalité, ni l'un ni l'autre ne pouvant prendre le dessus sur l'autre, et ont continués à s'affronter pendant toute la durée de la bataille.

Pendant les mois qui suivirent le début de la guerre, d'autres chevaliers et prêtres furent également formés par Alonsus Faol pour devenir des paladins de la Main d'Argent. Leur chef, Uther, possédait une telle présence sur le champ de bataille que ses chevaliers semblaient parfois à la fois invincibles et inarrêtables.

Par la suite, les paladins ont joué un rôle déterminant pour l'Alliance dans la guerre. Ils ont notamment été déployés pour réprimer une révolte paysanne à la main de Tyr, et la simple vue de ces paladins brandissant leurs puissants marteaux de guerre et maniant leurs pouvoirs sacrés a grandement influencé le moral des troupes sur le champ de bataille. Uther et ses paladins étaient considérés comme des phénomènes vivants, car ils guérissaient les blessures des soldats au combat et rétablissaient la foi en la promesse de se libérer de la tyrannie orc. Même certains des plus grands chevaliers et guerriers de l'Alliance étaient abasourdis de voir une telle puissance à l’œuvre. C'est aussi le soutien des paladins qui a permit à l'Alliance de faire une marche rapide vers le sud et Khaz Modan. Pendant l'assaut visant à arracher Forgefer et Gnomeragan des mains de Kilrogg Œil-mort et de son clan de l'orbite sanglante, les paladins ont conduits des groupes de chasseurs pour traquer les orcs et les chasser de la région.

Les paladins étaient également connus pour officier durant les messes pendant la guerre, se rassemblant à l'intérieur des églises pour approfondir leur foi. En méditant, en communiant et en payant la dîme sur ces sites sanctifiés, ils ont découvert de nouvelles façons de canaliser leurs pouvoirs. Ils pouvaient lancer leur bénédiction sur les soldats, sentir le mal et même guérir de graves blessures avec un simple contact .

Uther a été le premier paladin connu à avoir manifester ses capacités sur le champ de bataille. Turalyon lui-même n'a maîtrisé ses pouvoirs qu'après la mort de Lothar pendant le siège du Pic Rochenoire, mais une fois qu'il eut accompli sa destinée, l'armée orc battit en retraire. Il désarma Orgrim Marteau du Destin avant de l’assommer, dans le but de le ramener à Hurlevent pour qu'il soit jugé pour tous les crimes qu'il a commit. Après la bataille, le commandement des armées de l'Alliance lui fut donné. Suite à cela, Turalyon accorda le titre de "Porteur de Lumière" à Uther, alors que ce dernier le congratula pour sa promotion.

Après la seconde guerre[]

La chapelle d'Alonsus à Stratholme, avant la Troisième Guerre

Après la guerre, l'Ordre de la Main d'Argent s'est associé à l'Église de la Sainte Lumière pour aider l'Alliance de Lordaeron à avancer. Sur le décret de Faol, ils ont guéris les malades et ont accordés un abri aux survivants de la guerre à Lordaeron et Hurlevent (Uther et Turalyon aidant à cet instant les réfugiés à Hurlevent).

Suite à l'invasion de Draenor qui a conduit à la fermeture de la Porte des Ténèbres, que seul Turalyon avait traversé, l'Ordre de la Main d'Argent s'est consacré à protéger les terres de l'Alliance des attaques orques en dirigeant quelques colonies à travers Lordaeron. Afin de contenir la menace orque, un certain nombre de camps de concentration furent construits dans le sud de Lordaeron, gardés à la fois par des paladins de l'ordre et par des soldats vétérans, les camps se sont avérés être un grand succès. Bien que les orcs captifs furent difficiles à gérer de par leur agressivité, impatients de se battre à nouveau, les gardiens des camps parvinrent à maintenir l’ordre. Lors des réunions de grande importance dans le palais de Lordaeron, en particulier lorsque des monarques étaient en visite, les Chevaliers de la Main d'argent étaient présents pour assurer la protection et la surveillance, étant la seule unité militaire en qui les rois et reines des autres royaumes avaient confiance, de sorte que même le roi gilnéen Genn Grisetête et l'amiral Daelin Portvaillant ont acceptés d'avoir été fouillés par des sentinelles sélectionnées par l'ordre.

La Main d'Argent a également commencé à former de nouveaux paladins à Hurlevent et à Forgefer, gonflant les rangs de l'ordre avec un certain nombre de nains. Certains hauts elfes furent également formés avant la Troisième Guerre, tels que Mehlar Aubelame, un élève d'Uther. L'Ordre a notamment utilisé le Monastère, un centre d'apprentissage et d'illumination connu comme étant un fier bastion de la prêtrise de Lordaeron, servant de séminaire et de terrain d'entrainement pour les paladins en formation. Ses bibliothèques avaient de nombreux livres pour apprendre les voies de la Lumière.

Devenir paladin, et rejoindre l'ordre nécessite de passer une cérémonie d'intronisation où le paladin reçoit son marteau, ses titres et les plaques d'argent qui sont placées sur ses épaules, avant d'être béni et habilité par les saints pouvoirs des clercs de Comté du Nord et les Chevaliers de la Main d'Argent présents durant son adoubement, une fois sa formation terminée. Arthas Menethil, prince de Lordaeron, a été introduit dans l'ordre lors d'une cérémonie célébrée dans la cathédrale de la lumière d'Hurlevent par l'archevêque Alonsus Faol.

Pendant cette période, le Bastion de la Main d'Argent était considéré comme la caserne de l'Ordre, [46] contenant d'innombrables de leurs trésors.

Le Bastion de la Main d'Argent à Stratholme

Plusieurs années plus tard, la vie de Tirion Fordring fut sauvée par l'orc Eitrigg. Quand Eitrigg fut plus tard capturé par l'Alliance, Tirion sentit qu'il avait une dette d'honneur et se battit pour le sauver. Pour avoir agressé des soldats de l'Alliance, Tirion a été amené à Stratholme pour subir son procès devant le jury composé de l'amiral Daelin Portvaillant, de l'archimage Antonidas, de l'archevêque Alonsus Faol et du prince Arthas Menethil. Il a ensuite été excommunié par Uther de la Main d'argent et exilé de ses terres. Son fils, Taelan, rejoignit plus tard la Main d'Argent.

Lorsque la nouvelle d'un chef de guerre ayant parvenu à rallier les orcs enfermés dans les camps arriva aux oreilles de la cour royale, le roi Terenas envoya Uther et ses paladins pour réprimer le soulèvement du chef de guerre. Cependant, les orcs rusés n'ont jamais pu être retrouvés car le jeune chef de guerre, qui n'était autre que Thrall s'est avéré être un génie tactique pour les orcs, en parvenant à éviter les forces armées d'Uther. Craignant que Thrall finisse par trouver encore plus d'orcs renégats cachés dans les terres de Lordaeron, le roi Terenas ordonna à Uther et aux Chevaliers de la Main d'Argent d'aller vers le sud de Lordaeron, afin de contenir la menace orc et de l'exterminer une bonne fois pour toute. Ils se sont notamment battus contre le clan Rochenoire, qui captura des citoyens de Strahnbrad pour les sacrifier à la Légion ardente, ayant renoué avec leurs relations avec les démons.

Avant la troisième guerre, une nouvelle branche commença à émerger de la main d'argent, dont les membres étaient dirigés par le général Abbendis. Cette faction était intolérante envers ce qu'elle considérait comme les "races inférieures" et formera plus tard la Croisade écarlate.

Le Fléau de Lordaeron[]

Stratholme après la purge accomplie par le prince Arthas

Ignorant le culte des Damnés qui se formait petit à petit sur leurs terres, les dirigeants des nations de l'Alliance ont commencés à se chamailler et à se disputer concernant leurs possessions territoriales. L'apparition de la peste du fléau marqua alors le début des problèmes pour l'Ordre de la Main d'argent, les paladins entrant dans une période sombre où l'un des leurs, le prince Arthas, tourna le dos à l'ordre. Au début de la Troisième Guerre, après s'être préparé pendant de longs mois, Kel'Thuzad et son Culte des damnés attaquèrent le royaume du roi Terenas en relâchant le fléau de la non-mort sur Lordaeron. Par conséquent, Uther le Porteur de Lumière et ses compagnons paladins ont enquêtés sur les régions infectées dans l'espoir de trouver un moyen d'arrêter la peste, mais malgré leurs efforts, cette dernière a continué à se propager.

Alors que les rangs des morts-vivants déferlaient sur Lordaeron, le prince Arthas prit les armes contre le Fléau, notamment à Atreval où le fléau morts-vivant avait déjà contaminé une grande partie de la population par l'intermédiaire de sacs de grains contaminés importés d'Andorhal. Ciblée par le Fléau, la ville était sur le point d'être attaquée par une armée de morts-vivants, et les défenseurs venaient de manger les contenus des sacs grain avant le début de l'attaque. Pendant ce temps, le prince Arthas avait suivi l'envoi de céréales d'Andorhal, où il avait réussi à tuer le nécromancien Kel'Thuzad, mais malgré cela, les rangs des morts-vivants gonflaient avec chaque soldat tombé en défendant le royaume. Frustré et bloqué par l'ennemi apparemment inarrêtable, Arthas a prit des mesures de plus en plus drastiques pour détruire la menace. Avec les soldats de l'armée de Lordaeron, il put tuer les personnes infectées par la cargaison avant qu'elles ne puissent propager la maladie dans tout Atreval. Peu de temps après, la grande armée de morts-vivants assiégea la ville, Arthas et ses armées retinrent à peine les vagues de morts-vivants assez longtemps pour l'arrivée des renforts de Jaina, d'Uther et des chevaliers de la Main d'argent, réussissant ainsi à repousser les assaillants.

Uther le Porteur de Lumière, Généralissime de la Main d'Argent

Horrifié, humilié et perturbé par l'avancée du Fléau dans son propre royaume, Arthas partit rapidement pour Stratholme, suivi par Uther et ses paladins, où ils découvrirent que la ville avait été infectée par la peste par Mal'Ganis, comme Kel'Thuzad lui avait dit. Quand Uther a refusé de suivre le commandement d'Arthas de tuer la population infectée de Stratholme avant qu'ils ne puissent mourir et renaître en tant que morts-vivants, Arthas tourna le dos aux autres paladins, qualifiant leur refus d'acte de trahison, avant de retirer à Uther son statut de commandant. il suspendit ensuite les paladins fidèles à Uther, avant d’appeler tous ceux étant encore "fidèles" à Lordaeron à le suivre dans sa purge. Après la purge, Arthas retraça la source de la peste jusqu'au Norfendre, dans l'intention de mettre fin à la menace pour toujours, mais au lieu de cela, il devint la proie des machinations du roi-liche. Après la purge de Stratholme, certains anciens paladins, désormais relevés en tant que chevaliers de la mort, ont également commis le même type de purge dans de nombreuses autres villes de Lordaeron.

Lorsque le Fléau attaqua Stratholme, les Chevaliers de la Main d'Argent fabriquèrent de l'eau bénite pour contrer les envahisseurs. Les paladins ont mit plusieurs flacons de cette eau avec des fournitures vitales essentielles aux habitants et les ont distribués dans toute la ville. Malheureusement, les citoyens se sont transformés en morts-vivants avant même que les flacons n'arrivent, et l'eau bénite ne fut jamais utilisé.

Dans les jours qui suivirent le départ du Prince Arthas au Norfendre, la Main d'argent a continué à défendre les villages de Lordaeron. Privés de leurs droits, les paladins travaillaient toujours de manière désintéressée pour protéger l'humanité des attaques du Fléau, et s'acharnaient pour tenter de contrer la progression de la peste. Cependant, le Fléau a continué de croître, avec notamment le soutien du Baron Vaillefendre. Thomas Thomson, paladin de l'ordre, plus connu aujourd'hui sous le nom de "cavalier sans tête", fut témoin de la trahison du Baron par l'envoi de sacs de grain contaminés.

Entre-temps, Arthas perdit son âme au profit de la lame runique, Deuillegivre, et devint officiellement un chevalier de la mort au service du Roi-Liche. Il finit par retourner à Lordaeron, afin de tuer son père et ruiner la cité de Lordaeron. Après la mort de Terenas, et alors que Jaina Portvaillant rassemblait les habitants du royaume pour naviguer vers Kalimdor, les Chevaliers de la Main d'Argent restèrent pour défendre ceux qui ne pouvaient pas monter sur les navires, [59] comme Krohm Aubemarteau qui a guidé d'innombrables innocents en sécurité avec son légendaire marteau. Mais malgré les efforts fructueux des paladins pour stabiliser les défenses du royaume et retenir les morts-vivants, ils finirent par être vaincus par le chevalier de la mort Marduk le Noir après que Davil Crokford, autre célèbre paladin de la Main, ait réussi à tuer le seigneur des goules Horgus le Ravageur, avant de mourir de ses blessures.

Quand Alexandros Mograine revint de Forgefer avec la puissante lame Porte-Cendre entre ses mains après avoir appris la mort de Terenas, des rapports indiquèrent que le généralissime réduisait drastiquement les forces du Fléau.

Par la suite, de nombreux paladins de la Main d'argent se sont rendus sur des terres en quarantaine pour soulager les souffrances de ceux qui restaient dans les colonies ravagées par la peste, mais bien qu'ils étaient immunisés contre toute sorte de maladie, ils ont été persécutés par la population générale qui croyaient que les paladins eux mêmes avaient été infectés. Certains de ces paladins se sont rendus au Norfendre. Lorsqu'ils atteignirent enfin la forteresse glacée de Ner'zhul, aigris par les épreuves qu'ils avaient à subir, ils étaient devenus sombres et maussades. Le roi-liche leur a offert un pouvoir incalculable en échange de leurs services et de leur fidélité. Ces paladins déchus, dont les âmes étaient tordues et liées à la volonté du Trône de glace, rejoignirent les rangs du Fléau en devenant des chevaliers de la mort, les plus puissants généraux de l'armée des morts.

Par ordre d'Uther, Gavinrad le Terrible et ses Champions de la Paix se sont positionnés afin de garder le cimetière près d'Andorhal, où les restes de Kel'Thuzad avaient été enterrés. Quand Arthas est venu récupérer les restes du nécromancien afin de ressusciter, Gavinrad refusa de laisser le cimetière aux mains d'Arthas et combattit vaillament, avant d'être tué suite à une attaque de Deuillegivre, qui aspira son âme.

Plus tard, Uther s'est opposé à son ancien apprenti aux côtés des paladins Ballador le Brillant et Sage Porteur-de-Vérité, commandants respectifs des Champions de la Lumière et des Champions de la Vérité, afin de protéger l'urne enchantée du roi Terenas. Mais ils ont été vaincus par Arthas qui les a assassinés un par un, et récupéra l'urne, bien qu'Uther ait bien failli remporter la victoire.

Entre-temps, certains paladins de l'ordre avaient rejoint l'expédition humaine pour combattre la Légion ardente, y compris le duc Coeur-de-Lion qui avait accepté de travailler aux côtés des orcs avec l'intention de traquer les démons restants après la mort de Mannoroth.

Après la Troisième Guerre[]

La chapelle d'Alonsus après la Troisième Guerre

<nowiki>Plusieurs mois après la fin de la Troisième Guerre, les chevaliers de la Main d'Argent ont de nouveau émergés des ruines de Lordaeron pour former une résistance, composée de détachements de troupes, afin de continuer à combattre le Fléau, et de protéger ceux qui ont fuis vers Dalaran, alors reprise par la résistance de l'Alliance dirigée par le grand maréchal Garithos. Ils ont gardés les jardins du palais de Lordaeron en ruine après la défaite d'Archimonde, sous le commandement de Dagren le tueur d'Orcs, de Magroth le défenseur et de Halahk le porteur de vie. Mais leurs efforts combinés n'étaient malheureusement pas suffisants : ils furent vaincus par Arthas Menethil, Kel'Thuzad et Sylvanas Coursevent, permettant au Fléau d'assassiner les survivants et d'anéantir la résistance.

Certains des rares qui ont réussis à survivre au massacre ont été ralliés par Dagren le tueur d'Orcs pour rejoindre les rangs des colons humains et se rendre en Kalimdor, sous les ordres de l'amiral Daelin Portvaillant, afin de combattre la Horde et de localiser Jaina. Les paladins qui sont restés en Lordaeron continuèrent une fois de plus à lutter contre le Fléau pendant les années suivantes. Insaisissables et ingénieux, les morts-vivants étaient incapables de les vaincre au combat. Sous la direction du Grand Commandant Saidan Dathrohan et du Généralissime Alexandros Mograine, le détenteur de la légendaire Porte-Cendres, qui était alors considérée comme la plus grande arme de l'Ordre, les Chevaliers de la Main d'Argent se sont regroupés pour tenter de bouter le Fléau hors des Maleterres. Plusieurs années auparavant, des dissensions ont commencés à apparaître au sein de l'ordre. Maxwell Tyrosus, un des leaders de la Main, a suggéré que pour reprendre leurs villes déchues, l'ordre devrait recruter parmi les elfes de la nuit de Kalimdor et les nains et gnomes de Khaz Modan. D'autres dirigeants éminents tels que le haut général Abbendis n'étaient pas d'accord, considérant que le sort de Lordaeron était entre les mains des hommes. C'est ainsi que la croisade écarlate se forma.

Le Généralissime Alexandros Mograine, portant Porte-Cendre contre le Fléau

Depuis leur nouvelle base d'Atreval, généreusement donnée par Taelan Fordring pour donner aux écarlates un point stratégiques afin de lancer des attaques contre le Fléau, ces derniers ont pu remporter quelques victoires au cours des années suivantes, au prix de la vie du haut général Abbendis lors d'une des batailles, mais ils ne purent atteindre leur objectif : la destruction complète du Fléau.

Inquiets de l'enracinement des Réprouvés dans les ruines de Lordaeron, les écarlates ont établis une base dans le monastère abandonné des clairières de Tirisfal, qui sera plus tard connu sous le nom de monastère écarlate, où ils rencontrèrent un troll de la jungle nommé Zabra Hexx qui avait apprit les voies et les préceptes de la Lumière à travers les livres saints. Le troll s'enfuit du monastère alors qu'il allait se faire tuer par Abbendis, avant de rencontrer Alexandros Mograine, qui l'épargna. Les écarlates firent une alliance avec le Seigneur Croisé Valdelmar de la Main de Tyr, étendant leur protection à la ville fortifiée, qui jusque-là avait résisté aux attaques presque quotidiennes des morts-vivants. Cependant, lors d'une attaque contre Stratholme, le Grand Croisé Saidan Dathrohan fut tué, avant que son cadavre soit possédé par le seigneur de l'effroi Balnazzar. C'est ce dernier qui commença à organiser la chute de la croisade écarlate de l'intérieur.

Craignant que le porte-cendres ne détruise les réprouvés avant que ses plans ne se concrétisent, Varimathras demanda à Balnazzar d'arranger la mort d'Alexandros en manipulant et en corrompant son fils, Renault Mograine, pour conduire son père et le grand inquisiteur Fairbanks à Stratholme où une armée de morts-vivants les attendait. Pendant la bataille, Fairbanks fut le premier à tomber, piégé sous un tas de cadavres morts-vivants, tandis que le seigneur Mograine se tenait seul contre les morts-vivants, anéantissant toutes les vagues d'attaque du Fléau. Fatigué et affaibli, Alexandros laissa tomber sa lame au sol. Venant de derrière, son fils Renault ramassa le Porte-Cendre et tua le généralissime en enfonçant la lame dans son cœur, corrompant Porte-Cendre dans l'acte, avant de s'enfuir vers Atreval, laissant le corps de son père et l'épée maintenant impie qu'il était incapable de tenir dans ses mains à la portée de tous.

La mort d'Alexandros choqua les paladins, créant des divisions entre eux, tandis que le cadavre du Généralissime et Porte-Cendre furent récupérés plus tard par Kel'Thuzad. La liche ressuscita le légendaire paladin en tant que chef des quatre cavaliers, tandis que le porte-cendres n'était plus que l'ombre d'elle même après avoir été utilisée à des fins aussi atroces.

Le possédé Saidan Dathrohan a ensuite rassemblé ce qui restait de la Main d'Argent en Lordaeron afin de faire rejoindre aux chevaliers les rangs de la Croisade Écarlate. Ces paladins s'efforçaient fanatiquement de détruire le mal, sans aucun égard aux moyens utilisés, et méprisaient toutes les races non humaines. D'autres paladins, dégoûtés par le fanatisme immoral des Croisés écarlates, méfiants envers Saïdan et ses plus proches compagnons qu'ils soupçonnaient corrompus sans pouvoir le prouver, et qui croyaient leurs caades dépossédés de leurs nobles intentions de jadis, sont partis former l'Aube d'Argent, qui a adopté une approche moins extrême en restant fidèle aux principes de la Lumière, en acceptant des membres de toutes les races d'Azeroth dans leurs rangs à la Chapelle de l'Espoir de Lumière, qui servit de base d'opérations dans les Maleterres. C'est aussi ici que le Seigneur Maxwell Tyrosus, et quelques autres, ont été choisis pour la tâche secrète de déterrer les corps de plusieurs héros tombés au combat dans les cimetières afin de les incinérer/inhumer sur des terres plus sures, empêchant le Fléau de faire grossir ses rangs. Le Seigneur Raymond George fut le premier chef de l'Aube, succédé par Tyrosus après sa disparition.

Après la Troisième Guerre, un seigneur des abimes nommé Verius s'est rendu dans une chapelle appartenant aux Chevaliers de la Main d'Argent, sous l'apparence d'un humain, pour manipuler un prêtre nommé Père Rammal, afin d’infiltrer l’Ordre. Cependant, après avoir vu à travers le déguisement de démon à l'aide d'une amulette magique, une elfe dans la chapelle a révélé qu'elle et "Rammal" étaient en fait des elfes de sang. Verius a rapidement pris conscience de leurs motivations une fois qu'ils ont révélés leur véritable identités et sont tombés sur lui pour se nourrir de son énergie.

World of Warcraft[]

WoW Icon 16x16.gif Le contenu de cette section est exclusif à World of Warcraft.

Le Bastion écarlate, anciennement connu sous le nom de Bastion de la Main d'Argent

Après la troisième guerre, la cathédrale de la lumière sert de principal centre spirituel pour l'Église de la Sainte Lumière, ainsi que pour les paladins des royaumes de Hurlevent et Forgefer, avec le Seigneur Grayson Brisombre et Valgar Forge-haute à leur tête, qui sont restés membres des Chevaliers de la Main d'Argent. Ils sont la branche martiale de l'Église et cherchent à être un exemple des enseignements de la Lumière et à appliquer ses lois. Même si l'Église souhaite renforcer ses rangs, elle comprend les sacrifices nécessaires pour s'assurer que les paladins qui la servent soient dignes, notamment à travers l'étude du Tome de la Divinité et des épreuves.

Ces nouveaux Chevaliers de la Main d'Argent ont été envoyés en mission pour combattre les ennemis de l'Alliance que sont la Confrérie Défias et les Nains Sombrefers lors de leur entraînement, mais aussi au Camp Noroit dans les Maleterres de l'Ouest pour assister le Commandant Ashlam Valorfist contre les morts-vivants du Fléau présents dans la région.

Fut un temps, tout le monde au sein de l'ordre pensait que Merideth Carlson, une palefrenière de la Main, était folle d'avoir eu l'idée d'un aliment spécial pour chevaux, afin que les paladins puissent les invoquer par un rituel sacré .Finalement, quelques héros vinrent en aide à Merideth qui démontra à tous qu'elle n'était pas folle, permettant aux jeunes paladins d'être en mesure d'invoquer leur destrier. Ce fut une tâche fastidieuse pour "équiper" la totalité des autres paladins, car cela impliquait des mois d'obtention de matériaux partout en Azeroth. Ces opérations étaient menées par le seigneur Grayson Brisombre en personne.

Le chevalier de la main d'argent Trey Forgelumière arriva dans le nord de Kalimdor pour offrir son aide aux alliés elfes de la nuit de l'Alliance, afin de purger les terres des forces des démons et des morts-vivants, mais il fut capturé avec son ami Arko'narin, alors qu'ils enquêtaient sur les activités démoniaques à Jaedenar et sur la réapparition du Conseil des ombres. Il fut torturé à mort dans la cale de l'ombre de Gangrebois, son âme hantant l'endroit jusqu'à ce qu'un aventurier vienne tuer son tortionnaire et récupérer à la fois son épée et ses restes, lui permettant d'être enterré et finalement reposer en paix.

La Main d'Argent n'était pas présente en Lordaeron jusqu'à ce que Tirion Fordring sorte de l'exil. Lorsque son fils Taelan a été tué par le grand inquisiteur Isillien pour avoir tenté de quitter la croisade écarlate, Tirion l'a vengé et a juré sur le corps de son fils de reformer l'Ordre de la Main d'argent, afin d'en faire une fois de plus une force du bien dédiée à exterminer le mal, indépendamment de la politique et du contexte qui tourmentaient le monde.

  • "La mort de mon fils aux mains de ces monstres ne se passera pas sans incident. Réconfortez-vous en sachant que l'Ordre renaîtra. Je prends maintenant ma place en tant que Généralissime du nouvel Ordre de la Main d'Argent."

L'ordre est mentionné pour être actif pendant l'assaut initial sur Naxxramas par Eligor Portelaube dans une conversation avec le commandant écarlate Marjhan à la chapelle de l'espoir de Lumière.

Le corps d'Uther fut plus tard récupéré par la Main d'Argent, et est actuellement enterré dans une grande tombe, près du camp de Noroit.

Burning Crusade[]

WoW-comic-logo-16x68.png Le contenu de cette section est exclusif aux comics World of Warcraft.

La tombe d'Uther, l'un des derniers bastions de la Lumière dans les Maleterres.

Après la réouverture de la Porte des Ténèbres, un bataillon du Chevaliers de la Main d'Argent dirigé par le Seigneur Irulon Lamevraie a lancé une expédition en Outreterre pour sécuriser l'autre côté de la Porte contre les démons de la Légion ardente. Quand l'un de leurs paladins accusé de désertion, Jorad Mace, est revenu avec la nouvelle qu'une armée d'orcs gangrenés et de dragons du Néant était en route vers la Porte, le seigneur Irulon s'est porté garant de la garde de la porte et exhorta le commandant Duron d'avertir les armées de l'Alliance de ce danger.

Peu de temps après avoir consolidé leurs lignes défensives, les forces combinées des troupes de l'Alliance, de l'Aldor, de la Main d'Argent et de la Horde stationnées au portail affrontèrent les forces de Ragnok Bloodreaver, un chevalier de la mort, à l'escalier du destin. Pendant la bataille, Ragnok a été désintégré par un balancement radieux et sacré du marteau de Jorad. Sans leur chef et le soutien des dragons du Néant, les restes des forces du chevalier de la mort ont été chassés par la coalition, les empêchant de prendre pied en Azeroth.

TBC Le contenu de cette section est exclusif à The Burning Crusade.

En plus de la Croisade Écarlate, la Main d'Argent trouva un nouveau rival avec le nouvel ordre des Chevaliers de Sang, un groupe de paladins errants qui avaient pris de l'importance dans les terres elfiques restaurées au nord de Lordaeron. Certains de ces elfes avaient été chevaliers de la Main d'Argent avant la Troisième Guerre, comme Mehlar Aubelame, un ancien élève d'Uther qui tenait son ancien maître indirectement responsable de la chute de Quel'Thalas et décida de souiller la tombe d'Uther. Ses raisons ? Il pensait qu'Uther était indirectement responsable de la trahison d'Arthas. Pour prouver leur domination sur la Lumière, des Chevaliers de Sang ont été envoyés pour souiller la chapelle d'Alonsus. Les chevaliers fantomatiques hantant toujours les lieux, dont Aelmar le vainqueur, Cathela la chercheuse, Gregor le justicier, le vicaire Hiéronymus et Nemas l'arbitre ont défendus la chapelle aux coté d'Aurius Vaillefendre mais furent vaincus.

D'autres personnes se sont également rendues au tombeau d'Uther, parmi lesquelles le draenei Anchorite Truuen qui a étudié de nombreux héros d'Azeroth, et qui considère qu'Uther était le plus intéressant de tous. Il veut honorer la mémoire du paladin en récupérant la Marque du porteur de lumière, conservée par la croisade écarlate à la tour de Taelan, avec l'aide d'un aventurier. Après avoir récupéré la marque et l'avoir apporter à la tombe, le fantôme d'Uther apparu pour les remercier pour ce qu'ils avaient accompli et leur dit de garder la marque, comme un symbole de la force de la Lumière, afin d'inspirer les futurs héros par les actes des plus anciens disparus depuis longtemps.

Peu de temps avant la guerre contre le roi-liche, Korialstrasz a décimé une grande armée du Fléau quelque part en Lordaeron. Le dragon rouge a remarqué que certains des morts-vivants portaient l'armure des paladins.

Wrath of the Lich King[]

WotLK Le contenu de cette section est exclusif à Wrath of the Lich King.

Tirion Fordring, portant Porte-Cendre durant la guerre contre le Fléau

À la tête des paladins de la Main d'Argent et de l'Aube d'Argent, le Généralissime Tirion Fordring émergea à la Chapelle de l'Espoir de Lumière pour la défendre du Fléau, déclenchant sa sainte fureur sur les armées de morts-vivants jusqu'à ce que les Chevaliers de la Mort d'Achérus soient finalement vaincus. Au cours de sa confrontation avec le roi-liche, Tirion a récupéré et a évidemment purifié le porte-cendres, conduisant le Roi Liche à battre en retraite et en libérant en même temps les chevaliers de la mort sous son emprise. Après la bataille à la chapelle de l'Espoir de Lumière, Tirion a appelé à une union entre l'Aube d'Argent et l'Ordre de la Main d'Argent. Ensemble, ils formèrent la Croisade d'Argent, qui navigua vers le Norfendre et combattit pour mettre fin au règne du roi-liche.

Au début de la guerre contre le Fléau, Tirion Fordring a réussi à mettre le pied à Valgarde au Norfendre sous le déguisement d'un clerc de la croisade, tandis qu'un envoyé de la main d'argent nommé Ares le Féal a été chargé de transporter Porte-Cendre, dans le but de protéger la Lame si le généralissime était attaqué. Ares a sacrifié sa vie pour protéger et transporter l'arme légendaire, mortellement blessé par des morts-vivants, il a ordonné à un aventurier de récupérer l'artefact dans les Catacombes d'Utgarde, et, dans son dernier souffle, l'implore de le livrer au Seigneur Irulon Vraielame qui a rendu l'arme à Tirion. En l'honneur des chevaliers qui se sont sacrifiés pour leur devoir sacré, le Généralissime a révélé son identité et a déclaré que l'Ordre de la Main d'Argent est arrivé et qu'ils avanceraient jusqu'à ce qu'Arthas soit vaincu. Irulon a alors mentionné que l'Ordre travaille maintenant vers la Couronne de glace.

Formant avec les chevaliers de la Lame d'Ebène le Verdict des Cendres, les paladins ont joués un rôle déterminant dans la chute d'Arthas, Tirion lui-même utilisant le Porte-Cendres pour briser Deuillegivre.

Cataclysme[]

Cataclysm Le contenu de cette section est exclusif à Cataclysm.

Après le Cataclysme, les mentors des paladins dans les royaumes d'Hurlevent et de Forgefer accueillaient toujours de nouveaux membres dans le cadre d'un Ordre de la Main d'Argent qui ne fusionnait pas avec la Croisade d'Argent. Les paladins de l'Alliance qui n'avaient pas rejoints la Croisade d'Argent étaient toujours des Chevaliers de la Main d'Argent qui restaient fidèles à l'Alliance.

Ils furent envoyés pour combattre les ennemis de l'Alliance dans les Profondeurs de Rochenoire, empêchant à leurs alliés de tomber face aux forces du clan Sombrefer et du Marteau du Crépuscule, mais aussi au donjon maudit d'Ombrecroc dans la Forêt des Pins Argentés pour obtenir des matériaux uniques, afin que Therum Forge-profonde puisse créer des armes à la hauteur de leur dévouement.

Le Seigneur Brisombre n'eut plus besoin d'envoyer de jeunes paladins partout en Azeroth, afin de trouver les matériaux nécessaires pour qu'ils puissent invoquer leur monture, car il a maintenant la plupart de ces matériaux à portée de main.

Pendant la conquête de la Main de Tyr, le commandant de croisade Korfax de la Fraternité de la Lumière a ordonné aux aventuriers de récupérer des artefacts inestimables dans la ville fortifiée, parmi lesquels le Linceul d'Uther et le Sigil de Gavinrad, cachés dans des coffres à l'intérieur de la caserne, voulant protéger ces artéfacts appartenant aux membres fondateurs de la Main d'Argent des mains des croisés écarlates ressuscités en mort-vivant. Une fois en sa possession, Korfax annonça qu'il avait l'intention de les livrer à Tyrosus.

A Stratholme, le Chevalier de la Main d'Argent Aurius Vaillefendre, qui a succombé aux attaques sauvages de son père, le Baron Vaillefendre, a été relevé comme chevalier de la mort, avant de reprendre le contrôle de la ville en l'absence de son père. Après sa résurrection, Eligor Portelaube a envoyé des aventuriers pour le tuer. Son corps a ensuite été placé dans une crypte de la ville. Le fantôme du Seigneur Raymond George a également envoyé des aventuriers dans la ville en feu pour récupérer de précieuses reliques de la Main d'Argent, parmi lesquelles des volumes perdus des Annales de la Main d'Argent sous l'œil vigilant de l'instructeur Galford, considérés comme des objets appartenant à la chapelle de l'Espoir de Lumière.

Légion[]

Legion Le contenu de cette section est exclusif à Legion.

La renaissance de l'Ordre de la Main d'Argent, réunifiant tous les ordres de paladins d'Azeroth pour affronter la Légion

À la suite de l'échec de l'assaut de la croisade d'argent sur le rivage brisé et de la perte de Tirion Fordring lors de la bataille, le Seigneur Maxwell Tyrosus est entré en contact avec un héros paladin afin de réunir ceux qui ont encore la conviction de sauver le monde, mais aussi pour trouver et sécuriser les artefacts légendaires sacrés que sont La Main d'Argent, le  [Garde-Vérité] et Porte-Cendre, les seules armes qui leur permettraient de se battre contre la Légion.

Après avoir réussi à sécuriser tous les artéfacts et à ramener le corps de Tirion pour être enterré avec dignité parmi les anciens héros de la Lumière. Une cérémonie a eu lieu dans un sanctuaire (du nom de Sanctum de la Lumière) caché sous la chapelle de l'Espoir de Lumière pour unir chaque ordre de paladin sur Azeroth. Le héros paladin a été nommé comme étant le nouveau Généralissime et Champion de l'Ordre restauré de la Main d'Argent, ayant été choisi comme héritier de Tirion Fordring. Depuis le Sanctum de la Lumière, la Main d'Argent a commencé à se préparer pour son combat contre les démons de la Légion ardente.

L'Ordre de la Main d'Argent a grandi et était composé de:

  • Paladins originaux de la Main d'argent : dirigés par Grayson Brisombre et Valgar ForgeHaute.
  • La croisade d'argent : dirigée par Maxwell Tyrosus.
  • La main d'Argus, dirigée par le vindicateur Boros.
  • Les chevaliers de sang, dirigés par Dame Liadrin.
  • Les Marches-soleils, dirigés par Aponi Crin-Brillant.

A noter que la Justicière Julia Celeste et Arator le Rédempteur étaient également des leaders du nouvel ordre .

Bien que cela ne soit pas indiqué directement, Frère Samuel de Comté du Nord était également présent, ce qui indique que la Confrérie de Comté du Nord (anciennement connue comme l'ordre sacré des clercs de Comté du Nord) était apparemment également représentée. Idem pour les cas d'Eligor Portelaube de la Fraternité de la Lumière, et plus tard celui de Lothraxion de l'Armée de la Lumière.

Au cours de la troisième invasion de la Légion ardente, l'Ordre de la Main d'argent a commencé à se mobiliser sur les îles Brisées, avec le soutien du seigneur Brisombre qui s'est porté volontaire pour coordonner les forces sur le terrain, envoyant des troupes de reconnaissance à travers les îles pour surveiller les mouvements de la légion et ramener de potentiels survivants. Par la suite, la Main d'Argent a organisé le recrutement et la formation de nouvelles troupes telles que l'escouade des écuyers et la Phalange des Porte-boucliers formé par le commandant Ansela, un vétéran de la guerre grisonnant et un enseignant chevronné qui a jurée de servir l'ordre après avoir été sauvée sur les Iles Brisées. Les Chevaliers de la Main d'Argent et les Templiers de la Main d'Argent furent formés par le Commandant Born, un enseignant acharné qui a formé certains des plus grands chevaliers paladins des dernières années, et enfin des Croisés de la Main d'Argent recrutés par le Croisé Kern. L'offensive en cours au Rivage Brisé a également attiré l'intérêt de nombreux paladins qui souhaitaient rejoindre les rangs de la Main d'Argent, certains d'entre eux ont été intronisés dans la Chapelle de l'Espoir de Lumière par le Généralissime lui-même, qui avait préalablement éliminé l'infiltrateur de la Légion parmi eux. Certains hauts-elfes étaient également présents dans les rangs de l'Ordre en tant que porteurs de bouclier de la Main d'Argent.

Le Sanctum de la Lumière, ou les paladins opéraient contre la Légion

Au cours d'une de leur expédition sur le rivage brisé, Maxwell Tyrosus et ses éclaireurs découvrent et rapportent à l'archimage Khadgar et au Généralissime qu'un objet extraordinairement luminescent a émergé, dégageant une incroyable puissance qu'ils pouvaient sentir à travers leur corps. Leur découverte était le Cœur de la Lumière, le cœur du naaru Xe'ra, porteur du message de Turalyon pour Azeroth, et selon lui, la clé qui doit être apportée au prophète Velen pour vaincre la Légion. En présence d'Arator, un autre message a été entendu, Turalyon a informé son fils que le seigneur de l'effroi Balnazzar a été envoyé en Azeroth pour détruire tout ce qui lui est cher, et qu'il doit rassembler les défenseurs de la Lumière pour combattre ou tout sera perdu. Par conséquent, Dame Liadrin et le Seigneur Maxwell Tyrosus étaient présents aux côtés du Haut-seigneur lors de la Bataille pour l'Exodar pour lutter contre le Haut Général Rakeesh et protéger le naaru O'ros, selon Velen, ciblé par les démons afin qu'ils ne puissent pas débloquer les connaissances cruciales. à leur bataille contre la Légion ardente contenue dans le Cœur de la Lumière.

Les défenses de la Main d'Argent ont également été attaquées par les Chevaliers de la Lame d'ébène qui étaient venus récupérer le corps de Tirion afin de faire de lui le dernier membre des Quatre Cavaliers. Ils ont maîtrisé Maxwell Tyrosus, puis se sont dirigés vers le fond du Sanctum où Dame Liadrin a tenté de les arrêter, en vain. Juste au moment où la Lame d'ébène était sur le point de ressusciter Tirion, la Lumière elle-même est intervenue et a brûlé les chevaliers de la mort encerclés, les forçant à fuir et en accordant la victoire aux paladins.

Sous les ordres du Généralissime et du Seigneur Brisombre, les Chevaliers de la Main d'Argent ont été mobilisés sur différentes missions, notamment pour poursuivre Balnazzar en identifiant ses récents mouvements dans l'est d'Azsuna, où des rumeurs disent qu'une petite force démoniaque se ralliait à lui, et pour renforcer leurs forces en augmentant les efforts de recrutement et en recherchant de nouveaux alliés, ils aidèrent les prêtres du Conclave à sauver les survivants et à combattre les démons sur le Rivage Brisé. Ils ont également traité des incursions de démons, en tuant un man'ari érédar nommé Djobi qui avait corrompu les furbolgs locaux à Val'sharah, tout en se procurant des armes, de la nourriture, des médicaments et d'autres provisions pour l'Ordre après avoir pris contact avec une tribu de taurens de Haut-Roc, tuant au passage une escouade de démons. Plus tard, ils ont été envoyés pour repousser une attaque de démon sur Atreval, menant au recrutement d'un savant renommé des archives du nom d'Alamande Grisépine, qui a accepté de prêter son expertise à leur cause. Bien que Stratholme soit toujours sous le contrôle du Fléau dirigé par Raemien le Faucheur d'Âme, la Main d'Argent a réussi à reprendre le contrôle de la Place des Anciens, où se trouve la Chapelle Alonsus, et à vaincre le chevalier de la mort afin d'obtenir le destrier d'Aurius Vaillefendre afin qu'il serve de monture au Généralissime.

Sous le commandement du Redresseur de torts Boros et de la Justicière Julia Celeste, la Main d’Argent a gardé un œil attentif sur les mouvements de la Légion à Faronaar à Azsuna, où leurs informations laissaient entendre qu’un lieutenant de haut rang était présent, peut-être Balnazzar lui-même. Ils ont réussis à saboter les efforts et l’avancée de la Légion en tuant la mère des diablotins Ozram et un grand nombre de démons, tout en détruisant des orbes, vitales pour les démons. Néanmoins, la mission a failli être un désastre en raison de la capture du Vindicateur, sauvé de justesse par le Généralissime.

Au cours de leur mission, les Chevaliers de la Main d'Argent ont réussi à obtenir le Codex de Commandement de Balnazzar. Incapable d'accéder aux informations à l'intérieur, Aponi Crin-Brillant a contacté son amie Delas Croc-de-Lune, une prêtresse du Conclave, qui étudiait l'Eredun. Cette dernière a accepté d'aider l'ordre et a réussi à déchiffrer le Codex après que les paladins aient réussi à lui apporter un Lexique de Fel d'un puissant prisonnier à l'intérieur du Fort Pourpre. Comme les sceaux de la Légion ne se révèlent qu'en présence de sang de démon, les Chevaliers de la Main d'argent ont été mobilisés dans diverses missions sur les îles Brisées pour obtenir un Flacon de sang de démon. Ils ont aussi perturbés une opération démoniaque à Azsuna, où la Légion a créé des races terriblement résistantes de traqueurs de mana. Ils tuèrent la mère des diablotins Argnotha. Alors que l'érédar Egrothar était à Haut-Roc pour profaner les lieux de sépultures sacrés de la tribu de Haut-Roc, relevant les corps des morts, les paladins se chargèrent d'exécuter les non-morts avant de tuer le démon. Lorsque la Légion se rassemble aux portes des Salles des Valeureux à Torneihm, les paladins de la Main d'Argent furent envoyés pour éliminer tous les démons sur place. Plus tard, ils sont venus en soutien dans la région sud-ouest de Suramar, pour se débarrasser d'infernaux géants et de grangroptères qui attaquaient tous ceux qui s'approchaient de la base d'opérations de la Légion. Enfin, l'Ordre de la Main d'Argent a envoyé ses troupes dans la région de Val'sharah pour éradiquer une bande de satyres déchaînée, dirigée par Zizzifrax, afin d'aider les druides du Cercle Cénarien.


Le contenu du Codex apprit aux paladins qu'une force d'invasion de la Légion était en marche pour Azsuna, où les démons prévoyaient d'ouvrir un portail directement vers leur monde démoniaque de Niskara. Cette information a conduit à un assaut sous le commandement d'Aponi Crin Brillant et d'Arator le Rédempteur, aux côtés du Conclave, tandis que le Généralissime et ses alliés enquêtaient sur le seigneur Kur'talos Corvaltus, un redoutable général pendant le règne d'Azshara qui aurait amassé une énorme armée derrière les murs du Bastion du Freux. Cependant, les paladins n'ont pas donné de nouvelles après leur départ. Ils ont ensuite été sauvés par le Généralissime qui les a retrouvés en trouvant les pages du libram d'Aponi, apprenant que leur assaut était un échec lorsque Balnazzar est apparu à travers son portail et les a vaincus, avant de les emprisonner à Niskara. Ils furent finalement sauvés par un mystérieux étranger qui les informa que Balnazzar et ses armées étaient sur le point d'attaquer le temple du Halo-du-Néant, quartier général du Conclave caché dans le Néant Distordu.

Le Temple Halo-du-Néant, ou les paladins de la Main d'Argent ont affrontés et vaincus Balnazzar.

L'Ordre de la Main d'Argent a accepté de soutenir le Conclave, et a accepté la demande de Delas de se joindre à eux , ce qui fit de la prêtresse le premier paladin kaldorei de l'ordre. Son oncle, Nerus, se joint également à sa nièce après que le Généralissime ait libéré sa famille de la malédiction de Zorak, un puissant érédar. Par la suite, l'Ordre a commencé ses préparatifs en envoyant des troupes pour collecter du Sang de Sargeras, un réactif rare et puissant pour lier la magie sur leurs armes et armures, mais aussi et surtout un métal rare appelé Luménite parmi les peuples indigènes de les îles Brisées, reconnus comme incassables et capables de contrer la magie. Les paladins de la Main d'argent ont été envoyés sur le Rivage Brisé, jonché de débris, pour rassembler beaucoup de luménite tout en combattant les démons qui patrouillaient toujours sur le rivage. Certains d'entre eux revinrent avec de la luménite trouvée lors de l'assaut du Camp de la Légion en Azsuna, où les démons gardaient un riche stock d'armes. Après que des éclaireurs soient tombés sur un groupe de raids vrykuls, équipé d'armes faites en luménite, sous le commandement du Pilleur Jurval, l'Ordre a envoyé des troupes pour éliminer l'ennemi et prendre leurs armes. Certains d'entre eux ont également «convaincus» les nagas du sud de Val'sharah de se séparer de leurs armes fabriquées à partir de luménité. Quand les Sacrenuits ont déplacés une grande cargaison de luménite derrière les murs de Suramar, les paladins de l'ordre sont venus combattre le gardien Jor'al afin de récupérer l'acier. Une fois prêts, les paladins ont rejoint la bataille pour le temple d'Halo du Néant, ou un grand combat eu lieu entre Balnazzar et quelques démons et les paladins. C'est finalement avec l'aide de Lothraxion et de l'armée de la lumière que les paladins purent tuer définitivement Balnazzar et repousser les démons.

Suite à leur victoire, l'Ordre de la Main d'Argent a rejoint les autres ordres, représentée par Gryan Roidemantel, pour former les Armées du Déclin de la Légion. Les Chevaliers de la Main d'Argent étaient présents pour repousser l'assaut de la légion sur Dalaran et pour combattre aux côtés de leurs alliés lors de l'assaut sur Rivage Brisé, avec le capitaine Ridgers à leur tête à la Halte de la Délivrance. Au cours de la campagne sur Argus, la Main d'Argent a découvert que Turalyon, qui avait disparu depuis plus de vingt ans, était toujours en vie et était devenu le Grand-Exarque de l'Armée de la Lumière, béni par Xe'ra pour devenir un éternel protecteur de la création, après avoir rejoint les sancteforges alors qu'ils menaient la guerre contre la Légion ardente à travers le Néant Distordu dans une lutte qui a duré un millénaire. Certains paladins de la Main d'Argent étaient présents sur Argus sous les ordres du Généralissime, de Dame Liadrin, d'Arator le Rédempteur et du Redresseur de torts Boros, afin de combattre les démons et de protéger le Vindicaar des attaques de la Légion. Lorsque Sargeras a empalé Azeroth avec son épée, blessant gravement son cœur alors que ses énergies se répandaient à la surface, un champion de la Main d'argent parmi d'autres champions d'Azeroth a vidé l'épée de sa corruption avec un artefact sacré de l'Ordre, servant de vaisseau. La lueur rouge sur la lame s'est estompée et l'épée est tombée en sommeil.

Battle For Azeroth[]

Battle for Azeroth Cette section concerne du contenu lié à l'extension Battle for Azeroth.

Turalyon et les paladins de la Main d'Argent durant la bataille de Stromgarde.

Pendant la bataille de Stromgarde, les paladins de l'Alliance portaient la bannière de la Main d'argent et plantaient des bannières bénies sur le champ de bataille. Ils étaient sous les ordres de Turalyon qui fit son retour en Azeroth. Ils n'employèrent que des races de l'Alliance et combattirent une fois de plus contre la Horde, notamment Liadrin et ses Chevaliers de Sang aux côtés des Marche-Soleils indiquant que la Main d'Argent s'est à divisée au début de la Quatrième Guerre.

Ils se sont battus aux côtés de plusieurs membres d'élite de l'Armée de la Lumière, tandis que Turalyon se moquait de l'idée que les armées de la Horde soient dirigées par un paladin, en l'occurence Liadrin, remettant en question ce qui s'est passé sur Azeroth pour permettre cela. Il a ensuite affirmé qu'il prendrait plaisir à rendre justice à un "paladin égaré de la Horde".La bataille s'est finalement terminée en faveur de l'Alliance.

Exploration d'Azeroth[]

WoW-novel-logo-16x62.png Le contenu de cette section est exclusif aux romans et aux nouvelles de Warcraft.

Après la quatrième guerre, Mathias Shaw mentionne dans son rapport que les Chevaliers de la Main d'Argent sont toujours présents et actifs dans le Sanctum de la Lumière, où ses salles ont été aménagées pour stocker de nombreux artefacts récupérés pour la plupart au sein de la Scholomance, de Stratholme et des Maleterres. Les artefacts stockés par la Main d'Argent sont bien trop dangereux pour être stockés ailleurs, et surtout beaucoup trop "tentants" à manipuler, ce qui nécessite des protections sacrées.

Parmi eux, les plus dangereux sont les armes et armures récupérées par les paladins sur le corps de Balnazzar dans le bastion écarlate, que sont la [Cisaille Démoniaque], le [Marteau du Grand Croisé], la [Couronne de la Tirannie], le [ Suaire des Nathrezim], et le [Livre des Morts] dont une copie des runes a été faite avec de l'encre ordinaire, actuellement conservés sous haute protection magique à la Cathédrale de la Lumière, afin de pouvoir reconnaître cette langue si elle devrait etre traduite dans le futur.

D'autres artéfacts ont été récupérés par des aventuriers au sein de Stratholme, dont la [Lame runique du Baron Vaillefendre], la [Lacéreuse] et le [Sceau de Vaillefendre]La Main d'Argent a également reçu le livre [La lumière et comment l'altérer], écrit par Uther pour Arthas, après que le gardien du savoir Mykos ait retiré la marque de l'Athénée et l'ait donnée aux archives de la Main d'Argent, permettant ainsi à tous les membres de l'ordre de la lire.

Shadowlands[]

Shadowlands Cette section concerne du contenu relatif à Shadowlands.

L'Ordre de la Main d'argent fait son apparition dans le quartier des paladins de la salle d'entraînement de Hurlevent, représentée par Gilda Bouclier d'argent, et par l'un des paladins les plus éminents du royaume, l'entraîneur Ezul'aan, qui a demandé à rencontrer de jeunes paladins qui l'ont impressionné avec leurs rapides progrés, afin de les envoyer combattre les ennemis de l'Alliance dans les Profondeurs de Rochenoire, et au Donjon d'Ombrecroc pour obtenir des matériaux pour la création d'armes, comme Brisombre dans le passé.

Structure[]

Membres de l'organisation[]

Membres actifs[]

  • Alliance Paladins de Hurlevent
  • Alliance Paladins de Forgefer

Organisation ayant des liens avec la Main[]

  • Alliance Main d'Argus
  • NeutralCroisade d'Argent

Anciens membres[]

  • HordeChevaliers de sang
  • HordeMarche-Soleil
  • AllianceCercle de la Sainte Lumière †
  • AllianceChampions de la Lumière †
  • AllianceChampions de la Paix †
  • AllianceChampion de la Vérité †
  • AllianceForce Paralysante †
  • AllianceDéfenseurs de la Justice †

Introduction[]

Devenir paladin et rejoindre l'Ordre de la Main d'Argent nécessite de passer une cérémonie d'intronisation dirigée par un archevêque, ou un haut diginitaire de l'église, en présence de clercs de Comté du Nord et de paladins de l'ordre. C'est au cours de cette cérémonie que Tirion Fordring a reçu son marteau de guerre gravé de runes sacrées d'un membre de l'ordre, ainsi que ses plaques d'argent qui ont été placées sur ses épaules par un paladin proche de lui, Saidan Dathrohan, avant qu'il ne prononce ses vœux et soit béni par la Lumière.

Archevêque: Dans la lumière, nous nous réunissons pour donner du pouvoir à notre frère. Dans sa grâce, il sera refait. En son pouvoir, il éduquera les masses. Dans sa force, il combattra les ténèbres. Et, dans sa sagesse, il conduira ses frères vers les récompenses éternelles du paradis.

L'archevêque ferma le livre et se tourna vers les hommes à sa gauche.

Archevêque: Clercs de Comté du Nord, si vous jugez cet homme digne, placez en lui vos bénédictions.

L'un des ecclésiastiques s'avance avec une étole bleu foncée brodée bénie dans ses mains, qu'il plaça autour du cou de Tirion. Ensuite, il trempa son pouce dans une petite fiole d'huile sacrée, avant de venir oindre le front de Tirion.

Clerc: Par la grâce de la Lumière, que vos frères soient guéris.

L'archevêque se tourna vers les hommes à sa droite.

Archevêque: Chevaliers de la Main d'Argent, si vous jugez cet homme digne, placez-lui vos bénédictions.

Deux chevaliers s'avancèrent, le premier déposa le marteau de guerre devant les pieds de Tirion. Le second, Saidan Dathrohan, placa les plaques d’argent sur les épaules de Tirion.

Dathrohan: Par la force de la Lumière, que vos ennemis soient vaincus.

Archevêque: Levez-vous et soyez reconnu.

Tirion se leva devant l'archevêque.

Archevêque: Est-ce que vous, Tirion Fordring, vous engagez à respecter l'honneur et les codes de l'Ordre de la Main d'Argent.

Tirion Fordring: Oui.

Archevêque: Faites-vous le vœu de marcher dans la grâce de la Lumière et de répandre sa sagesse auprès de votre prochain ?

Tirion Fordring : Oui.

Archevêque: Faites vous le voeu de vaincre le mal où qu'il se trouve et protéger les faibles et les innocents au péril de votre vie ?

Tirion Fordring: Par mon sang et mon honneur, j'en fais le serment.

L'archevêque ferma le livre et revint vers le centre de l'autel, il se tourna pour faire face à toute l'assemblée.

Archevêque: Frères - vous qui êtes réunis ici pour témoigner - levez la main et laissez la Lumière illuminer cet homme.

Chacun des clercs et des chevaliers levèrent la main droite tout en désignant Tirion, l'imprégnant de Lumière.

Archevêque : Lève-toi, Tirion Fordring - Paladin défenseur de Lordaeron. Bienvenue dans l'Ordre de la Main d'Argent.

  • Quelques années plus tard, Arthas Menethil fut intronisé par l'archevêque Alonsus Faol dans la cathédrale de la lumière d'Hurlevent. Il recut son marteau de guerre gravé de runes sacrées par Gavinrad et ses plaques d'argent par Uther, son maitre, avant d'être habilité par la Lumière. Taelan Fordring et Renault Mograine sont également passés par la même cérémonie pour leur introduction, dans les rangs de la Main d'Argent et de la Croisade Écarlate.
  • Lors de la troisième invasion de la Légion ardente, lorsque Delas Croc-de-Lune rejoignit l'Ordre dans le Sanctum de Lumière, elle reçut l'instruction de «prononcer les vœux» pour être intronisée par le Généralissime de la Main d'Argent.

Delas marche dans l'allée puis s'agenouille sur les marches menant à l'autel des anciens rois.

Delas Croc-de-Lune dit: Ici, au sein du Hall des Champions, je m'engage dans ce serment sacré

Delas Croc-de-Lune dit: Pour protéger les faibles, faire régner la justice et marcher sur le droit chemin.

Delas Croc-de-Lune dit: J'offre ma vie à l'ordre de la Main d'Argent

Delas Croc-de-Lune dit: Et rejoins humblement mes frères et sœurs.

Une fois que Delas ait accompli le vœu, le Généralissme utilisa la capacité Debout, paladin pour terminer l'intronisation.

Delas se lève et marche vers l'autel avant de s'agenouiller à nouveau. En se levant, elle renaît en tant que paladin.

Dirigeants[]

Généralissime[]

  • IconSmall Adventurer.gif Généralissime de la Main d'Argent
  • Neutral IconSmall Tirion.gif Tirion Fordring
  • Alliance IconSmall Mograine.gif Alexandros Mograine
  • Alliance IconSmall Uther.gif Uther le Porteur de Lumière
  • Alliance IconSmall Human Male.gif Alonsus Faol

Dirigeants notables[]

  • Neutral IconSmall Maxwell.gif Maxwell Tyrosus
  • Alliance IconSmall Turalyon.gif Grand Exarque Turalyon
  • Alliance IconSmall Human Male.gif Seigneur Grayson Brisombre
  • Alliance IconSmall Dwarf Male.gif Valgar Forge-Haute
  • Alliance IconSmall Human Female.gif Justicière Julia Celeste
  • Alliance IconSmall Draenei Male.gif Vindicateur Boros
  • Alliance IconSmall Arator.gif Arator le Rédempteur

Anciens dirigeants notables[]

  • Horde IconSmall Liadrin.gif Dame Liadrin
  • Horde IconSmall Tauren Female.gif Aponi Crin-Brillant
  • Alliance IconSmall Saidan.gif Saidan Dathrohan
  • Alliance IconSmall Human Male.gif Grand Général Abbendis
  • Alliance IconSmall Human Male.gif Dagren le tueur d'orc
  • Alliance IconSmall Human Male.gif Halahk le Porteur de Vie
  • Alliance IconSmall Human Male.gif Magroth le Défenseur
  • Alliance IconSmall Human Male.gif Ballador le Brillant
  • Alliance IconSmall Human Male.gif Sage Porteur de vérité
  • Alliance IconSmall Gavinrad.gif Gavinrad le Terrible

Membres Notables[]

Name Title Role Affiliation Status
Alliance IconSmall Uther.gif Uther le Porteur de Lumière Commandant suprème et co-fondateur de la Main d'Argent Alliance de Lordaeron, Royaume de Lordaeron Décédé
Alliance IconSmall Turalyon.gif Turalyon Grand exarque Grand exarque de l'armée de la Lumière et membre fondateur de la Main d'Argent Alliance, Armée de la Lumière (anciennement Lordaeron) Vivant
Neutral IconSmall Tirion.gif Tirion Fordring Généralissime Ancien généralissime de la Croisade d'Argent et membre fondateur de la Main d'Argent Croisade d'Argent (anciennement Lordaeron) Décédé
Alliance IconSmall Saidan.gif Saidan Dathrohan Grand croisé Ancien maitre de la Croisade écarlate (possédé par Balnazzar) et membre fondateur de la Main d'Argent. Croisade Ecarlate (anciennement Lordaeron) Décédé
Alliance IconSmall Gavinrad.gif Gavinrad le Terrible Membre fondateur de la Main d'Argent et gardien des restes de Kel'Thuzad Alliance de Lordaeron, Royaume d'Hurlevent Décédé
IconSmall Adventurer.gif Généralissime de la Main d'Argent Généralissime Généralissime de la Main d'Argent Différentes En vie
Neutral IconSmall Maxwell.gif Maxwell Tyrosus Seigneur Bras droit du généralissime, champion de la Main d'Argent et leader de la Croisade d'Argent Croisade d'Argent En vie
Alliance IconSmall Human Male.gif Grayson Brisombre Seigneur Spécialiste des missions des paladins à Hurlevent Alliance, Royaume d'Hurlevent En vie
Alliance IconSmall Dwarf Male.gif Valgar Forge-Haute Maitre-forgeron Grand maitre forgeron de l'ordre et entraineur des paladins à Forgefer Alliance, Royaume de Forgefer En vie
Alliance IconSmall Human Female.gif  Julia Celeste Justicière Championne de la Main d'Argent et vétéran de l'expédition de l'Alliance au Donjon de la Bravoure Alliance, Royaume d'Hurlevent, Expédition de la Bravoure En vie
Alliance IconSmall Draenei Male.gif Boros Vindicateur Champion de la Main d'Argent et co-leader de la Main d'Argus Alliance, Exodar, Main d'Argus En vie
Alliance IconSmall Arator.gif Arator Le Rédempteur Champion de la Main d'Argent, fils d'Alerya et Turalyon Alliance, Bastion de l'Honneur En vie
Alliance Delas Croc-de-Lune Champion de la Main d'Argent, ancienne pretresse de la Lune et première elfe de la nuit à rejoindre l'ordre Alliance, Soeurs d'Elune En vie
Neutral Nerus Croc-de-Lune Champion de la Main d'Argent, Oncle de Delas Main d'Argent (anciennement Empire Kaldorei) Actif - Mort vivant
Neutral Lothraxion Grand Commandant Champion de la Main d'Argent et Grand Commandant de l'Armée de la Lumière Grande Armée de la Lumière En vie
Eadric le Pure Le Pure Quartier maitre de la Main d'Argent et grand champion de la Croisade d'Argent Croisade d'Argent En vie
Alexandros Mograine Le Porte-Cendre Premier posseseur de Porte-Cendre, membre fondateur des quatres cavaliers et généralissime de la Main d'Argent Quatres cavaliers, Fléau (anciennement Lordaeron) Décédé
Taelan Fordring Généralissime Ancien généralissime de la Croisade Ecarlate et chevalier de la Main d'Argent Croisade Ecarlate (anciennement Lordaeron) Décédé
Arthas Menethil Prince Ancien maitre du Fléau, ancien apprenti d'Uther et héritier du trone de Lordaeron Fléau (anciennement Lordaeron) Décédé
Aurius Vaillefendre Lord Chevalier de la Mort de Stratholme, ancien chevalier défenseur de la chapelle d'Alonsus Fléau (anciennement Lordaeron) Décédé
Thomas Thomson Sir Ancien croisé écarlate, désormais chevalier de la Main d'Argent Anciennement Croisade Ecarlate Tuable
Horde IconSmall Liadrin.gif Dame Liadrin Dame de la Lumière Ancienne championne de la Main d'Argent et matriarche des chevaliers de sang Horde, Royaume de Quel'Thalas, Chevaliers de sang En vie
Horde IconSmall Tauren Female.gif Aponi Crin-Brillant Chef de clan Ancienne championne de la Main d'Argent et leadeuse des marche-soleil Horde, Pitons du Tonnerre, Marche-soleils En vie

Troupes[]

La Main d'Argent déploit des écuyers, des protecteurs, des réparateurs, des défenseurs, des phalangistes, des chevaliers, des templiers, des hauts-gardes, des croisés et des champions.

  • Bien que de nombreux écuyers de la Main d'Argent aspirent à devenir un jour chevaliers eux-mêmes, beaucoup voient comme un honneur de servir quelqu'un qui s'est donné pleinement à la Lumière.
  • Alors que la plupart des paladins de la Main d'argent chargent au combat sur des chevaux de guerre, les porteurs de bouclier se spécialisent dans le combat défensif, formant un mur de protection impénétrable.
  • Les Chevaliers de la Main d'Argent se consacrent avec autant de dévouement à l'entraînement au combat qu'à leurs prières quotidiennes, honorant leurs capacités martiales afin de mieux défendre les faibles et les innocents.
  • Les Templiers de la Main d'Argent sont non seulement les plus habiles au combat, mais aussi les plus justes dans leur comportement. La force des armes et la pureté de l'esprit sont des exigences strictes, et seuls ceux qui possèdent les deux sont nommés champions.
  • Déployés uniquement sur les champs de bataille les plus vicieux, les Croisés forment souvent ensemble des protections inébranlables.

En cas d'urgence, l'Ordre de la Main d'Argent peut rassembler ses forces les plus puissantes en une forme destructrice pure : l'Avant-garde de la Main d'Argent. Grâce à un Libram dans lequel les paladins avaient canalisé leur pouvoir, le Généralissime peut libérer ce pouvoir pour envoyer son armée pour une mission ou une bataille importante. Dans le Sanctum de Lumière, Terric l'Illuminateur est celui qui s'occupe de rallier les troupes pour former l'Avant-garde.

Terric l'Illuminé crie: Paladins de la main d'argent ! Venez et présentez-vous pour le combat!

  • Templier de la Main d'Argent dit: Mon Seigneur, je prête mes armes à votre cause.
  • Chevalier de la Main d'Argent dit: Ma vie pour la Lumière.
  • Chevalier de la Main d'Argent dit: Je me battrais pour vous.
  • Protecteur de la Main d'Argent dit: Je vous protégerai.
  • Porteur de bouclier de la Main d'Argent dit: Mon bouclier est votre.
  • Porteur de bouclier de la Main d'Argent dit: Ca serait un honneur.

Terric l'Illuminé crie: C'est l'heure ! Avant garde de la Main d'Argent ! Au combat !

  • Templier de la Main d'Argent dit: Pour l'honneur et la gloire.

L'avant garde part au combat.

Items[]

Dans Warcraft III[]

WC3RoC logo 16x32.png Le contenu de cette section est exclusif à Warcraft III.

La Main d'Argent était une faction humaine dirigée par Uther.Dans leur rang, on compte des fantassins et des chevaliers. Ils apparaissent en tant que faction alliée dans la Défense de Strahnbrad, Blackrock and roll, et comme ennemi dans Digging up the dead.

Dans le roleplay[]

The RPG Icon 16x36.png Le contenu de cette section est exclusif au RPG Warcraft et ne constitue pas une référence.

Bien que l'étude de la Sainte Lumière se prête aux savants et aux prêtres, ils ne sont pas les seuls fidèles. Les Chevaliers de la Main d'Argent est une organisation de paladins qui a également étudié et qui s'est consacré aux trois vertus. C'est l'ordre sacré qui donne aux paladins leur sens de la justice qui permet, à travers à un sentiment de communauté, de renforcer leur résolution. Bien qu'il s'agisse d'une organisation fière, les paladins doivent renoncer à beaucoup pour y adhérer, y compris leur indépendance. Uther a fondé l'ordre avant que l'Alliance ne se lance dans la Seconde Guerre. Les paladins ont joués un rôle déterminant dans la victoire de l'Alliance dans la guerre, et ont donc par ce biais grandement influencé les croyances en la Lumière au sein des royaumes humains.

Ces dernières années, les Chevaliers de la Main d'Argent sont entrés dans une période sombre lorsque l'un des leurs, le prince Arthas, a tourné le dos à l'ordre dans sa sombre quête de vengeance. Il embrassa pleinement le mal qu'il pensait chasser et devint chevalier de la mort au service du Fléau. Cet événement a porté un coup dur aux paladins de l'ordre, car ils ont dû regarder l'un de leurs meilleurs membres se transformer en un puissant ennemi. De nombreux paladins se sentent responsables vis à vis de son destin, car la Sainte Lumière enseigne que chaque personne peut fortifier les autres. Leur incapacité à aider Arthas à, selon certains, conduit à la souffrance des vivants.

Suite à l'invasion du Fléau, de nombreux paladins de l'ordre rejoignirent un groupe zélé d'adeptes de la Lumière connu sous le nom de Croisade écarlate. Cependant, beaucoup de ces paladins sont devenus fanatiques de leur ambition de détruire le Fléau, au point que ceux qui ne portaient pas leurs couleurs écarlates étaient considérés comme corrompus. Après avoir quitté la croisade, certains paladins ont décidé de rejoindre l'Aube d'argent. Certains paladins de la Main d'Argent, mis à genoux par leur incapacité à faire quoi que ce soit pour arrêter la peste et sauver Lordaeron des attaques du roi-liche, se sont également détournés de la lumière et ont rejoints Arthas Menethil en tant que chevaliers de la mort.

D'autres ont fuis vers le sud, vers le royaume d'Hurlevent. L'ordre, se désignant toujours comme l'Ordre de la Main d'argent, prospère désormais avec un nouveau quartier général à la cathédrale de la Lumière à Hurlevent. Au fil du temps, les adeptes de la Sainte Lumière ont étendus leur philosophie afin de permettre également aux nains de Forgefer d'étudier la Lumière, qui ont rapidement adoptés les principes de l'ordre. Bien que décimés, les Chevaliers de la Main d'Argent ont finalement rebondis :

  • Même après le triomphe du mont Hyjal, les paladins se sont souvenus de la trahison d'Arthas et à quel point leur ordre et tout Azeroth avaient été mits à mal.Après un tel abus de confiance, les paladins se résolurent à nouveau d'éliminer toute trace de corruption dans leurs rangs.
  • Alors que les Chevaliers de la Main d'Argent ont survécus au Fléau, il ne restait que peu de paladins dans l'ordre. Les chevaliers restants ont commencé sà chasser les serviteurs d'Arthas avec une implacibilité qui en effraya plus d'un, déterminés à réparer leurs erreurs.
  • Des paladins de la Main d'Argent se sont rendus à Kalimdor ont travaillés pour y établir une nouvelle église.
  • Les humains ont fondés les Chevaliers de la Main d'Argent, et bien qu'ils soient restés la majeure partie de ses membres, le nouvel ordre a commencé à accepter des nains dans ses rangs pour remplacer les paladins tombés pendant la Troisième Guerre (ils avaient auparavant acceptés quelques nains fut un temps).
  • L'ordre n'était pas aussi actif qu'il l'avait été autrefois, mais les membres de l'organisation devinrent certains des membres les plus actifs de l'Alliance. En plus des elfes de la nuit, de nombreux invités et diplomates résident à Darnassus, y compris les Chevaliers de la Main d'argent.
  • Les Auradins sont des paladins de la Main d'Argent qui concentrent leur pouvoirs uniquement sur leurs auras.
  • Les Templiers voient la corruption dans leurs ordres et dans de nombreuses autres organisations, y compris les Chevaliers de la Main d'Argent. Alors que les templiers considèrent les paladins comme des alliés et vice versa, les templiers estiment que la Main d'argent met trop l'accent sur la tradition et l'ordre par rapport à la bonté générale et aux autres valeurs de la Lumière.
  • Verius a tenté d'infiltrer l'Ordre des Chevaliers de la Main d'Argent après la Troisième Guerre.
  • Brann pense que les dragons bleus peuvent être trouvés dans les rangs de nombreux ordres mortels, y compris les Chevaliers de la Main d'Argent.
  • Delgren le Purificateur est un Chevalier de la Main d'Argent.
  • Forthisal D'Neve étudie avec les Chevaliers de la Main d'Argent pour devenir paladin.
  • Le phylactère de la fidélité, une petite boîte contenant des écritures religieuses apposées sur un cordon de cuir et noué autour du front, est couramment utilisé par les elfes de la nuit et les membres de la Main d'argent.
  • Une fois endoctriné, un tueur de lumière reçoit des missions pour combattre la lumière sacrée, en particulier la croisade écarlate (ainsi que quelques membres de la Main d'Argent
  • Selon Brann Barbe de Bronze :

Nous avons les Chevaliers de la Main d'Argent de notre côté, mais c'est un groupe qui a connu plus de difficultés que la plupart d'entre nous durant ces jours sombres. Autrefois le summum de l'illumination, de la bonté, de la pureté et de la lumière, ils sont à jamais honteux que le puissant roi-liche qui siège sur le trône de glace ait été l'un des leurs. Ils se demandent où ils se sont trompés, pourquoi ils ne pouvaient pas voir le mal qui se cachait à l'intérieur d'Arthas. S'il était vraiment un paladin, comme ils le sont, il n'y aurait eu aucun moyen qu'il soit corrompu. Je pense qu’ils ont une trop haute opinion des leurs, mais ce n’est pas moi qui le leur dirai.

Même si les paladins font partie de nos armes les plus puissantes contre le Fléau, avec leur pouvoir sacrés sur les morts-vivants, ils ne sont plus ce qu'ils étaient autrefois. Certains ont été plongés dans une folie obsessionnelle, formant la Croisade écarlate et tuant les morts et les vivants dans leur hate d'éradiquer le Fléau. D'autres ont traversésla mer avec Jaina pour aider à vaincre la Légion ardente et résident maintenant sur Theramore. Ils font certainement ce qu'ils peuvent pour détruire les morts-vivants qu'ils découvrent sur Kalimdor, mais les troupes du Fléau là-bas sont comme une chope de bière par rapport aux grands fûts qu'il y'a à Lordaeron et au Norfendre. Nous aurons besoin des paladins pour vaincre le Fléau, mais ils ne sont pas à la hauteur de la tâche en ce moment, et je ne sais pas combien de temps nous pourrons encore attendre.

Brann a également combattu avec un bon nombre de chevaliers d'Uther pendant la Seconde Guerre. Il trouve que ce sont de nobles personnes, bien qu'un peut trop endoctrinés selon lui.

Hearthstone[]

Hearthstone Le contenu de cette section est exclusif à Hearthstone : Heroes of Warcraft.

Dans Hearthstone, ces cartes représentent des membres de la Main d'Argent :

- La Main d'Argent - Uther le Porteur de Lumière - Prince Arthas - George et Karl - Karl le sauveur - Cariel Roame - Recrue de la Main d'Argent - Chevalier de la Main d'Argent - Croisé de la Main d'Argent - Zélote de la Main d'Argent - Régent de la Main d'Argent - Murloc de la Main d'Argent

Notes et Anecdotes[]

  • La formation imposée par l'Ordre pour devenir paladin peut prendre plusieurs mois pour les prêtres et les chevaliers, et jusqu'à plusieurs années pour les apprentis plus jeunes et inexpérimentés, bien que la formation puisse être accélérée pour les écuyers si nécessaire.
  • Suite à la cérémonie d'intronisation parmi les Chevaliers de la Main d'Argent, les paladins reçoivent un Badge de la Main d'Argent pour officialiser leur statut et leur appartenance aux rangs de l'Ordre.
  • Tous les Chevaliers de la Main d'Argent ne sont pas nécessairement issus de familles nobles, comme Sir Thomas qui vient d'une famille qui possède une ferme de citrouilles dans les Clairières de Tirisfal
  • Lorsqu'un paladin entre dans les rangs de la Main d'Argent, il peut changer de nom. C'est notamment le cas de Davil Feu-sacré, à l'origine Davil Crokford.
  • Au combat, les Chevaliers de la Main d'Argent chargent leurs ennemis sur leurs destriers, en utilisant principalement des épées et des marteaux de guerre, mais aussi des masses, des haches, des boucliers et leurs librams.

References[]

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Meeting of the Silver Hand
  2. Isillien
  3. Sire Alamande Grisépine
  4. Arcaniste Doan

Modèle:Class Halls Modèle:Grand Alliance

Advertisement